Page:Encyclopedie Planches volume 4.djvu/138

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée


Epaisseur du métal autour de la chambre. Piés. Poue. Lig. Points.

  .  .  .  .  .  .  .  .  .          0.   3.   0.   0.

La chambre est en-dedans les tourillons. . . . . . . . . 0. 1. 0. 0. Diametre des tourillons. . . . 0. 5. 6. 0. Longueur des tourillons. . . . 1. 8. 0. 0.

Longueur des masses de lumieres. . 0. 3. 6. 0. Diametre au gros bout. . . . . 0. 2. 0. 0. Diametre au petit bout. . . . . 0. 1. 6. 0. Poids du pierrier. . . . . . . 1000 livres. Poudre que contient la chambre. . 2l. & dem.

TABLE des noms & dimensions des moulures de ce pierrier.

                                      Largeur desdites    Saillie desdites moulures, 
                                     moulures, par pouces  par pouces & lignes.
                                      & lignes.      
                                         Pouces.  Lignes.       Pouces.     Lignes.

1. Astragale . . . . . . . 0. 6. 0. 4. 2. Listel de l'astragale. . . . . 0. 2. 0. 2. 3. Listel . . . . . . . 0. 2. 0. 2. 4. Astragale. . . . . . . 0. 6. 0. 4.

                                                                Au convexe.     9.

5. Cimaise ou gueule droite. . . . 0. 11.

                                                                Au concave.    12.

6. Listel. . . . . . . . 0. 2. 1. 10. 7. Bandeau. . . . . . . 1. 0. 2. 0. 8. Listel inférieur du renfort. . . 0. 2. 0. 2. 9. Astragale inférieur du renfort. . . 0. 6. 0. 5. 10. Astragale supérieur du renfort. . . 0. 6. 0. 5. 11. Listel. . . . . . . . 0. 2. 0. 2. 12. Plate-bande sur la volée. . . . 1. 5. 0. 3.

                                                                Au bas, vif de la volée.

13. Collet ou scotie prolongé. . . . 1. 6.

                                                                Au haut.        8.

14. Listel du bourrelet. . . . . 0. 2. 0. 8. 15. Ceinture du bourrelet. . . . . 0. 10. 0. 10. 16. Listel. . . . . . . . 0. 2. 0. 8.

                                                                Au plus haut.   8.

17. Quart de rond concave. . . . . 0. 4.

                                                                Au plus bas.    4.

18. Listel. . . . . . . . 0. 2. 0. 2. 19. Réglet de la bouche. . . . . 0. 2. Vif de la volée.

PLANCHE XI. L'opération de charger le trousseau de nattes ou torches.

La vignette représente l'intérieur de l'attelier des Mouleurs. C'est une longue galerie dans laquelle ils préparent les moules dans l'ordre des opérations que les Planches suivantes représentent.

Fig. 1. Ouvrier qui applique la natte ou corde de paille sur le trousseau soutenu par des chantiers ou chevalets à trois pieds, dans les entailles desquels les parties arrondies des trousseaux se meuvent; il serre les nouveaux tours de natte qu'il forme auprès de ceux qui sont précédemment faits en la frappant avec un bâton. Le premier bout de la natte ou corde de paille est attaché avec un ou deux clous au bout du trousseau.

2. Ouvrier ou aide du précédent qui fait tourner le trousseau à mesure que la corde de paille y est appliquée, en se servant du moulinet ou croisée qui entre quarrément sur l'extrémité du tourillon du gros bout du trousseau.

Bas de la Planche.

Fig. 1. Le trousseau séparé de ses chevalets. A B le corps du trousseau qui est octogone & pyramidal. c e les tourillons. d le quarré qui reçoit le moulinet.

2. Le moulinet vu de face: il est garni de quatre poignées ou leviers qui servent à faire tourner le trousseau.

3. Trousseau posé sur ses chevalets. B B, B B les chevalets. C, D: D, C les deux pieds visibles des chevalets; le troisieme, qui est à l'autre extrémité, étant caché par le corps même du chevalet. c le moulinet.

4. Trousseau posé sur ses chevalets & à moitié couvert de torche ou natte, après avoir été préalablement graissé de vieux oing.

5. Trousseau de même posé sur ses chevalets & entierement couvert de natte dont on fait un nombre plus ou moins grand de révolutions qui se couvrent les unes les autres jusqu'à ce qu'il approche de la grosseur de la piece dont on veut faire le moule.

PLANCHE XII. L'opération de coucher la terre sur les nattes & de la former à l'échantillon.

La vignette représente le même attelier que dans la Planche précédente.

Fig. 1. Ouvrier qui avec ses mains applique la terre sur les nattes qui couvrent le trousseau, ou sur les couches de terre qui y ont déja été appliquées. Les premieres couches sont composées de terre grasse détrempée & mêlée avec de la brique pulvérisée; les dernieres couches sont composées de terre grasse bien broyée & mêlée avec de la bourre & de la fiente de cheval. L'échantillon découpé suivant le profil de la piece emporte le superflu. On voit auprès de cet ouvrier le baquet qui contient la terre préparée; l'échantillon qui est arreté par les deux bouts sur les chantiers ou chevalets est soutenu dans son milieu par un piquet pour l'empêcher de ployer.

2. Compagnon ou aide de l'ouvrier précédent, lequel tourne le moulinet; ce qui fait tourner le trousseau.

Bas de la Planche.

Fig. 1. Le trousseau garni de nattes posé sur ses chevalets, & recouvert à moitié de la premiere couche de terre.

2. Le même trousseau entierement couvert de la premiere couche de terre.

3. Le même trousseau couvert de la seconde couche de terre.

4. Le même trousseau couvert de la derniere couche de terre & orné des moulures que l'échantillon D D D y a formées.

PLANCHE XIII. L'opération de poser les tourillons & les ornemens des pieces.

La vignette représente le même attelier & la suite des opérations du moulage.