Page:Encyclopedie Planches volume 4.djvu/294

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée


PAPETERIE.

Contenant quatorze Planches, dont une double.


PLANCHE Iere.

LA vignette représente l'aspect de tous les bâtimens de la manufacture royale de Langlée près Montargis, vus du côté du canal de Montargis.

D E canal de Montargis. A branche de communication au bassin qui est entre les deux aîles & vis-à-vis le grand bâtiment. G pont sur l'entrée du coursier du moulin à affiner. B pont sur l'entrée du coursier du moulin à éfilocher. V aîle dans laquelle est la salle, &c. X aîle dans laquelle est l'attelier des lisseuses. m m deux massifs de maçonnerie fondés sur un radier commun. Ils ont chacun deux rainures dans lesquelles on laisse couler des madriers pour former un batardeau, lorsqu'on veut mettre le bassin à sec. On voit dans le lointain & au dehors du mur de clôture différens bâtimens qui servent de logement aux ouvriers. Le mur de clôture du côté du canal de Montargis, est supposé abattu pour laisser voir les bâtimens.

Bas de la Planche.

Il représente en perspective cavaliere tout le rouage d'un des moulins de la manufacture, le même que les Planches V. VI. VII. représentent sous un autre aspect dessiné sur une échelle une fois & demie plus grande. Toute cette machine est vue du côté d'aval. On a supprimé à une des moitiés la caisse antérieure pour laisser voir les palliers Z qui portent l'un le tourillon de l'arbre horisontal B C de la roue à aubes, & l'autre, le pivot de l'arbre vertical Y Z du rouet horisontal t ou T, qui conduit les lanternes des cylindres. Le terrein est aussi supposé coupé pour laisser voir le coursier D G par où l'eau s'écoule après avoir fait tourner la roue.

A D la roue à aubes. R r rouets verticaux. B C arbre de la roue & des rouets. S lanterne sur l'arbre vertical. T t rouets horisontaux. I N cylindres à découvert dans leurs cuves. P M cylindre recouvert de son chapiteau. K K cuves à cylindre vuides.


PLANCHE Iere. bis.

La vignette représente l'attelier des délisseuses.

Fig. 1 & 2. Délisseuses. A, B, C caisses.

Le bas de la Planche représente le plan général de la manufacture de Langlée.

A communication qui fournit l'eau du canal de Montargis au bassin. B G bassin. B D, G H coursiers. E F moulin pour éfilocher. K L moulin pour affiner. M M M M pourrissoir & dérompoir. N N N lieu où l'on colle le papier. P R escaliers en tour ronde pour monter dans les deux étages supérieurs qui servent d'étendoirs. Le grand bâtiment a 64 toises de long & 8 de large. S X aîle de 25 toises de long & huit de large, dans laquelle est le magasin des chiffons & l'attelier des délisseuses. T V autre aîle dont le rez-de-chaussée forme la salle. Les mansardes de ces deux aîles servent de supplément aux étendoirs qui occupent toute l'étendue des deux étages du grand bâtiment. X V pavillons où sont pratiqués différens logemens.

PLANCHE II.

La vignette représente le pourrissoir qui est voûté & tout construit en maçonnerie.

K le bacha où l'on fait tremper le chiffon. D C tuyau qui apporte l'eau dans le bacha. E porte de communication du dérompoir avec le pourrissoir. G, H places où on laisse fermenter la mouillée. A pelle pour laisser perdre l'eau du bacha. L ouverture pratiquée à la voûte, & qui répond aux cases où le chiffon délissé est mis en dépôt, & par laquelle on le jette dans le bacha.

Bas de la Planche.

Partie du plan d'un moulin à maillets dont la roue reçoit l'eau par-dessus. On a seulement représenté deux piles garnies chacune de quatre maillets.

A B l'arbre tournant garni de ses levées ou cames. C C C, D E la roue à augets. F D canal qui amene l'eau sur la roue. 1, 2, 3, 3, 5 grand achenal qui distribue l'eau dans les piles. 3, 4; 3, 4 gouttieres qui conduisent l'eau du grand achenal dans les fontaines 4, 4, 4, d'où elle passe dans les piles. M M pile. 8, 9, 10, 11 maillets. 6, 6 coulisses qui assujettissent le kas. 7 le kas. L L sabliere dans laquelle les gripes de derriere sont assemblées. H, H gripes de derriere. K K chevilles bastieres qui assemblent les gripes avec le corps de la pile. 12, 13, 14, 15, 16 gripes de devant, ou guides des maillets. G G G solles qui supportent la pile & la sabliere.


PLANCHE III.

La vignette représente le dérompoir.

Fig. 1, 2, 3. Dérompeurs. a a a leurs faux. b claie.

4 & 5. Petits garçons qui apportent le chiffon qu'ils ont été prendre dans l'une des mouillées du pourrissoir. e f marteau & tas pour battre les faux

Le bas de la Planche représente le profil du moulin à maillets.

B arbre tournant garni de cames ou levées C C C C. D F canal qui amene l'eau sur la roue E. 5 grand achenal supporté par des tasseaux scellés par un bout dans le mur, & soutenus par l'autre bout par les gripes de devant. 5, 4 gouttiere par laquelle l'eau coule du grand achenal de la fontaine 4. M la pile coupée en travers par le milieu de sa longueur. 8 maillet. K cheville bastiere. H gripe de derriere. L sabliere. G G solles, dans lesquelles la pile & la sabliere sont encastrées. Ces deux pieces sont aussi entaillées pour recevoir la solle.

PLANCHE IV.

La vignette représente le moulin à maillets en perspective. Ce moulin est composé de trois piles chacune garnie de quatre maillets qui doivent lever les uns après les autres.

E la roue à augets. F D canal qui amene l'eau sur la roue. 1, 2, 3, 3, 5 grand achenal. B arbre tournant. M pile & trous par où l'eau s'écoule après avoir traversé le kas. K cheville bastiere. H gripe de derriere garnie de ses crochets pour soutenir les maillets. L sabliere. G G solle. a quatre maillets tenus élevés par les crochets des gripes; ils répondent à la pile à éfilocher. b quatre maillets en train de battre pour affiner. c quatre maillets de la troisieme pile, aussi en train de battre pour détremper la matiere avant de passer dans la cuve à ouvrer. Ces derniers maillets ne sont point ferrés par le bout; on a seulement représentés trois piles & douze maillets pour éviter la confusion, quoiqu'il puisse y en avoir un plus grand nombre.

Bas de la Planche.

Fig. 2. Maillet représenté plus en grand.

3. Élévation en face du maillet, & plan de la ferrure.

4. Une des gripes de derriere garnie de ses crochets.

5. Engin ou levier par le moyen duquel on abaisse l'extrémité des queues des maillets pour les tenir élevées au moyen des crochets des gripes.

6 Platine de fer fondu, qui est placée au fond de la pile, & sur laquelle les maillets frappent.

7. Coupe longitudinale d'une pile par le milieu de sa largeur.

8. Le kas ou tamis à-travers lequel l'eau s'écoule.