Page:Feydeau - La Puce à l’oreille, 1910.djvu/230

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



LUCIENNE, qui ne veut pas recevoir Poche que la poussée envoie de son côté, se dérobant par un crochet et gagnant vivement la droite.

Oh !


POCHE, reprenant son équilibre.

Eh ! oui, je veux ! Eh ! oui, je veux ! (À part.) C’est vrai ça ! Ils n’ont pas fini de me prendre pour le roi d’Italie !


RAYMONDE.

Ah ! c’est honteux !


Scène V

Les Mêmes, FINACHE, ÉTIENNE



ÉTIENNE, accourant.

Voilà le docteur, madame.


TOUS.

Ah !


FINACHE [1], accourant et à Raymonde.

Eh bien, quoi donc ? Étienne me dit que justement on était en train de me téléphoner ?… (Amicalement avec un salut de la main, à Poche.) Bonjour, Chandebise !


POCHE, tournant la tête pour voir à qui
s’adresse cette apostrophe.

… Où ça, Chandebise ?…

  1. P. 1. — E. au fond 2. — F. 3. — R. 4. — L. 5. — T. 6.