Page:Floupette - Les Déliquescences, 1885.djvu/60

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.





IDYLLE SYMBOLIQUE
___


L’enfant abdique son extase.
Et, docte déjà par chemins,
Elle dit le mot : Anastase !
Né pour d’Éternels parchemins.

Avant qu’un Sépulcre ne rie
Sous aucun climat, son aïeul,
De porter ce nom : Pulchérie
Caché par le trop grand Glaïeul

Stéphane Mallarmé.


Amoureuses Hypnotisées
Par l’Indolence des Espoirs,
Éphèbes doux, aux reflets noirs,
Avec des impudeurs rosées,

Par le murmure d’un Ave,
Disparus ! Ô miracle Etrange !