Page:Fougeroux de Campigneulles - Histoire des duels anciens et modernes, 1835.djvu/17

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée


CHAPITRE PREMIER.



Définition du duel. — Défis et combats singuliers à la guerre chez les anciens et les modernes. — Rencontres fortuites. — Rixes armées. — Différences avec le duel proprement dit.



Je n’appelle pas duel toute espèce de combat singulier. Je ne considère comme tel ici que l’action de prendre les armes pour arbitres d’une querelle privée, dans une rencontre préméditée de part et d’autre.

L’histoire ancienne comme l’histoire moderne nous a légué le souvenir de combats singuliers plus ou moins fameux ; mais ce n’étaient que des épisodes de guerres générales de peuples à peuples, et ces combats avaient souvent pour objet de les prévenir ou de les terminer.

Aux temps héroïques on connaît le combat d’Achille et d’Hector, celui de Turnus et d’Enée, celui d’Etéocle et de Polynice, frères jumeaux qui se disputaient le trône de Thèbes.