Page:Galois - Manuscrits, édition Tannery, 1908.djvu/14

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée


En marge de la seconde page, on trouve ces quatre noms : V. Delaunay,
N. Lebon,
F. Gervais,
A. Chevalier
et une liste de onze noms, soigneusement biffés.

Je dois, en passant, signaler, page 34 des Œuvres, l’omission de deux lignes, qui figurent dans le manuscrit et dans le texte de Liouville ; elles devraient terminer l’avant-dernier alinéa:

…, en général par quantité rationnelle une quantité qui s’exprime en fonction rationnelle des coefficients de la proposée.

Dans la marge de la troisième page du manuscrit, en face du lemme III (page 36), se trouve la note an crayon que voici:

La démonstration de ce lemme n’est pas suffisante ; mais il est vrai, d’après le n° 100 du Mémoire de Lagrange, Berlin, 1775.

Au-dessous, Galois a écrit :

Nous avons transcrit textuellement la démonstration que nous avons donnée de ce lemme dans un Mémoire présenté en 1830. Nous y joignons comme document historique la note suivante qu’a cru devoir y apposer M. Poisson.

On jugera.

Puis, plus bas :

Note de l’auteur.

Galois voulait évidemment que la note de Poisson[1] et son propre commentaire fussent publiés. Au surplus, les notes de Poisson et de Galois figurent dans la copie de Chevalier et dans l’épreuve. Liouville les a supprimées finalement, pour des raisons évidentes.

La note de la page 37 des Œuvres est en face du lemme IV et semble d’une encre différente de celle du texte; mais il ne me paraît nullement certain que ce soit une addition de la dernière

  1. Grâce à l’obligeance de Mme de Blignières, j’ai pu comparer l’écriture de cette note avec celle de Poisson, dans une lettre à Liouville; aucun doute ne peut subsister.