Page:Gasquet - Les Chants séculaires, 1903.djvu/350

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée


LE COUCHANT

Pages.

I Le couchant 177

II Contemplation 180

III Dernier rayon 182

IV L’Hymne 184

V La Guérison 186

VI Hélène 188

VII Beauté d’Hélène 190

VIII Crépuscule 194

IX Diane de Poitiers 197

X Soir païen 199

1 O doux vents de ma solitude 199

2 Toute pensée est illusoire 200

3 Sous les arbres dorés la table d’or aussi 201

4 Le monde entier n’est qu’apparence 203

5 O mon corps, ô mes yeux, ma bouche 204

6 La nuit vient. Le lâche s’afflige 205

7 Nous partirons à l’aventure 206

8 Vénus le veut. Ne sois plus triste 208

9 J’ai chanté la chanson bacchique 208

XI Nocturne 211

XII A Louis A 214

XIII Vénus offerte 216

XIV Innocence 218

XV L’Invisible laurier 220

XVI Jaloux dans l’ombre 226

XVII Gustave Courbet 228

XVIII Le retour 230

XIX A Léo Larguier 232