Page:Glatigny - Vers les saules, 1870.djvu/36

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée


24 Vers les sa.ules. Marcel. Je ne dis pas non. maïs. . . Henriette, riam. Ah! ah! pauvre garçon! J’ai retrouvé Henri, Vous savei la chanson? Marcel. Mais être venu deux et rester seul, c’est bête, Surtout quand le soleil vous donne sur la tête. Henri. Lydie est revenue, ô Calais! allei Chercher quelque amoureuse ailleurs, si vous voulej! Henriette. Adieu, Marcel! l’oubli vous sera bien facile. Elle prend le bras de Henri et sort en chantant : Et l’on revient toujours A ses premiers amours!