Page:Glatigny - Vers les saules, 1870.djvu/48

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée


36 Vers les saules. Henri. Ce n’est guère facile en effet. Marcel. A ma place Qu’eussiei-vous fait, monsieur? car on n’est pas de glace. Les yeux sont faits pour voir et le cœur pour sentir? Henri. U argument est logique. Essayej d’en sortir. Pontchartrain. Mon neveu, tout ceci me rend l’esprit perplexe; Certes, il a raison, mais pourtant ça me vexe... Tiens, je pars. SCENE X. TOUS LES VET{S07^:;^/1GES. nlOnCline, paraissmit sur le seuil du cabaret. Çà, voilà deux heures que J’attends. Mouvement général.