Page:Gustave Flaubert - La Tentation de Saint-Antoine.djvu/242

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée


La Logique. Comme étant plus nouveau sans doute ?

ANTOINE.

Mais… La Logique. C’est dans l’ordre… il était fait par lui, le père d’abord, le fils ensuite.

ANTOINE.

Non ! La Logique. Qui a fait le monde ?

ANTOINE.

Le père. La Logique. Et où était le fils alors ? Antoine hésite à répondre. Vis-à-vis les péchés capitaux, du côté de la chapelle, apparaissent et glissent par moments d’autres ombres plus petites et plus nombreuses. La Logique reprend. Et où était le fils ? à ses côtés ? En lui ? Au-dessous ? Dans ce temps-là, était-il le Christ ? Puisque le Christ était homme et qu’il n’y avait pas d’hommes… et l’esprit, que faisait-il ?

ANTOINE.

Ils étaient ensemble. La Logique. Ensemble ! Il y avait trois dieux !

ANTOINE.

Non, ils étaient un.