Page:Lermina - L’effrayante aventure.djvu/55

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.



« Qu’a fait Coxward depuis le moment où on l’a perdu de vue à Londres, aux abords de Highbury Crescent, jusqu’à l’heure où on l’a trouvé — lui et non pas un autre — accroché à la grille de l’Obélisque ?

« Cherchez et vous trouverez, a dit le Seigneur.

« Je chercherai. »

Le carnet de M. Bobby relatait soigneusement les péripéties de l’enquête minutieuse à laquelle il s’était livré, partant de ce point que, d’après des informations soigneusement recueillies, Coxward, au moment du match et de la scène du vol, était prodigieusement ivre et par conséquent n’était pas susceptible de fournir une très longue traite.

Il avait donc méthodiquement étudié, une à une, toutes les rues, ruelles, lanes qui environnent Highbury Crescent, s’introduisant même chez les particuliers sous des prétextes plus ou moins spécieux, essuyant philosophiquement des rebuffades, mais impassible et inébranlable.

Le cercle de ses recherches se resserrant toujours, il en était arrivé à remarquer, dans Corsica street, voie encore nouvelle, tracée en