Page:Mérat - Les Trente-six Dédicaces pour les trente-six quatrains à Madame, 1903.djvu/46

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée


XXXIII

A UN IMPRUDENT

De grâce, n’allez-pas, mon cher, grossir le chœur.
A jeu léger main lourde ou sotte, c’est tout comme ;
Vous savez ce qui dort dans le cœur de tout homme :
N’éveillez pas celui qui dort en votre cœur.