Page:Maupassant - Le Rosier de Madame Husson.djvu/58

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.


– Puis-je vous offrir, pendant ce temps, ce volume de vers ?

– Certainement, monsieur ; c’est amusant ?

Je fus un peu troublé par cette question. On ne demande pas si un recueil de vers est amusant. — Je répondis :