Page:Meilhac et Halévy - Théâtre, VII.djvu/437

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.



LE DANCAÏRE.
Ce n’est pas là ton dernier mot ?

CARMEN.
Pardonnez-moi !

LE REMENDADO.
Pardonnez-moi ! Carmen, il faut
Que tu te laisses attendrir !

TOUS LES QUATRE.
Il faut venir, Carmen, il faut venir.
Pour notre affaire,
C’est nécessaire…
Car entre nous…

LES DEUX FEMMES.
Car entre nous…

CARMEN.
Quant à cela, je l’admets bien avec vous…

REPRISE GÉNÉRALE
En matière de tromperie,
De duperie,
De volerie,
Etc.

LE DANCAÏRE.

En voilà assez !… je t’ai dit qu’il fallait venir, et tu viendras… je suis le chef…


CARMEN.

Comment dis-tu ça ?…


LE DANCAÏRE.

Je te dis que je suis le chef…


CARMEN.

Et tu crois que je t’obéirai ?…


LE DANCAÏRE, furieux.

Carmen !…


CARMEN, très calme.

Eh bien ?…