Page:Picabia - Jésus-Christ rastaquouère.djvu/7

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée



INTRODUCTION



La littérature se renouvelle par les états du cerveau — états d’âme — plus que par la forme ou le sujet ; quelquefois par les grands sentiments qu’on a à sa portée.

L’étape Religion de l’humanité, touche à sa fin — l’étape Art également.

L’œuvre d’art n’a pas perdu sa raison d’exister, elle a perdu LA VALEUR.

Il n’y a pas de Défense, pas de Jugement, pas de Raison.

Il n’y a pas de défense parce que tout est hypothèse, et quand je dis pas de jugement, je veux dire que la vision passée n’avait pas plus de raison, de jugement ou de défense, que n’en aura la vision à venir.

La vision nouvelle est un déménagement, un changement de domicile, on entre dans un autre logis.

Les explications qu’on a confortablement, sans se déranger, sont :

Robinet d’eau chaude,
Robinet d’eau froide,
Dans une salle de bains.

Il y a le bien-être des explications : comprendre est une sécurité, ne pas comprendre est un équilibre instable.

La quiétude vient du choix et le choix est une invention.

Vous avez l’habitude de ranger les idées, les sentiments, comme des objets dans un appartement.

Il n’y a pas de destruction, il n’y a pas de construction.

Inventions : jeux de l’esprit.

Jeux nouveaux, nouvelles règles.

L’esprit travaille et joue, jouer c’est vivre autant que travailler.