Page:Poullain de La Barre - De l’égalité des deux sexes, seconde édition.djvu/18

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée


1 De Végalité des deuiï Sexes. Que les leur perfuafion n’eft fondée que flZTeL kgeres apparences 3 auf- fiu de quelles ils Te font laiflèz empor* tcr. & iis eulFent crû anffi forte- ment le contraire, fi les impref- fions des fens ou de la coutume les y euflènt déterminez de la melme façon. <’ f’ HOR.s un petit nombre de fçavans, tout le monde tient com- me une chofe indubitable, que c’eft le Soleil qui fe meut au touï de la terre : quoy que ce qui pa~ roift dans la révolution des jours & des années, porte également ceux qui y font attention 3 à peu- fer que c eft la terre qui fè meut au tour du Soleil. L’on é’imagifre qu’il y a dans les bëftes quelque connoiflànce qui les conduit 3 par la même raifoii que les Sauvages fe figurent qu’il y a un petit dé- mon dans les horloges & dans les machines qu’on leur moiïftre j