Page:Rabelais - Pantagruel, ca 1530.djvu/48

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.


les gens des comptes, secretaires, advocatz, et aultres, ensemble les eschevins de ladicte ville avecques les medicins et canonistes. Et notez quil y en avoit qui prindrent bien le frain aux dentz, mais nonobstant leurs ergotz et fallaces, il les feit tous quinaulx, et leur montra visiblement quilz nestoient que veaulx. Dont tout le monde commença a bruyre et parler de son scavoir si merveilleux, quil ny avoit pas les bonnes femmes lavandieres, courratieres, roustissieres, ganyvettieres, et aultres, que quand il passoit par les rues ne dissent, cest luy, a quoy il prenoit plaisir, comme Demosthenes prince des orateurs Grecz faisoit quand de luy dist une vieille acropie en le monstrant au doigt, cest celluy la. Or en ceste propre saison estoit ung proces pendant en la court entre deux gros seigneurs, desquelz lung estoit monsieur de Baisecul demandeur dune part, laultre monsieur de Humevesne defendeur de lautre. Desquelz la controverse estoit si haulte et difficile en droict, que la court de Parlement ny entendoit que le hault Allemant. Dont par le commandement du Roy furent assemblez quatre les plus scavans et les plus gras de tous les Parlemens de France, ensemble le grand conseil, et tous les principaulx regens des universitez, non seulement de France, mais aussi dAngleterre et Italie, comme Jason, Philippe Dece, Petrus de petronibus, et ung tas daultres. Et ainsi assemblez par lespace de quarante et six sepmaines ny avoient sceu mordre, ny entendre le cas au net, pour le mettre en droict en façon quiconcques, dont ilz estoient si despitz quilz se conchioient de honte villainement. Mais ung dentre eulx nomme Du douhet, le plus scavant, le plus expert et prudent