Page:Rebière - Mathématiques et mathématiciens.djvu/23

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
10
MATHÉMATIQUES ET MATHÉMATICIENS

si étroite et si arbitraire des mathématiques les restreindrait à presque rien.


Les vérités géométriques sont en quelque sorte l’asymptote des vérités physiques, c’est-à-dire le terme dont celles-ci peuvent indéfiniment approcher, sans jamais y arriver exactement.

d’Alembert.

Les figures géométriques sont de pures conceptions de l’esprit et cependant la géométrie n’est pas seulement une science spéculative très propre à développer les facultés intellectuelles…… ; mais elle est encore utile par ses nombreuses applications aux arts. Cela tient à ce que les volumes de certains corps, leurs surfaces, les portions communes à deux portions de ces surfaces peuvent être regardés comme étant sensiblement des volumes, des surfaces et des lignes géométriques.

Compagnon.

Avec des définitions précises et des axiomes certains, la Mathématique établit des déductions sûres tant que le raisonnement se maintient dans les voies de l’évidence logique. C’est pourquoi la science des grandeurs porte, à l’exclusion de toute autre, le titre glorieux d’« exacte ».