Page:Sima qian chavannes memoires historiques v3.djvu/553

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée




Puis les travailleurs bouchèrent la brèche de Hou-tse et construisirent au-dessus un pavillon536-1 dont le nom fut « pavillon de Siuen-fang ». Puis il conduisirent le Ho vers le nord, le firent aller dans deux canaux et suivre les anciennes traces (du cours tracé par) Yu. D’autre part, les territoires de Leang et Tch’ou recouvrèrent la tranquillité et ne souffrirent plus des inondations.

A partir de ce moment, ceux qui étaient aux affaires parlèrent à l’envi des avantages que pouvaient fournir les eaux. (Les commanderies de) Cho-fang et de Si-ho, et, à l’ouest du Fleuve, celle de Tsieou-ts’iuen536-2 dérivèrent toutes les eaux du Ho pour les amener dans les vallées et les gorges, et s’en servirent pour irriguer les champs. Dans le pays à l’intérieur des passes, le canal Fou536-3 et le canal Ling-tche536-4 amenèrent les eaux des diverses rivières. (Les commanderies de) Jou-nan et de Kieou- kiang dérivèrent (lès eaux de la rivière) Hoai. (La commanderie de) Tong-hai dériva (les eaux du marais de) Kiu-ting. Au pied du Tai-chan, on dériva (les eaux de) la rivière Wen. Dans tous ces cas, on creusa des canaux pour irriguer les champs, et chacun (de ces canaux irriga) plus de dix mille k’ing. Quant aux autres petits canaux, et à ceux qui longent le pied des montagnes pour en emmener les eaux, on ne saurait parler d’eux

536-1. Ce pavillon était à 25 li au sud-ouest de la préfecture secondaire de K’ai -- , préfecture de Ta-ming, province de Tche-li.

536-2. Cf. tome II, p. 534, n° 5 ; p. 539, no 62 et p. 542, no 95. On appelait « ouest du Fleuve » ---- , sous les Han, la partie de la province actuelle de Kan-sou située à l’ouest du Fleuve Jaune.

536-3. C’est en 111 avant J.-C. que le tso-nei-che Ni K’oan proposa de creuser le canal Fou ou Leou-fou ------ .

536-4. Ce canal était sur le territoire de la sous-préfecture actuelle de Tcheou-tche ---- , à 150 li à l’ouest de Si-ngan fou.