Page:Sima qian chavannes memoires historiques v6.djvu/168

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



INDEX GÉNÉRAL
DES TOMES I-VI


ANG 卬 [áng], membre de la famille princière de Wei, II, 67, 69 ; V, 63, 157 ; roi de Kiao-si, cf. Lieou Ang, II, 499 ; descendant de Confucius à la 12e génération, V, 434.

CHA-K’IEOU 沙丘 [shā qiū], lieu de plaisance du dernier souverain de la dyn. Yn, I, 200 ; localité II, 191-192 ; III, 438 ; V, 73, 94, 101.

CHAN 山 [shān], fils supposé de l’empereur Hiao-hoei, II, 417-418.

CHAN 山 [shān], duc Hien de Ts’i, IV, 41.

CHAN 禪 [禅 chán], sacrifice, Intr. XXI, XLIV, XLV, LII, LIII, XCVI ; II, 140, 495 ; III, 413-415, 423, 424, 426-428, 431, 439, 459, 461, 462, 465, 469, 487, 496-498, 500-503, 505, 512, 513, 517-519, 532, 534, 591 ; IV, 56.

CHAN 蟬 [蝉 chán], roi de Ta-yuan, Intr. LXXVIII.

CHAN 鱓 [shàn], comte Tchoang de K’iu-ou, IV, 254.

CHAN 陜 [xiá], ville, II, 63, 70, 362; localité, II, 281 ; IV, 133, 134.

CHAN-FOU 單父 [单父 chánfù] , ville, II, 327.

CHAN JONG 山 戎 [shānróng], ou Jong des montagnes, IV, 136. Cf. Jong.

CHAN HAI KING 山海經 [山海经 shānhǎijīng], Intr. CLXXXIV.

CHAN-SI 陝西 [Shǎnxī], province, Intr., XXV, XXVI et passim.

CHAN-YANG 山陽 [山阳 shānyáng], ville et territoire, II, 104, 108 ; érigé en royaume en 144 av. J.-C, II, 506.

CHAN-YANG 山陽侯 [山阳侯 shānyáng hóu], marquis de —, titre d’une divinité, V, 44.

CHAN-YN 山陰 [山阴 shānyīn], situé dans le préf. de Chao-hing, prov. de Tchëkiang, VI, 33.

CHANG 上 [shàng], commanderie, II, 60, 69, 84, 101, 119, 120, 167, 182, 286, 361, 362, 477, 484, 506 ; III, 438, 472, 544, 593 ; V, 101, 160.

CHANG (Lieou) 尚 [shàng], roi K’ao ou Hiao, fils du roi Sse (Lieou Tchong-kou), VI, 111.

CHANG 商 [shāng], localité, et de là nom de la seconde dynastie, I, 94, 174, 228, 231, 232, 234, 237, 241, 254, 255, 280 ; II, 3 ; III, 9, 122, 260, 280, 282, 285, 402, 483 ; IV, 29, 35, 37, 38, 39, 88 (où on a écrit Tcheou par erreur), 190, 239, 248, 358, 478 ; V, 314, 341.

CHANG 商 [shāng], recueil perdu de poésies, III, 285 ; montagne, III, 531, 532.

CHANG 商 [shāng]. localité du Chàn-si, IV, 384, 389, 390, 392, 436.

CHANG 殤 [殇 shāng], duc — de Song (719-711 av. J.-C), IV, 164, 195, 234, 235, 343 ; duc — de Wei (558-547 av. J.-C), IV, 203, 204.

CHANG 商 君 [shāngjūn], le prince de —, II, 64, 67, 225. — Cf. Wei Yang (t338 av. J.-C), V, 63, 157, 255.

CHANG 商 [shāng], note musicale, III, 240, 278, 290, 291, 314, 315, 317, 331, 399.