Page:Tannery - Pour l’histoire de la science Hellène.djvu/29

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.


et qui nous est parvenu. Quant au long et important fragment conservé par Simplicius (in Physicorum I2, p. 13 v°-15 r°), il doit avoir été emprunté à une compilation spéciale (de Sporos de Nicée ?) du iiie siècle. Après le ive, les histoires d’Eudème devaient être perdues, et antérieurement elles n’ont guère été directement utilisées en dehors des intermédiaires que j’ai mentionnés.

Ces quelques indications suffiront pour les rares excursions que j’aurai à faire sur le terrain des mathématiques.