Page:Verne - Une ville flottante, 1872.djvu/151

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Playfair ! Voilà comme sont les Anglais : tout mauvais ou tout bons ! Ah ! il peut compter sur ma reconnaissance, celui-là, et je suis prêt à me faire hacher pour lui, si cela peut lui être agréable. »

La joie de Jenny fut profonde en entendant les paroles de Crockston. Délivrer son père ! mais elle n’eût jamais osé concevoir un tel projet ! Et le capitaine du Delphin allait risquer pour elle son navire et son équipage !

« Voilà comme il est, ajouta Crockston en finissant, et cela, miss Jenny, mérite bien un remerciement de votre part.

— Mieux qu’un remerciement, s’écria la jeune fille, une éternelle amitié ! »

Et aussitôt elle quitta sa cabine pour aller exprimer à James Playfair les sentiments qui débordaient de son cœur.

« Ça marche de plus en plus, murmura l’Américain. Ca court même, ça arrivera ! »

James Playfair se promenait sur la dunette, et, comme on le pense bien, il fut fort surpris, pour ne pas dire stupéfait, de voir la jeune fille s’approcher de lui, et les yeux humides des larmes de la reconnaissance, lui tendre la main en disant :

« Merci, monsieur, merci de votre dévouement, que je n’aurais jamais osé attendre d’un étranger !

— Miss, répondit le capitaine en homme qui ne comprenait pas et ne pouvait pas comprendre, je ne sais…

— Cependant, monsieur, reprit Jenny, vous allez braver bien des dangers pour moi, peut-être compromettre vos intérêts. Vous avez tant fait déjà, en m’accordant à votre bord une hospitalité à laquelle je n’avais aucun droit…

— Pardonnez-moi, miss Jenny, répondit James Playfair, mais je vous affirme que je ne comprends pas vos paroles. Je me suis conduit envers vous comme fait tout homme bien élevé envers une femme, et mes façons d’agir ne méritent ni tant de reconnaissance ni tant de remerciements.

— Monsieur Playfair, dit Jenny, il est inutile de feindre plus longtemps. Crockston m’a tout appris !

— Ah ! fit le capitaine, Crockston vous a tout appris. Alors je comprends de moins en moins le motif qui vous a fait quitter votre cabine et venir me faire entendre des paroles dont… »

En parlant ainsi, le jeune capitaine était assez embarrassé de sa personne ; il se rappelait la façon brutale avec laquelle il avait accueilli les ouvertures de l’Américain ; mais Jenny ne lui laissa pas le temps de s’expliquer davantage, fort heureusement pour lui, et elle l’interrompit en disant :

« Monsieur James, je n’avais d’autre projet, en prenant passage à votre bord, que d’aller à Charleston, et là, si cruels que soient les esclavagistes, ils n’auraient pas refusé à une pauvre fille de lui laisser partager la prison