Page:Vidocq - Mémoires - Tome 2.djvu/334

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.



CHAPITRE XXV.


Je hante les mauvais lieux. — Les inspecteurs me trahissent. — Découverte d’un recéleur. — Je l’arrête. — Stratagème employé pour le convaincre. — Il est condamné.


Les voleurs, un instant effrayés par quelques arrestations que j’avais fait effectuer coup sur coup, ne tardèrent pas à reparaître plus nombreux et plus audacieux peut-être qu’auparavant. Parmi eux étaient plusieurs forçats évadés qui, ayant perfectionné dans les bagnes un savoir-faire très dangereux, étaient venus l’exercer dans Paris, où leur présence répandait la terreur. La police résolut de mettre un terme aux expéditions de ces bandits. Je fus en conséquence chargé de les pourchasser, et je reçus l’ordre de