Page:Vivien - Évocations, 1903.djvu/120

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.





Atthis délaissée


poème dramatique en un acte

Une maison à Mylilène.



Atthis, seule, détaillant un manuscrit.

« Celle qui te fuit te suivra pas à pas,
Tu verras venir la Peithô qui refuse
Tes dons, apportant des présents délicats,
Furtive et confuse.