Mozilla.svg

À l’Institut olympique de Lausanne — Séance du 12 avril 1917/Introduction

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bibliothèque universelle et Revue suisse (Séance du 12 avril 1917.p. 3).

À
L’INSTITUT OLYMPIQUE
DE LAUSANNE



On sait que, sur le désir des autorités, l’Institut olympique de Lausanne a organisé une session en faveur des internés. La première partie de cette session — celle qui était réservée aux officiers et aux étudiants français et belges internés à Lausanne et dans les environs — vient d’être close. Le succès a été considérable. Une série de brillantes conférences auxquelles le public était admis est venue compléter et couronner l’enseignement qui, selon la formule fondamentale de l’Institut et conformément à sa devise : Mens fervida in corpore lacertoso, était à la fois intellectuel et musculaire.

La séance de clôture a eu lieu jeudi 12 avril dernier de façon très solennelle, en présence de délégations des divers pouvoirs publics vaudois. C’est au cours de cette séance, qui s’est terminée par une allocution du chef du département de l’instruction publique, M. le conseiller d’État Dubuis, et par les remerciements des internés, exprimés en leur nom par M. le colonel Aubé, qu’ont été présentés les rapports que nous publions ; les premier est un mémoire dont M. le Dr Reinbold a donné connaissance au nom du Comité directeur et qui expose les vues et projets de l’Institut ; le second est une revision de l’enseignement donné au cours de la session. M. Pierre de Coubertin, fondateur et l’un des directeurs des études de l’Institut, en est l’auteur.