Épitaphe de Régnier

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Œuvres de Mathurin Régnier
Alphonse Lemerre, éditeur (p. 206).




Epitaphe de Regnier.




I’ay veſcu ſans nul penſement,
Me laiſſant aller doucement
A la bonne loy naturelle,
Et ſi m’eſtonne fort pourquoy
La mort oſa ſonger à moy.
Qui ne ſongeay iamais à elle.