Œuvres complètes de Béranger/Le Refus

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

List2.svg Pour les autres éditions de ce texte, voir Le Refus (Béranger).


LE REFUS


chanson


ADRESSÉE AU GÉNÉRAL SÉBASTIANI


Air : Le premier du mois de janvier (Air noté )


Un ministre veut m’enrichir
Sans que l’honneur ait à gauchir,
Sans qu’au Moniteur on m’affiche.
Mes besoins ne sont pas nombreux ;
Mais, quand je pense aux malheureux,
Je me sens né pour être riche.

Avec l’ami pauvre et souffrant
On ne partage honneurs ni rang ;
Mais l’or du moins on le partage.
Vive l’or ! oui, souvent, ma foi,
Pour cinq cents francs, si j’étais roi,
Je mettrais ma couronne en gage.

Qu’un peu d’argent pleuve en mon trou,
Vite il s’en va, Dieu sait par où !
D’en conserver je désespère.
Pour recoudre à fond mes goussets,
J’aurais dû prendre, à son décès,
Les aiguilles de mon grand-père.


Ami, pourtant gardez votre or.
Las ! j’épousai, bien jeune encor,
La Liberté, dame un peu rude.
Moi, qui dans mes vers ai chanté
Plus d’une facile beauté,
Je meurs l’esclave d’une prude.

La Liberté ! c’est, Monseigneur,
Une femme folle d’honneur ;
C’est une bégueule enivrée
Qui, dans la rue ou le salon,
Pour le moindre bout de galon,
Va criant : À bas la livrée !

Vos écus la feraient damner.
Au fait, pourquoi pensionner
Ma muse indépendante et vraie ?
Je suis un sou de bon aloi ;
Mais en secret argentez-moi,
Et me voilà fausse monnaie.

Gardez vos dons : je suis peureux.
Mais si d’un zèle généreux
Pour moi le monde vous soupçonne,
Sachez bien qui vous a vendu :
Mon cœur est un luth suspendu,
Sitôt qu’on le touche, il résonne.



Air noté dans Musique des chansons de Béranger :


LE REFUS.

Air : Le premier du mois de janvier.
No 296.



\relative c'' {
  \time 2/2
  \key f \major
  \tempo "Allegretto."
  \autoBeamOff
  \set Score.tempoHideNote = ##t
    \tempo 4 = 120
  \set Staff.midiInstrument = #"piccolo"
\partial 4 a4 | d2 d | d8 cis d e d c d e 
f4 c c4. bes8 | a2 a8 g a bes | c4 bes8 a g2 | f r4 a 
a2 b | c8 b cis d cis4 a | e' f e8 f g f 
e2 g4 f8 e | d cis d e e2 | d r4 \bar "||"
}

\addlyrics {
Un mi -- nis -- tre veut m’en -- ri -- chir
Sans que l’hon -- neur ait à gau -- chir
Sans qu’au Mo -- ni -- teur on m’af -- fi -- che
Mes be -- soins ne sont pas nom -- breux
Mais quand je pense aux mal -- heu -- reux
Je me sens né pour ê -- tre ri -- che.
}

Haut