100%.png

Œuvres complètes de Béranger/Les Billets d’Enterrement

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche

List2.svg Pour les autres éditions de ce texte, voir Les Billets d’Enterrement.


LES BILLETS D’ENTERREMENT


chanson de noce


Air : C’est un lanla, landerirette (Air noté )


    Notre allégresse est trop vive ;
    Amis, pendant nos ébats,
    Sachez qu’un joli convive
    Sent approcher son trépas.
    Faut-il qu’à la fleur de l’âge
    Il ait ce pressentiment ?
Tous nos billets de mariage
Sont des billets d’enterrement.

    Il sait que l’Amour le guette
    Pour se venger aujourd’hui
    D’une querelle secrète
    Qu’il eut vingt fois avec lui :
    Rien que d’y penser, je gage
    Qu’il meurt presque, en ce moment.
Tous nos billets de mariage
Sont des billets d’enterrement.

    Bientôt il prendra la fuite,
    En tremblant se cachera ;
    Mais l’Amour, à sa poursuite,
    Dans son réduit l’atteindra.

    L’un pousse un trait plein de rage,
    L’autre un long gémissement.
Tous nos billets de mariage
Sont des billets d’enterrement.

    Par pitié l’Amour hésite :
    Mais enfin, moins généreux,
    Du trait que l’obstacle irrite
    Il lui porte un coup affreux.
    Dans son sang le pauvret nage :
    Adieu donc, défunt charmant !
Tous nos billets de mariage
Sont des billets d’enterrement.

    On versera quelques larmes
    Que le plaisir essuîra ;
    Mais, pour l’honneur de ses armes,
    Le vainqueur en parlera.
    Car, mes amis, dans notre âge,
    En dépit du sacrement,
Peu de billets de mariage
Sont des billets d’enterrement.



Air noté dans Musique des chansons de Béranger :


LES BILLETS D’ENTERREMENT.

Air : C’est un lanla, landerirette.
No 62


Les partitions musicales sont temporairement désactivées.

Haut