100%.png

Œuvres complètes de Béranger/Les Gueux

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche

List2.svg Pour les autres éditions de ce texte, voir Les Gueux.

Œuvres complètes de BérangerH. Fourniertome 1 (p. 48-50).


LES GUEUX


1812


Air : Première ronde du Départ pour Saint-Malo. (Air noté )


            Les gueux, les gueux,
        Sont les gens heureux ;
        Ils s’aiment entre eux.
            Vivent les gueux !

Des gueux chantons la louange.
Que de gueux hommes de bien !
Il faut qu’enfin l’esprit venge
L’honnête homme qui n’a rien.

            Les gueux, les gueux,
        Sont les gens heureux ;
        Ils s’aiment entre eux.
            Vivent les gueux !

Oui, le bonheur est facile
Au sein de la pauvreté :
J’en atteste l’Évangile ;
J’en atteste ma gaîté.

            Les gueux, les gueux,
        Sont les gens heureux ;
        Ils s’aiment entre eux.
            Vivent les gueux !


Au Parnasse la misère
Long-temps a régné, dit-on.
Quels biens possédait Homère ?
Une besace, un bâton.

            Les gueux, les gueux,
        Sont les gens heureux ;
        Ils s’aiment entre eux.
            Vivent les gueux !

Vous qu’afflige la détresse,
Croyez que plus d’un héros,
Dans le soulier qui le blesse,
Peut regretter ses sabots.

            Les gueux, les gueux,
        Sont les gens heureux ;
        Ils s’aiment entre eux.
            Vivent les gueux !

Du faste qui vous étonne
L’exil punit plus d’un grand ;
Diogène, dans sa tonne,
Brave en paix un conquérant.

            Les gueux, les gueux,
        Sont les gens heureux ;
        Ils s’aiment entre eux.
            Vivent les gueux !

D’un palais l’éclat vous frappe,
Mais l’ennui vient y gémir.

On peut bien manger sans nappe ;
Sur la paille on peut dormir.

            Les gueux, les gueux,
        Sont les gens heureux ;
        Ils s’aiment entre eux.
            Vivent les gueux !

Quel Dieu se plaît et s’agite
Sur ce grabat qu’il fleurit ?
C’est l’Amour qui rend visite
À la Pauvreté qui rit.

            Les gueux, les gueux,
        Sont les gens heureux ;
        Ils s’aiment entre eux.
            Vivent les gueux !

L’Amitié que l’on regrette
N’a point quitté nos climats.
Elle trinque à la guinguette,
Assise entre deux soldats.

            Les gueux, les gueux,
        Sont les gens heureux ;
        Ils s’aiment entre eux.
            Vivent les gueux !



Air noté dans Musique des chansons de Béranger :


LES GUEUX

Air de la première ronde du Départ pour Saint-Malo.
No 20


Les partitions musicales sont temporairement désactivées.

Haut