Œuvres complètes de Béranger/Préface

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

List2.svg Pour les autres éditions de ce texte, voir Préface (Béranger).


PRÉFACE [1]


Air du vaudeville de Préville et Taconnet (Air noté )


Allez, enfants nés sous un autre règne ;
Sous celui-ci quittez le coin du feu.
Adieu ! partez, bien que pour vous je craigne
Certaines gens qui pardonnent trop peu.
On m’a crié : L’occasion est bonne ;
Tous les partis rapprochent leurs drapeaux.
Allez, enfants ; mais n’éveillez personne :
Mon médecin m’ordonne le repos.

Pour vos aînés que de pas et d’alarmes !
J’ai vu Thémis m’ôter mon plus doux bien ;
Car en prison le sommeil est sans charmes ;
Près du malheur on ne dort jamais bien.
J’entends encor le verrou qui résonne,
Et dans ma main fait trembler mes pipeaux.
Allez, enfants ; mais n’éveillez personne :
Mon médecin m’ordonne le repos.

Si l’on disait : La gaîté vous délaisse,
Vous répondrez (et pour moi j’en rougis) :

« De notre père accusant la faiblesse,
« Les plus joyeux sont restés au logis. »
Ces égrillards iraient, d’humeur bouffonne,
Pincer au lit le diable et ses suppôts.
Allez, enfants ; mais n’éveillez personne :
Mon médecin m’ordonne le repos.

Vous passerez près d’une ruche pleine,
D’abeilles, non ; mais de guêpes, je crois.
Ne soufflez mot, retenez votre haleine ;
Tremblez, enfants, vous qui jurez parfois [2] !
Le dard caché qu’à ces guêpes Dieu donne
A fait périr des bergers, des troupeaux.
Allez, enfants ; mais n’éveillez personne :
Mon médecin m’ordonne le repos.

Petits Poucets de la littérature,
S’il vient un ogre, évitez bien sa dent,
Ou, s’il s’endort, dérobez sa chaussure ;
De s’en servir on peut juger prudent.
Non : qu’ai-je dit ? Ah ! la peur déraisonne ;
Tous les partis rapprochent leurs drapeaux.
Allez, enfants ; mais n’éveillez personne :
Mon médecin m’ordonne le repos.



Air noté dans Musique des chansons de Béranger :


PRÉFACE.

Air du vaudeville de Préville et Taconnet.
No 169.



\relative c'' {
  \time 2/4
  \key c \major
  \autoBeamOff
  \tempo "Allegro."
  \set Score.tempoHideNote = ##t
    \tempo 4 = 120
  \set Staff.midiInstrument = #"piccolo"
\partial 8 g8 | e'4 d | c b | a8 a d d | b4 g
c d8 d | e4. f8 | g e c e | d2 | d8.[ (e16)] d8. e16 
d4. b8 | a8. b16 c8. d16 | b4. g8 | d'8.[ (e16)] d8. e16 | d4. b8
a b c d | b4. b8 | g'4. g,8 | a4. e'8 | d c b a 
g2 | r8. g16 g8. g16 | d'4 c | b8 c d b | c4 g 
r8. g16 c8. b16 | a4 r8 d | b8. b16 e8. e16 | c4 f 
d g | e4. d8 | c8. d16 e8. fis16 | g2~ g~ g~ g~ g\fermata
e4 dis8. dis16 | e4. d8 | c d e c | d4 g, | e' dis8 dis
e4. d8 | c d e fis | g2 | e4 a,8 a | d4. d8 | d e f d
e4 c | c8[ (d)] e f | g4. f8 | e f d e | c4 r \bar "||"
}
\addlyrics {
Al -- lez en -- fans nés sous un au -- tre rè -- gne
Sous ce -- lui- ci quit -- tez le coin du feu
A -- dieu par -- tez bien que pour vous je crai -- gne
Cer -- tai -- nes gens qui par -- don -- nent trop peu
Cer -- tai -- nes gens qui par -- don -- nent trop peu
On m’a cri -- é l’oc -- ca -- si -- on est bon -- ne
Tous les par -- tis rap -- pro -- chent leurs dra -- peaux
Tous les par -- tis rap -- pro -- chent leurs dra -- peaux
Al -- lez en -- fans mais n’é -- veil -- lez per -- son -- ne
Mon mé -- de -- cin m’or -- don -- ne le re -- pos
Al -- lez en -- fans mais n’é -- veil -- lez per -- son -- ne
Mon mé -- de -- cin m’or -- don -- ne le re -- pos.
}

Haut

  1. Cette chanson est en tête du volume publié en 1825.
  2. Dans plus d’un village, on croit encore que les abeilles se jettent sur ceux qui profèrent des jurons auprès de leur ruche.