100%.png

Œuvres de Saint-Amant/Le vol nocturne

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche

LE VOL NOCTURNE.

sonnet.


La nuit derniere, ayant la pance pleine
Du bon piot que j’ay tousjours chery.
Sur mon gousset on a fait la soury,
Le desenflant de sa gloire mondaine.

Cette action cauteleuse et vilaine
De mon tresor le fonds jaune a tary,
Et le beau lustre en est si desfleury
Que mon pauvre œil le reconnoist à peine.

Il est bien vray que j’en tenois un peu ;
Et que, pour m’estre eschauffé sur le jeu,
Je suis au bout de ma philosophie.

Dieux, qui voyez qu’on m’excroque en dormant
Auquel de vous faudra-t’il qu’on se fie,
Puis que Bacchus a trahy Saint-Amant ?