Annonces d’ouvrages (Hachette 1809)

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche

§. III. ANNONCES D’OUVRAGES.

Essai sur la composition des Machines, par MM. Lanz et Betancourt, 1 vol. in-4o., 10 planches ; précédé du Programme d’un Cours Elémentaire des Machines, fait à l’Ecole impériale Polytechnique ; par M. Hachette.

Programme d’un Cours de Physique, ou Précis de Leçons sur les principaux phénomènes de la nature, et sur quelques applications des Mathématiques à la Physique, par M. Hachette, 1 vol. in-8.

Cet ouvrage est divisé en douze leçons, ainsi qu’il suit :

1re. Leçon. Notions générales sur les corps et sur les forces qui unissent les molécules de ces corps.

2e. Leçon. De l’étendue et de la figure des corps.

3e. Leçon. De la cristallographie.

4e. et 5e. Leçons. De la mobilité et de la gravité.

6e. Leçon. De l’action capillaire.

J’ai donné dans cette leçon la démonstration du théorême de M. Laplace, sur l’ascension des liquides dans les tubes capillaires.

7e. Leçon. Du calorique, par M. Monge.

8e. Leçon. De l’action réciproque de l’eau et de l’air.

9e. et 10e. Leçons. De la lumière.

J’ai expliqué dans cette leçon les principaux effets de la réflexion et de la réfraction, par la considération des caustiques. Les articles arc-en-ciel et acromatisme sont présentés d’une manière nouvelle.

MM. les Elèves de l’Ecole Polytechnique liront avec intérêt l’explication du mirage, par M. Monge.

11e. Leçon. De l’Électricité.

J’ai suivi dans cette leçon la marche qui avoit été tracée par M. Monge, pour l’exposition des phénomènes électriques ; j’y ai ajouté l’explication du bruit du tonnerre, par ce célèbre physicien, et l’instruction du Comité des fortifications sur la construction des paratonnerres.

12e. Leçon. Du magnétisme.

J’ai décrit dans cette leçon la boussole de mer, et un instrument propre à mesurer l’inclinaison de l’aiguille aimantée, qui appartient au cabinet de physique de l’Ecole Polytechnique.

La description d’un autre instrument très-utile à tous les ingénieurs des services publics, le Baromètre portatif de Fortin, est accompagnée d’un dessin qui en montre la construction et l’usage.

Cet ouvrage est terminé par des tableaux numériques, indispensables pour tous ceux qui s’occupent de physique ou de chimie.

L’un de ces tableaux présente les capacités de calorique de différentes substances. (Les nouvelles recherches de MM. Bérard et Delaroche, sur les capacités pour le calorique, ont donné d’autres nombres, qui méritent plus de confiance.)