75%.png

Astronomie populaire (Arago)/XX/01

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
GIDE et J. BAUDRY (Tome 3p. 1-3).

CHAPITRE PREMIER

données numériques


La Terre est une planète.

Isolée dans l’espace et sans soutien d’aucune sorte, la Terre fait sa révolution autour du Soleil en 365 jours un quart environ, exactement en 365j 6h 9m 10s,7496. Sa vitesse de translation par seconde est de 30 400 mètres ou de 7 lieues 6 dixièmes.

L’astronomie a déterminé la forme et les dimensions de la Terre. A mesure qu’on s’éloigne des corps, les détails s’effacent et les grandes lignes deviennent de plus en plus apparentes. Aussi la Terre, transportée à une grande distance, par exemple dans la région de la Lune, se présenterait à nous sous l’aspect d’un globe sphérique ; elle nous paraîtrait ronde et lumineuse comme notre satellite, et on la verrait effectuer sur elle-même un mouvement de rotation en 24 heures.

En réalité la Terre est ellipsoïdale. Le plus court de ses axes est celui autour duquel sa révolution s’opère. Le plus long rencontre le premier rectangulairement.

Le plus long rayon du globe terrestre a pour grandeur 6 377 398m,1, ou 1 594 lieues de 4 kilomètres en nombres ronds ;

Le plus court est de 6 356 079m,9 ou de 1 589 lieues.

La différence des deux rayons ou l’aplatissement de notre globe est de 5 lieues en nombres ronds, ou plus exactement de 21 318m,2, c’est-à-dire de du plus grand rayon terrestre ou environ .

La Terre tourne sur elle-même en un jour autour de son plus court diamètre, qu’on appelle son axe de rotation ; les extrémités de cet axe sont les deux pôles de notre globe. Si on imagine un plan mené perpendiculairement à cet axe parle centre de la Terre, on a l’équateur terrestre qui est un cercle dont le rayon est le plus long rayon de l’ellipsoïde que nous habitons.

La vitesse de la rotation des points de la surface de la Terre, en vertu du mouvement diurne, varie depuis zéro pour les points qui sont situés aux extrémités du plus court rayon, jusqu’à 116 millièmes de lieue par seconde ou 417 lieues par heure pour les points situés aux extrémités du plus grand rayon.

La rondeur exacte de la Terre étant admise comme un fait qui ne s’éloigne pas beaucoup de la vérité, une circonférence du grand cercle de la sphère céleste est de 40 000 kilomètres ou de 10 000 lieues de 4 kilomètres, car, par définition, le quart d’un méridien de cette sphère est de 10 millions de mètres.

La masse de la Terre est à peu près la trois cent cinquante millième partie de celle du Soleil. Sa densité moyenne est environ cinq fois celle de l’eau, un peu plus que la densité du spath pesant, à peu près celle de l’iode. Il doit paraître étonnant qu’on soit arrivé à obtenir le rapport du nombre de points matériels qui existent dans la Terre entière à celui du nombre de points matériels contenus dans un verre d’eau. Nous essaierons de faire comprendre avec quelle exactitude l’astronomie est parvenue à établir une telle mesure et à déterminer toutes les données numériques que nous venons de grouper dans ce chapitre.