Auteur:Joseph Valentin Boussinesq

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Joseph Valentin Boussinesq

Joseph Valentin Boussinesq

mathématicien et hydraulicien français ()

Œuvres

 Titre et éditions
1867 : Étude sur la propagation de la chaleur dans les milieux homogènes  Thèses présentées à la Faculté des sciences de Paris. Ière thèse,
1872 : Théorie des ondes liquides périodiques 
1876 : Essai théorique sur l’équilibre d’élasticité des massifs pulvérulents et sur la poussée des terres sans cohésion  Mémoire présenté à la classe des sciences dans la séance du 6 juin 1874
1877 :
Open book nae 02.svg 
Essai sur la théorie des eaux courantes 
1883 : Cours d’analyse infinitésimale de l’Institut industriel du Nord  imprimerie et litographie L. Danel, coll. « Institut industriel du Nord » BNF
1885 : Application des potentiels à l’étude de l’équilibre et du mouvement des solides élastiques  Gauthier-Villars
1886 : Quelques mots sur la vie et l’œuvre de M. de Saint-Venant, membre de l’Institut, membre associé de la Société des sciences de Lille 
1887 : Cours d’analyse infinitésimale : à l’usage des personnes qui étudient cette science en vue de ses applications mécaniques et physiques  vol. 1, t. 1, Gauthier-Villars et fils, (réimpr. 1890)
1889 : Leçons synthétiques de mécanique générale servant d’introduction au cours de mécanique physique de la Faculté des sciences de Paris  Gauthier-Villars, BNF
Cours d’analyse infinitésimale à l’usage des personnes qui étudient cette science en vue de ses applications mécaniques et physiques  4 vol.
1897 :
Open book nae 02.svg 
Théorie de l’écoulement tourbillonnant et tumultueux des liquides dans les lits rectilignes à grande section  Tome 1
1897 :
Open book nae 02.svg 
Théorie de l’écoulement tourbillonnant et tumultueux des liquides dans les lits rectilignes à grande section  Tome 2
1901 :
Open book nae 02.svg 
Théorie analytique de la chaleur mise en harmonie avec la thermodynamique et avec la théorie mécanique de la lumière  Tome 1
1903 :
Open book nae 02.svg 
Théorie analytique de la chaleur mise en harmonie avec la thermodynamique et avec la théorie mécanique de la lumière  Tome 2
1907 : Théorie approchée de l’écoulement de l’eau sur un déversoir en mince paroi et sans contraction latérale 
Sur les principes de la mécanique : et sur leur applicabilité à des phénomènes qui semblent mettre en défaut certains d’entre eux  BNF
Étude sur divers points de la philosophie des sciences  Calcul des dilatations éprouvées par les éléments matériels rectilignes appartenant à une portion infiniment petite d’une membrane élastique courbe que l’on déforme, et démonstration très-simple du théorème de Gauss, sur la déformation des surfaces inextensibles BNF
1878 : Conciliation du véritable déterminisme mécanique avec l’existence de la vie et de la liberté morale  BNF


Articles[1]

 Titre et éditions
1900 : Réduction de certains problèmes d’échauffement ou de refroidissement par rayonnement, au cas plus simple de l’échauffement ou du refroidissement des mêmes corps par contact ; échauffement d’un mur d’épaisseur indéfinie  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris.130, 1579-1583
1900 : Problème du refroidissement de la croûte terrestre, traité au même point de vue que l’a fait Fourier, mais par une méthode d’intégration beaucoup plus simple  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 130, 1652-1658
1900 : Problème du refroidissement d’un mur par rayonnement, ramené au cas le plus simple où le refroidissement aurait lieu par contact  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 130, 1731-1736
1900 : Problème de l’échauffement permanent d’une sphère par rayonnement, ramené au problème plus simple de l’échauffement de la même sphère par contact  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 131, 81-86
1900 : Echauffement permanent mais inégal, par rayonnement, d’un mur d’épaisseur indéfinie, ramené au cas d’un échauffement analogue par contact  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 131, 9-13
1899 : Propagation, dans un milieu transparent hétérogène, d’un pinceau latéralement limité de lumière parallèle ; intégration des équqtions du mouvement  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 129, 859-864
1899 : Justification du principe de Fermat sur l’économie du temps, dans la transmission du mouvement lumineux à travers un milieu hétérogène ; d’ailleurs transparent et isotrope  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 129, 905-911
1899 : Que que devient un système d’ondes planes latéralement indéfinies, dans un milieu transparent isotrope, mais hétérogène, formé de couches planes et parallèles  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 129, 794-799
1895 : Sur la forme nécessairement pendulaire de la houle de mer, quant à l’expression des déplacements de chaque particule en fonction du temps  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 120, 1240-1246
1895 : Sur la forme nécessairement pendulaire de la houle de mer, même quand on ne néglige plus les termes non linéaires des équations du mouvement  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 120, 1310-1315
1895 : Sur l’extinction graduelle de la houle de mer aux grandes distances de son lieu de production : formation des équations du problème  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 120, 1381-1386
1895 : Lois de l’extinction d’une houle simple en haute mer  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 121, 15-19
1895 : Sur la manière dont se régularise au loin, en s’y réduisant à une houle simple, toute agitation confuse mais périodique des flots  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 121, 85-88
1894 : Intégration de l’équation du son pour un fluide indéfini…  à une, deux ou trois dimensions, quand les résistances de nature diverse introduisent dans cette équation des terme respectivement proportionnels à la fonction caractéristique du mouvement ou à ses dérivées partielles premières. C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 118, 162-166
1894 : Intégration de l’équation du son pour un fluide indéfini à une, deux ou trois dimensions, quand il y a diverses résistances au mouvement ; conséquences physiques de cette intégration  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 118, 223-226
1894 : Complément à une précédente Note "Sur la propagation du son dans un fluide soumis à des résistances diverses"  (pp. 223-226); détermination analytique du problème. C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 118, 271-276.
1894 : Rapport sur un Mémoire de M. Bazin, intitulé : "Expériences sur la contraction des veines liquides et sur la distribution des vitesses à leur intérieur"  (p. 1031-1034). C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 118, 1239-1243.
1894 : Théorie de l’écoulement sur un déversoir sans contraction latérale, quand la nappe déversante se trouve ou déprinée, ou noyée en dessous, ou adhérente au barrage  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 119, 589-595
1894 : Détermination en partie expérimentale et en partie théorique de la contraction inférieure d’une nappe de déversement déprimée, ou noyée en dessous, ou même adhérente, sur un barrage ayant sa face d’amont verticale  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 119, 618-624
1894 : Vérifications expérimentales de la théorie des déversoirs à nappes noyées en dessous ou adhérentes : vérifications relatives au débit et à la contraction inférieure  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 119, 663-669
1894 : Vérifications expérimentales de la théorie des déversoirs à nappes noyées en dessous ou adhérentes : vérifications relatives aux pressions  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 119, 707-711
1894 : Sur la théorie de l’écoulement par un déversoir à nappe déprimée ou noyée en dessous, dans le cas où une armature horizontale rend la contraction inférieure maximum  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 119, 771-776.
1894 : Intégration de l’équation du son pour un fluide indéfini à 1, 2 ou 3 dimensions,  quand les résistances de nature diverse introduisent dans cette équation des termes respectivement proportionnels à la fonction caractéristique du mouvement ou à ses dérivées partielles premières. C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 118, 162-166.
1894 : Intégration de l’équation du son pour un fluide indéfini à 1, 2 ou 3 dimensions, quand il y a diverses résistances au mouvement : conséquences physiques de cette intégration  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 118, 223-226.
1894 : Complément à une précédente Note "Sur la propagation du son dans un fluide soumis à des résistances diverses" (pp. 223-226) ; détermination analytique du problème  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 118, 271-276
1893 : Théorie de l’écoulement sur les déversoirs sans contraction latérale, en tenant compte des variations qu’éprouve, suivant le niveau d’aval, la contraction inférieure de la nappe déversante  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 116, 1327-1333
1893 : Vérifications expérimentales de la théorie des déversoirs sans contraction latérale, à nappe libre en dessous  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 116, 1415-1418, 1487-1490
1893 : Sur les déformations successives de la tête d’une onde aérienne isolée, durant la propagation de cette onde le long d’un tuyau de conduite sans eau, de longueur indéfinie  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 117, 12-18
1893 : Sur la simplification qu’on introduit dans certaines formules de résistance vive des solides, en faisant figurer la plus grande dilatation linéaire delta que comporte leur matière, à la place de la force élastique correspondante R0  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 116, 1418-1421.
1893 : Expression de la résistance opposée par chaque molécule pondérable au mouvement vibratoire de l’éther ambiant  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 117, 138-144
1893 : Considérations diverses sur la théorie des ondes lumineuse  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 117, 193-199
1893 : Introduction naturelle de termes proportionnels aux déplacements de l’éther (ou termes de Briot), dans les équations du mouvement des ondes lumineuses  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 117, 80-86
1892 : Calcul de la diminution qu’éprouve la pression moyenne, sur un plan horizontal fixe, à l’intérieur du liquide pesant remplissant un bassin et que viennent agiter des mouvements de houle et de clapotis  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 114, 937-940
1892 : Sur une légère correction additive qu’il peut y avoir lieu de faire subir aux hauteurs d’eau indiquées par les marégraphes  , quand l’agitation houleuse ou clapoteuse de la mer atteint une grande intensité : cas d’une mer houleuse (p. 77), cas d’une mer clapoteuse (p. 149). C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 115, 77-82, 149-152.
1892 : Sur le calcul théorique approché du débit d’un orifice en mince paroi  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 114, 704-710.
1892 : Débit des orifices circulaires et sa répartition entre les divers éléments superficiels  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 114, 807-812.
1892 : Écoulement par les orifices rectangulaires, sans contraction latérale ; calcul théorique de leur débit et de sa répartition  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 114, 868-873
1892 : Des perturbations locales que produit au-dessous d’elle une forte charge, répartie uniformément le long d’une droite normale aux deux bords, à la surface supérieure d’une poutre rectangulaire  et de longueur indéfinie posée de champ, soit sur un sol horizontal, soit sur deux appuis transversaux équidistants de la charge. C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 114, 1510-1516.
1892 : Des perturbations locales que produit au-dessous d’elle une forte charge, répartie uniformément le long d’une droite normale aux deux bords, à la surface supérieure d’une poutre rectangulaire : Vérifications expérimentales  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 115, 5-11
1891 : Calcul de la moindre longueur que doit avoir un tube circulaire, évasé à son entrée, pour qu’un régime sensiblement uniforme s’y établisse, et de la dépense de charge qu’y entraîne l’établissement de ce régime  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 113, 49-51
1891 : Sur la manière dont les vitesses, dans un tube cylindrique de section circulaire, évasé à son entrée, se distribuent depuis cette entrée jusqu’aux endroits où se trouve établi un régime uniforme  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 113, 9-15
1891 : Sur l’explication physique de la fluidité  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 112, 1099-1102
1891 : Sur les déformations et l’extinction des ondes aériennes, isolées ou périodiquess, propagées à l’intérieur de tuyaux de conduite sans eau, de longueur indéfinie  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 112, 1137-1343
1890 : Calcul des températures successives d’un milieu homogène et athermane indéfini, que sillonne une source de chaleur  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 110, 1242-1244
1889 : Expressions approchées du contour de l’ellipse et de la surface de l’ellipsoïde, en fonction des deux moyennes arithmétique et géoémtrique des demi-axes  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 108, 695-699
1889 : Complément à la théorie des déversoirs en mince paroi qui s’étendent à toute la largeur du lit d’un cours d’eau : mise en compte des variations de la contraction qu’éprouve la nappe déversante, du côté de sa face inférieure  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 109, 515-520
1889 : Complément à la théorie des déversoirs en mince paroi qui s’étendent à toute la largeur du lit d’un cours d’eau :  calcul approché, pour les nappes déprimées ou noyées en dessous, de la non-pression exercée à leur face inférieure, d’après l’élévation imposée au niveau d’aval dans le canal de fuiteC. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 109, 541-546
1889 : Formule de la dissémination du mouvement transversal dans une plaque plane indéfinie  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 108, 639-645
1888 : Complément à la théorie des déversoirs en mince paroi qui s’étendent à toute la largeur du lit d’un cours d’eau : influence, sur le débit des vitesses d’arrivée des filets liquides.  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 107, 513-519, 538-542.
1888 : Equilibre d’élasticité d’un solide sans pesanteur homogène et isotrope  dont les parties profondes sont maintenues fixes, pendant que sa surface éprouve des pressions ou des déplacements connus, s’annulant hors d’une région restreinte où ils sont arbitraires. C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 106, 1043-1048
1887 : Sur la théorie de l’écoulement par un déversoir en mince paroi, quand il n’y a pas de contraction latérale et que la nappe déversante est libre en dessous  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 105, 17-22.
1887 : Sur la théorie des déversoirs en mince paroi et à nappe soit déprimée, soit soulevée, c’est-à-dire soumise inférieurement à une pression constante, plus petite ou plus grande que celle de l’atmosphère exercée au-dessus  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 105, 585-590.
1887 : Sur la théorie des déversoirs épais ayant leur seuil horizontal et évasé ou non à son entrée  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 105, 632-638
1887 : Sur une forme de déversoir en mince paroi, anlogue à l’ajutage rentrant de Borda, pour laquelle le relèvement de la face inférieure de la nappe liquide, à la sortie du déversoir, peut être déterminé théoriquement  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 105, 697-702
1886 : Observation relative à une Note récente de M. Resal sur la flexion des prismes  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 102, 797-799
1885 : Sur la résistance qu’oppose un liquide indéfini en repos, sans pesanteur  au mouvement varié d’une sphère solide qu’il mouille sur toute sa surface, quand les vitesse restent bien continues et assez faibles pour que leurs carrés et produits soient négligeables. C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 100, 935-937
1885 : Résistance qu’éprouve un cylindre circulaire indéfini, plongé dans un fluide, à se mouvoir pendulairement suivant une direction perpendiculaire à son axe  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 100, 974-977
1884 : Sur la poussée d’une masse de sable, à surface supérieure horizontale, contre une paroi verticale ou inclinée  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 98, 667-670, 720-723, 790-795.
1884 : Sur le principe du prisme de plus grande poussée, posé par Coulomb dans la théorie de l’équilibre limite des terres  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 98, 901-904, 975-978
1884 : Remarque relative à la vitesse de propagation de l’intumescence produite dans l’océan Indien par l’éruption du Krakatoa  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 98, 1251-1252
1883 : Du choc longitudinal d’une barre prismatique, fixée à un bout et heurtée à l’autre  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 97, 154-157
1883 : Équations des petits mouvements d’un liquide pesant, quand ils sont principalement horizontaux, etc  J. M. Journal de mathématiques pures et appliquées. Paris. 9, 273-300
1883 : Sur la pression moyenne, en chaque point intérieur de l’espace qu’occupe un liquide agité  J. M. Journal de mathématiques pures et appliquées. Paris. 9, 425-431
1883 : Comment se répartit, entre les divers points de sa petite base d’appui, le poids d’un corps dur, à surface polie et convexe, posé sur un sol horizontal élastique  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 96, 245-248
1883 : Sur la résistance d’un anneau à la flexion  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 97, 1131-1132
1883 : Résistance d’un anneau à la flexion, quand sa surface extérieure supporte une pression normale, constante par unité de longueur de sa fibre moyenne  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 97, 843-844
1882 : Définition naturelle des paramètres différentiels des fonctions, et notamment de celui du second ordre $\Delta_2$  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 95, 479-482
1882 : Sur un potentiel à quatre variables, qui rend presque intuitives l’intégration de l’équation du son et la démonstration de la formule de Poisson concernant le potentiel inverse à trois variables  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 94, 1465-1468
1882 : Les déplacements qu’entraînent de petites dilatations ou condensations quelconques produites, dans tout milieu homogène et isotrope indéfini, sont calculables à la manière d’une attraction newtonienne  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 94, 1648-1650
1882 : Sur le choc d’une plaque élastique plane, supposée indéfinie en longueur et en largeur, par un solide qui vient le heurter perpendiculairement en un de ses points et qui lui reste uni  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 95, 123-125
1882 : Sur les ondes que fait naître, dans l’eau en repos d’un canal, l’émersion d’un cylindre solide, plongé en travers dans ce canal  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 94, 127-130
1882 : Sur les ondes produites par l’émersion d’un solide à la surface d’une eau tranquille, quand il y a lieu de tenir compte des deux coordonnées horizontales  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 94, 1505-1508
1882 : Équations différentielles du mouvement des ondes produites à la surface d’un liquide par l’émersion d’un solide  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 94, 71-74
1882 : Équilibre d’élasticité d’un solide limité par un plan  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 95, 1052-1054
1882 : Sur la transmission d’une pression oblique, de la surface à l’intérieur, dans un solide isotrope et homogène en équilibre.  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 95, 1149-1152
1882 : Intégration de certaines équations aux dérivées partielles, par le moyen d’intégrales définies contenant sous le signe $\int$ le produit de deux fonctions arbitraires  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 94, 33-36
1882 : Sur l’intégration de l’équation  $$A\dfrac{d^n\varphi}{dt^n}+\eft(\dfrac{d^2}{dx^2}+\dfrac{d^2}{dy^2}+\cdots\right)^n \varphi=0$$ C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 94, 514-517
1881 : Coup d’œil sur la théorie des séries trigonométriques les plus usuelles, etc  J. M. Journal de mathématiques pures et appliquées. Paris. 7, 147-160
1881 : Sur une raison générale, propre à justifier synthétiquement l’emploi des divers développements de fonctions arbitraires usités en physique mathématique  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 92, 513-515
1881 : Comment se transmet, dans un solide (en équilibre), la pression exercée sur une très petite partie de sa surface  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 93, 703-706
1881 : Egalité des abaissements moyens que produisent, chacune, aux points où est déposée l’autres, deux charges égales, arbitrairement distribuées, le long de deux circonférences concentriques, sur un sol horizontal  ou sur une plaque circulaire horizontale ayant même centre que ces circonférences et appuyée ou encastrée sur tout son contour. C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 93, 783-785
1880 : Sur la manière de présenter la théorie des potentiels d’attraction dans l’hypothèse, généralement admise, de la discontinuité de la matière  J. M. Journal de mathématiques pures et appliquées. Paris. 6, 89-98
1880 : Sur la manière de présenter la théorie du potentiel dans l’hypothèse généralement admise de la discontinuité de la matière  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 90, 792-795
1880 : Sur la manière dont les frottements entrent en jeu dans un fluide qui sort de l’état de repos, et sur leur effet pour empêcher l’existence d’une fonction des vitesses  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 90, 736-739
1880 : Quelques considérations à l’appui d’une Note du 29 mars 1880 (p. 736) sur l’impossibilité d’admettre, en général, une fonction des vitesses dans toute question d’Hydraulique où les frottements ont un rôle notable  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 90, 967-969
1880 : Sur les problèmes des températures statinnaires, de la torsion et de l’écoulement bien continu, etc  J. M. Journal de mathématiques pures et appliquées. Paris. 6, 177-186
Des déplacements que produit, à l’intérieur d’un sol élastique, une pression normale exercée en un point de sa surface  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 88, 741-743
1879 : Sur une manière simple de présenter la théorie du potentiel, et sur la différentiation des intégrales dans le cas où la fonction sous le signe $\int$ devient infinie  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 88, 277-279
1879 : Application des potentiels directs de Lamé au calcul de l’équilibre d’élasticité d’un solide isotrope et homogène indéfini, sollicité dans une étendue finie par des forces extérieurs quelconques  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 88, 331-333
1879 : Du potentiel cylindrique ou logarithmique à trois variables et de son emploi dans la théorie de l’équilibre d’élasticité.  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences 88, 701-704
1879 : Les lois géométriques des déformations que produit une force appliquée en un point d’un solide indéfini  et calcul des erreurs que l’on commet lorsque, d’après les principes de la Mécanique classique, on conçoit ce point d’application déplacé d’une certaine quantité dans la direction de la force. C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 88, 375-378
1879 : Du potentiel cylindrique ou logarithmique à trois variables, et de son emploi dans la théorie de l’équilibre d’élasticité  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 88, 701-704
1878 : Sur la dépression que produit, à la surface d’un sol horizontal, élastique et isotrope, un poids qu’on y dépose, et sur la répartition de ce poids entre ses divers points d’appui  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 87, 402-405
1878 : Sur une loi intuitive, d’après laquelle se répartit le poids d’un disque circulaire solide, supporté par un sol horizontal élastique  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 87, 1077-1078
1878 : Sur la manière dont se distribue entre ses points d’appui le poids d’un corps dur, posé sur un sol poli, horizontal et élastique ;  identité de ce mode de répartition, pour une base de sustentation plane et horizontale, avec celui d’une charge électrique en équilibre dans une plaque mince de même forme. C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 87, 519-522
1878 : Sur une propriété simple, qui caractérise le mode de répartition du poids d’un solide posé sur un sol horizontal élastique, entre les deux parties de sa base, quand celle-ci est une ellipse horizontale  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 87, 687-689
1878 : Théorie des mouvements quasi-circulaires d’un point pesant sur une surface de révolution creuse à axe vertical  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 86, 959-962
1878 : Des pertes de charge qui se produisent dans l’écoulement d’un liquide, quand la section vive du fluide éprouve un accroissement brusque  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 87, 491-494
1878 : Complément à une étude intitulée : Essai sur la théorie des eaux courantes (Savants étrangers, XXIII-XXIV) et à un Mémoire "Sur l’influence des frottements dans les mouvements réguliers des fluides"  (J. M.; 1868). J. M. Journal de mathématiques pures et appliquées. Paris. 4, 335-376
1878 : Equilibre d’élasticité d’un solide isotrope sans pesanteur, supportant différents poids  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 86, 1260-1263
1878 : Sur la question des conditions spéciales au contour des plaques élastiques  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 86, 108-110
1878 : Sur les conditions spéciales au contour des plaques.  }C. R. [Comptes Rendus des Séances de l’Académie des Sciences Paris.] 86, 461-463
1878 : Calcul des dilatations éprouvées par les éléments matériels rectilignes appartenant à une petite portion d’une membrane élastique courbe que l’on déforme  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 86, 816-818
1878 : Sur diverses propriétés dont jouit le mode de distribution d’une charge électrique à la surface d’un conducteur  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 87, 978-979
1877 : Des solutions singulières qui se présentent dans le problème du mouvement curviligne d’un point sous l’action d’une force centrale  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 84, 944-946
1877 : Sur les mouvements quasi-circulaires d’un point soumis à l’attraction d’un centre fixe  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 85, 65-67
1877 : Théorie des petits mouvements d’un point pesant sur une surface fixe décrite autour d’un axe de révolution vertical  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 85, 539-541
1877 : Sur la construction géométrique des pressions que supportent les divers éléments plans se croisant sur un même point d’un corps et sur celle des déformations qui se produisent autour d’un tel point  J. M. Journal de mathématiques pures et appliquées. Paris. 3, 147-206
1877 : Sur les conditions aux limites dans le problème des plaques élastiques  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 85, 1157-1159
1876 : Sur la construction géométrique des pressions que supportent les divers éléments plans menés par un même point d’un corps  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 83, 1168-1171
1875 : Sur les modes d’équilibre limite les plus simples que peut présenter un massif sans cohésion fortement comprimé  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 80, 546-549
1875 : Sur les modes d’équilibre limite les plus simples que peut présenter un massif sans cohésion fortement comprimé. Application au cas d’une masse sablonneuse  qui remplit l’angle dièdre compris entre deux plans rigides, mobiles autour de leur intersection. C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 80, 623-627
1874 : Sur deux lois simples de la résistance vive des solides  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 79, 1324-1328
1874 : Étude nouvelle sur l’équilibre et le mouvement des corps solides élastiques dont certaines dimensions sont très petites par rapport à d’autres  (J. M., 16, 125-274 ; 163-194; 1871, 5 1879). J. M. Journal de mathématiques pures et appliquées. Paris. 16, 125-274
1874 : Sur les lois de la distribution plane des pressions à l’intérieur des corps isotropes dans l’état d’équilibre limite  (C. R., 78, 757-759, 786-789 ; 1874). C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 78, 757-759
1873 : Intégration de l’équation aux dérivées partielles des cylindres isostatiques qui se produisent à l’intérieur d’un massif ébouleux soumis à de fortes pressions  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 77, 667-671
1873 : Essai théorique sur l’équilibre d’élasticité des massifs pulvérulents et sur la poussée des terres sans cohésion  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 77, 1521-1525
1873 : Théorie des ondes et des remous qui se propagent le long d’un canal rectangulaire horizontal, en communiquant au liquide contenu dans ce canal des vitesses sensiblement pareilles de la surface au fond  J. M., 17, 55-108; 1872; 18, 47-52; 1873. J. M. Journal de mathématiques pures et appliquées. Paris. 17, 55-108
1873 : Recherches sur les principes de la Mécanique, sur la constitution moléculaire des corps et sur une nouvelle théorie des gaz parfaits  J. M. Journal de mathématiques pures et appliquées. Paris. 18, 305-390
1873 : Sur le calcul des phénomènes lumineux produits à l’intérieur des milieux transparents animés d’une translation rapide, dans le cas où l’observateur participe lui-même à cette translation  }C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 76, 1293-1296
1872 : Sur l’intégration de l’équation aux dérivées partielles des cylindres isostatiques produits dans un solide homogène et ductile  C. R. [Comptes Rendus des Séances de l’Académie des Sciences Paris.] 74, 318-321
1872 : Sur un changement de variables qui rend intégrables certaines équations aux dérivées partielles du second ordre  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 74, 730-733
1872 : Sur les lignes de faîte et de thalweg  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 75, 198-201, 835-837
1872 : De l’influence des forces centrifuges sur l’écoulement permanent varié de l’eau dans les canaux prismatiques de grande largeur  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 74, 1026-1030
1872 :
Open book nae 02.svg 
Essai sur la théorie des eaux courantes  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 75, 1011-1015
1872 : Lois géométriques de la distribution des pressions, dans un solide homogène et ductile soumis à des déformations planes  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 74, 242-246
1872 : Équations aux dérivées partielles des vitesses dans un solide homogène et ductile déformé parallèlement à un plan  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 74, 450-453
1872 : Sur une manière simple de déterminer expérimentalement la résistance au glissement maximum dans un solide ductile, homogène et isotrope  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 75, 254-257
1872 : Sur les lois qui régissent, à une première approximation, les ondes lumineuses propagées dans un milieu homogène et transparent d’une contexture quelconque  J. M. Journal de mathématiques pures et appliquées. Paris. 17, 167-176
1872 : Sur le calcul de la vitesse de la lumière dans les corps en mouvement  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 74, 1573-1576.
1871 : Méthode nouvelle pour la résolution d’une classe importante et très nombreuse d’équations transcendantes  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 72, 480-483
1871 : Sur une propriété remarquable des points où des lignes de plus grande pente d’une surface ont leurs plans osculateurs verticaux  et sur la différence qui existe généralement, à la surface de la terre, entre les lignes de faite et de thalweg et celle de long desquelles la pente du sol est un minimum. C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 73, 1368-1371
1871 : Théorie de l’intumescence liquide appelée onde solitaire ou de translation, se propagant dans un canal rectangulaire  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 72, 755-759
1871 : Théorie de l’intumescence liquide appelée onde solitaire ou de translation se propagant dans un canal rectangulaire  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 72, 755-759
1871 : Théorie générale des mouvements qui sont propagés dans un canal rectangulaire horizontal  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 73, 256-260
1871 : Sur le mouvement permanent varié de l’eau dans les tuyaux de conduite et dans les canaux découverts  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 73, 34-38, 101-105
1871 : Étude nouvelle sur l’équilibre et le mouvement des corps solides élastiques dont certaines dimensions sont très petites par rapport à d’autres  (C. R., 16, 125-274 ; 1871, 5, 163-194 ; 1879). J. M. Journal de mathématiques pures et appliquées. Paris. 16, 125-274.
1871 : Étude nouvelle sur l’équilibre et le mouvement des corps solides élastiques dont certaines dimensions sont très petites par rapport à d’autres. Premier Mémoire : Des tiges. Second Mémoire : Des plaques planes  (C. R., 72, 407-410, 449-452, 1871). C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 72, 407-410.
1870 : Intégration de l’équation différentielle qui peut donner une deuxième approximation, dans le calcul rationnel de la poussée exercée contre un mur par des terres dépourvues de cohésion  J. M. Journal de mathématiques pures et appliquées. Paris. 15, 267
1870 : Intégration de l’équation différentielle qui peut donner une deuxième approximation, dans le calcul rationnel de la poussée exercée contre un mur par des terres dépourvues de cohésion  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 70, 751-754
1870 : Note complémentaire au Mémoire sur les ondes liquides périodiques, présenté le 29 novembre 1869 et approuvé par l’Académie le 23 février 1870  Établissement de relations générales et nouvelles entre l’énergie interne d’un corps fluide ou solide, et ses pressions ou forces élastiques. C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 71, 400-402
1870 : Essai sur la théorie de l’écoulement d’un liquide par un orifice en mince paroi  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 70, 33-36, 177-181, 1279-1283
1870 : Essai théorique sur les lois trouvées expérimentalement par M. Bazin pour l’écoulement uniforme de l’eau dans les canaux découverts  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 71, 389-393
1869 : Essai sur la théorie des ondes liquides périodiques  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 68, 905-906
1869 : Théorie des expériences de Savart, sur la forme que prend une veine liquide après s’être choquée contre un plan circulaire  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 69, 45-48
1869 : Construction générale des courants de chaleur, en un point quelconque d’un milieu athermane, homogène ou hétérogène  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 69, 329-333
1869 : Étude sur les surfaces isothermes et sur les courants de chaleur dans les milieux homogènes chauffés en un de leurs points  J. M. Journal de mathématiques pures et appliquées. Paris. 14, 265-297
1868 : Mémoire sur l’influence des frottements dans les mouvements réguliers des liquides  J. M., 13, 377-424; 1868. - 18, 391-392; 1873. J. M. Journal de mathématiques pures et appliquées. Paris. 13, 377-424
1868 : Essai théorique sur la loi de M. Graham relative à la diffusion des gaz  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 67, 319-320
1868 : Mémoire sur les ondes dans les milieux isotropes déformés  J. M. Journal de mathématiques pures et appliquées. Paris. 13, 209-241
1868 : Théorie nouvelle des ondes lumineuses  (J. M. 13, 323-339, 425-438 ; 1868). J. M. Journal de mathématiques pures et appliquées. Paris. 13, 313-339
1868 : Étude sur les vibrations rectilignes et sur la diffraction dans les milieux isotropes et dans l’éther des cristaux  J. M. Journal de mathématiques pures et appliquées. Paris. 13, 340-371
1868 : Sur les spirales que décrit la chaleur en se répandant, à partir d’un point intérieur, dans un milieu homogène dissymétrique  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 66, 1194-1197
1867 : Note sur l’action réciproque de deux molécules  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 65, 44-46
1867 : Théorie des expériences de M. Poiseuille sur l’écoulement des liquides dans les tubes capillaires  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 65, 46-48
1867 : Équations des petits mouvements des milieux isotropes comprimés  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 65, 167-170
1867 : Théorie nouvelle des ondes lumineuses  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 65, 235-239
1867 : Mémoire sur les vibrations rectilignes dans les milieux isotropes, et sur la diffraction  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 65, 672-673.
1867 : Note sur un nouvel ellipsoïde qui joue un grand rôle dans la théorie de la chaleur  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 65, 104-106
1865 : Essai sur la théorie de la lumière  C. R. Comptes rendus de l’Académie des sciences. Paris. 61, 19-21.


  1. les titres de certains articles ont été découpé le modèle document ne prends pas en charge les titres trop longs, la suite du titre se trouve dans "divers". Il faudra sans doute revoir la césure de ces titres (Attention : certains articles ont des titres très similaires)