Bible Sacy/II Paralipomènes

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche



Chapitres   1.   2.   3.   4.   5.   6.   7.   8.   9.   10.   11.   12.   13.   14.   15.   16.   17.   18.   19.   20.   21.   22.   23.   24.   25.   26.   27.   28.   29.   30.   31.   32.   33.   34.   35.   36.   Livres


PARALIPOMÈNES.


LIVRE SECOND.
________




LE règne de Salomon, fils de David, fut donc affermi : et le Seigneur, son Dieu, était avec lui ; et il l’éleva à un très-haut degré de puissance.

2 Ce prince donna ses ordres à tout Israël, aux colonels, aux capitaines et aux autres officiers, aux magistrats, et aux chefs de toutes les familles.

3 Et il s’en alla avec toute cette multitude au lieu haut de Gabaon, où était le tabernacle de l’alliance de Dieu, que Moïse, son serviteur, lui avait dressé dans le désert.

4 Or David avait déjà fait venir l’arche de Dieu, de la ville de Cariath-iarim, au lieu qu’il lui avait préparé, et où il lui avait élevé un tabernacle, c’est-à-dire, à Jérusalem.

5 Mais l’autel d’airain qu’avait fait Béséléel, fils d’Uri, fils de Hur, était là devant le tabernacle du Seigneur ; et Salomon, accompagné de toute cette multitude, alla l’y chercher.

6 Il monta à cet autel d’airain qui était devant le tabernacle de l’alliance, et il immola dessus mille victimes.

7 Cette nuit-là même Dieu lui apparut, et lui dit : Demandez-moi ce que vous voulez que je vous donne.

8 Alors Salomon dit à Dieu : Vous avez fait éclater la grandeur de votre miséricorde envers David, mon père, et vous avez bien voulu m’établir roi en sa place.

9 Qu’il vous plaise donc, Seigneur mon Dieu ! d’accomplir maintenant votre parole, et la promesse que vous avez faite à David, mon père. Puisque vous m’avez établi roi sur votre grand peuple qui est aussi innombrable que la poussière de la terre ;

10 donnez-moi la sagesse et l’intelligence, afin que je sache comment je dois me conduire à l’égard de votre peuple. Car qui pourrait gouverner dignement un si grand peuple ?

11 Alors Dieu répondit à Salomon : Puisque votre cœur a préféré ces choses à toutes les autres ; que vous ne m’avez point demandé des richesses, ni de grands biens, ni de la gloire, ni la mort de ceux qui vous haïssent, ni même une vie longue, et que vous m’avez demandé la sagesse et la science, afin que vous puissiez gouverner mon peuple sur lequel je vous ai établi roi ;

12 la sagesse et la science vous sont accordées ; et de plus je vous donnerai tant de biens, tant de richesses et tant de gloire, que nul roi après vous, ni devant vous, ne vous aura été égal.

13 Salomon descendit donc de ce haut lieu de Gabaon, et s’en revint de devant le tabernacle de l’alliance à Jérusalem, et il régna sur Israël.

14 Il amassa un grand nombre de chariots de guerre et de cavalerie. Il eut mille quatre cents chariots, et douze mille hommes de cavalerie. Il en fit mettre une partie dans les villes destinées à loger les équipages, et le reste à Jérusalem près de sa personne.

15 Il rendit l’or et l’argent aussi commun dans Jérusalem que les pierres, et les cèdres aussi communs que ce grand nombre de sycomores qui naissent dans la campagne.

16 Les marchands qui trafiquaient pour ce prince, faisaient des voyages en Égypte et à Coa, et lui amenaient des chevaux qu’ils y achetaient.

17 L’attelage de quatre chevaux revenait à six cents sicles d’argent, et un cheval à cent cinquante. Et l’on en achetait ainsi de tous les rois des Héthéens, et de ceux de Syrie.



SALOMON résolut donc de bâtir un temple au nom du Seigneur, et un palais pour lui-même.

2 Et il fit compter soixante et dix mille hommes pour porter les fardeaux sur leurs épaules, et quatre-vingt mille pour tailler les pierres dans les montagnes ; et il en établit trois mille six cents pour être inspecteurs.

3 Salomon envoya aussi vers Hiram, roi de Tyr, et donna ordre qu’on lui dît de sa part : Faites-moi la même grâce que vous avez faite à David, mon père, lui ayant envoyé des bois de cèdre pour bâtir le palais où il a demeuré depuis :

4 afin que je puisse bâtir un temple au nom du Seigneur, mon Dieu, et le lui dédier pour y brûler de l’encens en sa présence, y consumer des parfums, et y exposer toujours des pains devant lui ; comme aussi pour offrir des holocaustes le matin et le soir, ainsi qu’il a été ordonné pour toujours à Israël, les jours du sabbat, les premiers jours des mois, et dans les autres solennités du Seigneur.

5 Car le temple que j’ai dessein de bâtir doit être grand, parce que notre Dieu est grand au-dessus de tous les dieux.

6 Qui pourra donc se croire capable de lui bâtir une maison digne de lui ? Si le ciel et les cieux des cieux ne peuvent le contenir, qui suis-je moi pour entreprendre de lui bâtir une maison ? mais aussi c’est seulement pour faire brûler de l’encens en sa présence.

7 Envoyez-moi donc un homme habile, qui sache travailler en or, en argent, en cuivre, en fer, en ouvrages de pourpre, d’écarlate et d’hyacinthe, et qui sache faire toutes sortes de sculptures et de ciselures, pour l’employer avec les ouvriers que j’ai auprès de moi dans la Judée et à Jérusalem, et que David, mon père, avait choisis.

8 Envoyez-moi aussi des bois de cèdre, de sapin, et des pins du Liban. Car je sais que vos sujets sont adroits à couper les arbres du Liban ; et les miens travailleront avec les vôtres :

9 afin que l’on me prépare quantité de bois, parce que la maison que je désire de bâtir doit être très-grande et très-magnifique.

10 Je donnerai pour la nourriture de vos gens qui seront occupés à la coupe de ces bois, vingt mille sacs de froment, et autant d’orge, avec vingt mille barils de vin, et vingt mille barriques d’huile.

11 Hiram, roi de Tyr, écrivit à Salomon, et lui manda : C’est parce que le Seigneur a aimé son peuple, qu’il vous en a établi roi.

12 Et il ajouta : Que le Seigneur, le Dieu d’Israël, qui a fait le ciel et la terre, soit béni, d’avoir donné au roi David un fils si sage, si habile, si plein d’esprit et de prudence, pour bâtir un temple au Seigneur, et un palais pour soi.

13 Je vous envoie donc Hiram, homme intelligent et très-habile, que j’honore comme mon père.

14 Sa mère est de la ville de Dan, et son père est Tyrien. Il sait travailler en or, en argent, en cuivre, en fer, en marbre, en bois, et même en pourpre, en hyacinthe, en lin lin et en écarlate. Il sait encore graver toutes sortes de figures ; et il a un génie merveilleux pour inventer tout ce qui est nécessaire pour toutes sortes d’ouvrages. Il travaillera avec vos ouvriers et avec ceux de David, mon seigneur, votre père.

15 Envoyez donc, mon seigneur, à vos serviteurs, le blé, l’orge, l’huile et le vin que vous leur avez promis.

16 Nous ferons couper dans le Liban tout le bois dont vous aurez besoin, et nous le ferons lier en radeaux pour le conduire par mer à Joppé, d’où vous le ferez transporter à Jérusalem.

17 Salomon fit donc faire un dénombrement de tous les prosélytes qui étaient dans la terre d’Israël, depuis le dénombrement qu’en avait fait faire David, son père : et il s’en trouva cent cinquante-trois mille six cents.

18 Il en choisit soixante et dix mille, pour porter les fardeaux sur leurs épaules, et quatre-vingt mille pour tailler les pierres dans les montagnes, et trois mille six cents pour conduire les ouvrages.



SALOMON commença donc à bâtir le temple du Seigneur à Jérusalem sur la montagne de Moria, qui avait été montrée à David, son père, et au lieu même que David avait disposé dans l’aire d’Ornan, Jébuséen.

2 Il commença cet édifice le second mois en la quatrième année de son règne.

3 Et voici le plan que suivit ce prince pour construire cette maison de Dieu : La longueur était de soixante coudées, suivant la première mesure ; la largeur de vingt coudées.

4 Le vestibule qui était devant, dont la longueur répondait à la largeur du temple, était aussi de vingt coudées ; mais sa hauteur était de cent vingt. Et Salomon le fit tout dorer par dedans d’un or très-fin et très-pur.

5 Il fit aussi lambrisser la partie la plus grande du temple de bois de sapin, et fit appliquer sur tout ce lambris des lames de l’or le plus pur. Et il y fit graver des palmes, et comme de petites chaînes qui étaient entrelacées les unes dans les autres.

6 Il fit paver le temple d’un marbre très-précieux, dont les compartiments faisaient un très-grand ornement.

7 L’or des lames dont il fit couvrir le lambris de cet édifice, les poutres, les pilastres, les murailles et les portes, était très-fin. Et il fit aussi représenter des chérubins sur les murailles.

8 Il fit encore le sanctuaire : sa longueur, qui répondait à la largeur du temple, était de vingt coudées, sa largeur avait pareillement vingt coudées : il le couvrit tout de lames d’or, qui pouvaient monter à six cents talents.

9 Il fit aussi tous les clous d’or massif, dont chacun pesait cinquante sicles. Les chambres des étages d’en haut étaient aussi revêtues d’or.

10 Outre cela il fit faire dans le sanctuaire deux statues de chérubins, qu’il couvrit toutes d’or.

11 L’étendue des ailes de ces chérubins était de vingt coudées : de sorte qu’une de ces ailes avait cinq coudées, et touchait la muraille du temple ; et que l’autre, qui avait encore cinq coudées, touchait l’aile du second chérubin.

12 De même une des ailes de ce second chérubin, de cinq coudées d’étendue, touchait la muraille ; et son autre aile, qui était aussi de cinq coudées, venait joindre l’aile du premier.

13 Les ailes de ces deux chérubins étaient donc déployées, et avaient vingt coudées d’étendue. Et ces chérubins étaient représentés droits sur leurs pieds, et leurs faces tournées vers le temple extérieur.

14 Il fit aussi un voile d’hyacinthe, de pourpre, d’écarlate et de fin lin, sur lequel il fit représenter des chérubins.

15 Il fit de plus devant la porte du temple deux colonnes, qui avaient ensemble trente-cinq coudées de haut, et leurs chapiteaux étaient de cinq coudées.

16 Il fit aussi des chaînes comme il y en avait dans le sanctuaire, et il les mit sur les chapiteaux des colonnes ; et deux rangs de cent grenades, qui étaient entrelacées dans ces chaînes.

17 Il fit mettre ces colonnes au vestibule du temple : l’une à droite, l’autre à gauche. Il appela celle qui était du côté droit, Jachin ; et celle qui était du côté gauche, Booz.



SALOMON fit ensuite un autel d’airain de vingt coudées de long, de vingt de large, et de dix de haut.

2 Et une mer de fonte qui avait dix coudées d’un bord à l’autre, et qui était toute ronde. Elle avait cinq coudées de haut ; et un cordon de trente coudées entourait sa circonférence.

3 Au-dessous du bord de cette mer il y avait des figures de bœufs ; et elle était environnée au dehors de deux rangs de consoles, y en ayant dix dans l’espace de chaque coudée. Or ces bœufs avaient été jetés en fonte.

4 Cette mer était posée sur douze bœufs, trois desquels regardaient le septentrion, trois l’occident, trois le midi, et les trois autres l’orient. Cette mer était posée sur ces bœufs, et le derrière du corps de ces bœufs était caché sous cette mer.

5 L’épaisseur de ce vaisseau était d’un palme ; et son bord était comme celui d’une coupe, ou comme la feuille d’un lis courbée en dehors : et il contenait trois mille mesures.

6 Il fit aussi dix bassins, et il en mit cinq à droite et cinq à gauche, pour y laver tout ce qui devait être offert en holocauste ; au lieu que les prêtres se lavaient dans cette mer.

7 Il fit encore dix chandeliers d’or, selon la forme en laquelle il avait été ordonné qu’on les fît ; et il les mit dans le temple, cinq d’un côté, et cinq de l’autre.

8 Il fit aussi dix tables, et les mit dans le temple, cinq à droite et cinq à gauche ; et cent fioles d’or.

9 Il fit aussi le parvis des prêtres, et un grand lieu destiné pour la prière, où il y avait des portes qui étaient couvertes de cuivre.

10 Il mit la mer au côté droit vis-à-vis l’orient, vers le midi.

11 Hiram fit aussi des chaudières, des fourchettes et des fioles. Et il acheva tout l’ouvrage que le roi avait entrepris de faire dans le temple de Dieu :

12 c’est-à-dire, les deux colonnes, les cordons qui étaient dessus, et leurs chapiteaux, avec une espèce de rets qui couvrait les chapiteaux par-dessus les cordons.

13 Il fit encore quatre cents grenades et deux rets : de sorte qu’il y avait deux rangs de ces grenades à chaque rets, jointes ensemble par autant de petites chaînes faites en forme de rets, qui couvraient les cordons et les chapiteaux des colonnes.

14 Il fit aussi des socles d’airain, et des bassins qu’il mit dessus ;

15 une mer, et douze bœufs qui la soutenaient ;

16 les chaudières, les fourchettes et les fioles. Enfin Hiram fit à Salomon, qui l’aimait comme son père, toutes sortes de vases pour la maison du Seigneur, de l’airain le plus pur.

17 Le roi les fit jeter en fonte dans de la terre d’argile en une plaine proche du Jourdain, entre Socoth et Sarédatha.

18 La multitude de ces vases était innombrable, et l’on ne put savoir le poids du métal qui y entra.

19 Ainsi Salomon fit faire tous les vaisseaux du temple du Seigneur, avec l’autel d’or, et les tables sur lesquelles on mettait les pains qu’on exposait devant le Seigneur.

20 Il fit encore d’un or très-pur les chandeliers, avec leurs lampes pour les faire brûler devant l’oracle, selon la coutume.

21 Il fit aussi les fleurons, les lampes et les pincettes d’un or très-pur.

22 Les cassolettes, les encensoirs, les coupes, les mortiers étaient de même d’un or très-pur. Les portes du temple intérieur, c’est-à-dire, du saint des saints, étaient toutes ciselées ; et les portes du temple étaient d’or par le dehors. Et ainsi Salomon acheva tous les ouvrages qu’il avait entrepris de faire pour la maison du Seigneur.



SALOMON fit donc apporter dans le temple tout ce que David, son père, y avait voué ; et mit l’or, l’argent et tous les vases dans les trésors de la maison de Dieu.

2 Après cela il assembla à Jérusalem tous les anciens d’Israël, tous les princes des tribus, et les chefs des familles des enfants d’Israël, pour transporter l’arche de l’alliance du Seigneur de la ville de David, c’est-à-dire, de Sion.

3 Ainsi tout Israël se rendit auprès du roi le jour solennel du septième mois.

4 Et tous les anciens d’Israël étant venus, les enfants de Lévi prirent l’arche,

5 et ils la portèrent dans le temple, avec le tabernacle du témoignage, et toutes les dépendances du tabernacle. Or les prêtres et les Lévites portèrent tous les vases du sanctuaire qui étaient dans le tabernacle.

6 Le roi Salomon et tout le peuple d’Israël, et généralement tous ceux qui s’étaient assemblés, marchaient devant l’arche ; et ils immolaient des moutons et des bœufs sans nombre, tant était grande la multitude des victimes.

7 Les prêtres portèrent l’arche de l’alliance du Seigneur, au lieu qui lui avait été destiné ; c’est-à-dire, dans l’oracle du temple, dans le saint des saints, sous les ailes des chérubins :

8 de sorte que les chérubins étendaient leurs ailes sur le lieu où l’arche avait été mise, et la couvraient tout entière avec les bâtons qui y tenaient.

9 Et parce que ces bâtons avec lesquels on portait l’arche étaient un peu longs, on en voyait l’extrémité de devant le sanctuaire ; mais si l’on était un peu dehors, on ne pouvait plus les voir. Et l’arche a toujours été là jusqu’à présent.

10 Il n’y avait alors dans l’arche que les deux tables qui y furent mises par Moïse à Horeb, lorsque le Seigneur donna sa loi aux enfants d’Israël, à leur sortie d’Égypte.

11 Lors donc que les prêtres furent sortis du sanctuaire (car tous les prêtres qui purent se trouver là furent sanctifiés, et jusqu’alors les fonctions et l’ordre des ministères n’avaient point encore été distribués entre eux ),

12 tant les Lévites que les chantres, c’est-à-dire, ceux qui étaient sous Asaph, sous Héman, sous Idithun, avec leurs enfants et leurs parents, revêtus de lin, faisaient retentir leurs timbales, leurs psaltérions et leurs guitares, et étaient à l’orient de l’autel, avec cent vingt prêtres qui sonnaient de leurs trompettes.

13 Tous chantant donc en un même temps avec des trompettes, des voix, des timbales, des orgues, et diverses autres sortes d’instruments de musique, et faisant retentir leur voix fort haut, ce bruit s’entendait de bien loin. Et quand ils eurent commencé à louer le Seigneur, et à entonner ce cantique, Rendez gloire au Seigneur, parce qu’il est bon, et parce que sa miséricorde est éternelle ; la maison de Dieu fut remplie d’une nuée :

14 en sorte que les prêtres ne pouvaient y demeurer, ni faire les fonctions de leur ministère à cause de la nuée : la gloire du Seigneur ayant rempli la maison de Dieu.



ALORS Salomon dit : Le Seigneur avait promis qu’il habiterait dans une nuée.

2 Et moi j’ai élevé une maison à son nom, afin qu’il pût y demeurer à jamais.

3 Ensuite le roi se tournant vers toute l’assemblée d’Israël, la bénit (car toute cette multitude était debout attentive), et il dit :

4 Béni soit le Seigneur, le Dieu d’Israël, qui a accompli ce qu’il avait fait entendre à David, mon père, lorsqu’il lui dit :

5 Depuis le jour que j’ai fait sortir mon peuple de la terre d’Égypte, je n’ai point choisi de ville dans toutes les tribus d’Israël pour y élever une maison à mon nom ; et je n’ai point non plus choisi d’autre homme pour lui donner la conduite d’Israël, mon peuple :

6 mais j’ai choisi Jérusalem pour être le lieu où mon nom soit honoré, et j’ai élu David pour l’établir roi sur Israël, mon peuple.

7 Et lorsque mon père eut formé le dessein d’élever une maison au nom du Seigneur, le Dieu d’Israël,

8 le Seigneur lui dit : Quand vous avez eu la volonté d’élever une maison à mon nom, vous avez bien fait de prendre cette résolution :

9 mais ce ne sera pas vous néanmoins qui bâtirez cette maison. Votre fils qui sortira de vous, sera celui qui élèvera une maison à mon nom.

10 Ainsi le Seigneur a accompli la parole qu’il avait dite. C’est moi qui ai succédé a David, mon père. Je suis assis sur le trône d’Israël comme le Seigneur l’avait dit ; et j’ai bâti une maison au saint nom du Seigneur, le Dieu d’Israël.

II J’y ai fait apporter l’arche, où est l’alliance que le Seigneur a faite avec les enfants d’Israël.

12 Salomon se tint donc devant l’autel du Seigneur à la vue de toute l’assemblée d’Israël, et il étendit ses mains.

13 Car il avait fait faire une espèce d’estrade d’airain de cinq coudées de long, d’autant de large, et de trois de haut, qu’il avait fait mettre au milieu du parvis : il s’y tint quelque temps debout ; puis il se mit à genoux tourné vers toute cette multitude, et les mains élevées au ciel,

14 et il dit : Seigneur, Dieu d’Israël ! il n’y a point de Dieu semblable à vous, ni dans le ciel, ni sur la terre. Vous qui conservez l’alliance et la miséricorde que vous avez promise à vos serviteurs qui marchent devant vous de tout leur cœur ;

15 qui avez exécuté la promesse que vous aviez faite à David, mon père, votre serviteur, et qui avez mis en effet la parole que vous lui aviez donnée, ainsi que nous le voyons aujourd’hui :

16 accomplissez donc maintenant, Seigneur, Dieu d’Israël ! en faveur de David, mon père, votre serviteur, tout ce que vous lui avez promis, en lui disant : Vous ne manquerez point d’héritiers qui seront assis devant moi sur le trône d’Israël : pourvu toutefois que vos enfants veillent sur leurs voies, en sorte qu’ils marchent dans l’observance de ma loi, comme vous avez marché en ma présence.

17 Faites voir présentement, Seigneur, Dieu d’Israël ! la vérité et l’effet de la parole que vous avez donnée à David, votre serviteur.

18 Est-il donc croyable que Dieu habite avec les hommes sur la terre ? Car si le ciel et les cieux des cieux ne peuvent vous contenir ; combien moins cette maison que j’ai bâtie !

19 Aussi n’a-t-elle été faite que pour vous porter, Seigneur mon Dieu ! a regarder favorablement l’oraison de votre serviteur, et ses humbles demandes, et à exaucer les prières qu’il fera en votre présence ;

20 afin que jour et nuit vous ayez les yeux ouverts sur cette maison, en laquelle vous avez promis qu’on invoquerait votre nom ;

21 que vous écouteriez l’oraison qu’y ferait votre serviteur, et exauceriez ses prières, et celles d’Israël, votre peuple. Écoutez donc, Seigneur ! de votre demeure qui est dans le ciel, tous ceux qui feront ici leurs prières, et faites-leur miséricorde.

22 Lorsque quelqu’un aura péché contre son prochain, et qu’il se présentera pour prêter serment contre lui, et qu’il se sera dévoué à la malédiction en jurant dans cette maison devant votre autel,

23 vous écouterez du ciel, et vous ferez justice à vos serviteurs, vous ferez retomber la perfidie du coupable sur sa tête, et vous vengerez le juste, et le traiterez favorablement selon sa justice.

24 Lorsque le peuple d’Israël, après avoir péché contre vous, sera vaincu par ses ennemis ; et que rentrant en lui-même il fera pénitence, invoquera votre nom, et viendra faire ses prières en ce lieu ;

25 vous l’exaucerez du ciel, vous pardonnerez à Israël, votre peuple, son péché, et le ramènerez dans la terre que vous leur avez donnée, à eux et à leurs pères.

26 Lorsque le ciel sera fermé, et qu’il ne tombera point de pluie à cause des péchés de votre peuple, et que venant faire ses prières dans ce lieu, il rendra gloire à votre nom, se convertissant et faisant pénitence de ses péchés, à cause de l’affliction où vous l’aurez réduit ;

27 exaucez-le du ciel, Seigneur ! et pardonnez les péchés de vos serviteurs, et d’Israël, votre peuple : enseignez-leur une voie droite par laquelle ils marchent, et répandez la pluie sur la terre que vous avez donnée à votre peuple pour la posséder.

28 Lorsqu’il viendra sur la terre une famine, une peste, de la nielle, ou quelque autre corruption d’air, des sauterelles et des chenilles ; ou que l’ennemi, après avoir ravagé tout le pays, viendra assiéger la ville, et que le peuple se trouvera pressé de toutes sortes de maux et de maladies :

29 si quelqu’un d’Israël, votre peuple, considerant ses plaies et ses maladies, vient à lever ses mains vers vous en cette maison,

30 vous l’exaucerez du ciel, ce lieu élevé de votre demeure, et vous lui serez favorable, et vous rendrez à chacun selon ses œuvres, et selon les dispositions que vous voyez dans son cœur, puisqu’il n’y a que vous seul qui connaissiez les cœurs des enfants des hommes :

31 afin qu’ils vous craignent, et qu’ils marchent dans vos voies, tant qu’ils vivront sur la terre que vous avez donnée à nos pères.

32 Si même un étranger qui ne sera point d’Israël, votre peuple, vient d’un pays éloigné, attiré par votre nom ( car ils connaîtront la grandeur de votre nom, la force de votre main, et la puissance de votre bras ) ; et s’il vous adore dans ce temple ;

33 vous l’exaucerez du ciel, qui est votre demeure ferme et inébranlable, et vous accorderez à cet étranger tout ce qu’il vous aura demandé dans ses prières : afin que tous les peuples de la terre apprennent à connaître votre nom, et qu’ils vous craignent comme fait Israël, votre peuple, et qu’ils reconnaissent que votre nom a été invoqué sur cette maison que j’ai bâtie.

34 Si votre peuple se met en campagne pour faire la guerre à ses ennemis, et que marchant par le chemin par lequel vous les aurez envoyés, il vous adore la face tournée vers la ville que vous avez choisie, et vers la maison que j’ai bâtie à votre nom ;

35 vous exaucerez du ciel leurs oraisons et leurs prières, et vous les vengerez de leurs ennemis.

36 S’ils viennent à pécher contre vous ( car il n’y a point d’homme qui ne pèche ), et qu’étant en colère contre eux, vous les livriez à leurs ennemis, et que ces ennemis les emmènent captifs, soit dans un pays éloigné, ou dans un autre plus proche,

37 et qu’étant convertis du fond du cœur, ils fassent pénitence dans le pays où ils auront été emmenés captifs ; et que dans cette captivité ils aient recours à vous, et vous disent, Nous avons péché, nous avons commis l’iniquité, et nous avons fait des actions injustes :

38 s’ils reviennent à vous de tout leur cœur et de toute leur âme dans le lieu de leur captivité, où ils ont été emmenés, et qu’ils vous adorent la face tournée vers la terre que vous avez donnée à leurs pères, vers la ville que vous avez choisie, et le temple que j’ai bâti à votre nom ;

39 vous exaucerez du ciel, c’est-à-dire, de votre demeure stable, leurs prières ; vous ferez justice de leurs ennemis, et vous ferez grâce à votre peuple, quoiqu’il ait péché :

40 car vous êtes mon Dieu. Que vos yeux soient ouverts, je vous en conjure, et vos oreilles attentives aux prières qui se feront en ce lieu.

41 Levez-vous donc maintenant, ô Seigneur mon Dieu ! pour établir ici votre repos, vous et l’arche par laquelle vous signalez votre puissance. Que vos prêtres, ô Seigneur mon Dieu ! soient secourus et protégés par vous, et que vos saints jouissent de vos biens avec joie !

42 Seigneur mon Dieu ! ne rejetez point la prière de votre christ ; souvenez-vous de toutes les bontés que vous avez eues pour David, votre serviteur.



SALOMON ayant achevé sa prière, le feu descendit du ciel et consuma les holocaustes et les victimes : et la majesté de Dieu remplit la maison ;

2 de sorte que les prêtres mêmes ne pouvaient entrer dans le temple du Seigneur, parce que sa majesté avait rempli son temple.

3 Tous les enfants d’Israël virent descendre le feu et la gloire du Seigneur sur ce temple : ils se prosternèrent la face contre terre sur le pavé qui était de pierre, ils adorèrent le Seigneur et le louèrent, en disant : Rendez grâces au Seigneur, parce qu’il est bon, et que sa miséricorde est éternelle.

4 Le roi et tout le peuple immolaient donc des victimes devant le Seigneur.

5 Le roi Salomon sacrifia vingt-deux mille bœufs, et cent vingt mille moutons : et le roi avec tout le peuple fit la dédicace de la maison du Seigneur.

6 Les prêtres étaient appliqués chacun à leurs fonctions ; et les Lévites touchaient les instruments et faisaient retentir les hymnes du Seigneur, que le roi David a composées pour louer le Seigneur, telles que celle-ci : Qu’il est vrai que sa miséricorde est éternelle. Ils chantaient ainsi les hymnes de David sur les instruments qu’ils touchaient. Or les prêtres sonnaient de la trompette devant eux, et tout le peuple était présent et debout.

7 Le roi consacra aussi le milieu du parvis qui était devant le temple du Seigneur : car il avait offert là les holocaustes, et la graisse des victimes pacifiques ; parce que l’autel d’airain qu’il avait fait ne pouvait suffire pour les holocaustes, les sacrifices, et les graisses des hosties pacifiques.

8 Salomon fit dans le même temps une autre fête solennelle pendant sept jours ; et tout Israël la fit avec lui : cette assemblée fut fort grande, parce que l’on y vint en foule depuis l’entrée d’Emath jusqu’au torrent de l’Égypte.

9 Le huitième jour il célébra la fête de l’assemblée solennelle, à cause qu’il avait employé sept jours à la dédicace de l’autel, et sept jours à la fête des tabernacles.

10 Ainsi le vingt-troisième jour du septième mois il renvoya le peuple à ses tentes ; tout le monde était rempli de joie et de reconnaissance des grâces que le Seigneur avait faites à David, à Salomon, et à Israël, son peuple.

11 Salomon acheva donc la maison du Seigneur, et le palais du roi : et il réussit dans tout ce qu’il s’était proposé de faire, tant dans la maison du Seigneur que dans son propre palais.

12 Le Seigneur lui apparut la nuit, et lui dit : J’ai exaucé votre prière, et j’ai choisi pour moi ce lieu pour en faire une maison de sacrifice.

13 S’il arrive que je ferme le ciel, et qu’il ne tombe point de pluie, ou que j’ordonne et que je commande aux sauterelles de ravager la terre, et que j’envoie la peste parmi mon peuple,

14 et que mon peuple, sur qui mon nom a été invoqué, se convertisse, qu’il vienne me prier, qu’il recherche mon visage, et qu’il fasse pénitence de sa mauvaise vie, je l’exaucerai du ciel, et je lui pardonnerai ses péchés, et je purifierai la terre où il fait sa demeure.

15 Mes yeux seront ouverts, et mes oreilles attentives à la prière de celui qui m’invoquera en ce lieu :

16 parce que j’ai choisi ce lieu, et que je l’ai sanctifié, afin que mon nom y soit a jamais, et que mes veux et mon cœur y soient toujours attachés.

17 Et vous-même, si vous marchez en ma présence, ainsi que David, votre père, y a marché ; si vous agissez en tout selon les ordres que je vous ai donnés, et que vous gardiez mes préceptes et mes ordonnances ;

18 je conserverai le trône de votre règne à votre race, ainsi que je l’ai promis à David, votre père, lorsque je lui dis : Vous aurez toujours des successeurs de votre race, qui seront princes en Israël.

19 Mais si vous et vos enfants, vous vous détournez de moi, si vous abandonnez les lois et les ordonnances que je vous ai proposées, si vous courez après les dieux étrangers, et que vous les serviez et les adoriez ;

20 je vous exterminerai de la terre qui est a moi, et que je vous ai donnée ; je rejetterai loin de moi ce temple que j’ai consacré à mon nom ; et je le rendrai la fable du monde, et je ferai en sorte qu’il serve d’exemple à tous les peuples de la terre.

21 Et cette maison sera tournée en proverbe par tous ceux qui passeront devant, et qui frappés d’étonnement diront : Pourquoi le Seigneur a-t-il traité ainsi cette terre et cette maison ?

22 Et l’on répondra : C’est qu’ils ont abandonné le Seigneur, le Dieu de leurs pères, qui les avait retirés de la terre d’Égypte, qu’ils ont pris des dieux étrangers, et qu’ils les ont adorés et révérés. Voilà ce qui a attiré tous ces maux sur eux.



APRÈS vingt années que Salomon employa à bâtir le temple du Seigneur et son propre palais,

2 il fit bâtir et fortifier les villes que Hiram lui avait données, et y établit les enfants d’Israël.

3 Il s’en alla aussi à Émath de Suba, et en prit possession.

4 Il fit bâtir et bien fortifier Palmyre dans le désert, et encore plusieurs autres villes très-fortes dans le pays d’Émath.

5 Il bâtit aussi Bethoron, tant la haute que la basse, qui étaient des villes murées, et qui avaient de bonnes portes garnies de barres et de serrures.

6 Il en fit de même à Balaath, et à toutes les meilleures places qui étaient à lui, et à toutes les villes des chariots et de la cavalerie. Enfin Salomon fit et bâtit tout ce qu’il lui plut tant dans Jérusalem que sur le Liban, et dans toute l’étendue de ses États.

7 Il soumit aussi à son empire tous les peuples qui étaient restés des Héthéens, des Amorrhéens, des Phérézéens, des Hévéens et des Jébuséens, qui n’étaient point de la race d’Israël,

8 mais qui étaient les enfants ou les descendants de ceux que les Israélites n’avaient point fait mourir : Salomon se les rendit tributaires, comme ils le sont encore aujourd’hui.

9 Il ne voulut point que les enfants d’Israël fussent assujettis à travailler à ses ouvrages ; mais il s’en servit pour la guerre, et leur donna le commandement de ses armées, de sa cavalerie et de ses chariots.

10 Or tous les principaux officiers de l’armée du roi Salomon montaient au nombre de deux cent cinquante, qui avaient le commandement et le gouvernement du peuple.

11 Ensuite il fit passer la fille de Pharaon de la ville de David dans la maison qu’il lui avait bâtie : car il dit : Il ne faut pas que ma femme demeure dans la maison de David, roi d’Israël, parce qu’elle a été sanctifice par le séjour que l’arche du Seigneur y a fait.

12 Alors Salomon offrit des holocaustes au Seigneur sur l’autel qu’il lui avait élevé devant le vestibule du temple,

13 pour y offrir chaque jour des sacrifices selon l’ordonnance de Moïse, les jours du sabbat, les premiers jours du mois, les trois grandes fêtes de l’année ; savoir, celle des azymes, celle des semaines, et celle des tabernacles.

14 Il ordonna aussi que les prêtres s’acquittassent de leurs devoirs dans leur ministère, selon l’ordre prescrit par David, son père ; et que les Lévites gardassent leur rang pour chanter les louanges de Dieu, et pour servir devant les prêtres, observant les cérémonies propres à chaque jour ; et que les portiers fissent aussi leur devoir aux portes dont la garde leur avait été donnée, selon la distribution que David, l’homme de Dieu, en avait faite à chacun d’eux. I

15 Les prêtres et les Lévites suivirent exactement les ordres du roi en tout ce qu’il avait ordonné, et spécialement en ce qui regardait la garde du trésor.

16 Salomon avait préparé de quoi fournir à la dépense de toutes choses, depuis le jour qu’il commença à jeter les fondements du temple, jusqu’au jour qu’il y mit la dernière main.

17 Ensuite il alla à Asiongaber et à Aïlath, qui sont sur le bord de la mer Rouge, qui est dans la terre d’Édom.

18 Car Hiram lui avait envoyé par ses sujets des vaisseaux, et des matelots expérimentés et bons hommes de mer, qui s’en allèrent avec des gens de Salomon à Ophir, d’où ils apportèrent au roi Salomon quatre cent cinquante talents d’or.



LA reine de Saba, avant entendu parler de la grande réputation de Salomon, vint à Jérusalem pour en faire expérience par des énigmes : elle avait avec elle de grandes richesses, et des chameaux qui portaient des aromates, et une grande quantité d’or, et des pierres précieuses. Elle vint trouver Salomon, et lui exposa tout ce qu’elle avait dans le cœur.

2 Et Salomon lui expliqua tout ce qu’elle lui avait proposé ; et il n’y eut rien qu’il ne lui éclaircît entièrement.

3 Après que cette reine eut connu la sagesse de Salomon, et qu’elle eut vu la maison qu’il avait bâtie,

4 la manière dont sa table était servie, les appartements de ses officiers, les diverses classes de ceux qui le servaient, la magnificence de leurs habits, ses échansons, les victimes qu’il immolait dans la maison du Seigneur, elle en fut tellement étonnée, qu’elle paraissait toute hors d’elle-même.

5 Et elle dit au roi : Ce qu’on m’avait dit dans mon royaume de votre mérite et de votre sagesse, est bien véritable.

6 Je ne voulais point croire néanmoins ce qu’on m’en rapportait, jusqu’à ce que je sois venue moi-même, et que j’aie tout vu de mes propres yeux, et que j’aie reconnu qu’on ne m’avait pas dit la moitié de ce que je vois de votre sagesse. Votre mérite et votre vertu va au delà de tout ce qu’en publie la renommée.

7 Heureux ceux qui sont à vous ! heureux vos serviteurs qui sont sans cesse devant vous, et qui écoutent votre sagesse !

8 Béni soit le Seigneur, votre Dieu, qui a voulu vous faire seoir sur son trône, et vous établir roi pour tenir la place du Seigneur, votre Dieu ! Comme Dieu aime Israël et qu’il veut le conserver à jamais, aussi il vous a établi roi pour le gouverner et pour rendre la justice avec toute sorte d’équité.

9 Ensuite la reine de Saba présenta au roi cent vingt talents d’or, et une quantité prodigieuse de parfums, et des pierres très-précieuses. On n’a jamais vu depuis à Jérusalem des parfums si excellents que ceux dont la reine fit présent à Salomon.

10 Les sujets d’Hiram, avec les sujets de Salomon, apportèrent aussi de l’or d’Ophir, et d’une espèce de bois très-rare, et des pierres très-précieuses.

11 Et le roi fit faire de ces bois les degrés de la maison du Seigneur, et ceux de la maison du roi, les harpes et les lyres pour les musiciens. On n’avait jamais vu jusqu’alors de ces sortes de bois dans la terre de Juda.

12 Le roi Salomon de son côté donna à la reine de Saba tout ce qu’elle put désirer, et ce qu’elle demanda, et beaucoup plus qu’elle ne lui avait apporté. Et la reine s’en retourna dans son royaume avec toute sa suite.

13 Le poids de l’or qu’on apportait tous les ans à Salomon, était de six cent soixante-six talents d’or ;

14 sans compter ce qu’avaient accoutumé de lui apporter les députés de diverses nations, les marchands, tous les rois de l’Arabie, et tous les gouverneurs des provinces, qui apportaient tous de l’or et de l’argent à Salomon.

15 Le roi Salomon fit donc faire deux cents piques d’or du poids de six cents sicles, qu’il donnait pour chacune.

16 Il fit faire aussi trois cents boucliers, chacun de trois cents sicles d’or, que l’on employait à les couvrir. Et le roi les mit dans son arsenal, qui était planté d’arbres.

17 Le roi fit de plus un grand trône d’ivoire, qu’il revêtit d’un or très-pur.

18 Les six degrés par lesquels on montait au trône et le marchepied, étaient d’or, avec deux bras qui le tenaient de chaque côté, et deux lions près de ces deux bras,

19 et douze autres petits lions posés sur les degrés de côté et d’autre : de sorte qu’il n’y a jamais eu de trône semblable dans tous les royaumes du monde.

20 Tous les vases de la table du roi étaient d’or, et toute la vaisselle de la maison du bois du Liban était aussi d’un or très-pur. Car l’argent était alors regardé comme rien :

21 parce que la flotte du roi faisait voile de trois en trois ans, et allait avec celle d’Hiram en Tharsis ; et elles apportaient de là de l’or, de l’argent, de l’ivoire, des singes et des paons.

22 Ainsi le roi Salomon surpassa tous les rois du monde en richesses et en gloire :

23 de sorte que tous les rois de la terre désiraient devoir le visage de Salomon, et d’entendre la sagesse que Dieu avait répandue dans son cœur :

24 et chacun lui faisait présent tous les ans de vases d’or et d’argent, d’étoffes précieuses, d’armes, de parfums, de chevaux et de mulets.

25 Salomon eut aussi quarante mille chevaux dans ses écuries, douze mille chariots et douze mille hommes de cheval ; et il les distribua dans les villes qui étaient destinées à les loger, et dans Jérusalem auprès de sa personne.

26 Sa puissance s’étendit même sur tous les rois qui étaient depuis l’Euphrate jusqu’à la terre des Philistins, et jusques aux frontières de l’Égypte.

27 Et il fit que de son temps l’argent devint aussi commun à Jérusalem que les pierres, et qu’on y vit autant de cèdres qu’il y a de sycomores qui naissent dans la campagne.

28 On lui amenait aussi des chevaux d’Égypte et de tous les autres pays.

29 Pour le reste des actions de Salomon, tant les premières que les dernières, elles sont écrites dans les livres du prophète Nathan, dans ceux du prophète Ahias, qui était de Silo, et dans les prédictions du prophète Addo contre Jéroboam, fils de Nabat.

30 Salomon régna quarante ans à Jérusalem, et sur tout Israël.

31 Et il s’endormit avec ses pères, et fut enseveli en la ville de David ; et Roboam, son fils, régna en sa place.



ROBOAM vint alors à Sichem, parce que tout Israël s’y était assemblé pour l’établir roi.

2 Mais Jéroboam, fils de Nabat, qui s’était enfui en Égypte par la crainte de Salomon, ayant appris cette nouvelle, revint aussitôt.

3 Le peuple d’Israël députa vers lui pour le faire venir ; il se rendit au lieu où ils étaient tous assemblés, et il vint avec tout ce peuple trouver Roboam, et ils lui dirent :

4 Votre père nous a tenus opprimés sous un joug très-dur ; traitez-nous plus favorablement que votre père, qui nous a tenus dans une si onéreuse servitude, et diminuez quelque chose de ce poids, afin que nous puissions vous servir.

5 Il leur dit : Revenez me trouver dans trois jours. Et après que le peuple se fut retiré,

6 Roboam tint conseil avec les vieillards qui avaient été du conseil de Salomon, son père, pendant sa vie, et leur dit : Quelle réponse me conseillez-vous de faire à ce peuple ?

7 Ils lui dirent : Si vous témoignez de la bonté à ce peuple, et que vous l’apaisiez par des paroles douces, ils s’attacheront pour toujours à votre service.

8 Mais Roboam n’approuva point le conseil des vieillards, et consulta les jeunes gens qui avaient été nourris avec lui, et qui l’accompagnaient toujours ;

9 et il leur dit : Que vous en semble ? Que dois-je répondre à ce peuple, qui est venu me dire : Adoucissez le joug dont votre père nous a chargés ?

10 Ils lui répondirent comme de jeunes gens qui avaient été nourris avec lui dans les délices, et lui dirent : Voici la réponse que vous devez faire à ce peuple qui est venu vous dire, Votre père a rendu notre joug très-pesant, nous vous supplions de le rendre léger et supportable ; et vous lui parlerez en ces termes : Le plus petit de mes doigts est plus gros que n’était le dos de mon père.

11 Mon père vous a imposé un joug pesant ; et moi j’y ajouterai un poids encore plus pesant. Mon père vous a frappés avec des verges ; et moi je vous frapperai avec des verges de fer.

12 Jéroboam et tout le peuple vinrent donc trouver Roboam le troisième jour, selon l’ordre qu’il leur avait donné.

13 Et le roi ne fit point de cas du conseil des vieillards, et fit une réponse dure.

14 Il leur parla selon le conseil des jeunes gens. Mon père, leur dit-il, vous a imposé un joug très-pesant ; et moi je l’appesantirai encore davantage. Mon père vous a frappés avec des verges ; et moi je vous frapperai avec des verges de fer.

15 Ainsi il ne se rendit point aux prières du peuple, parce que Dieu avait résolu d’accomplir la parole qu’il avait dite à Jéroboam, fils de Nabat, par le ministère d’Ahias, Silonite.

16 Mais tout le peuple se voyant traité si durement par le roi, lui répondit : Nous n’avons que faire de la maison de David, ni de biens à espérer du fils d’Isaï. Israël, retirez-vous dans vos tentes ; et vous, David, prenez soin de votre maison. Et ainsi Israël se retira dans ses tentes.

17 Roboam ne régna donc que sur les enfants d’Israël qui demeurèrent dans les villes de Juda.

18 Le roi Roboam envoya ensuite Aduram, surintendant de ses tributs : mais les enfants d’Israël le lapidèrent, et il mourut. Roboam monta aussitôt sur son char, et s’enfuit à Jérusalem.

19 Ainsi Israël se sépara de la maison de David, comme il l’est encore aujourd’hui.



ROBOAM étant arrivé à Jérusalem, assembla toute la tribu de Juda et la tribu de Benjamin, et marcha à la tête de cent quatre-vingt mille hommes de guerre choisis, pour combattre contre Israël, et pour le remettre sous son obéissance.

2 Mais le Seigneur adressa sa parole à Seméias, homme de Dieu, et lui dit :

3 Allez dire à Roboam, fils de Salomon, roi de Juda, et à tout le peuple d’Israël qui est dans la tribu de Juda et de Benjamin :

4 Voici ce que dit le Seigneur : Vous ne vous mettrez point en campagne, et vous ne combattrez point contre vos frères. Que chacun s’en retourne en sa maison : car cela ne s’est fait que par ma volonté. Après qu’ils eurent entendu la parole du Seigneur, ils s’en retournèrent, et n’avancèrent pas davantage contre Jéroboam.

5 Ainsi Roboam établit sa demeure à Jérusalem, et fortifia plusieurs villes dans la tribu de Juda.

6 Il bâtit aussi Bethléhem, et Étam, et Thécué,

7 comme encore Bethsur, Socho, Odollam,

8 avec Geth, Marésa et Ziph,

9 et même Aduram, Lachis et Azéca,

10 Saraa, Aïalon, Hébron, qui étaient dans Juda et Benjamin, et dont il fit des places très-fortes.

11 Et quand il les eut fermées de murailles, il y mit des gouverneurs, et y fit des magasins de vivre, c’est-à-dire, d’huile et de vin.

12 Il établit dans chaque ville un arsenal qu’il fit remplir de boucliers et de piques, et fit fortifier ces places avec grand soin. Ainsi il régna sur la tribu de Juda et de Benjamin.

13 Les prêtres et les Lévites qui étaient dans tout Israël quittèrent leurs demeures, et vinrent se rendre auprès de sa personne.

14 Ils abandonnèrent les faubourgs et les biens qui leur avaient été donnés, et se retirèrent dans Juda et à Jérusalem, parce que Jéroboam et ses enfants les avaient chassés, afin qu’ils n’exerçassent aucune fonction du sacerdoce du Seigneur.

15 Jéroboam se fit lui-même des prêtres pour les hauts lieux, pour les démons et pour les veaux d’or qu’il avait fait faire.

16 Tous ceux aussi qui dans toutes les tribus d’Israël s’étaient appliqués de tout leur cœur à chercher le Seigneur, le Dieu d’Israël, vinrent à Jérusalem pour immoler leurs victimes en la présence du Seigneur, le Dieu de leurs pères.

1 7 Ainsi ils affermirent le royaume de Juda, et ils soutinrent Roboam, fils de Salomon, durant trois ans. Car ils ne marchèrent dans les voies de David et de Salomon que durant ces trois premières années.

18 Roboam épousa Mahalath, fille de Jérimoth, fils de David ; et encore Abihaïl, fille d’Éliab, fils d’Isaï,

19 de laquelle il eut Jéhus, et Somoria, et Zoom.

20 Après celle-ci il épousa encore Maacha, fille d’Absalom, dont il eut Abia, Éthaï, Ziza et Salomith.

21 Or Roboam aima Maacha, fille d’Absalom, plus que toutes ses autres femmes et que toutes ses concubines. Car il eut dix-huit femmes et soixante concubines, et il eut vingt-huit fils et soixante filles.

22 Il éleva Abia, fils de Maacha, au-dessus de tous ses frères, dans le dessein qu’il avait de le faire régner après lui,

23 parce qu’il était plus sage, et qu’il s’était rendu plus puissant que tous ses autres enfants dispersés dans toute l’étendue de Juda et de Benjamin, et dans toutes les villes murées, où il leur donnait de quoi vivre en abondance, et leur faisait épouser plusieurs femmes.



LE royaume de Roboam ayant été fortifié et affermi, il abandonna la loi du Seigneur, et tout Israël suivit son exemple.

2 Mais la cinquième année du règne de Roboam, Sésac, roi d’Égypte, marcha contre Jérusalem, parce que les Israélites avaient péché contre le Seigneur.

3 Il avait avec lui douze cents chariots de guerre, et soixante mille hommes de cavalerie ; et le petit peuple qui était venu d’Égypte avec lui ne pouvait se compter : ils étaient tous Libyens, Troglodytes et Éthiopiens.

4 Et il se rendit maître des plus fortes places du royaume de Juda, et s’avança jusque devant Jérusalem.

5 Alors le prophète Seméias vint trouver le roi et les princes de Juda, qui s’étaient retirés à Jérusalem pour ne pas tomber entre les mains de Sésac, et il leur dit : Voici ce que dit le Seigneur : Vous m’avez abandonné, et je vous ai aussi abandonnés au pouvoir de Sésac.

6 Alors les princes d’Israël et le roi fort consternés, dirent : Le Seigneur est juste.

7 Et lorsque le Seigneur les vit humiliés, il fit entendre sa parole à Seméias, et lui dit : Puisqu’ils se sont humiliés, je ne les exterminerai point ; je leur donnerai quelque secours, et je ne ferai point tomber ma fureur sur Jérusalem par les armes de Sésac.

8 Mais ils lui seront assujettis, afin qu’ils apprennent par là quelle différence il y a entre me servir et servir les rois de la terre.

9 Sésac, roi d’Égypte, se retira donc de Jérusalem, après avoir enlevé les trésors de la maison du Seigneur et ceux du palais du roi, et il emporta tout avec lui, et même les boucliers d’or que Salomon avait fait faire ;

10 au lieu desquels le roi en fit faire d’autres d’airain, et les donna aux officiers de ceux qui les portaient, et qui gardaient la porte du palais.

11 Et lorsque le roi entrait dans la maison du Seigneur, ceux qui portaient les boucliers venaient prendre ceux-ci, et les reportaient ensuite dans le magasin.

12 Et parce qu’ils s’étaient humiliés, Dieu détourna sa colère de dessus eux, et ils ne furent pas entièrement exterminés ; parce qu’il trouva encore quelques bonnes œuvres dans Juda.

13 Ainsi le roi Roboam se fortifia dans Jérusalem, et y régna. Il avait quarante et un ans quand il commença à régner, et il régna dix-sept ans à Jérusalem, cette ville que le Seigneur avait choisie entre toutes celles des tribus d’Israël pour y établir la gloire de son nom. Sa mère s’appelait Naama, et elle était Ammonite.

14 Ce prince fit le mal, et ne prépara point son cœur pour chercher le Seigneur.

15 Quant aux autres actions de Roboam, tant les premières que les dernières, elles sont écrites dans les livres du prophète Seméias et du prophète Addo, où elles sont rapportées avec soin. Roboam et Jéroboam se firent la guerre durant toute leur vie.

16 Et Roboam s’endormit avec ses pères : il fut enseveli dans la ville de David ; et son fils Abia régna en sa place.



LA dix-huitième année du règne de Jéroboam, Abia régna en Juda.

2 Il régna trois ans dans Jérusalem ; et sa mère s’appelait Michaïa, ou Maacha, et était fille d’Uriel de Gabaa. Et il y eut guerre entre Abia et Jéroboam.

3 Abia se mit en état de donner combat : il avait de très-braves gens, et quatre cent mille hommes choisis. Jéroboam mit aussi son armée en bataille : elle était de huit cent mille hommes, tous gens choisis et très-vaillants.

4 Abia s’en alla camper sur la montagne de Séméron, qui était dans la tribu d’Éphraïm, et il dit : Écoutez, Jéroboam, et que tout Israël écoute.

5 Ignorez-vous que le Seigneur, le Dieu d’Israël, a donné a David et à ses descendants la souveraineté pour toujours sur Israël, par un pacte inviolable ;

6 que Jéroboam, fils de Nabat, sujet de Salomon, fils de David, s’est élevé et révolté contre son seigneur ;

7 et qu’une multitude de gens de néant, vrais enfants de Bélial, se sont joints à lui, et se sont rendus plus forts que Roboam, fils de Salomon, parce qu’il était homme sans expérience et sans cœur, et incapable de leur résister ?

8 Et vous osez dire aujourd’hui que vous serez assez forts pour résister au royaume du Seigneur, qu’il possède par les descendants de David ; et que vous avez une grande multitude de peuple, et des veaux d’or que Jéroboam vous a faits pour vos dieux.

9 Vous avez chassé les prêtres du Seigneur, qui sont enfants d’Aaron, et les Lévites ; et vous vous êtes fait vous-mêmes des prêtres, comme font les autres peuples de la terre. Quiconque vient et consacre sa main par l’immolation d’un jeune taureau et de sept béliers, est fait prêtre de ceux qui ne sont point dieux.

10 Mais pour nous, le Seigneur est notre Dieu, et nous ne l’avons point abandonné. Les prêtres qui le servent sont de la race d’Aaron, et les Lévites servent chacun à leur rang.

11 On offre chaque jour, soir et matin, des holocaustes au Seigneur, et des parfums composés selon que la loi l’ordonne. On expose aussi les pains sur une table très-nette. Nous avons le chandelier d’or garni de sept lampes qu’on doit toujours allumer au soir. Car nous gardons fidèlement les ordonnances du Seigneur, notre Dieu, que vous avez abandonné.

12 Ainsi le chef de notre armée, c’est Dieu même ; et ses prêtres sonnent des trompettes, dont le son retentit contre vous. Vous donc, enfants d’Israël, prenez garde de ne pas combattre contre le Seigneur, le Dieu de vos pères : car cela ne vous sera pas avantageux.

13 Comme il parlait ainsi, Jéroboam tâchait de le surprendre par derrière ; et étant campé vis-à-vis des ennemis, il déployait son armée de sorte qu’il enfermait Juda sans qu’il s’en aperçût.

14 Mais Juda ayant tourné la tête, reconnut qu’on allait fondre sur lui par devant et par derrière ; il cria en même temps au Seigneur, et les prêtres commencèrent à sonner de la trompette.

15 Toute l’armée de Juda fit de grands cris ; et comme ils criaient ainsi, Dieu jeta l’épouvante dans l’esprit de Jéroboam et dans toute l’armée d’Israël, qui était vis-à-vis d’Abia et de Juda.

16 Ainsi les enfants d’Israël prirent la fuite devant Juda, et Dieu les leur livra entre les mains.

17 Abia et ses gens en défirent donc une grande partie, et il y eut cinq cent mille hommes des plus braves tués ou blessés du côté d’Israël :

18 de sorte que dans cette occasion Israël fut fort humilié ; et Juda reprit de nouvelles forces et un nouveau courage, parce qu’il avait mis sa confiance dans le Seigneur, le Dieu de ses pères.

19 Abia poursuivit Jéroboam dans sa fuite, et il prit plusieurs de ses villes, comme Béthel et toutes ses dépendances, Jésana et ses dépendances, avec Éphron et ses dépendances.

20 Et depuis cela Jéroboam ne fut plus en état de faire aucune résistance durant tout le règne d’Abia. Enfin le Seigneur le frappa, et il mourut.

21 Abia voyant donc son royaume affermi, épousa quatorze femmes, dont il eut vingt-deux fils et seize filles.

22 Pour le reste des paroles, des mœurs et des actions d’Abia, il a été très-exactement écrit dans le livre du prophète Addo.



APRÈS cela Abia s’endormit avec ses pères : et on l’ensevelit dans la ville de David ; et son fils Asa régna en sa place : et sous son règne la terre fut en paix pendant dix années.

2 Or Asa fit ce qui était juste et agréable aux yeux de son Dieu : il détruisit les autels des cultes superstitieux, et les hauts lieux,

3 brisa les statues, abattit les bois des faux dieux,

4 et commanda à Juda de chercher le Seigneur, le Dieu de leurs pères, et d’observer la loi et tout ce qui etait ordonné.

5 Il ôta aussi les autels et les temples de toutes les villes de Juda, et il régna en paix.

6 Il fit réparer les murailles des villes dans Juda, parce qu'il était tranquille, qu'il n'y avait point alors de guerre, et que le Seigneur lui donnait la paix.

7 C’est pourquoi il dit au peuple de Juda : Travaillons à réparer ces villes, fortifions-les de murailles, et ajoutons-y des tours, avec des portes et des serrures, pendant que nous n’avons point de guerre, parce que nous avons cherché le Seigneur, le Dieu de nos pères, et qu’il nous a donné la paix avec tous nos voisins. Ils se mirent donc à bâtir et à fortifier les places, et personne ne les en empêcha.

8 Or Asa leva dans Juda une armée de trois cent mille hommes qui portaient des boucliers et des piques, et dans Benjamin deux cent quatre-vingt mille hommes qui portaient aussi des boucliers et qui tiraient des flèches, tous gens de cœur et d’exécution.

9 Zara, roi d’Ethiopie, vint les attaquer avec une armée d’un million d’hommes, et trois cents chariots de guerre, et s’avança jusqu’à Marésa.

10 Asa marcha au-devant de lui, et rangea son armée en bataille dans la vallée de Séphata, près de Marésa ;

11 et il invoqua le Seigneur, son Dieu, et dit : Seigneur ! quand vous voulez secourir, le petit nombre et le grand nombre sont la même chose devant vous. Secourez-nous donc, Seigneur ! vous qui êtes notre Dieu : car c’est parce que nous nous confions en vous et en votre nom, que nous sommes venus contre cette multitude. Seigneur ! vous êtes notre Dieu : ne permettez pas que l’homme l’emporte sur vous.

12 Ainsi le Seigneur jeta l’épouvante parmi les Éthiopiens qui étaient en présence d’Asa et de Juda : et les Éthiopiens prirent la fuite.

13 Asa et tout le peuple qui était avec lui les poursuivit jusqu’à Gérare, et les Éthiopiens furent défaits, sans qu’il en restât un seul, parce que c’était le Seigneur qui les taillait en pièces pendant que son armée combattait. Ainsi les Juifs remportèrent de grandes dépouilles.

14 Ils ravagèrent toutes les villes qui étaient aux environs de Gérare, parce quel’épouvante avait saisi toutle monde ; de sorte qu’ils pillèrent les villes, et en emportèrent un grand butin.

15 Ils ravagèrent encore les bergeries et les étables des troupeaux, et ils emmenèrent une grande multitude de moutons et de chameaux, et s’en revinrent ainsi à Jérusalem.



ALORS Azarias, fils d’Oded, fut rempli de l’Esprit de Dieu.

2 Il alla au-devant d’Asa, et lui dit : Écoutez-moi, Asa, et vous tous, peuples de Juda et de Benjamin : Le Seigneur vous a assistés, parce que vous vous êtes tenus attachés à lui. Si vous le cherchez, vous le trouverez ; mais si vous le quittez, il vous abandonnera.

3 Il se passera beaucoup de temps pendant lequel Israël sera sans vrai Dieu, sans prêtre qui l’instruise, et sans loi.

4 Si dans leur affliction ils reviennent au Seigneur, le Dieu d’Israël, et qu’ils le cherchent, ils le trouveront.

5 Dans ce temps-là on ne pourra point aller et venir sûrement. La terreur sera de toutes parts parmi les habitants de la terre.

6 Une nation se soulèvera contre une nation, et une ville contre une ville ; parce que le Seigneur jettera le trouble parmi eux, et les réduira à la dernière extrémité.

7 Prenez donc courage : que vos mains ne s’affaiblissent point, et votre persévérance sera récompensée.

8 Asa ayant entendu ce discours et ces prédictions du prophète Azarias, flls d’Oded, sentit en lui de nouvelles forces. Il extermina les idoles de toute la terre de Juda et de Benjamin, et des villes du mont Éphraïm qu’il avait prises, et il rétablit et dédia l’autel du Seigneur, qui était devant le portique du Seigneur.

9 Il assembla tous ses sujets de la tribu de Juda et de Benjamin, et avec eux plusieurs étrangers des tribus d’Éphrnïm, de Manassé et de Siméon : car beaucoup d’Israélites étaient venus se rendre à lui, voyant que le Seigneur, son Dieu, était avec lui.

10 Et lorsqu’ils se furent rendus à Jérusalem le troisième mois, et l’an quinzième du règne d’Asa,

11 ils immolèrent au Seigneur en ce jour-là sept cents bœufs et sept mille moutons, des dépouilles et du butin qu’ils avaient emmenés.

12 Et le roi entra, selon la coutume, pour confirmer l’alliance, et promettre de nouveau de chercher le Dieu de leurs pères de tout leur cœur et de toute leur âme.

13 Et si quelqu’un, ajouta-t-il, ne cherche pas le Seigneur, le Dieu d’Israël, qu’il soit puni de mort, grands ou petits, hommes ou femmes, sans exception.

14 Ils firent donc serment au Seigneur avec de grandes exclamations et des cris de joie, au son des trompettes et des hautbois.

15 Tous ceux qui étaient dans Juda accompagnèrent d’exécration ce serment : car ils jurèrent de tout leur cœur, et cherchèrent Dieu de toute la plénitude de leur volonté ; aussi ils le trouvèrent, et le Seigneur leur donna le repos et la paix avec tous leurs voisins.

16 Il ôta aussi l’autorité souveraine à Maacha, sa grand’mère, parce qu’elle avait élevé dans un bois une idole à Priape, laquelle il détruisit entièrement, la mit en pièces, et la brûla dans le torrent de Cédron.

17 Cependant il y eut encore quelques hauts lieux dans Israël ; mais le cœur d’Asa fut néanmoins parfait tous les jours de sa vie.

18 Et il porta dans la maison du Seigneur ce que son père et lui avaient fait vœu d’y donner : l’argent, l’or, et les vases de différentes sortes.

19 Et il n’y eut point de guerre jusqu’à la trente-cinquième année depuis le schisme, quinzième du règne d’Asa.



MAIS l’an trente-sixième depuis le schisme, seizième du règne d’Asa, Baasa, roi d’Israël, vint en Juda, et fortifia Rama d’une muraille tout autour, afin que nul du royaume d’Asa ne pût sûrement ni entrer ni sortir.

2 Alors Asa prit l’or et l’argent qui était dans les trésors de la maison du Seigneur, et dans les trésors du roi, et les envoya à Benadad, roi de Syrie, qui demeurait à Damas, et lui fit dire de sa part :

3 Il y a une alliance entre vous et moi, conformément à la bonne intelligence qui a toujours été entre mon père et le vôtre. C’est pourquoi je vous ai envoyé de l’argent et de l’or, afin que vous rompiez l’alliance que vous avez faite avec Baasa, roi d’Israël, et que vous l’obligiez de se retirer de mes États.

4 Benadad n’eut pas plutôt reçu cette nouvelle, qu’il envoya ses généraux d’armée contre les villes d’Israël, qui prirent Ahion, Dan, Abel-maïm, et toutes les villes murées de Nephthali.

5 Ce que Baasa ayant appris, il cessa de bâtir Hama, et laissa son ouvrage imparfait.

6 Alors le roi Asa prit ce qu’il y avait de monde dans Juda, et fit enlever de Rama toutes les pierres et tout le bois que Baasa avait préparés pour la bâtir, et il les employa à bâtir Gabaa et Maspha.

7 En ce même temps le prophète Hanani vint trouver le roi Asa, et lui dit : Parce que vous avez mis votre confiance dans le roi de Syrie, et non pas dans le Seigneur, votre Dieu ; pour cette raison, l’armée du roi de Syrie s’est échappée de vos mains.

8 Les Éthiopiens et les Libyens n’avaient-ils pas une armée plus nombreuse en chariots, en cavalerie, et en une multitude prodigieuse ? Et parce que vous mîtes votre confiance en Dieu, Dieu vous les livra entre les mains.

9 Car les yeux du Seigneur sont ouverts sur toute la terre, et ils inspirent de la force à ceux qui se contient en lui d’un cœur parfait. Vous avez donc agi follement ; et pour cela même, il va s’allumer des guerres contre vous.

10 Asa en colère contre le prophète, commanda qu’on le mit en prison : car la remontrance de ce prophète l’avait irrité au dernier point. Et dans ce même temps il en lit mourir plusieurs d’entre le peuple.

11 Quant aux actions d’Asa, depuis les premières jusqu’aux dernières, elles sont écrites dans le livre des Rois de Juda et d’Israël.

12 Asa tomba aussi malade la trenteneuvième année de son règne, d’une très-violente douleur aux pieds ; et cependant il n’eut point recours au Seigneur dans son mal ; mais il mit plutôt sa confiance dans la science des médecins.

13 Et il s’endormit avec ses pères, et mourut la quarante et unième année de son règne.

14 Il fut enterré dans la sépulture qu’il s’était fait faire en la ville de David, et on le mit sur son lit tout rempli d’odeurs et de parfums les plus excellents, où les parfumeurs avaient employé toute leur science ; et ils les brûlèrent sur lui avec beaucoup d’appareil et de pompe.



JOSAPHAT, son fils, régna en sa place, et il eut toujours l’avantage sur Israël.

2 Il distribua ses troupes dans toutes les villes de Juda fermées de murailles, et il mit des garnisons dans la terre de Juda, et dans les villes d’Éphraïm qu’Asa, son père, avait prises.

3 Le Seigneur fut avec Josaphat, parce qu’il marcha dans les premières voies de David, son aïeul, et qu’il ne mit point sa confiance dans les idoles,

4 mais dans le Dieu de son père, et qu’il marcha fidèlement dans la voie de ses préceptes, et ne suivit point les dérèglements d’Israël.

5 Ainsi Dieu affermit le royaume dans sa main, et tous ceux de Juda vinrent lui faire des présents : de sorte qu’il se trouva comblé d’une infinité de richesses et d’une très-grande gloire.

6 Comme son cœur était plein de force et de zèle pour l’observation des préceptes du Seigneur, il fit abattre dans Juda les hauts lieux et les bois consacrés aux idoles.

7 La troisième année de son règne, il envoya des premiers seigneurs de sa cour ; savoir, Benhaïl, Obdias, Zacharie, Nathanaël et Michée, pour instruire dans les villes de Juda.

8 Il joignit à eux les Lévites Seméias, Nathanias, Zabadias, Asaël, Sémiramoth, Jonathan, Adonias, Thobias et Thobadonias, tous Lévites ; et les prêtres Élisama et Joram ;

9 et ils instruisaient tout le peuple de Juda, et portaient avec eux le livre de la loi du Seigneur ; et ils allaient dans toutes les villes de Juda, et y enseignaient le peuple.

10 Ainsi la terreur du nom de Dieu se répandit dans tous les royaumes qui étaient aux environs de Juda : de sorte qu’ils n’osaient prendre les armes contre Josaphat.

11 Les Philistins mêmes venaient faire des présents à Josaphat, et ils lui payaient un tribut d’argent. Les Arabes lui amenaient des troupeaux, sept mille sept cents moutons et autant de boucs :

12 de sorte que Josaphat devint puissant, et s’éleva jusqu’à un très-haut point de grandeur ; et il bâtit des forteresses dans Juda en forme de tours, et des villes fermées de murailles.

13 Et il fit de grandes choses dans toutes les villes de Juda. Et il avait aussi des gens aguerris et vaillants dans Jérusalem,

14 dont voici le dénombrement, selon les maisons et les familles de chacun : Dans Juda les principaux officiers de l’armée étaient, Ednas, qui en était le général, et qui avait avec lui trois cent mille hommes très-vaillants.

15 Après lui, le premier était Johanan, qui avait avec lui deux cent quatre-vingt mille hommes.

16 Après celui-ci était Amasias, fils de Zechri, consacré au Seigneur, et avec lui deux cent mille hommes fort braves.

17 Il était suivi d’Éliada, redoutable dans les combats, qui commandait deux cent mille hommes armés d’arcs et de boucliers.

18 Après lui était aussi Jozabad, qui était à la tête de cent quatre-vingt mille hommes, tous gens prêts à combattre.

19 Toutes ces troupes étaient près de la personne du roi, sans compter les autres qu’il avait mises dans les villes murées par tout le royaume de Juda.



JOSAPHAT fut donc très-riche, et acquit beaucoup de gloire ; et il contracta alliance avec Achab.

2 Quelques années après, il alla le voir à Samarie ; et Achab à son arrivée fit immoler beaucoup de bœufs et de moutons en sa considération, et en considération du monde qui était venu avec lui, et il lui persuada de marcher avec lui contre Ramoth de Galaad.

3 Achab, roi d’Israël, dit donc à Josaphat, roi de Juda : Venez avec moi à Ramoth de Galaad. Et Josaphat lui répondit : Vous pouvez disposer de moi comme de vous ; mon peuple est votre peuple, et nous vous accompagnerons a cette guerre.

4 Et Josaphat dit au roi d’Israël ; Consultez, je vous prie, aujourd’hui la volonté du Seigneur.

5 Le roi d’Israël assembla donc quatre cents prophètes, et il leur dit : Devons-nous aller attaquer Ramoth de Galaad, ou demeurer en paix ? Allez, dirent-ils, Dieu livrera la ville entre les mains du roi.

6 Josaphat lui dit : N’v a-t-il point ici quelque prophète du Seigneur, afin que nous le consultions aussi ?

7 Et le roi d’Israël dit à Josaphat : Il y a ici un homme par qui nous pouvons consulter la volonté du Seigneur ; mais je le hais, parce qu’il ne me prophétise jamais rien de bon, et me prédit toujours du mal. C’est Michée, fils de Jemla. Josaphat répondit : Ô roi ! ne parlez pas ainsi.

8 Le roi d’Israël lit donc venir un de ses eunuques, et lui dit : Faites-moi venir tout présentement Michée, fils de Jemla.

9 Cependant le roi d’Israël et Josaphat, roi de Juda, étaient assis chacun sur un trône, vêtus avec une magnificence royale ; et ils étaient assis dans la place qui est près de la porte de Samarie, et tous les prophètes prophétisaient devant eux.

10 Alors Sédécias, fils de Chanaana, se fit des cornes de fer, et dit : Voici ce que dit le Seigneur : Vous secouerez et vous frapperez avec ces cornes la Syrie, jusqu’à ce que vous l’ayez détruite.

11 Les autres prophètes prophétisaient tous la même chose, et disaient au roi : Marchez contre Ramoth de Galaad, vous aurez un succès heureux, et le Seigneur la livrera entre les mains du roi.

12 Celui qui avait été envoyé pour faire venir Michée, lui dit : Voilà que tous les prophètes prédisent tout d’une voix un non succès au roi : je vous prie donc que vos paroles ne soient point différentes des leurs, et que votre prédiction soit favorable.

13 Michée lui répondit : Vive le Seigneur ! je dirai tout ce que mon Dieu m’aura ordonné de dire.

14 Michée vint donc se présenter au roi ; et le roi lui dit : Michée, devons-nous marcher contre Kamoth de Galaad pour l’assiéger, ou demeurer ici en paix ? Michée lui répondit : Allez, toutes choses vous réussiront heureusement, et les ennemis vous seront livrés entre les mains.

15 Le roi ajouta : Je vous conjure instamment de ne me parler que selon la vérité, au nom du Seigneur.

16 Michée alors lui dit : J’ai vu tout Israël dispersé dans les montagnes comme des brebis sans pasteur ; et le Seigneur a dit : Ces gens-là n’ont point de chef ; que chacun retourne en paix dans sa maison.

17 Aussitôt le roi dit à Josaphat : Ne vous ai-je pas bien dit, que cet homme ne me prophétise jamais rien de bon, mais seulement des malheurs ?

18 Et Michée répliqua : Écoutez donc la parole du Seigneur : J’ai vu le Seigneur assis sur son trône, et toute l’armée du ciel autour de lui à droite et à gauche.

19 Et le Seigneur a dit : Qui séduira Achab, roi d’Israël, afin qu’il marche contre Ramoth de Galaad, et qu’il y périsse ? Comme l’un répondait d’une façon, et l’autre d’une autre,

20 l’esprit s’avança, et se présenta devant le Seigneur, et lui dit : C’est moi qui le séduirai. Le Seigneur ajouta : Comment le séduiras-tu ?

21 J’irai, répondit cet esprit, et je serai un esprit menteur en la bouche de tous ses prophètes. Le Seigneur dit : Tu le séduiras et tu en viendras à bout ; va, et fais ce que tu dis.

22 C’est donc maintenant que le Seigneur a mis un esprit de mensonge en la bouche de tous vos prophètes ; et le Seigneur a prononcé des malheurs eontre vous.

23 Or Sédécias, flls de Chanaana, s’approcha de Michée, et le frappa sur la joue, et dit : Par où l’esprit du Seigneur a-t-il passé, et s’en est-il allé de moi pour te parler ?

24 Michée répondit : Vous le verrez vous-même le jour où vous passerez dans la chambre la plus retirée pour vous cacher.

25 Le roi d’Israël donna ses ordres, et dit : Prenez Michée, et le menez à Amon, gouverneur de la ville, et à Joas, fils d’Amélech,

26 et dites-leur : Voici ce que le roi a ordonné : Mettez cet homme dans la prison, et qu’on ne lui donne qu’un peu de pain et un peu d’eau, jusqu’à ce que je revienne en paix.

27 Michée repartit : Si vous revenez en paix, le Seigneur n’a point parlé par ma bouche. Et il ajouta : Peuples, écoutez tous ce que je dis.

28 Le roi d’Israël et Josaphat, roi de Juda, marchèrent donc contre Ramoth de Galaad.

29 Et le roi d’Israël dit à Josaphat : J’irai au combat après avoir changé d’habit. Mais pour vous, prenez vos habits ordinaires. Ainsi le roi d’Israël changea d’habit, et vint au combat.

30 Mais le roi de Syrie donna ses ordres aux officiers qui commandaient la cavalerie, et leur dit : Ne vous attachez dans le combat à aucun, ni petit ni grand, mais seulement au roi d’Israël.

31 Ainsi lorsque ceux qui commandaient la cavalerie aperçurent Josaphat, ils dirent : C’est le roi d’Israël. Ils l’environnèrent de tous côtés, et commencèrent à le charger ; mais ce prince poussa des cris au Seigneur, qui le secourut, et les écarta tous de lui.

32 Car comme ces chefs de la cavalerie virent que ce n’était point le roi d’Israël, ils le laissèrent.

33 Mais il arriva qu’un homme du peuple tira une flèche au hasard, et qu’il en frappa le roi d’Israël entre le cou et les épaules. Il dit aussitôt à son cocher : Tourne bride, et tire-moi du combat, car je suis blessé.

34 Ainsi la guerre fut terminée en ce jour. Cependant le roi d’Israël demeura dans son chariot jusqu’au soir, faisant ferme contre les Syriens, et il mourut au coucher du soleil.



JOSAPHAT s’en revint en paix dans son palais à Jérusalem.

2 Le prophète Jéhu, fils d’Hanani, vint au-devant de lui, et lui dit : Vous donnez du secours à un impie, et vous faites alliance avec ceux qui haïssent le Seigneur : vous vous étiez rendu digne pour ce sujet de la colère de Dieu ;

3 mais il s’est trouvé de bonnes œuvres en vous, parce que vous avez exterminé de la terre de Juda les bois consacrés aux idoles, et que vous avez porté votre cœur à chercher le Seigneur, le Dieu de vos pères.

4 Josaphat demeura donc à Jérusalem, et il fit encore la visite de son peuple, depuis Bersabée jusqu’aux montagnes d’Éphraïm, et les fit rentrer dans le culte du Seigneur, le Dieu de leurs pères.

5 Il établit aussi des juges dans toutes les places fortes de Juda, et dans chaque lieu particulier.

6 Et il donna ses ordres à ces juges, et leur dit : Prenez bien garde à tout ce que vous ferez : car ce n’est pas la justice des hommes que vous exercez ; c’est celle du Seigneur ; et tout ce que vous aurez jugé retombera sur vous.

7 Que la crainte du Seigneur soit avec vous, et apportez tous les soins imaginables à vous bien acquitter de votre devoir. Car il n’y a point d’injustice dans le Seigneur, notre Dieu, ni d’acception de personnes, ni aucun désir de présents.

8 Josaphat établit aussi dans Jérusalem des Lévites, des prêtres et des chefs des familles d’Israël ; afin qu’ils y rendissent la justice à ceux qui y demeuraient, dans les affaires qui regardaient le Seigneur, et dans celles qui regardaient les particuliers.

9 Il leur donna ses ordres, et leur dit : Vous ferez toutes choses dans la crainte du Seigneur avec fidélité, et avec un cœur parfait.

10 Quand quelque affaire de vos frères qui sont dans leurs villes particulières, viendra à vous, soit qu’il s’agisse de quelque intérêt de famille, ou de quelque question de la loi, des commandements, des cérémonies et des préceptes, apprenez-leur ce qui est conforme à la loi, de peur qu’ils ne pèchent contre le Seigneur, et que sa colère ne tombe sur vous et sur vos frères. Et si vous vous conduisez de la sorte, vous ne pécherez point.

11 Amarias, votre pontife, présidera dans les choses qui regardent Dieu ; et Zabadias, fils d’Ismahel, chef de la maison de Juda, présidera dans les affaires qui regardent le roi. Vous avez aussi parmi vous les Lévites, qui vous serviront de maîtres. Soyez pleins de force, et acquittez-vous avec soin de vos devoirs, et le Seigneur vous traitera favorablement.



APRÈS ceci les Moabites et les Ammonites, avec leurs alliés, s’assemblerent contre Josaphat pour lui faire la guerre.

2 Des courriers vinrent en apporter la nouvelle à Josaphat, et lui dirent : Voici une grande multitude qui vient contre vous des lieux qui sont au delà de la mer, et de la Syrie, et ils sont campés à Asason-thamar, qui est Engaddi.

3 Alors Josaphat, saisi de crainte, s’appliqua entièrement à prier le Seigneur, et fit publier un jeûne dans tout le royaume de Juda.

4 Tout Juda s’assembla pour implorer l’assistance du Seigneur ; et tout le monde même sortit de ses villes pour lui venir offrir leurs prières.

5 Après que Josaphat se fut levé au milieu de cette multitude dans la maison du Seigneur, devant le nouveau parvis,

6 il dit : Seigneur, qui êtes le Dieu de nos pères ! vous êtes le Dieu du ciel, et vous dominez sur tous les royaumes des nations ; vous avez la force et la puissance entre vos mains, et nul ne peut vous résister.

7 N’est-ce pas vous, mon Dieu ! qui avez fait mourir tous les habitants de cette terre en présence d’Israël, votre peuple, et qui l’avez donnée à la postérité d’Abraham, votre ami, pour la posséder à jamais ?

8 Ils y ont établi leur demeure, et y ont bâti un sanctuaire à votre nom, et ils ont dit :

9 Si les maux viennent fondre sur nous, l’épée de votre jugement, la peste, la famine ; nous nous présenterons devant vous dans cette maison, où votre nom a été invoqué, et nous pousserons nos cris vers vous dans nos afflictions : vous nous exaucerez, et vous nous délivrerez.

10 Voici donc maintenant que les enfants d’Ammon et de Moab, et ceux qui habitent la montagne de Séir, sur les terres desquels vous ne voulûtes pas permettre à Israël, votre peuple, de passer lorsqu’ils sortaient d’Égypte, les obligeant de prendre une autre route, et de ne les pas détruire ;

11 voici, dis-je, qu’ils tiennent une conduite bien différente, faisant tous leurs efforts pour nous chasser des terres que vous nous avez données, et dont vous nous avez mis en possession.

12 Vous qui êtes notre Dieu ! ne ferez- vous donc point justice de ces gens-là ? Nous reconnaissons que nous n’avons point assez de force pour résister à toute cette multitude qui vient fondre sur nous. Mais comme nous ne savons pas même ce que nous avons à faire, il ne nous reste autre chose que de tourner les yeux vers vous.

13 Or tout le peuple de Juda était devant le Seigneur, avec leurs femmes, leurs enfants, et ceux même qui étaient encore à la mamelle.

14 Là se trouva aussi Jahaziel, fils de Zacharie, fils de Banaïas, fils de Jéhiel, flls de Mathanias, Lévite de la famille d’Asaph ; et l’Esprit de Dieu descendit sur lui au milieu de cette multitude,

15 et il dit : Écoutez, vous tous, peuple de Juda, et vous autres qui demeurez à Jérusalem, et vous aussi, roi Josaphat : Voici ce que le Seigneur vous dit : Ne craignez rien, et n’appréhendez point cette multitude. Ce ne sera pas vous qui combattrez, mais Dieu.

16 Demain vous irez au-devant d’eux : car ils monteront par le coteau du mont appelé Sis, et vous les rencontrerez à l’extrémité du torrent qui regarde le désert de Jéruel.

17 Ce ne sera pas vous qui combattrez ; demeurez seulement fermes, et vous verrez le secours du Seigneur sur vous, ô Juda et Jérusalem ! ne craignez point, et ne vous effrayez point ; vous marcherez demain contre eux, et le Seigneur sera avec vous.

18 Alors Josaphat et le peuple de Juda, et tous ceux qui demeuraient à Jérusalem, se prosternèrent en terre devant le Seigneur, et l’adorèrent.

19 Et en même temps les Lévites de la famille de Caath et de celle de Coré chantaient hautement les louanges du Seigneur, le Dieu d’Israël, et de toute la force de leur voix.

20 Et le lendemain au matin ils se levèrent, et marchèrent au travers du désert de Thécué. Et comme ils étaient en chemin, Josaphat se tint debout au milieu d’eux, et leur dit : Écoutez-moi, hommes de Juda, et vous tous qui demeurez à Jérusalem : Mettez votre confiance dans le Seigneur, votre Dieu, et vous n’aurez rien à craindre ; croyez à ses prophètes, et tout vous réussira.

21 Après avoir donné ses avis au peuple, il établit par troupes des chantres pour louer le Seigneur. Ils marchaient devant l’armée, et tous ne faisant qu’un chœur, ils chantaient ce cantique : Louez le Seigneur, parce que sa miséricorde est éternelle.

22 Et dans le même temps qu’ils eurent commencé à chanter ces paroles, le Seigneur tourna tous les desseins des ennemis contre eux-mêmes ; c’est-à-dire, des enfants d’Ammon et de Moab, et des habitants du mont Séir, qui s’étant mis en marche dans le dessein de battre Juda, furent tous défaits.

23 Car les enfants d’Ammon et de Moab se mirent à combattre ceux du mont Séir, les tuèrent et les défirent. Et après cette action ils tournèrent encore leurs armes contre eux-mêmes, et ils se tuèrent les uns les autres.

24 L’armée de Juda étant donc arrivée sur ce lieu élevé, d’où l’on découvre le désert, elle vit de loin toute la plaine couverte de corps morts, sans qu’il fût resté un seul homme qui eût pu se sauver.

25 Josaphat s’avança donc avec tout son monde, pour prendre les dépouilles des morts : ils trouvèrent parmi les corps morts diverses sortes de meubles, des habits et des vases très-précieux qu’ils prirent : de sorte qu’ils ne purent emporter tout, ni enlever pendant trois jours ces dépouilles, tant le butin fut grand.

26 Le quatrième jour ils s’assemblèrent dans la vallée de Bénédiction : car parce qu’ils y avaient béni le Seigneur, ils nommèrent ce lieu la vallée de Bénédiction, et ce nom lui est demeuré jusqu’à présent.

27 Ensuite tout Juda, et ceux qui habitaient dans Jérusalem, s’en retournèrent à Jérusalem. Josaphat marchait devant eux, et ils étaient tous comblés de joie de ce que le Seigneur les avait fait triompher de leurs ennemis.

28 Ils entrèrent donc à Jérusalem et dans le temple au son des harpes, des guitares et des trompettes.

29 Et la terreur du Seigneur se répandit sur tous les royaumes voisins, lorsqu’ils eurent appris que le Seigneur avait lui-même combattu contre les ennemis d’Israël.

30 Ainsi le royaume de Josaphat demeura tranquille, et Dieu lui donna la paix avec ses voisins.

31 Josaphat régna donc sur Juda : il commença à régner à l’âge de trente-cinq ans ; il en régna vingt-cinq à Jérusalem. Sa mère se nommait Azuba, et était fille de Sélahi.

32 Il marcha dans les voies de son père Asa, il ne s’en détourna point, et il fit ce qui était agréable aux yeux de Dieu.

33 Néanmoins il ne détruisit pas les hauts lieux ; et le peuple n’avait pas encore tourné son cœur vers le Seigneur, le Dieu de ses pères.

34 Pour le reste des actions de Josaphat, tant les premières que les dernières, elles sont écrites dans l’histoire de Jéhu, fils d’Hanani, qui a été insérée dans les livres des Rois d’Israël.

35 Après cela Josaphat, roi de Juda, fit amitié avec Ochozias, roi d’Israël, dont les actions furent très-impies.

36 Et il convint avec lui qu’ils équiperaient une flotte pour aller à Tharsis. Ils firent donc bâtir des vaisseaux à Asiongaber.

37 Mais Éliézer, fils de Dodaü de Marésa, prophétisa à Josaphat, et lui dit : Parce que vous avez fait alliance avec Ochozias, Dieu a renversé vos desseins. En effet, les vaisseaux furent brisés, et ils ne purent aller à Tharsis.



JOSAPHAT s’endormit avec ses pères, et il fut enseveli avec eux dans la ville de David ; et son fils Joram régna en sa place.

2 Joram eut pour frères Azarias, Jahiel, Zacharias, Azarias, Michaël et Saphatias, tous fils de Josaphat, roi de Juda.

3 Leur père leur donna de grandes sommes d’or et d’argent, avec des pensions et des villes très-fortes dans le royaume de Juda : mais il donna le royaume à Joram, parce qu’il était l’aîné.

4 Joram prit donc possession du royaume de son père ; et lorsqu’il s’y fut bien affermi, il fit mourir par l’épée tous ses frères et quelques-uns des principaux d’Israël.

5 Joram avait trente-deux ans lorsqu’il commenca à régner, et il régna huit ans à Jérusalem.

6 Il marcha dans les voies des rois d’Israël, comme avait fait la maison d’Achab : car Athalie, sa femme, était fille d’Achab ; et il fit le mal en la présence du Seigneur.

7 Cependant le Seigneur ne voulut point perdre la maison de David, à cause de l’alliance qu’il avait faite avec lui, et parce qu’il avait promis qu’il lui donnerait toujours une lampe, à lui et à ses enfants.

8 Édom se révolta alors pour n’être plus assujetti à Juda, et se fit un roi.

9 Joram se mit en campagne avec ses principaux officiers, et toute sa cavalerie qui le suivait ; et s’étant levé la nuit, il attaqua et défit Édom qui l’avait environné, et tous ceux qui commandaient sa cavalerie.

10 Édom a continué néanmoins de se révolter jusqu’aujourd’hui, afin de n’être plus sous la puissance de Juda. En ce même temps Lobna se retira aussi de l’obéissance de Joram, parce qu’il avait abandonné le Seigneur, le Dieu de ses pères.

11 Il fit faire outre cela des hauts lieux dans les villes de Juda ; et il engagea les habitants de Jérusalem dans la fornication de l’idolâtrie, et rendit Juda prévaricateur.

12 Or on lui apporta des lettres du prophète Élie, où il était écrit : Voici ce que dit le Seigneur, le Dieu de David, votre aïeul : Parce que vous n’avez point marché dans les voies de Josaphat, votre père, ni dans celles d’Asa, roi de Juda,

13 mais que vous avez suivi l’exemple des rois d’Israël, et que vous avez fait tomber Juda et les habitants de Jérusalem dans la fornication, imitant la fornication de la maison d’Achab, et que de plus vous avez fait tuer vos frères qui étaient de la maison de votre père, et meilleurs que vous ;

14 le Seigneur va aussi vous frapper d’une grande plaie, vous et votre peuple, vos enfants, vos femmes, et tout ce qui vous appartient.

15 Vous serez frappé dans le ventre d’une maladie très-maligne, qui vous fera jeter tous les jours peu à peu vos entrailles.

16 Le Seigneur excita donc contre Joram l’esprit des Philistins et des Arabes, voisins des Éthiopiens.

17 Ils entrèrent dans la terre de Juda, la ravagèrent, et emportèrent tout ce qu’ils trouvèrent dans le palais du roi, emmenèrent ses fils et ses femmes : de sorte qu’il ne lui resta d’enfants que Joachaz, le plus jeune de tous.

18 Et par-dessus tout cela Dieu le frappa d’une maladie incurable dans les entrailles.

19 Ainsi les jours et les temps se succédant les uns aux autres, deux ans se passèrent : de sorte qu’étant tout consumé et pourri par la longueur de ce mal, il jetait même ses entrailles, et il ne trouva la fin de son mal que dans celle de sa vie. Il mourut donc d’une très-horrible maladie ; et le peuple ne lui rendit point dans sa sépulture les honneurs qu’on avait rendus à ses ancêtres, en brûlant pour lui des parfums selon la coutume.

20 Joram avait trente-deux ans quand il commença à régner, et il régna huit ans à Jérusalem : mais il ne marcha pas avec un cœur droit. On l’enterra dans la ville de David, mais on ne le mit point dans le sépulcre des rois.



LES habitants de Jérusalem établirent roi en sa place Ochozias, le plus jeune de ses fils : parce qu’une troupe de voleurs arabes qui avaient fait une irruption dans le camp, avaient tué tous ses frères qui étaient plus âgés que lui. Ainsi Ochozias, fils de Joram, roi de Juda, prit possession du royaume.

2 Il avait vingt-deux ans quand il commenca à régner, et il ne régna qu’un an à Jérusalem. Sa mère se nommait Athalie, petite-fille d’Amri.

3 Ce prince suivit aussi les voies de la maison d’Achab : car sa mère le porta à l’impiété.

4 Il fit donc le mal en la présence du Seigneur, comme la maison d’Achab, qui lui servit de conseil après la mort de son père ; et ce fut là la cause de sa perte.

5 Il marcha selon leurs conseils, et il alla à Ramoth de Galaad, avec Joram, fils d’Achab, roi d’Israël, faire la guerre à Hazaël, roi de Syrie ; et Joram fut blessé par les Syriens.

6 Comme il avait reçu beaucoup de blessures dans cette bataille, il s’en revint à Jezrahel pour s’y faire traiter. Ochozias, fils de Joram, roi de Juda, vint donc à Jezrahel pour voir Joram qui y était malade.

7 Et ce fut par la volonté de Dieu, qui voulait punir Ochozias, qu’il vint rendre visite à Joram, et qu’y étant venu, il marcha avec lui contre Jéhu, fils de Namsi, que le Seigneur avait oint pour exterminer la maison d’Achab.

8 Comme donc Jéhu s’en allait pour ruiner la maison d’Achab, il trouva les princes de Juda, et les fils des frères d’Ochozias qui le servaient ; il les tua tous.

9 Et cherchant aussi Ochozias, il le surprit caché dans la prorince de Samarie, et après qu’on le lui eut amené, il le fit mourir. On lui rendit l’honneur de la sépulture, parce qu’il était fils de Josaphat, qui avait cherché le Seigneur de tout son cœur : mais il n’y avait plus d’espérance qu’aucun de la race d’Ochozias pût régner ;

10 parce qu’Athalie, sa mère, voyant que son fils était mort, fit tuer tout ce qui restait de la maison royale de Joram.

11 Néanmoins Josabeth, fille du roi, prit Joas, fils d’Ochozias, et le déroba du milieu des autres enfants du roi, lorsqu’on les massacrait ; et elle le cacha, lui et sa nourrice, dans la chambre des lits : et Josabeth, qui l’avait ainsi caché, était fille de Joram, femme du pontife Joïada, et sœur d’Ochozias : c’est pourquoi Athalie ne put point le faire mourir.

12 Joas fut donc caché avec les prêtres dans la maison de Dieu durant les six années que régna Athalie sur le pays.



LA septième année Joïada, animé cl’un nouveau courage, choisit les centeniers, Azarias, fils de Jéroham, Ismahel, flls de Johanan, Azarias, fils d’Obed, Maasias, fils d’Adaïas, et Élisaphat, fils de Zechri, et fit un traité avec eux.

2 Et comme ils parcouraient toute la Judée, ils assemblèrent les Lévites de toutes les villes de Juda, et les chefs de toutes les familles d’Israël, qui se rendirent à Jérusalem.

3 Toute cette multitude fit donc un traité dans le temple avec le roi ; et Joïada leur dit : Voilà le fils du roi, c’est lui qui doit régner, selon ce que le Seigneur a prononcé en faveur de tous les descendants de David.

4 Voici ce que vous devez faire :

5 La troisième partie de vous tous, prêtres, Lévites et portiers, qui venez pour faire votre semaine dans le temple, gardera les portes ; l’autre troisième partie se placera vers le palais du roi ; et la troisième à la porte que l’on nomme du fondement : le reste du peuple se tiendra dans le parvis de la maison du Seigneur.

6 Que qui que ce soit n’entre dans la maison du Seigneur, que les prêtres et les Lévites qui sont en fonction ; il n’y entrera que ceux-là, parce qu’ils sont sanctifiés. Le reste du peuple fera garde à la maison du Seigneur.

7 Que les Lévites qui sortiront de semaine, demeurent tous auprès de la personne du roi avec leurs armes ; et si quelque autre que les Lévites entrait dans le temple, qu’on le tue. Qu’ils accompagnent toujours le roi, soit qu’il entre ou qu’il sorte.

8 Les Lévites et tout Juda exécutèrent tout ce que le pontife Joïada leur avait ordonné. Tous prirent les gens qui étaient sous eux, tant ceux qui venaient à leur rang faire leur semaine, que ceux qui l’avaient faite et qui sortaient de service ; parce que le pontife Joïada n’avait point permis aux troupes qui devaient se succéder chaque semaine, de se retirer.

9 Le grand prêtre Joïada donna à tous les centeniers les lances et les boucliers, grands et petits, du roi David, qu’il avait consacrés dans la maison du Seigneur ;

10 et il rangea tout le peuple, qui avait l’épée à la main, devant l’autel, depuis le côté droit du temple jusqu’au côté gauche, tout autour du roi.

11 Ensuite ils amenèrent le fils du roi, et lui mirent sur la tête la couronne et le livre de la loi ; et ils lui mirent dans la main le livre de la loi, et le déclarèrent roi. Le grand prêtre Joïada, assisté de ses enfants, l’oignit et le sacra ; et tous lui souhaitant un heureux règne, se mirent à crier : Vive le roi !

12 Lorsque Athalie eut entendu la voix du peuple qui courait et qui bénissait le roi, elle vint vers ce peuple dans le temple du Seigneur.

13 Et dès qu’elle eut vu à l’entrée du temple le roi sur une estrade, les princes et des troupes autour de lui, et tout le peuple qui dans la joie sonnait de la trompette et jouait de toutes sortes d’instruments, et qu’elle eut entendu les voix de ceux qui chantaient les louanges du roi, elle dechira ses vêtements, et s’écria : Trahison ! trahison !

14 Or le pontife Joïada s’avançant vers les centeniers et les chefs de l’armée, leur dit : Tirez-la hors de l’enceinte du temple, et lorsqu’elle sera dehors, percez-la de vos épées. Mais il leur commanda surtout de ne la pas tuer dans la maison du Seigneur.

15 Ils la prirent donc par le cou ; et lorsqu’elle fut entrée dans la porte des chevaux de la maison du roi, ils la tuèrent en cet endroit.

16 Joïada fit une alliance entre lui, tout le peuple et le roi, afin qu’ils fussent à l’avenir le peuple du Seigneur.

17 C’est pourquoi tout le peuple entra dans le temple de Baal, et le détruisit : il brisa toutes ses images et ses autels, et tua Mathan, prêtre de Baal, devant l’autel.

18 Joïada établit aussi des officiers pour la garde du temple du Seigneur, qui dépendraient des prêtres et des Lévites, selon la distribution que David en avait faite ; afin qu’ils sertissent dans la maison du Seigneur, et qu’ils offrissent des holocaustes au Seigneur, comme il est écrit dans la loi de Moïse, avec joie et avec des cantiques, ainsi que David l’avait ordonné.

19 Il mit encore des portiers aux portes de la maison du Seigneur, afin que nul souillé de quelque impureté que ce fût, n’y pût entrer.

20 Ensuite il prit les centeniers, et les plus braves et les premiers du peuple, avec tout le reste de la multitude, et ils firent descendre le roi de la maison du Seigneur, le conduisirent dans son palais, le firent passer par la grande porte, et le mirent sur le trône royal.

21 Tout le peuple fut dans la joie, et la ville en paix, après que l’on eut fait mourir Athalie par l’épée.



JOAS n’avait que sept ans quand il commença à régner, et il régna quarante ans à Jérusalem. Sa mère s’appelait Sébie, et elle était de Bersabée.

2 Et il fit ce qui était bon en la présence du Seigneur, tant que vécut le pontife Joïada.

3 Joïada lui fit épouser deux femmes, dont il eut des fils et des filles.

4 Après cela Joas conçut le dessein de réparer la maison de Dieu.

5 Ainsi il fit assembler les prêtres et les Lévites, et il leur dit : Allez par toutes les villes de Juda, et ramassez de tout Israël l’argent qu’il doit fournir tous les ans pour les réparations du temple, et faites cela avec toute la diligence possible. Mais les Lévites exécutèrent cet ordre avec assez de négligence.

6 Le roi fit donc appeler le pontife Joïada, et lui dit : Pourquoi n’avez-vous point eu soin d’obliger les Lévites d’apporter tout l’argent qui se lève sur Juda et sur Jérusalem, selon l’ordonnance que fit Moïse, serviteur de Dieu, lorsqu’il engagea tout Israël de contribuer à la construction du tabernacle de l’alliance ?

7 Car la très-impie Athalie et ses enfants avaient ruiné la maison de Dieu, et avaient orné le temple de Baalim de tout ce qui avait été offert et consacré au temple du Seigneur.

8 Et le roi leur commanda de faire un tronc, et ils le mirent auprès de la porte de la maison du Seigneur en dehors.

9 Puis on fit publier en Juda et à Jérusalem, que chacun vînt apporter au Seigneur l’argent que Moïse, son serviteur, avait imposé sur tout Israël dans le désert.

10 Tous les officiers et le peuple eurent une grande joie. Ils entrèrent et mirent dans le tronc du Seigneur l’argent qu’ils devaient donner ; et ils y en jetèrent tant qu’il en fut rempli.

11 Lorsqu’il était temps de faire porter ce tronc devant le roi, par les mains des Lévites, parce qu’ils voyaient qu’il y avait beaucoup d’argent ; le secrétaire du roi venait avec celui que le grand prêtre avait choisi, et ils vidaient tout l’argent de ce tronc, puis ils reportaient le tronc à sa place ; ce qu’ils faisaient tous les jours : et ainsi ils amassèrent une somme immense d’argent,

12 que le roi et le pontife mirent entre les mains des officiers qui conduisaient les ouvrages de la maison du Seigneur : ces officiers l’employèrent à payer les tailleurs de pierres, et tous les autres ouvriers qu’ils faisaient travailler aux réparations de la maison du Seigneur ; ils en payaient aussi les artisans qui travaillaient en fer et en cuivre, afin qu’ils rétablissent ce qui menaçait ruine.

13 Ces ouvriers habiles travaillèrent avec beaucoup de soin et d’industrie, et ils réparèrent toutes les fentes et ouvertures des murs. Ils rétablirent la maison du Seigneur dans son premier état, et l’affermirent sur ses fondements.

14 Après avoir fait faire entièrement tous ces ouvrages, ils portèrent au roi et au pontife Joïada l’argent qui restait, et l’on en fit les vases nécessaires pour le ministère du temple, et pour les holocaustes ; des tasses et tous les autres vaisseaux d’or et d’argent : et l’on offrait continuellement des holocaustes dans le temple du Seigneur durant toute la vie de Joïada.

15 Joïada vécut jusqu’à une grande vieillesse, et étant plein de jours, il mourut âgé de cent trente ans.

10 On l’ensevelit avec les rois dans la ville de David, parce qu’il avait fait beaucoup de bien à Israël, et à l’égard de Dieu et de sa maison.

17 Après que Joïada fut mort, les princes de Juda vinrent trouver le roi, et lui rendirent de profonds respects. Ce prince gagné par leurs soumissions, se rendit fort complaisant à leur égard.

18 Ils abandonnèrent le temple du Seigneur, le Dieu de leurs pères, et s’attachèrent au culte des idoles et des bois consacrés aux faux dieux. Et ce péché attira la colère du Seigneur sur Juda et sur Jérusalem.

19 Il leur envoyait des prophètes pour les ramener au Seigneur ; mais ils ne voulaient point les écouter, quelques protestations qu’ils leur fissent.

20 L’Esprit de Dieu remplit donc le grand prêtre Zacharie, fils de Joïada, et il vint se présenter devant le peuple, et leur dit : Voici ce que dit le Seigneur Dieu : Pourquoi violez-vous les préceptes du Seigneur ? Cela ne vous sera pas avantageux. Et pourquoi avez-vous abandonné le Seigneur, pour le porter aussi à vous abandonner ?

21 Ces gens s’unirent ensemble contre lui, et le lapidèrent dans le parvis de la maison du Seigneur, selon l’ordre qu’ils en avaient reçu du roi.

22 Ainsi Joas ne se souvint point des extrêmes obligations qu’il avait à Joïada, père de Zacharie ; mais il fit tuer son fils, qui sur le point d’expirer, dit : Que le Seigneur le vole, et qu’il en tire lui-même la vengeance !

23 L’année finie, l’armée de Syrie vint contre Joas ; elle entra dans Juda et dans Jérusalem, et fit mourir tous les princes du peuple, et elle envoya au roi de Damas tout le butin qu’elle fit.

24 Et il est remarquable que ces Syriens étaient venus en fort petit nombre, et que Dieu leur livra entre les mains une multitude infinie, parce qu’ils avaient abandonné le Seigneur, le Dieu de leurs pères. Et ils traitèrent Joas même avec la dernière ignominie.

25 Ils se retirèrent ensuite, et le laissèrent dans d’extrêmes langueurs : ses serviteurs mêmes s’élevèrent contre lui, pour venger le sang du fils de Joïada, souverain pontife, et ils le tuèrent dans son lit. Il fut enterré dans la ville de David, mais non dans le tombeau des rois.

26 Ceux qui avaient conspiré contre lui étaient Zabad, fils de Semmaath, qui était une Ammonite, et Jozabad, fils de Sémarith, qui était une Moabite.

27 Ce qui regarde ses enfants, la grande somme d’argent qu’on avait amassée sous lui, et le rétablissement de la maison de Dieu, est écrit avec plus de soin et plus en détail dans le livre des Rois ; et Amasias, son fils, régna au lieu de lui.



AMASIAS avait vingt-cinq ans lorsqu’il commença à régner, et il en régna vingt-neuf à Jérusalem. Sa mère s’appelait Joadan, et était de Jérusalem.

2 Il fit le bien en la présence du Seigneur, mais non pas d’un cœur parfait.

3 Lorsqu’il vit son empire affermi, il fit mourir les serviteurs qui avaient tué le roi, son père ;

4 mais il ne fit point mourir leurs enfants, comme il est écrit dans le livre de la loi de Moïse, où le Seigneur fait cette ordonnance, et dit : Vous ne ferez point mourir les pères pour les enfants, ni les enfants pour les pères ; mais chacun souffrira la mort pour son propre péché.

5 Amasias assembla donc tout le peuple de Juda ; il les distribua par familles, et leur donna des tribuns et des centeniers dans toute l’étendue de Juda et de Benjamin : et dans le dénombrement qu’il en fit depuis l’âge de vingt ans et au-dessus, il trouva trois cent mille jeunes hommes qui pouvaient aller à la guerre et porter la lance et le bouclier.

6 Il prit aussi à sa solde cent mille hommes forts et robustes du royaume d’Israël, pour lesquels il donna cent talents d’argent.

7 Alors un prophète vint le trouver, et lui dit : Ô roi ! ne souffrez point que l’armée d’Israël marche avec vous : car Dieu n’est point avec Israël, ni avec les enfants d’Éphraïm.

8 Si vous vous imaginez que le succès de la guerre dépende de la force de l’armée, Dieu fera que vous serez vaincu par vos ennemis. Car c’est de Dieu que vient le secours, et c’est lui qui met en fuite.

9 Amasias répondit à l’homme de Dieu : Que deviendront donc les cent talents que j’ai donnés aux soldats d’Israël ? Et le prophète répliqua : Dieu est assez riche pour vous en rendre beaucoup davantage.

10 Ainsi Amasias sépara l’armée qui lui était venue d’Éphraïm, et la renvoya en son pays. Ces troupes s’en retournèrent chez eux, mais étrangement irritées contre Juda.

11 Amasias plein de force et de confiance lit marcher son peuple, et se rendit dans la vallée des Salines, où il défit dix mille des enfants de Séir.

12 Les fils de Juda prirent aussi dix mille prisonniers ; ils les menèrent sur la pointe du rocher, et les précipitèrent du haut en bas, de sorte qu’ils furent tous brisés.

13 Mais l’année qu’Amasias avait congédiée, afin qu’elle ne vînt point à la guerre avec lui, se répandit par toutes les villes de Juda, depuis Samarie jusqu’à Bethoron, et après avoir tué trois mille hommes, elle fit un grand butin.

14 Et Amasias après avoir taillé en pièces les Iduméens, et avoir emporté les dieux des enfants de Séir, en fit ses propres dieux, les adora et leur offrit de l’encens.

15 Cette action irrita le Seigneur contre Amasias, et il lui envoya un prophète pour lui dire : Pourquoi avez-vous adoré des dieux qui n’ont pu délivrer leur peuple de vos mains ?

16 Comme le prophète parlait ainsi, Amasias répondit : Est-ce à vous à donner conseil au roi ? Taisez-vous, de peur qu’il ne vous en coûte la vie. Alors le prophète se retira, et lui dit : Je sais que Dieu a résolu de vous perdre, parce que vous avez commis un si grand crime, et que de plus vous n’avez pas voulu vous rendre à mes avis.

17 Amasias, roi de Juda, prit donc une malheureuse résolution, et envoya des ambassadeurs à Joas, fils de Joachaz, fils de Jéhu, roi d’Israël, et lui fit dire : Venez, et voyons-nous l’un l’autre.

18 Mais Joas lui fit cette réponse par ses ambassadeurs : Le chardon qui est sur le mont Liban, envoya vers le cèdre du Liban, et lui dit : Donnez votre fille en mariage à mon fils. Et voilà que les bêtes qui étaient dans la forêt du Liban, passèrent, et foulèrent aux pieds le chardon.

19 Vous avez dit, J’ai défait Édom ; et votre coeur s’est enflé d’orgueil de ce succès : demeurez chez vous en paix ; pourquoi cherchez-vous votre malheur pour périr vous-même, et faire périr Juda avec vous ?

20 Amasias ne voulut point l’écouter, parce que le Seigneur avait résolu de le livrer entre les mains de ses ennemis, à cause des dieux d’Édom.

21 Joas, roi d’Israël, s’avança donc, et les deux armées se mirent eu présence : Amasias, roi de Juda, était campé à Beth-samès de Juda :

22 et Juda plia devant Israël, et s’enfuit dans ses tentes.

23 Enfin Joas, roi d’Israël, prit Amasias, roi de Juda, fils de Joas, fils de Joachaz, dans le camp de Beth-samès, et l’emmena à Jérusalem, et fit abattre quatre cents coudées des murailles de cette ville, depuis la porte d’Éphraïm jusqu’à la porte de l’angle.

24 Il emporta même à Samarie tout l’or et l’argent, et tous les vases qu’il trouva dans la maison de Dieu, chez les descendants d’Obédédom, et dans les trésors du palais royal. Il ramena aussi à Samarie les fils de ceux qui étaient en ôtage.

25 Amasias, fils de Joas, roi de Juda, vécut quinze ans après la mort de Joas, fils de Joachaz, roi d’Israël.

26 Le reste des actions d’Amasias, tant les premières que les dernières, est écrit dans le livre des Rois de Juda et d’Israël.

27 Après que ce prince eut abandonné le Seigneur, il se fit une conspiration contre lui dans Jérusalem. Et comme il se fut enfui à Lachis, les conjurés y envoyèrent, et l’y firent assassiner.

28 Ils le rapportèrent sur des chevaux, et l’enterrèrent avec ses ancêtres dans la ville de David.



TOUT le peuple de Juda prit Ozias, âgé de seize ans, et le déclara roi en la place d’Amasias, son père.

2 Ce prince bâtit Ailath, et la remit sous l’empire de Juda, après que le roi Amasias se fut endormi avec ses pères.

3 Ozias avait seize ans quand il commença à régner, et il en régna cinquante-deux dans Jérusalem. Sa mère était de Jérusalem, et s’appelait Jéchélie.

4 Il fit ce qui était droit aux yeux du Seigneur, et il se conduisit en tout comme Amasias, son père.

5 Il chercha le Seigneur, tant que vécut Zacharie qui avait le don d’intelligence, et qui voyait Dieu. Et parce qu’il cherchait Dieu, Dieu le conduisit en toutes choses.

6 Enfin il se mit en campagne pour faire la guerre aux Philistins, il ruina les murs de Geth, de Jabnie et d’Azot, et il bâtit des places fortes dans Azot, et dans les terres des Philistins.

7 Et Dieu le soutint contre les Philistins, et contre les Arabes qui demeuraient dans Gurbaal, et contre les Ammonites.

8 Les Ammonites faisaient des présents à Ozias ; et sa réputation se répandit jusqu’à l’Égypte, à cause de ses fréquentes victoires.

9 Ozias éleva aussi des tours à Jérusalem sur la porte de l’angle, et sur la porte de la vallée, et d’autres encore dans le même côté de la muraille, et il fortifia ces tours.

10 Il bâtit encore des tours dans le désert, et il fit creuser plusieurs citernes, parce qu’il avait beaucoup de troupeaux, tant dans la campagne que dans l’étendue du désert. Il avait aussi des vignes et des vignerons sur les montagnes, et dans le Carmel, parce qu’il se plaisait fort à l’agriculture.

11 Les troupes qui composaient son armée, et qui étaient destinées à faire la guerre, étaient commandées par Jéhiel, secrétaire, par Maasias, docteur de la loi, et par Hananias, l’un des généraux du roi.

12 Le nombre des chefs de famille, et des hommes d’une valeur distinguée, montait à deux mille six cents.

13 Et toute l’armée qu’ils avaient sous eux était de trois cent sept mille cinq cents soldats, tous gens de coeur et aguerris, et qui combattaient pour le roi contre ses ennemis.

11 Ozias donna ordre qu’il y eût toujours provision d’armes pour toute cette armée : des boucliers, des piques, des casques, des cuirasses, des arcs, et des frondes pour jeter des pierres.

15 Et il fit faire dans Jérusalem toutes sortes de machines, qu’il lit mettre dans les tours, et dans les angles des murailles, pour tirer des flèches et jeter de grosses pierres : de sorte que la gloire de son nom se répandit fort loin, parce que le Seigneur était son secours et sa force.

16 Mais dans ce haut point de puissance et de grandeur, son cœur s’éleva d’orgueil pour sa perte : il négligea le Seigneur, son Dieu, et après être entré dans le temple du Seigneur, il voulut y offrir de l’encens sur l’autel des parfums.

17 Le pontife Azarias y entra aussitôt après lui, accompagné de quatre-vingts prêtres du Seigneur, tous gens d’une grande fermeté.

18 Ils s’opposèrent au roi, et lui dirent : Il ne vous appartient pas, sire, d’offrir de l’encens devant le Seigneur ; mais c’est aux prêtres, c’est-à-dire, aux enfants d’Aaron, qui ont été consacrés pour ce ministère. Sortez du sanctuaire, et ne méprisez point notre conseil, parce que cette action ne vous sera pas imputée à gloire par le Seigneur Dieu.

19 Ozias transporté de colère, et tenant toujours l’encensoir à la main pour offrir de l’encens, menaça les prêtres. Dans ce moment il fut frappé de lèpre, et elle parut sur son front en presence des prêtres, dans le temple du Seigneur, auprès de l’autel des parfums.

20 Et comme le pontife Azarias, et tous les autres prêtres eurent jeté les yeux sur lui, ils aperçurent la lèpre sur son front, et ils le chassèrent promptement. Et lui-même saisi de frayeur se hâta de sortir, parce qu’il sentit tout d’un coup que le Seigneur l’avait frappé de cette plaie.

21 Le roi Ozias fut donc lépreux jusqu’au jour de sa mort ; et il demeura dans une maison séparée, à cause de cette lèpre qui le couvrait, et qui l’avait fait chasser de la maison du Seigneur. Joatham, son fils, gouvernait la maison du roi, et rendait la justice au peuple du pays.

22 Le reste des actions d’Ozias, tant les premières que les dernières, a été écrit par le prophète Isaïe, fils d’Amos.

23 Et Ozias s’endormit avec ses pères, et on l’enterra dans le champ où étaient les tombeaux des rois, mais non dans les tombeaux mêmes, parce qu’il était lépreux ; et Joatham, son fils, régna en sa place.



JOATHAM avait vingt-cinq ans quand il commença à régner, et il régna seize ans dans Jérusalem. Sa mère s’appelait Jérusa, et était fille de Sadoc.

2 Il fit ce qui était droit en la présence du Seigneur, et il se conduisit en tout comme avait fait Ozias, son père, si ce n’est qu’il n’entra point dans le temple du Seigneur, et le peuple continuait encore de vivre dans ses désordres.

3 Ce fut lui qui bâtit la grande porte de la maison du Seigneur, et qui fit faire beaucoup de bâtiments sur la muraille d’Ophel.

4 Il fit encore bâtir des villes sur les montagnes de Juda, et des châteaux et des tours dans les bois.

5 Il fit la guerre au roi des Ammonites, et il les vainquit ; et ils lui donnèrent en ce temps-là cent talents d’argent, dix mille mesures de froment, et autant d’orge. Ce fut là ce que les enfants d’Ammon lui donnèrent en la seconde et en la troisième année.

6 Et Joatham devint puissant, parce qu’il avait réglé ses voies en la présence du Seigneur, son Dieu.

7 Le reste des actions de Joatham, tous ses combats, et ce qu’il a fait de grand, est écrit dans le livre des Rois d’Israël et de Juda.

8 Il avait vingt-cinq ans quand il commença à régner, et il en régna seize dans Jérusalem.

9 Et Joatham s’endormit avec ses pères, et ils l’ensevelirent dans la ville de David ; et Achaz, son fils, régna en sa place.



ACHAZ avait vingt-cinq ans quand il commença à régner, et il régna seize ans à Jérusalem. Il ne fit point ce qui était droit en la présence du Seigneur, comme David, son père ;

2 mais il marcha dans les voies des rois d’Israël, et fit même fondre des statues à Baal.

3 C’est lui qui brûla de l’encens dans la vallée de Ben-Ennom, et qui fit passer ses enfants par le feu, selon la superstition des nations que le Seigneur fit mourir à l’arrivée des enfants d’Israël.

4 Il sacrifiait aussi, et brûlait des parfums sur les hauts lieux, sur les collines, et sous tous les arbres chargés de feuilles.

5 Et le Seigneur, son Dieu, le livra entre les mains du roi de Syrie, qui le défit, pilla ses États, et emmena un grand butin à Damas. Dieu le livra aussi entre les mains du roi d’Israël, et il fut frappé d’une grande plaie.

6 Car Phacée, fils de Romélie, tua cent vingt mille hommes de Juda en un seul jour, tous gens braves ; parce qu’ils avaient abandonné le Seigneur, le Dieu de leurs pères.

7 En même temps Zechri, homme très-puissant dans Éphraïm, tua Maasias, fils du roi, Ezrica, grand maître de la maison du roi, et Elcana, qui tenait après le roi le second rang dans ses Etats.

8 Et les enfants d’Israël prirent et firent captifs deux cent mille de leurs frères, tant femmes que garçons et filles, avec un butin infini qu’ils emmenèrent à Samarie.

9 Il y avait là alors un prophète du Seigneur, nommé Oded, qui alla au-devant de l’armée qui venait à Samarie ; et il leur dit : Vous avez vu que le Seigneur, le Dieu de vos pères, étant en colère contre Juda, l’a livré entre vos mains ; et vous les avez tués très-inhumainement, en sorte que votre cruauté est montée jusqu’au ciel.

10 Mais outre cela vous voulez encore vous assujettir les enfants de Juda et de Jérusalem, pour en faire vos esclaves et vos servantes : ce que vous ne devez point faire ; car vous avez en cela même péché contre le Seigneur, votre Dieu.

11 Mais écoutez le conseil que je vais vous donner : Remenez ces captifs que vous avez amenés d’entre vos frères : car Dieu est prêt à faire éclater sa fureur sur vous.

12 Ainsi quelques-uns des principaux des enfants d’Éphraïm, savoir, Azarias, fils de Johanan, Barachias, fils de Mosollamoth, Ézéchias, fils de Sellum, et Amasa, fils d’Adali, se présentèrent devant ceux qui revenaient du combat,

13 et leur dirent : Vous ne ferez point entrer ici vos captifs, de peur que nous ne péchions contre le Seigneur. Pourquoi voulez-vous ajouter de nouveaux péchés à ceux que nous avons déjà commis, et mettre le comble à nos anciens crimes ? Car ce péché est grand, et le Seigneur est sur le point de faire tomber sur Israël les plus redoutables effets de sa fureur.

14 Cette armée renvoya le butin, et tout ce qu’elle avait pris, en présence des principaux et de toute la multitude.

15 Et les personnes dont nous avons parlé, prirent les captifs et tous ceux qui étaient nus, les vêtirent des dépouilles, les habillèrent, les chaussèrent, et leur donnèrent à boire et à manger ; ils les oignirent, à cause qu’ils étaient fort fatigués, et en prirent tout le soin qu’ils purent : ils mirent sur des chevaux ceux qui ne pouvaient marcher, et dont les corps étaient dans une grande faiblesse, et les menèrent à Jéricho, ville des palmiers, vers leurs frères ; après quoi ils s’en retournèrent à Samarie.

16 En ce meme temps le roi Achaz envoya au roi des Assyriens pour lui demander du secours.

17 Alors les Iduméens vinrent, tuèrent beaucoup de monde de Juda, et firent un grand butin.

18 Les Philistins se répandirent aussi dans les villes de la campagne, et au midi de Juda : ils prirent Beth-samès, Aïalon, Gadéroth, Socho, Thamnan et Gamzo, avec leurs bourgades, et ils s’y établirent.

19 Car Dieu avait humilié Juda à cause de son roi Achaz, parce qu’il l’avait réduit à être dénué de tout secours, et qu’il avait méprisé le Seigneur.

20 Le Seigneur fit aussi venir contre lui Thelgath-Phalnasar, roi des Assyriens, qui le battit et ravagea son pays sans trouver aucune résistance.

21 Achaz prenant donc tout ce qu’il y avait dans la maison du Seigneur, et dans le palais du roi et des princes, fit des présents au roi des Assyriens. Ce qui néanmoins ne lui servit de rien.

22 Mais de plus, le roi Achaz, dans le temps même de sa plus grande affliction, fit paraître encore un plus grand mépris du Seigneur, par cette action qu’il fit de lui-même :

23 Il immola des victimes aux dieux de Damas, qu’il regardait comme les auteurs de son malheur, et dit : Ce sont les dieux des rois de Syrie qui leur donnent secours ; je me les rendrai favorables par mes sacrifices, et ils m’assisteront : au lieu qu’au contraire ils furent cause de sa ruine et de celle de tout Israël.

24 Achaz ayant donc pris tous les vases de la maison de Dieu, et les ayant brisés, fit fermer les portes du temple de Dieu, et il fit dresser des autels dans toutes les places de Jérusalem.

25 Il éleva aussi des autels dans toutes les villes de Juda pour y offrir de l’encens aux dieux étrangers, et ainsi il provoqua la colère du Seigneur, le Dieu de ses ancêtres.

26 Pour le reste de ses actions, et de toute sa conduite, depuis le commencement jusqu’à la fin, il est écrit dans les livres des Rois de Juda et d’Israël.

27 Enfin Achaz s’endormit avec ses pères, et il fut enseveli dans la ville de Jérusalem ; mais ils ne le mirent pas dans les tombeaux des rois d’Israël. Et Ézéchias, son fils, régna en sa place.



ÉZÉCHIAS commença donc à régner à l’âge de vingt-cinq ans, et il en régna vingt-neuf dans Jérusalem. Sa mère s’appelait Abia, et était fille de Zacharie.

2 Il fit ce qui était agréable aux yeux du Seigneur, selon tout ce qu’avait fait David, son père.

3 Dès le premier mois de la première année de son règne, il fit ouvrir les grandes portes de la maison du Seigneur, et il les rétablit.

4 Il fit aussi venir les prêtres et les Lévites, et les assembla dans la place qui est à l’orient,

5 et il leur parla ainsi : Écoutez-moi, Lévites ; purifiez-vous ; nettoyez la maison du Seigneur, le Dieu de vos pères, et ôtez toutes les impuretés du sanctuaire.

6 Nos pères ont péché, et ils ont commis le mal devant le Seigneur, notre Dieu, en l’abandonnant. Ils ont détourné leur visage de son tabernacle, et lui ont tourné le dos.

7 Ils ont fermé les portes du vestibule, et ont éteint les lampes ; ils n’ont plus brûlé d’encens, et n’ont plus offert de victimes dans le sanctuaire au Dieu d’Israël.

8 Ainsi la colère de Dieu s’est enflammée contre Juda et Jérusalem, il les a livrés à tous les mauvais traitements de leurs ennemis, jusqu’à les faire périr, et il les a rendus l’objet de leurs railleries, comme vous le voyez vous-mêmes de vos propres yeux.

9 C’est ainsi que nos pères sont péris par l’épée, et que nos fils, nos filles et nos femmes ont été emmenées captives en punition d’un si grand crime.

10 Je suis donc d’avis que nous renouvelions l’alliance avec le Seigneur, le Dieu d’Israël, et il détournera la fureur de sa colère de dessus nous.

11 Mes chers enfants, ne négligez pas cet avis. Le Seigneur vous a choisis pour paraître devant lui, pour le servir, pour lui rendre le culte qui lui est dû, et pour brûler de l’encens en son honneur.

12 Alors plusieurs Lévites se levèrent : D’entre les descendants de Caath, Mahath, fils d’Amasaï, et Joël, fils d’Azarias ; des descendants de Mérari, Cis, fils d’Abdi, et Azarias, fils de Jalaléel ; des descendants de Gerson, Joah, fils de Zemma, et Éden, fils de Joah ;

13 des descendants d’Élisaphan, Samri et Jahiel ; des descendants d’Asaph, Zacharie et Mathanie ;

14 des descendants d’Héman, Jahiel et Seméi ; des descendants d’Idithun, Seméias et Oziel.

15 Ils assemblèrent leurs frères ; et s'étant sanctifiés, ils entrèrent dans le temple, suivant l’ordre du roi et le commandement du Seigneur, pour le purifier.

16 Les prêtres entrèrent aussi dans le temple du Seigneur pour le sanctifier, et ils ôtèrent tout ce qu’ils trouvèrent d’impur au dedans, et le portèrent dans le vestibule de la maison du Seigneur, où les Lévites le prirent pour le jeter dans le torrent de Cédron.

17 Ils commencèrent le premier jour du premier mois à tout nettoyer ; et le huitième jour du même mois ils entrèrent dans le portique du temple du Seigneur. Ils employèrent encore huit jours a purifier le temple ; et le seizième du même mois ils achevèrent ce qu’ils avaient commencé.

18 Ils se rendirent ensuite au palais du roi Ézéchias, et lui dirent : Nous avons sanctifié toute la maison du Seigneur, l’autel de l’holocauste, les vases sacrés, la table où l’on expose les pains, avec tous les vaisseaux,

19 et tous les ustensiles du temple, que le roi Achaz avait souillés durant son règne, depuis qu’il eut abandonné Dieu ; et l’on a tout exposé devant l’autel du Seigneur.

20 Alors le roi Ézéchias se levant de grand matin, assembla les principaux de la ville, et monta à la maison du Seigneur.

21 Ils offrirent donc ensemble sept taureaux, sept béliers et sept agneaux ; et sept boucs pour l’expiation des péchés, pour le royaume, pour le sanctuaire, et pour Juda : et il dit aux prêtres descendants d’Aaron, d’offrir tout cela sur l’autel du Seigneur.

22 Les prêtres immolèrent donc les taureaux, et en prirent le sang, qu’ils répandirent sur l’autel. Ils immolèrent aussi les béliers, et en répandirent le sang sur l’autel. Ils immolèrent de même les agneaux, et en répandirent le sang sur l’autel.

23 Ils firent amener les boucs, qui étaient pour le péché, devant le roi et devant tout le monde, et ils leur imposèrent les mains.

24 Les prêtres les immolèrent, et en répandirent le sang devant l’autel pour l’expiation des péchés de tout Israël. Car le roi avait commandé qu’on offrît pour tout Israël l’holocauste et l’hostie pour le péché.

25 Il établit aussi les Lévites dans la maison du Seigneur, avec les cymbales, les harpes et les guitares, en suivant ce que le roi David avait réglé par l’avis des prophètes Gad et Nathan : car c’était un ordre du Seigneur, qui avait été donné par le ministère des prophètes.

26 Les Lévites se trouvèrent donc dans le temple ; ils tenaient les instruments de David, et les prêtres avaient des trompettes.

27 Aussitôt Ézéchias commanda qu’on offrît les holocaustes sur l’autel ; et lorsque l’on offrait les holocaustes, ils se mirent à chanter les louanges du Seigneur, à sonner des trompettes, et à jouer de diverses sortes d’instruments que David, roi d’Israël, avait inventés.

28 Et pendant que le peuple prosterné adorait le Seigneur, les chantres et ceux qui tenaient des trompettes s’acquittaient de leur devoir, jusqu’à ce que l’holocauste fût achevé.

29 L’oblation finie, le roi se prosterna, et tous ceux qui étaient avec lui, et ils adorèrent.

30 Ézéchias et les principaux de la cour commandèrent aux Lévites de chanter les louanges de Dieu, et de n’y employer que les paroles de David et du prophète Asaph. Ils le firent avec grande joie, et s’étant mis à genoux, ils adorèrent.

31 Ézéchias ajouta encore ceci : Vous avez empli vos mains pour faire des offrandes au Seigneur ; approchez-vous donc, et offrez des victimes et des louanges dans la maison du Seigneur. Ainsi toute cette multitude offrit des hosties, des louanges et des holocaustes, avec un esprit rempli de dévotion.

32 Voici le nombre des holocaustes qui furent offerts : Soixante et dix taureaux, cent béliers et deux cents agneaux.

33 Outre cela ils sanctifièrent encore au Seigneur six cents bœufs et trois mille moutons.

34 Or il y avait alors peu de prêtres, et ils ne pouvaient suffire à ôter la peau des victimes destinées aux holocaustes. C’est pourquoi leurs frères, les Lévites, les aidèrent jusqu’à ce que tout fût achevé, et que l’on eût consacré des prêtres : car il y a bien moins de cérémonies à faire pour consacrer des Lévites, que pour consacrer des prêtres.

35 Ainsi l’on offrit beaucoup d’holocaustes, de graisses des hosties pacifiques, et de libations des holocaustes, et l’on rétablit entièrement le culte de la maison du Seigneur.

36 Et Ézéchias, avec tout son peuple, témoigna une grande joie de ce que le ministère du culte du Seigneur était rétabli : car la résolution de le faire en fut prise tout d’un coup.



ÉZÉCHIAS envoya aussi avertir tout Israël et tout Juda, et il écrivit à ceux d’Éphraïm et de Manassé, pour les inviter de venir au temple de Jérusalem pour immoler la pâque au Seigneur, le Dieu d’Israël.

2 Car le roi et les princes, et tout le peuple, s’étant assemblés à Jérusalem, avaient arrêté qu’on la ferait au second mois ;

3 parce qu’ils n’avaient pu la faire en son temps, n’ayant pas assez de prêtres sanctifiés, et tout le peuple n’étant pas encore assemblé à Jérusalem.

4 Cette résolution ayant été prise par le roi et par tout le peuple,

5 ils ordonnèrent qu’on enverrait des courriers dans tout le royaume d’Israël, depuis Bersabée jusqu’à Dan, pour les inviter à venir célébrer la pâque du Seigneur, le Dieu d’Israël, dans Jérusalem, parce que plusieurs ne l’avaient point célébrée depuis longtemps, comme il est ordonné par la loi.

6 Les courriers partirent par le commandement du roi et des princes, étant chargés de lettres, et ils passèrent dans tout Israël et Juda, publiant partout ce que le roi avait ordonné : Enfants d’Israël, revenez au Seigneur, le Dieu d’Abraham, d’Isaac et d’Israël ; et il reviendra aux restes qui ont échappé à la main du roi des Assyriens.

7 Ne faites pas comme vos pères et vos frères, qui se sont retirés du Seigneur, le Dieu de leurs pères, qui les a livrés à la mort, comme vous le voyez.

8 N’endurcissez pas vos cœurs comme vos pères ont fait ; donnez les mains au Seigneur, et venez à son sanctuaire, qu’il a sanctifié pour jamais. Servez le Seigneur, le Dieu de vos pères, et il détournera sa colère et sa fureur de dessus vous.

9 Car si vous revenez au Seigneur, vos frères et vos enfants trouveront miséricorde auprès des maîtres qui les ont emmenés captifs, et ils reviendront en ce pays-ci : parce que le Seigneur, votre Dieu, est bon, et porté à faire miséricorde ; et il ne détournera point son visage de vous, si vous revenez à lui.

10 Les courriers faisaient diligence, et allaient de ville en ville dans toute la terre d’Éphraïm, de Manassé et de Zabulon ; mais ces peuples se moquaient d’eux, et leur insultaient d’une manière insolente.

11 Néanmoins il y en eut quelques-uns d’Aser, de Manassé et de Zabulon, qui suivirent l’avis qu’on leur donnait, et vinrent à Jérusalem.

12 Pour ce qui est du royaume de Juda, la main du Seigneur agissant sur eux, fit qu’ils n’eurent tous qu’un cœur pour accomplir la parole du Seigneur, selon les ordres du roi et des princes.

13 Ainsi beaucoup de peuples s’assemblèrent à Jérusalem pour y célébrer la solennité des azymes le second mois.

14 Et se levant ils détruisirent les autels qui étaient à Jérusalem : ils mirent en pièces tout ce qui servait à offrir de l’encens aux idoles, et le jetèrent dans le torrent de Cédron.

15 Ils immolèrent donc la pâque le quatorzième jour du second mois : et enfin les prêtres et les Lévites qui s’étaient sanctifiés, offrirent des holocaustes dans la maison du Seigneur.

16 Et ils se mirent tous en leur rang selon l’ordonnance et la loi de Moïse, l’homme de Dieu : et les prêtres recevaient de la main des Lévites le sang que l’on devait répandre ;

17 parce qu’une grande partie du peuple ne s’était point encore sanctifié : et c’est pour cela que les Lévites immolèrent la pâque pour ceux qui n’avaient pas assez pris de soin de se sanctifier au Seigneur.

18 Une grande partie du peuple d’Éphraïm, de Manassé, d’Issachar et de Zabulon, qui n’était point non plus sanctifié, ne laissa pas de manger la pâque, ne suivant point en cela ce qui est écrit. Ézéchias pria pour eux ; et dit : Le Seigneur est bon, il fera miséricorde

19 à tous ceux qui cherchent de tout leur cœur le Seigneur, le Dieu de leurs pères, et il ne leur imputera point ce défaut de sanctification.

20 Le Seigneur exauça ce prince, et se rendit favorable au peuple.

21 Ainsi les enfants d’Israël qui se trouvèrent à Jérusalem, célébrèrent tous la solennité des azymes pendant sept jours dans une grande joie, chantant tous les jours les louanges du Seigneur. Les Lévites et les prêtres firent aussi la même chose, en touchant les instruments qui étaient convenables à leur fonction.

22 Ézéchias parla avec beaucoup de bonté à tous les Lévites, qui entendaient le mieux le culte du Seigneur, et ils mangèrent la pâque pendant les sept jours que dura cette fête, immolant des victimes d’action de grâces, et louant le Seigneur, le Dieu de leurs pères.

23 Tout le monde fut aussi d’avis de célébrer encore sept autres jours de fête : ce qu’ils firent avec grande joie.

24 Car Ézéchias, roi de Juda, avait donné à tout ce monde mille taureaux et sept mille moutons ; et les principaux de la cour donnèrent au peuple mille taureaux et dix mille moutons. Ainsi il y eut une grande quantité de prêtres qui se purifièrent.

25 Et tout le peuple de Juda fut comblé de joie, tant les prêtres et les Lévites, que toute la multitude qui était venue du royaume d’Israël ; et les prosélytes mêmes, tant de la terre d’Israël, que ceux qui demeuraient dans celle de Juda.

26 Et il se fit une grande solennité à Jérusalem, telle qu’il n’y en avait point eu de semblable dans cette ville depuis le temps de Salomon, fils de David.

27 Enfin les prêtres et les Lévites se levèrent pour bénir le peuple ; et leur voix fut exaucée, leur prière ayant pénétré jusque dans le sanctuaire du ciel.



TOUTES ces choses s’étant faites avec les cérémonies accoutumées, tous les Israélites qui se trouvèrent dans les villes de Juda, sortirent et brisèrent toutes les idoles, abattirent les bois profanes, ruinèrent les hauts lieux, et renversèrent les autels, non-seulement dans la terre de Juda et de Benjamin, mais aussi dans celle d’Éphraïm et de Manassé, jusqu’à ce qu’ils eussent tout détruit. Après cette action tous les enfants d’Israël s’en retournèrent dans leurs héritages et dans leurs villes.

2 Et Ézéchias divisa les prêtres et les Lévites en diverses classes, selon le partage qui avait été fait, tant des prêtres que des Lévites, chacun dans son office propre pour offrir les holocaustes et les sacrifices de paix ; afin qu’ils pussent servir dans leur ministère, louer Dieu, et chanter aux portes du camp du Seigneur.

3 Et le roi pour sa part voulut que l’on prît sur son domaine de quoi offrir l’holocauste du matin et du soir, comme aussi pour celui des jours de sabbat, des premiers jours des mois, et des autres solennités, ainsi qu’il est marqué dans la loi de Moïse.

4 Il commanda aussi au peuple qui demeurait à Jérusalem, de donner aux prêtres et aux Lévites la part qui leur était due, afin qu’ils pussent se donner tout entiers à la loi de Dieu.

5 Ce qui étant venu aux oreilles du peuple, les enfants d’Israël leur offrirent plusieurs prémices, du blé, du vin, de l’huile et du miel ; et leur donnèrent encore la dîme de tout ce que porte la terre.

6 Les enfants d’Israël et de Juda qui demeuraient dans les villes de Juda, offrirent aussi la dîme des bœufs et des moutons, avec la dîme des choses sanctifiées qu’ils avaient vouées au Seigneur, leur Dieu ; et portant tout cela, ils en firent de grands monceaux.

7 Ils commencèrent à faire ces monceaux le troisième mois, et ils les achevèrent le septième.

8 Le roi et les principaux de sa cour étant entrés, virent ces grands monceaux, et ils en louèrent le Seigneur, et souhaitèrent des bénédictions au peuple d’Israël.

9 Ézéchias demanda aux prêtres et aux Lévites pourquoi ces grands monceaux demeuraient ainsi exposés.

10 Le prêtre Azarias, qui était le premier de la race de Sadoc, répondit : Nous avons toujours vécu de ces prémices, depuis que l’on a commencé à les offrir au Seigneur, nous en avons pris abondamment : cependant il en est encore resté beaucoup, parce que le Seigneur a béni son peuple ; et cette grande abondance que vous voyez, n’en est que les restes.

11 Ézéchias donna donc ordre que l’on préparât des greniers dans la maison du Seigneur.

12 Ce qui étant fait, ils y portèrent fidèlement tant les prémices que les dîmes, et tout ce qui avait été offert, et l’on en donna le soin au Lévite Chonénias, et à son frère Seméi en second,

13 après lequel on établit encore pour gardes Jahiel, Azarias, Nahath, Asaël, Jérimoth, Jozabad, Éliel, Jesmachias, Mahath et Banaïas, sous l’autorité de Chonénias et de Seméi, son frère, par l’ordre du roi Ézéchias et d’Azarias, intendant de la maison de Dieu, auxquels on rendait compte de toutes choses.

14 Le Lévite Coré, fils de Jemna, qui gardait la porte orientale, était préposé sur les dons qu’on offrait volontairement au Seigneur, et sur les prémices et autres choses que l’on offrait dans le sanctuaire.

15 Sous lui étaient Éden, Benjamin, Jésué, Seméias, Amarias et Séchénias, dans les villes des prêtres, pour distribuer fidèlement à chacun de leurs confrères leur part, tant aux grands qu’aux petits,

16 et même aux enfants mâles depuis l’âge de trois ans et au-dessus, enfin à tous ceux qui avaient droit d’entrer dans le temple du Seigneur. Ces officiers avaient encore soin de tout ce que l’on devait distribuer chaque jour à ceux qui étaient en service et dans les divers offices, selon la distribution qu’on en avait faite,

17 aux prêtres mêmes pris selon l’ordre de leurs familles, et aux Lévites, à compter depuis vingt ans et au-dessus, en les divisant par troupes selon leur ordre.

18 Enfin l’on prenait sur les choses qui avaient été offertes, des vivres pour toute la multitude, pour les femmes et pour les enfants, garçons ou filles.

19 Il y avait même des descendants d’Aaron dans la campagne, et dans les faubourgs de toutes les villes, qui avaient soin de ce qu’il fallait donner à tous les mâles qui descendaient des prêtres ou des Lévites.

20 Ézéchias accomplit donc tout ce que nous venons de dire, dans toute l’étendue de Juda ; et il fit ce qui était bon, droit et véritable en la presence du Seigneur, son Dieu,

21 dans tout ce qui concerne le service de la maison du Seigneur, selon la loi et les cérémonies, cherchant Dieu de tout son cœur. Il le fit, et tout lui réussit heureusement.



APRÈS que toutes ces choses eurent-été fidèlement exécutées, Sennachérib, roi des Assyriens, vint ; et étant entré dans les terres de Juda, il assiégea les plus fortes places pour s’en rendre maître.

2 Ézéchias voyant que Sennachérib s’avançait, et que tout l’effort de la guerre allait tomber sur Jérusalem,

3 tint conseil avec les principaux de la cour, et les plus braves officiers, s’il ne fallait point boucher les sources des fontaines qui étaient hors de la ville ; et tous en ayant été d’avis,

4 il assembla beaucoup de monde, et ils bouchèrent toutes les sources des fontaines, et le ruisseau qui coulait au milieu du pays : afin, disaient-ils, que si les rois des Assyriens viennent, ils ne trouvent pas cette abondance d’eau.

5 Il rebâtit aussi avec grand soin tous les remparts qui avaient été ruinés, et il fit faire des tours dessus avec une autre enceinte de murailles par dehors. Il rétablit la forteresse de Mello en la ville de David, et donna ordre que l’on fît toutes sortes d’armes et de boucliers.

6 Il nomma ensuite des officiers pour commander son armée : puis assemblant tout le monde dans la place de la porte de la ville, il leur fit ce discours pour les animer :

7 Soyez braves, et conduisez-vous en gens de cœur : ne craignez rien, et n’ayez point peur du roi des Assyriens, ni de toute cette multitude qui l’accompagne : car il y a beaucoup plus de monde avec nous qu’avec lui.

8 Tout ce qui est avec lui n’est qu’un bras de chair : mais nous avons avec nous le Seigneur, notre Dieu, qui nous secourt et combat pour nous. Le peuple prit un nouveau courage par ces paroles d’Ézéchias, roi de Juda.

9 Après cela Sennachérib, roi des Assyriens, qui assiégeait Lachis avec toute son armée, envoya quelques officiers à Jérusalem vers Ézéchias, roi de Juda, et à tout le peuple qui était dans la ville, pour leur dire :

10 Voici ce que vous mande Sennachérib, roi des Assyriens : Sur qui pouvez-vous vous appuyer, pour demeurer en repos, assiégés dans Jérusalem ?

11 Ne voyez-vous pas qu’Ézéchias vous trompe, pour vous faire mourir de faim et de soif, vous assurant que le Seigneur, votre Dieu, vous délivrera de la main du roi des Assyriens ?

12 N’est-ce pas cet Ézéchias qui a renversé ses hauts lieux et ses autels, et qui a publié un ordre dans Juda et dans Jérusalem, qui porte que vous ne devez adorer que devant un seul autel, et que vous y brûlerez aussi votre encens ?

13 Ignorez-vous ce que nous avons fait, moi et mes ancêtres, à tous les peuples de la terre ? Les dieux des nations, et de toutes les provinces du monde, ont-ils été assez forts pour les délivrer de mes mains ?

14 Qui de tous les dieux des nations que mes ancêtres ont ravagées, a pu tirer son peuple de mes mains, pour vous donner lieu de croire que votre Dieu pourra vous sauver d’une telle puissance ?

15 Prenez donc garde qu’Ézéchias ne vous trompe, et qu’il ne vous joue par une vaine persuasion. Ne croyez rien de ce qu’il vous dit. Si aucun dieu des nations ni des autres royaumes n’a pu délivrer son peuple de ma main ni de celle de mes pères, votre Dieu par conséquent ne pourra non plus vous tirer de la mienne.

16 Les officiers de Sennachérib dirent encore beaucoup d’autres choses contre le Seigneur, et contre Ézéchias, son serviteur.

17 Il écrivit aussi des lettres pleines de blasphèmes contre le Seigneur, le Dieu d’Israël, et il parla contre lui, en disant : Comme les dieux des autres nations n’ont pu délivrer leur peuple de ma main, de même le Dieu d’Ézéchias ne pourra pas non plus sauver son peuple de cette puissance.

18 De plus ces officiers élevant leur voix de toutes leurs forces, ils parlèrent en langue judaïque au peuple qui était sur les murs de Jérusalem, pour l’épouvanter, et se rendre ainsi maîtres de la ville.

19 Ils parlèrent contre le Dieu de Jérusalem, comme contre les dieux des peuples de la terre, qui sont l’ouvrage de la main des hommes.

20 Mais le roi Ézéchias et le prophète Isaïe, fils d’Amos, opposèrent leurs prières à ces blasphèmes, et poussèrent des cris jusqu’au ciel.

21 Et bientôt le Seigneur envoya un ange qui tua tout ce qu’il y avait de gens forts et portant armes dans l’armée du roi des Assyriens, et les chefs mêmes qui la commandaient : de sorte que Sennachérib s’en retourna avec ignominie en son pays ; et étant entré dans le temple de son dieu, ses enfants qui étaient sortis de lui, le tuèrent de leur propre épée.

22 Le Seigneur délivra ainsi Ézéchias et les habitants de Jérusalem de la main de Sennachérib, roi des Assyriens, et de la main de tous leurs ennemis, et il leur donna la paix avec leurs voisins.

23 Plusieurs même faisaient porter des victimes à Jérusalem pour y offrir des sacrifices au Seigneur, et faisaient des présents à Ézéchias, roi de Juda, dont la réputation fut depuis fort grande parmi toutes les nations.

24 En ce temps Ézéchias fut malade d’une maladie mortelle, et il fit sa prière au Seigneur qui l’exauça, et il lui en donna un signe.

25 Mais Ézechias ne rendit pas à Dieu ce qu’il lui devait pour les biens qu’il avait reçus de lui ; parce que son cœur s’éleva, et la colère de Dieu s’alluma contre lui, contre Juda et contre Jérusalem.

26 Ensuite il s’humilia avec tous les citoyens de Jérusalem, de ce que son cœur s’était élevé : c’est pourquoi la colère de Dieu ne vint point sur eux durant la vie d’Ézéchias.

27 Or Ezéchias fut un prince très-riche et très-glorieux : il amassa de grands trésors d’argent, d’or et de pierreries, d’aromates, de toutes sortes d’armes et de vases de grand prix.

28 Il avait aussi de grands magasins de blé, de vin et d’huile, des étables et des écuries pour toutes sortes de gros bétail et de bêtes de charge, et des bergeries pour ses troupeaux.

29 Et il lit bâtir des villes pour lui, parce qu’il avait une infinité de troupeaux de brebis, et de toutes sortes de grandes bêtes, et que le Seigneur lui avait donné une abondance extraordinaire de biens.

30 C’est ce même roi Ézéchias qui boucha la haute fontaine des eaux de Gihon, et les fit couler sous terre vers l’occident de la ville de David, et qui réussit heureusement en toutes ses entreprises.

31 Néanmoins Dieu pour le tenter, et pour faire voir tout ce qu’il avait dans son cœur, se retira de lui dans cette ambassade des princes de Babylone, qui avaient été envoyés vers lui pour s’informer du prodige qui était arrivé sur la terre.

32 Pour le reste des actions d’Ézéchias, et de toutes ses bonnes œuvres, il est écrit dans les prophéties du prophète Isaïe, fils d’Amos, et dans le livre des Rois de Juda et d’Israël.

33 Ézéchias s’endormit enfin avec ses pères, et on l’ensevelit dans un lieu plus élevé que les tombeaux des rois, ses prédécesseurs. Tout Juda et tout Jérusalem célébrèrent ses funérailles ; et Menassé, son fils, régna en sa place.



MANASSÉ avait douze ans quand il commença à régner, et il en régna cinquante-cinq à Jérusalem.

2 Mais il fit le mal devant le Seigneur, suivant les abominations des peuples que le Seigneur avait exterminés devant les enfants d’Israël.

3 Il rebâtit les hauts lieux que son père Ézéchias avait démolis, il dressa des autels à Baal, il planta des bois profanes, et il adora toute la milice du ciel, et lui sacrifia.

4 Il bâtit aussi des autels profanes dans la maison du Seigneur, de laquelle le Seigneur avait dit : Mon nom demeurera éternellement dans Jérusalem.

5 Et il les éleva en l’honneur de toute l’armée du ciel, dans les deux parvis du temple du Seigneur.

6 Il fit aussi passer ses fils par le feu dans la vallée de Ben-Ennom ; il observait les songes, il suivait les augures, il s’adonnait à l’art de magie, il avait auprès de lui des magiciens et des enchanteurs, et commit beaucoup de maux devant le Seigneur, qui en fut irrité.

7 Il mit aussi une idole, ou statue de fonte, dans la maison du Seigneur, de laquelle Dieu avait dit, parlant à David et a Salomon, son fils : J’établirai mon nom pour jamais dans cette maison et dans Jérusalem, que j’ai choisie entre toutes les tribus d’Israël.

8 Et je ne ferai plus sortir Israël de la terre que j’ai donnée à leurs pères ; pourvu seulement qu’ils aient soin d’accomplir ce que je leur ai commandé, toute la loi, les cérémonies et les préceptes que je leur ai donnés par l’entremise de Moïse.

9 Manassé séduisit donc Juda et tous les habitants de Jérusalem, les porta à faire plus de mal que toutes les autres nations que le Seigneur avait détruites en présence des enfants d’Israël.

10 Et Dieu lui parla, à lui et à son peuple, et ils ne voulurent point l’écouter.

11 C’est pourquoi Dieu fit venir sur eux les princes de l’armée du roi des Assyriens, qui après avoir pris Manassé, lui mirent les fers aux pieds et aux mains, et l’emmenèrent à Babylone.

12 Manassé réduit à cette grande extrémité pria le Seigneur, son Dieu, et il conçut un très-vif repentir en la présence du Dieu de ses pères.

13 Il lui adressa ses gémissements et ses instantes supplications : et le Seigneur exauca sa prière, et le ramena à Jérusalem dans son royaume ; et Manassé reconnut que le Seigneur était le vrai Dieu.

14 Après cela il fit travailler à la muraille qui est hors de la ville de David, à l’occident de Gihon dans la vallée, depuis l’entrée de la porte des poissons, continuant l’enceinte jusqu’à Ophel ; et il éleva fort cette muraille. Il mit aussi des officiers de l’armée dans toutes les places fortes de Juda.

15 Il ôta les dieux étrangers et l’idole de la maison du Seigneur. Il détruisit les autels qu’il avait fait faire sur la montagne de la maison du Seigneur et en Jérusalem, et il fit jeter tout hors de la ville.

16 Il rétablit aussi l’autel du Seigneur, et il y immola des victimes et des hosties pacifiques et d’action de grâces ; et il ordonna à tous les peuples de Juda de servir le Seigneur, le Dieu d’Israël.

17 Cependant le peuple immolait encore sur les hauts lieux au Seigneur, son Dieu.

18 Le reste des actions de Manassé, la prière qu’il fit à son Dieu, et les remontrances qui lui furent faites par les prophètes qui lui parlaient de la part du Seigneur, le Dieu d’Israël, sont rapportées dans le livre des Rois d’Israël.

19 La prière aussi qu’il fit à Dieu, et la manière dont Dieu l’exauça, tous les crimes qu’il commit, et le mépris qu’il eut pour Dieu, les hauts lieux qu’il fit construire, les bois profanes qu’il planta, et les statues qu’il y érigea avant sa pénitence, sont écrits dans le livre d’Hozaï.

20 Manassé s’endormit donc avec ses pères, et il fut enseveli dans sa maison ; son fils Amon régna au lieu de lui.

21 Amon avait vingt-deux ans quand il commenca à régner, et il régna deux ans dans Jerusalem.

22 Il fit le mal en la présence du Seigneur, comme Manassé, son père, et il sacrifia à toutes les idoles que Manassé avait fait faire, et il les adora.

23 Il ne respecta point le Seigneur, comme son père Manassé l’avait respecté ; mais il commit des crimes beaucoup plus grands.

24 Ses serviteurs conspirèrent contre lui, et le tuèrent dans sa maison.

25 Mais le reste du peuple ayant fait mourir tous ceux qui avaient tué Amon, établit roi Josias, son fils, au lieu de lui.



JOSIAS avait huit ans quand il commença à régner, et il régna trente et un ans à Jérusalem.

2 Il fit ce qui était bon en la présence du Seigneur, et marcha dans les voies de David, son père, sans se détourner ni à droite ni à gauche.

3 Dès la huitième année de son règne, étant encore fort jeune, il commença à chercher le Dieu de David, son père. Et la douzième année après qu’il eut commencé à régner, il purifia Juda et Jérusalem des hauts lieux, des bois profanes, des idoles et des figures de sculpture.

4 Il fit détruire en sa présence les autels de Baal, et briser les idoles qu’on avait posées dessus. Il fit encore abattre les bois profanes, et mit en pièces les idoles qui y élaient, et en jeta tous les morceaux sur les tombeaux de ceux qui avaient accoutumé de leur offrir des victimes.

5 De plus il brûla les os des prêtres des idoles sur leurs autels, et purifia Juda et Jérusalem.

6 Il renversa encore tout dans les villes de Manassé, d’Éphraïm et de Siméon, jusqu’à Nephthali.

7 Et après qu’il eut renversé les autels et les bois profanes, et qu’il eut mis en pièces les idoles et ruiné tous leurs temples dans toute la terre d’Israël, il s’en revint à Jérusalem.

8 Ainsi l’an dix-huit de son règne, ayant déjà purifié la terre et le temple du Seigneur, il envoya Saphan, fils d’Ésélie, et Maasias, gouverneur de la ville, et Joha, fils de Joachaz, son secrétaire, pour rétablir la maison du Seigneur, son Dieu.

9 Ils vinrent trouver le grand prêtre Helcias, et ayant reçu de lui l’argent qui avait été porté en la maison du Seigneur, et que les Lévites et les portiers avaient recueilli de la tribu de Manassé et d’Éphraïm, et de tout ce qui était resté d’Israël, et encore de tout Juda et Benjamin, et de ceux qui demeuraient à Jérusalem,

10 ils le mirent entre les mains de ceux qui faisaient travailler les ouvriers dans le temple pour le rétablir, et pour en réparer toutes les ruines :

11 et ceux-ci donnèrent cet argent à des ouvriers et à des tailleurs de pierres, afin qu’ils en achetassent des pierres des carrières, et du bois pour la charpente, et pour faire les planchers des maisons que les rois de Juda avaient détruites.

12 Et ces officiers s’acquittaient fidèlement de toutes ces choses. Or ceux qui avaient soin de faire travailler les ouvriers, et qui pressaient l’ouvrage, étaient Jahath et Abdias, de la race de Mérari, Zacharie et Mosollam, de la race de Caath ; tous Lévites qui savaient jouer des instruments.

13 Mais ceux qui portaient les fardeaux pour divers usages, étaient commandés par des scribes, des juges et des portiers de l’ordre des Lévites.

14 Or comme l’on transférait l’argent qui avait été porté au temple du Seigneur, le pontife Helcias trouva un livre de la loi du Seigneur donnée par les mains de Moïse,

15 et il dit au secrétaire Saphan : J’ai trouvé le livre de la loi du Seigneur dans le temple. Et il le lui mit entre les mains.

16 Et Saphan porta ce livre au roi, et lui rendant compte de tout, lui dit : Ce que vous avez commandé à vos serviteurs, s’exécute fidèlement.

17 Ils ont ramassé tout l’argent qu’ils ont trouvé dans la maison du Seigneur, et ils l’ont donné à ceux qui veillent sur les ouvriers, et sur les gens de métier qui font divers ouvrages.

18 Outre cela le pontife Helcias m’a encore chargé de ce livre. Et il le lut devant le roi.

19 Le roi ayant entendu les paroles de la loi, déchira ses vêtements ;

20 et il donna ses ordres à Helcias, à Ahicam, fils de Saphan, à Abdon, fils de Micha, à Saphan, secrétaire, et à Asaas, officier du roi, et leur dit :

21 Allez et priez le Seigneur pour moi et pour ce qui reste d’Israël et de Juda, sur tout ce qui est écrit dans ce livre qui a été trouvé : car la colère du Seigneur est près de fondre sur nous, parce que nos pères n’ont point écouté les paroles du Seigneur, ni accompli ce qui a été écrit dans ce livre.

22 Helcias et les autres qui avaient été envoyés par le roi, s’en allèrent donc trouver la prophétesse Olda, femme de Sellum, fils de Thécuath, fils de Hasra, gardien des vêtements, laquelle demeurait à Jérusalem dans la seconde partie de la ville ; et ils lui dirent ce que nous venons de rapporter ci-dessus.

23 Olda leur répondit : Voici ce que dit le Seigneur, le Dieu d’Israël : Dites à l’homme qui vous a envoyés vers moi :

24 Le Seigneur a dit : Je vais faire tomber sur ce lieu et sur ses habitants les maux et toutes les malédictions qui sont écrites dans ce livre qui a été lu devant le roi de Juda ;

25 parce qu’ils m’ont abandonné, qu’ils ont sacrifie aux dieux étrangers, et qu’ils m’ont irrité par toutes les œuvres de leurs mains. C’est pourquoi ma fureur se répandra sur ce lieu, et elle ne s’apaisera point.

26 Quant au roi de Juda, qui vous a envoyés pour implorer par des prières la miséricorde du Seigneur, vous lui direz : Voici ce que dit le Seigneur, le Dieu d’Israël : Parce que vous avez écouté les paroles de ce livre,

27 que votre cœur en a été attendri, et que vous vous êtes humilié devant Dieu, en entendant les maux dont Dieu menace ce lieu-ci et les habitants de Jérusalem ; et parce que vous avez été touché de ma crainte, que vous avez déchiré vos vêtements, et que vous avez pleuré devant moi : je vous ai aussi exaucé, dit le Seigneur.

28 C’est pourquoi je vous ferai reposer avec vos pères : vous serez mis en paix dans votre tombeau, et vos yeux ne verront point tous les maux que je dois faire tomber sur cette ville et sur ses habitants. Ils vinrent donc rapporter au roi tout ce que cette prophétesse leur avait dit.

29 Et le roi ayant fait assembler tous les anciens de Juda et de Jérusalem,

30 il monta à la maison du Seigneur accompagné de tous les hommes de Juda et des citoyens de Jérusalem, des prêtres, des Lévites, et de tout le peuple, depuis le plus petit jusqu’au plus grand. Ils se mirent tous à écouter dans la maison du Seigneur, et le roi leur lut toutes les paroles de ce livre ;

31 et se tenant debout dans son tribunal, il fit alliance avec le Seigneur, pour marcher après lui dans ses voies, et pour garder ses préceptes, ses ordonnances et ses cérémomes, de tout son cœur et de toute son âme, et pour accomplir tout ce qui était écrit dans ce livre qu’il avait lu.

32 Et il fit promettre avec serment la même chose à tous ceux qui s’étaient trouvés à Jérusalem et dans la terre de Benjamin ; et tous ceux qui demeuraient à Jérusalem consentirent à cette alliance du Seigneur, le Dieu de leurs pères.

33 Ainsi Josias bannit toutes sortes d’abominations de toutes les terres des enfants d’Israël ; et il obligea tous ceux qui restaient encore dans Israël, de servir le Seigneur, leur Dieu. Et tant qu’il vécut, ils ne se séparèrent point du Seigneur, le Dieu de leurs pères.



JOSIAS fit ensuite célébrer à Jérusalem la pâque du Seigneur, et elle fut immolée le quatorzième jour du premier mois.

2 Il établit les prêtres dans leurs fonctions, et les exhorta de servir dans la maison du Seigneur.

3 Il parla aussi aux Lévites, par les exhortations desquels tout Israël était sanctifié au Seigneur, et il leur dit : Remettez l’arche dans le sanctuaire du temple que Salomon, fils de David, roi d’Israël, a fait bâtir : car vous ne la porterez plus. Ayez seulement soin maintenant de servir le Seigneur, votre Dieu, et Israël, son peuple.

4 Préparez-vous donc par vos maisons et par vos familles, selon la distribution de chacun de vous, ainsi que l’avait ordonné David, roi d’Israël, et que l’a écrit Salomon, son fils.

5 Et servez dans le sanctuaire selon la distribution des familles et des compagnies établies parmi les Lévites.

6 Après vous être sanctifiés, immolez la pâque, et disposez aussi vos frères à pouvoir faire ce que le Seigneur a commandé par le ministère de Moïse.

7 Josias donna à tout le peuple qui se trouva à la solennité de paque, des agneaux et des chevreaux de ses troupeaux, et du reste de son bétail jusqu’à trente mille, et trois mille bœufs. Le roi donna tous ces animaux de son propre bien.

8 Ses officiers offrirent aussi ce qu’ils avaient promis tant au peuple qu’aux prêtres et aux Lévites. Outre cela Helcias, Zacharie et Jahiel, qui étaient les premiers officiers de la maison du Seigneur, donnèrent aux prêtres pour célébrer cette pâque, deux mille six cents bêtes de menu bétail, avec trois cents bœufs.

9 Mais Chonénias, avec Seméias et Nathanaël, ses frères, comme aussi Hasabias, et Jéhiel, et Jozabad, chefs des Lévites, donnèrent aux autres Lévites pour célébrer la pâque, cinq mille menues bêtes et cinq cents bœufs.

10 Après que tout fut préparé pour ce ministère, les prêtres se rendirent à leurs fonctions, et les Lévites aussi divisés par compagnies, selon le commandement du roi.

11 On immola donc la pâque : et les prêtres en répandirent eux-mêmes le sang, et les Levites écorchèrent les victimes des holocaustes ;

12 et ils les séparèrent, pour les distribuer par les maisons et les familles, afin qu’elles les offrissent au Seigneur, selon ce qui est écrit dans le livre de Moïse ; et ils firent la même chose des bœufs.

13 Ensuite ils firent rôtir la pâque sur le feu, comme il est écrit dans la loi ; ils firent cuire les victimes pacifiques dans des marmites, des chaudrons et des pots, et les distribuèrent promptement à tout le peuple.

14 Après quoi ils en préparèrent pour eux, et pour les prêtres : car les prêtres furent occupés jusqu’à la nuit à offrir les holocaustes et les graisses ; ce qui fut cause que les Lévites ne purent en préparer pour eux, ni pour les prêtres, flls d’Aaron, que les derniers.

15 Les chantres, fils d’Asaph, étaient aussi là dans leur rang selon l’ordre de David, et d’Asaph, Héman et Idithun, prophètes du roi. Les portiers étaient aussi soigneux de garder toutes les portes, sans s’éloigner un seul moment de leur office : c’est pourquoi les Lévites, leurs frères, leur préparèrent à manger.

16 Tout le culte du Seigneur fut donc exactement accompli ce jour-là, soit dans la célébration de la pâque, soit dans l’oblation des holocaustes, qui se fit sur l’autel du Seigneur, selon que le roi Josias l’avait ordonné.

17 Et les enfants d’Israël qui se trouvèrent là, firent la pâque en ce temps, et célébrèrent les azymes durant sept jours.

18 Il n’y eut point de pâque semblable à celle-ci dans Israël depuis le temps du prophète Samuel ; et de tous les rois d’Israël, il n’y en a point eu qui ait fait une pâque comme celle que Josias fit avec les prêtres, les Lévites, tout le peuple de Juda et ce qui se trouva d’Israël, et les habitants de Jérusalem.

19 Cette pâque fut célébrée la dix-huitième année du règne de Josias.

20 Après que Josias eut réparé le temple, Néchao, roi d’Égypte, alla porter la guerre à Charcamis sur l’Euphrate ; et Josias marcha pour s’opposer à lui.

21 Mais ce prmce lui envoya des ambassadeurs, qui lui dirent : Qu’avez-vous à démêler avec moi, ô roi de Juda ? Ce n’est pas contre vous que je viens aujourd’hui ; mais je vais faire la guerre à une autre maison, contre laquelle Dieu m’a commandé de marcher en diligence. Cessez donc de vous opposer aux desseins de Dieu qui est avec moi, de peur qu’il ne vous tue.

22 Josias ne voulut point s’en retourner ; mais il se prépara à le combattre, et il ne se rendit point à ce que lui dit Néchao, de la part de Dieu ; mais il continua sa marche pour lui livrer bataille dans le champ de Mageddo.

23 Et étant là il fut blessé par des archers, et il dit à ses gens : Tirez-moi d’ici, parce que je suis extrêmement blessé.

24 Ils le transportèrent d’un char dans un autre qui le suivait, selon la coutume des rois, et ils le portèrent à Jérusalem. Il mourut, et fut mis dans le tombeau de ses pères ; et tout Juda et Jérusalem le pleura,

25 particulièrement Jérémie, dont les lamentations sur la mort de Josias se chantent jusqu’à cette heure par les musiciens et par les musiciennes : cette coutume est comme une espèce de loi établie dans Israël. On les trouve écrites parmi les Lamentations.

26 Le reste des actions de Josias et toutes ses bonnes œuvres, conformes à ce qui est ordonné par la loi de Dieu,

27 et tout ce qu’il a fait, tant au commencement qu’a la fin de son règne, est écrit dans le livre des Rois de Juda et d’Israël.



LE peuple de ce pays prit donc Joachaz, fils de Josias, et l’établit roi en la place de son père dans Jérusalem.

2 Joachaz avait vingt-trois ans quand il commença à régner, et il régna trois mois dans Jérusalem.

3 Mais le roi d’Égypte étant venu à Jérusalem, le déposa, et condamna le pays à lui donner cent talents d’argent et un talent d’or.

4 Et il établit Éliakim, son frère, roi en sa place, sur Juda et sur Jérusalem, et l’appela Joakim. Et après s’être saisi de Joachaz, il l’emmena en Égypte avec lui.

5 Joakim avait vingt-cinq ans quand il commença à régner, et il regna onze ans à Jérusalem ; mais il fit le mal devant le Seigneur, son Dieu.

6 Ce fut contre lui que marcha Nabuchodonosor, roi des Chaldéens ; et l’ayant chargé de chaînes, il l’emmena à Babylone,

7 où il transporta aussi les vases du Seigneur, et les mit dans son temple.

8 Le reste des actions de Joakim, et des abominations qu’il commit et qui se trouvèrent en lui, est contenu dans le livre des Rois de Juda et d’Israël. Son fils Joachin régna en sa place.

9 Joachin avait dix-huit ans quand il commença à régner ; il régna trois mois et dix jours dans Jérusalem, et il commit le mal en la présence du Seigneur.

10 Et à la fin de l’année le roi Nabuchodonosor envoya des troupes qui l’emmenèrent à Babylone, et emportèrent avec lui les vases les plus précieux de la maison du Seigneur ; et il établit roi en sa place sur Juda et sur Jérusalem son oncle Sédécias.

11 Sédécias avait vingt et un ans quand il commença à régner, et il régna onze ans à Jérusalem.

12 Il fit le mal en la présence du Seigneur, son Dieu, et il n’eut point de respect pour la présence du prophète Jérémie, qui lui parlait de la part du Seigneur.

13 Il se révolta même contre le roi Nabuchodonosor, à qui il avait juré fidélité, en employant le nom de Dieu. Il endurcit donc sa tête et son cœur pour ne plus retourner au Seigneur, le Dieu d’Israël.

14 Et en même temps tous les princes des prêtres et le peuple s’abandonnèrent à toutes les abominations des gentils, et profanèrent la maison du Seigneur, qu’il avait sanctifiée pour soi à Jérusalem.

15 Or le Seigneur, le Dieu de leurs pères, leur adressait souvent sa parole par l’entremise de ceux qu’il leur envoyait ; et il s’empressait de leur donner chaque jour des avertissements, parce qu’il voulait épargner son peuple et sa maison.

16 Mais eux se moquaient des personnes que Dieu leur envoyait, ils méprisaient ses paroles, et traitaient très-indignement ses prophètes, jusqu’à ce que la fureur du Seigneur s’élevât contre son peuple, et que le mal fût sans remède.

17 Car il fit venir contre eux le roi des Chaldéens, qui égorgea leurs enfants dans la maison de son sanctuaire, sans avoir pitié ni des jeunes gens, ni des jeunes filles, ni des personnes âgées, ni même de ceux qui étaient dans la dernière vieillesse : Dieu les livra tous entre ses mains ;

18 comme aussi tous les vaisseaux du temple tant grands que petits, tous les trésors de la maison du Seigneur, et de celle du roi et des princes, qu’il fit emporter à Babylone.

19 Les ennemis ensuite brûlèrent la maison du Seigneur, et ruinèrent les murs de Jérusalem ; ils mirent le feu à toutes les tours, et détruisirent tout ce qu’il y avait de précieux.

20 Si quelqu’un avait échappé la mort, il était emmené à Babylone pour être esclave du roi et de ses enfants, jusqu’à ce que le roi de Perse devînt le maître de cet empire ;

21 que la parole du Seigneur, qui avait été prononcée par la bouche de Jérémie, fût accomplie ; et que la terre célébrât ses jours de sabbat : car elle fut dans un sabbat continuel durant tout le temps de sa désolation, jusqu’à ce que les soixante et dix ans fussent accomplis.

22 Mais dans la première année de Cyrus, roi des Perses, le Seigneur, pour accomplir la parole qu’il avait dite par la bouche du prophète Jérémie, toucha le cœur de Cyrus, roi des Perses, qui commanda de publier dans tout son royaume l’édit qui suit, et d’en expédier même les patentes en cette forme :

23 Voici ce que dit Cyrus, roi des Perses : Le Seigneur, le Dieu du ciel, m’a mis tous les royaumes de la terre entre les mains, et il m’a aussi commandé de lui bâtir une maison dans Jérusalem qui est en Judée. Qui d’entre vous se trouve être de son peuple ? Je souhaite que le Seigneur, son Dieu, soit avec lui ! Qu’il parte donc promptement.


◄   I Paralipomènes sommaire Esdras   ►