Bible Sacy/Malachie

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher



Chapitres   1.   2.   3.   4.   Livres


MALACHIE.


________




REPROCHES du Seigneur adressés à Israël par Malachie.

2 Je vous ai aimés, dit le Seigneur, et vous avez dit : Quelles marques nous avez-vous données de cet amour ? Esaü n’était-il pas frère de Jacob ? dit le Seigneur ; et cependant j’ai aimé Jacob,

3 et j’ai haï Ésaü. J’ai réduit ses montagnes en une solitude, et j’ai abandonné son héritage aux dragons des déserts.

4 Si l’Idumée dit, Nous avons été détruits ; mais nous reviendrons, et nous rebâtirons ce qui a été détruit : voici ce que dit le Seigneur des armées : Ils bâtiront, et moi je détruirai ; et on les appellera une terre d’impiété, et un peuple contre qui le Seigneur a conçu une colère qui durera éternellement.

5 Vous verrez ceci de vos propres yeux, et vous direz alors : Que le Seigneur soit glorifié dans la terre d’Israël.

6 Le fils honore son père, et le serviteur révère son seigneur. Si donc je suis votre Père, où est l’honneur que vous me rendez ? et si je suis votre Seigneur, où est la crainte respectueuse que vous me devez ? dit le Seigneur des armées. Je m’adresse à vous, ô prêtres ! qui méprisez mon nom, et qui dites : Quel est le mépris que nous avons fait de votre nom ?

7 Vous offrez sur mon autel un pain impur, et vous dites : En quoi vous avons-nous déshonoré ? En ce que vous avez dit : La table du Seigneur est dans le mépris.

8 Si vous présentez une hostie aveugle pour être immolée, n’est-ce pas un mal que vous faites ? si vous en offrez une qui soit boiteuse ou malade, n’est-ce pas encore un mal ? Offrez ces bêtes à celui qui vous gouverne, pourvoir si elles lui plairont, ou s’il vous recevra favorablement, dit le Seigneur des armées.

9 Étant donc coupables de toutes ces choses, offrez maintenant vos prières devant Dieu, afin qu’il vous fasse miséricorde, et qu’il vous reçoive enfin d’une manière plus favorable, dit le Seigneur des armées.

10 Qui est celui d’entre vous qui ferme les portes de mon temple, et qui allume le feu sur mon autel gratuitement ? Mon affection n’est point en vous, dit le Seigneur des armées, et je ne recevrai point de présents de votre main.

11 Car depuis le lever du soleil jusqu’au couchant, mon nom est grand parmi les nations ; et l’on me sacrifie en tout lieu, et l’on offre à mon nom une oblation toute pure ; parce que mon nom est grand parmi les nations, dit le Seigneur des armées.

12 Et cependant vous avez déshonoré mon nom, en ce que vous dites : La table du Seigneur est devenue impure, et ce que l’on offre dessus est méprisable aussi bien que le feu qui le dévore.

13 Vous me dites, Ce que nous vous sacrifions est le fruit de notre travail ; et cependant vous le rendez digne de mépris, dit le Seigneur des armées. Vous m’avez amené des hosties boiteuses et malades, qui étaient le fruit de vos rapines, et vous me les avez offertes en présent : pensez-vous que je reçoive un tel présent de votre main ? dit le Seigneur.

14 Malheur à l’homme trompeur, qui après avoir fait un vœu, ayant dans son troupeau un mâle sans défaut, offre en sacrifice au Seigneur une bête malade ! car c’est moi qui suis le grand Roi, dit le Seigneur des armées, et mon nom sera révéré avec une sainte frayeur parmi les nations.



VOICI donc, ô prêtres ! ce que j’ai maintenant ordre de vous dire :

2 Si vous ne voulez point m’écouter, dit le Seigneur des armées ; si vous ne voulez point appliquer votre cœur à ce que je vous dis, pour rendre gloire à mon nom ; j’enverrai l’indigence parmi vous : je maudirai vos bénédictions, et je les maudirai, parce que vous n’avez point imprimé mes paroles dans votre cœur.

3 Je vous jetterai sur le visage l’épaule de vos cictimes, et les ordures de vos sacrifices solennels, et elles vous emporteront avec elles.

4 Vous saurez alors que c’était moi qui vous avais fait dire ces choses, afin que l’alliance que j’avais faite avec Lévi demeurât ferme, dit le Seigneur des armées.

5 J’ai fait avec lui une alliance de vie et de paix, je lui ai donné pour moi une crainte respectueuse ; et il m’a respecté, et il tremblait de frayeur devant ma face.

6 La loi de la vérité a été dans sa bouche, et l’iniquité ne s’est point trouvée sur ses lèvres : il a marché avec moi dans la paix et dans l’équité, et il a détourné plusieurs personnes de l’injustice.

7 Car les lèvres du prêtre seront les dépositaires de la science ; et c’est de sa bouche que l’on recherchera la connaissance de la loi : parce qu’il est l’ange du Seigneur des armées.

8 Mais pour vous, vous vous êtes éeartés de la droite voie ; vous avez été à plusieurs une occasion de scandale et de violement de la loi ; et vous avez rendu nulle l’alliance que j’avais faite avec Lévi, dit le Seigneur des armées.

9 C’est pourquoi comme vous n’avez point gardé mes voies, et que lorsqu’il s’agissait de ma loi vous avez eu égard à la qualité des personnes, je vous ai rendus vils et méprisables aux yeux de tous les peuples.

10 N’avons-nous pas tous le même Père ? n’est-ce pas le même Dieu qui nous a tous créés ? Pourquoi donc chacun de nous traite-t-il son frère avec mépris, en violant l’alliance qui a été faite avec nos pères ?

11 Juda a violé la loi, et l’abomination s’est trouvée dans Israël et dans Jérusalem : parce que Juda en prenant pour femme celle qui adorait des dieux étrangers, a souillé le peuple consacré au Seigneur, et qui lui était si cher.

12 Le Seigneur perdra celui qui aura commis ce crime ; il l’exterminera des tentes de Jacob, soit qu’il soit maître ou disciple, et quelques dons qu’il puisse offrir au Seigneur des armées.

13 Voici encore une suite de ce que vous avez fait : Vous avez couvert l’autel du Seigneur de larmes et de pleurs, vous l’avez fait retentir de cris ; c’est pourquoi je ne regarderai plus vos sacrifices, et quoi que vous fassiez pour m’apaiser, je ne recevrai point de présent de votre main.

14 Et vous me dites : Pourquoi nous traiterez-vous de la sorte ? C'est parce que le Seigneur a été témoin de l’union que vous avez contractée avec la femme que vous avez épousée dans votre jeunesse : et qu’après cela vous l’avez méprisée, quoiqu’elle fût votre compagne et votre épouse par le contrat que vous aviez fait avec elle.

15 N’est-elle pas l’ouvrage du même Dieu, et n’est-ce pas son souffle qui l’a animée comme vous ? Et que demande cet auteur unique de l’un et de l’autre, sinon qu’il sorte de vous une race d’enfants de Dieu ? Conservez donc votre esprit pur, et ne méprisez pas la femme que vous avez prise dans votre jeunesse.

16 Vous direz peut-être : Le Seigneur, le Dieu d’Israël, a dit : Lorsque vous aurez conçu de l’aversion pour votre femme, renvoyez-la. Mais moi je vous réponds : Le Seigneur des armées a dit : Que l’iniquité de celui qui agira de la sorte, couvrira tous ses vêtements. Gardez donc votre esprit pur, et ne méprisez point vos femmes.

17 Vous avez fait souffrir le Seigneur par vos discours. Et en quoi, dites-vous, l’avons-nous fait souffrir ? En ce que vous avez dit : Tous ceux qui font le mal, passent pour bons aux yeux du Seigneur, et ces personnes lui sont agréables : ou si cela n’est pas, où est donc ce Dieu si juste ?



JE vais vous envoyer mon ange, qui préparera ma voie devant ma face ; et aussitôt le Dominateur que vous cherchez, et l’Ange de l’alliance si désiré de vous, viendra dans son temple. Le voici qui vient, dit le Seigneur des armées.

2 Qui pourra seulement penser au jour de son avènement, ou qui pourra en soutenir la vue ? Car il sera comme le feu qui fond les métaux, et comme l’herbe dont se servent les foulons.

3 Il sera comme un homme qui s’assied pour faire fondre et pour épurer l’argent ; il purifiera les enfants de Lévi, et les rendra purs comme l’or et l’argent qui a passé par le feu ; et ils offriront des sacrifices au Seigneur dans la justice.

4 Et le sacrifice de Juda et de Jérusalem sera agréable au Seigneur, comme l’ont été ceux des siècles passés, ceux des premiers temps.

5 Alors je me hâterai de venir, pour être moi-même juge et témoin contre les empoisonneurs, contre les adultères et les parjures, contre ceux qui retiennent par violence le prix du mercenaire, et qui oppriment les veuves, les orphelins et les étrangers, sans être retenus par ma crainte, dit le Seigneur des armées.

6 Car je suis le Seigneur, et je ne change point ; c’est pourquoi, vous enfants de Jacob, vous n’avez pas encore été consumés,

7 quoique dès le temps de vos pères vous vous soyez écartés de mes ordonnances et de mes lois, et que vous ne les ayez point observées : revenez à moi, et je retournerai vers vous, dit le Seigneur des armées. Vous me dites : Comment retournerons-nous à vous ?

8 Un homme doit-il outrager son Dieu comme vous m’avez outragé ? En quoi, dites-vous, vous avons-nous outragé ? En ne me payant pas les dîmes et les prémices qui me sont dues.

9 Vous avez été maudits et frappés d’indigence, parce que vous m’outragez tous.

10 Apportez toutes mes dîmes dans mes greniers, et qu’il y ait dans ma maison de quoi nourrir mes ministres ; et après cela considérez ce que je ferai, dit le Seigneur : si je ne vous ouvrirai pas toutes les sources du ciel, et si je ne répandrai pas ma bénédiction sur vous, pour vous combler d’une abondance de toute sorte de biens :

11 Je ferai entendre mes ordres en votre faveur aux insectes qui mangent les fruits ; et ils ne mangeront point ceux de vos terres, et il n’y aura point de vignes stériles dans vos champs, dit le Seigneur des armées.

12 Toutes les nations vous appelleront un peuple heureux ; et votre terre deviendra une terre de délices, dit le Seigneur des armées.

13 Les paroles injurieuses que vous dites contre moi, se multiplient de jour en jour, dit le Seigneur.

14 Et cependant vous répondez : Qu’avons-nous dit contre vous ? Vous avez dit : C’est en vain que l’on sert Dieu : qu’avons-nous gagné pour avoir gardé ses commandements, et pour avoir marché avec un visage abattu devant le Seigneur des armées ?

15 C’est pourquoi nous n’appellerons maintenant heureux que les hommes superbes ; puisqu’ils s’établissent en vivant dans l’impiété, et qu’après avoir tenté Dieu,ils se tirent de tous les périls.

16 Mais ceux qui craignent le Seigneur, ont tenu dans leurs entretiens un autre langage ; aussi le Seigneur s’est rendu attentif à leurs paroles : il les a écoutés, et il a fait écrire un livre qui doit lui servir de monument en faveur de ceux qui craignent le Seigneur, et qui s’occupent de la grandeur de son nom.

17 Et dans le Jour où je dois agir, dit le Seigneur, ils seront le peuple que je me réserve, et je les traiterai avec indulgence, comme un père traite son fils qui le sert.

18 Vous changerez alors de sentiment, et vous verrez quelle différence il y a entre le juste et l’injuste, entre celui qui sert Dieu et celui qui ne le sert point.



CAR il viendra un jour de feu semblable à une fournaise ardente : tous les superbes et tous ceux qui commettent l’impiété seront alors comme de la paille : et ce jour qui doit venir les embrasera, dit le Seigneur des armées, sans leur laisser ni germe, ni racine.

2 Le Soleil de justice se lèvera pour vous qui ave/, une crainte respectueuse pour mon nom, et vous trouverez votre salut sous ses ailes : vous sortirez alors, et vous tressaillirez de joie comme les jeunes bœufs d’un troupeau bondissent sur l’herbe.

3 Vous foulerez aux pieds les impies, lorsqu’ils seront devenus comme de la cendre sous la plante de vos pieds, en ce jour où j’agirai moi-même, dit le Seigneur des armées.

4 Souvenez-vous de la loi de Moïse, mon serviteur, que je lui ai donnée sur la montagne d’Horeb, afin qu’il portât à tout le peuple d’Israël mes préceptes et mes ordonnances.

5 Je vous enverrai le prophète Élie, avant que le grand et épouvantable jour du Seigneur arrive :

6 et il réunira le cœur des pères avec leurs enfants, et le cœur des enfants avec leurs pères ; de peur qu’en venant je ne frappe la terre d’anathème.


◄   Zacharie sommaire   ►