Bible Sacy/Zacharie

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher



Chapitres   1.   2.   3.   4.   5.   6.   7.   8.   9.   10.   11.   12.   13.   14.   Livres


ZACHARIE.


________




LA seconde année du règne de Darius, le huitième mois, le Seigneur adressa sa parole au prophète Zacharie, flls de Barachie, fils d’Addo, et lui dit :

2 Le Seigneur a conçu une violente indignation contre vos pères.

3 Vous leur direz donc ceci : Voici ce que dit le Seigneur des armées : Retournez-vous vers moi, dit le Seigneur des armées, et je me retournerai vers vous, dit le Seigneur des armées.

4 Ne soyez pas comme vos pères, auxquels les prophètes qui vous ont devancés, ont si souvent adressé leurs paroles et leurs cris, en disant : Voici ce que dit le Seigneur des armées : Convertissez-vous, quittez vos mauvaises voies, et la malignité de vos pensées corrompues. Et cependant ils ne m’ont point écouté, et Ils n’ont point fait d’attention à ce que je leur disais, dit le Seigneur.

5 Où sont maintenant vos pères ? et les prophètes vivront-ils éternellement ?

6 Mais vos pères n’ont-ils pas éprouvé sur eux-mêmes la vérité de mes paroles, et des justes remontrances que je leur avais fait faire par les prophètes mes serviteurs ? et ne sont-ils pas enfin rentrés en eux-mêmes, en disant : Le Seigneur des armées a exécuté la résolution qu’il avait prise de nous traiter selon le déréglement de nos voies et de nos œuvres ?

7 La seconde année du règne de Darius, le vingt-quatrième jour du onzième mois, appelé Sabat, le Seigneur adressa sa parole au prophète Zacharie, fils de Barachie, fils d’Addo.

8 J’eus alors une vision pendant la nuit : Je voyais un homme monté sur un cheval roux, qui se tenait parmi des myrtes plantés en un lieu bas et profond, et il y avait après lui des chevaux, dont les uns étaient roux, d’autres marquetés, et les autres blancs.

9 Je dis alors : Seigneur, qui sont ceux-ci ? Et l’ange qui parlait en moi, me dit : Je vous ferai voir ce que c’est que cette vision.

10 Alors celui qui se tenait parmi les myrtes, prenant la parole, me dit : Ceux-ci que vous voyez sont ceux que le Seigneur a envoyés parcourir toute la terre.

11 Et ceux-là s’adressant à l’ange du Seigneur, qui était parmi les myrtes, lui dirent : Nous avons parcouru la terre, et toute la terre maintenant est habitée et en repos.

12 L’ange du Seigneur parla ensuite, et dit : Seigneur des armées ! jusques à quand différerez-vous à faire miséricorde à Jérusalem, et aux villes de Juda, contre lesquelles votre colère s’est émue ? Voici déjà la soixante et dixième année.

13 Alors le Seigneur répondit à l’ange qui parlait en moi, et lui fit entendre de bonnes paroles, des paroles de consolation.

14 Et l’ange qui parlait en moi, me dit : Criez, et dites : Voici ce que dit le Seigneur des armées : J’ai un grand zèle et un grand amour pour Jérusalem et pour Sion.

15 Et j’ai conçu une grande indignation contre les nations puissantes qui l’ont affligée avec excès, lorsque j’étais seulement un peu en colère contre elle.

16 C’est pourquoi, voici ce que dit le Seigneur : Je reviendrai à Jérusalem avec des entrailles de miséricorde : ma maison y sera bâtie de nouveau, dit le Seigneur des armées ; et on étendra encore le cordeau sur Jérusalem.

17 Criez encore, et dites : Voici ce que dit le Seigneur des armées : Mes villes seront encore comblées de biens : le Seigneur consolera encore Sion, et choisira encore Jérusalem pour le lieu de sa demeure.

18 J’élevai ensuite les yeux, et j’eus cette vision : Je voyais quatre cornes devant moi.

19 Et je dis à l’ange qui parlait en moi : Qu’est-ce que cela ? Il me répondit : Ce sont les cornes qui ont dissipé Juda, Israël et Jérusalem.

20 Le Seigneur me fit voir ensuite quatre ouvriers en fer.

21 Et je lui dis : Que viennent faire ceux-ci ? Il me répondit : Vous voyez les cornes qui ont tellement accablé tous les hommes de Juda, qu’il n’y en a pas un seul qui ose lever la tête ; mais ceux-ci sont venus pour les frapper de terreur, et pour abattre les cornes et la puissance des nations, qui se sont élevées contre le pays de Juda, pour en disperser tous les habitants.



JE levai encore les yeux, et j’eus cette vision : Je voyais un homme qui avait à la main un cordeau comme en ont ceux qui mesurent.

2 Je lui dis : Où allez-vous ? Il me répondit : Je vais mesurer Jérusalem, pour voir quelle est sa largeur, et quelle est sa longueur.

3 En même temps l’ange qui parlait en moi, sortit ; et un autre ange vint au-devant de lui,

4 et lui dit : Courez, parlez à ce jeune homme, et lui dites : Jérusalem sera tellement peuplée, qu’elle ne sera plus environnée de murailles, à cause de la multitude d’hommes et de bêtes qui seront au milieu d’elle.

5 Je lui serai moi-même, dit le Seigneur, un mur de feu qui la couvrira tout autour ; et j’établirai ma gloire au milieu d’elle.

6 Ha ! ha ! fuyez de la terre d’Aquilon, dit le Seigneur ; parce que je vous ai dispersés vers les quatre vents du ciel, dit le Seigneur.

7 Fuyez, ô sion ! vous qui habitez chez la fille de Habylone.

8 Car voici l’ordre que me donne le Seigneur des armées : Après qu’il vous aura rétablis en gloire, il m’enverra contre les nations qui vous ont dépouillés : parce que celui qui vous touche, dit le Seigneur, touche la prunelle de mon œil.

9 Je vais étendre ma main sur ces peuples, et ils deviendront la proie de ceux qui étaient leurs esclaves ; et vous reconnaîtrez que c’est le Seigneur des armées qui m’a envoyé.

10 Fille de Sion, chantez des cantiques de louange, et soyez dans la joie ; parce que je viens moi-même habiter au milieu de vous, dit le Seigneur.

11 En ce jour-là plusieurs peuples s’attacheront au Seigneur, et ils deviendront mon peuple, et j’habiterai au milieu de vous ; et vous saurez que c’est le Seigneur des armées qui m’a envoyé vers vous.

12 Le Seigneur possédera encore Juda comme son héritage, dans le pays qui lui a été consacré, et il choisira encore Jérusalem pour sa demeure.

13 Que toute chair soit dans le silence devant la face du Seigneur ; parce qu’il s’est réveillé enfin, et qu’il s’est avancé de son sanctuaire.



LE Seigneur me fit voir ensuite le grand prêtre Jésus, qui était devant l'ange du Seigneur, et Satan était à sa droite pour s’opposer à lui.

2 Et le Seigneur dit à Satan : Que le Seigneur te réprime, ô Satan ! que le Seigneur te réprime, lui qui a élu Jérusalem pour sa demeure. N’est-ce pas là ce tison qui a été tiré du milieu du feu ?

3 Jésus était revêtu d’habits sales, et il se tenait devant la face de l’ange.

4 Et l’ange dit à ceux qui étaient debout devant lui : Ôtez-Iui ses vêtements sales. Et il dit à Jésus : Je vous ai dépouillé de votre iniquité, et je vous ai revêtu d’un vêtement précieux.

5 Il ajouta : Mettez-lui sur la tête une tiare éclatante. Et ils lui mirent sur la tête une tiare éclatante, et le revêtirent de vêtements précieux. Cependant l’ange du Seigneur se tenait debout.

6 Et le même ange du Seigneur fit cette déclaration à Jésus, et lui dit :

7 Voici ce que dit le Seigneur des armées : Si vous marchez dans mes voies, si vous observez tout ce que j’ai commandé que l’on observe, vous gouvernerez aussi ma maison, et vous garderez mon temple, et je vous donnerai quelques-uns de ceux qui assistent ici devant moi, afin qu’ils marchent toujours avec vous.

8 Écoutez, ô Jésus grand prêtre ! vous et vos amis qui sont auprès de vous, parce qu’ils sont destinés pour être la figure de l’avenir : Je vais faire venir l’Orient, qui est mon serviteur.

9 Car voici la pierre que j’ai mise devant Jésus : Il y a sept yeux sur cette unique pierre : je la taillerai, et je la graverai moi-même avec le ciseau, dit le Seigneur des armées, et j’effacerai en un jour l’Iniquité de cette terre.

10 En ce jour-là, dit le Seigneur des armées, l’ami appellera son ami sous sa vigne et sous son figuier.



ET l’ange qui parlait en moi, revint, et me réveilla comme un homme qu’on réveille de son sommeil,

2 et il me dit : Que voyez-vous ? Je lui répondis : Je vois un chandelier tout d’or, qui a une lampe au haut de sa principale tige, et sept lampes sur ses branches. Je vis aussi qu'il y avait sept canaux, pour faire couler l’huile dans les lampes qui étaient sur le chandelier.

3 Il y avait aussi deux oliviers qui s’élevaient au-dessus : l’un à la droite de la lampe, et l’autre à la gauche.

4 Alors je dis à l’ange qui parlait en moi : Seigneur, qu’est-ce que ceci ?

5 Et l’ange qui parlait en moi, me répondit : Ne savez-vous pas ce que c’est ? Non, mon seigneur, lui dis-je.

6 Il me dit ensuite : Voici la parole que le Seigneur adresse à Zorobabel : Vous n’espérerez, ni en une armée, ni en aucune force humaine, mais en mon Esprit, dit le Seigneur des armées.

7 Qui êtes-vous, ô grande montagne ! devant Zorobabel ? Soyez aplanie. Et il mettra les principales pierres au temple, et il rendra le second aussi beau que le premier.

8 Alors le Seigneur m’adressa sa parole, et me dit :

9 Les mains de Zorobabel ont fondé cette maison, et ses mains l’achèveront entièrement ; et vous saurez tous que c’est le Seigneur des armées qui m’a envoyé vers vous.

10 Qui est celui qui fait peu d’état de ces faibles commencements du temple ? Il sera dans la joie lorsqu’il verra Zorobabel le plomb à la main. Ce sont là les sept yeux du Seigneur, qui parcourent toute la terre.

11 Alors je lui dis : Que marquent ces deux oliviers, dont l’un est à la droite du chandelier, et l’autre à la gauche ?

12 Je lui dis encore une seconde fois : Que signifient ces deux oliviers, qui sont auprès des deux becs d’or où sont les canaux d’or, par où coule l’huile ?

13 Ne savez-vous pas, me dit-il, ce que cela signifie ? Je lui répondis : Non, mon seigneur.

14 Et il me dit : Ces deux oliviers sont les deux oints de l’huile sacrée, qui assistent devant le Dominateur de toute la terre.



JE me retournai ensuite, et ayant levé les yeux, je vis un livre qui volait.

2 Et l’ange me dit : Que voyez-vous ? Je lui dis : Je vois un livre volant, long de vingt coudées, et large de dix.

3 L’ange ajouta : C’est la malédiction qui va se répandre sur la face de toute la terre : car tout voleur sera jugé par ce qui est écrit dans ce livre ; et quiconque jure faussement sera jugé de même par ce qu’il contient.

4 Je le produirai au jour, dit le Seigneur des armées : il entrera dans la maison du voleur, et dans la maison de celui qui jure faussement en mon nom ; et il demeurera au milieu de cette maison, et la consumera avec tout le bois et toutes les pierres.

5 Alors l’ange qui parlait en moi, sortit dehors, et me dit : Levez les yeux, et considérez ce qui va paraître.

6 Et qu’est-ce ? lui dis-je. Il me répondit : C’est un vase qui sort. Et il ajouta : Ce vase est ce qu’on voit en eux dans toute la terre.

7 Je vis ensuite que l’on portait une masse de plomb, et j’aperçus une femme assise au milieu du vase.

8 Alors l’ange me dit : C’est là l’impiété. Et il jeta la femme au fond du vase, et en ferma l’entrée avec la masse de plomb.

9 Je levai ensuite les yeux, et j’eus cette vision : Je voyais paraître deux femmes ; le vent soufflait dans leurs ailes, qui étaient semblables à celles d’un milan : et elles élevèrent le vase entre le ciel et la terre.

10 Je dis à l’ange qui parlait en moi : Où ces femmes portent-elles ce vase ?

11 Il me répondit : En la terre de Sennaar, afin qu’on lui bâtisse une maison, et qu’il y soit placé et affermi sur sa base.



M’ÉTANT retourné, je levai les yeux, et j’eus cette vision : Je voyais quatre chariots, qui sortaient d’entre deux montagnes ; et ces montagnes étaient des montagnes d’airain.

2 Il y avait au premier chariot des chevaux roux, au second des chevaux noirs,

3 au troisième des chevaux blancs, et au quatrième des chevaux tachetés et vigoureux.

4 Je dis alors à l’ange qui parlait en moi : Qu’est-ce que cela, mon seigneur ?

5 L’ange me répondit : Ce sont les quatre vents du ciel, qui sortent pour paraître devant le Dominateur de toute la terre.

6 Les chevaux noirs du second chariot allaient vers le pays de l’Aquilon ; les chevaux blancs les suivirent ; et les tachetés allèrent dans le pays du Midi.

7 Les plus forts parurent ensuite, et ils demandaient d’aller et de courir par toute la terre. Et le Seigneur leur dit : Allez, courez par toute la terre. Et ils coururent par toute la terre.

8 Alors il m’appela, et me dit : Ceux que vous voyez qui vont du côte de l’Aquilon, ont entièrement satisfait la colère que j’avais conçue contre le pays d’Aquilon.

9 Le Seigneur m’adressa sa parole, et me dit :

10 Recevez ce que vous donneront Holdaï, Tobie et Idaïa, qui reviennent du lieu où ils étaient captifs : vous irez lorsqu’ils seront arrivés, et vous entrerez dans la maison de Josias, fils de Sophonie, qui est venu aussi de Babylone.

11 Vous recevrez d’eux de l’or et de l’argent, et vous en ferez des couronnes, que vous mettrez sur la tête du grand prêtre Jésus, fi1s de Josédec ;

12 et vous lui direz : Voici ce que dit le Seigneur des armées : Voilà l’homme qui a pour nom, l’Orient : ce sera un germe qui poussera de lui-meme, et il bâtira un temple au Seigneur.

13 Il bâtira, dis-je, un temple au Seigneur ; il sera couronné de gloire, il s’assiéra sur son trone, et il dominera : le grand prêtre sera aussi assis sur le sien, et il y aura entre eux, une alliance de paix.

14 Ces couronnes seront consacrées au nom d’Hélem, de Tobie, d’Idaïa, et de Hem, fils de Sophonie, comme un monument dans le temple du Seigneur.

15 Ceux qui sont les plus éloignés viendront, et bâtiront dans le temple du Seigneur ; et vous saurez tous que c’est le Seigneur des armées qui m’a envoyé vers vous. Tout ceci arrivera, si vous écoutez avec soumission la voix du Seigneur, votre Dieu.



LA quatrième année du règne de Darius, le Seigneur adressa sa parole à Zacharie le quatrième jour du neuvième mois, qui est le mois de Casleu,

2 sur ce que Sarasar, Rogommélech, et ceux qui étaient avec lui, envoyèrent à la maison de Dieu pour présenter leurs prières devant le Seigneur,

3 et pour faire cette demande aux prêtres de la maison du Seigneur des armées et aux prophètes : Faut-il que nous pleurions encore au cinquième mois, et devons-nous nous purifier, comme nous avons déjà fait pendant plusieurs années ?

4 Et le Seigneur des armées m’adressa sa parole, et me dit :

5 Parlez à tout le peuple de la terre, et aux prêtres, et dites-leur : Lorsque vous avez jeûné, et que vous avez pleuré le cinquième et le septième mois pendant ces soixante et dix années, est-ce pour moi que vous avez jeûné ?

6 Et lorsque vous avez mangé et que vous avez bu, n’est-ce pas pour vous-mêmes que vous avez mangé et que vous avez bu ?

7 N’est-ce pas là ce que le Seigneur a dit par les prophètes qui nous ont devancés, lorsque Jérusalem était encore habitée, qu’elle était pleine de richesses, elle et les villes des environs, et que le côté du midi et la plaine étaient habités ?

8 Le Seigneur parla ensuite à Zacharie, et lui dit :

9 Voici ce que dit le Seigneur des armées : Jugez selon la vérité, et que chacun exerce la miséricorde et la charité envers son frère.

10 N’opprimez ni la veuve, ni le pupille, ni l’étranger, ni le pauvre ; et que nul ne forme dans son cœur de mauvais desseins contre son frère.

11 Mais ils n’ont point voulu se rendre attentifs à ma voix : ils se sont retirés en me tournant le dos ; et ils ont appesanti leurs oreilles pour ne point m’entendre.

12 Ils ont rendu leur cœur dur comme le diamant, pour ne point écouter la loi, ni les paroles que le Seigneur des armées leur avait adressées par son Esprit, qu’il avait répandu dans les prophètes qui nous ont devancés : et le Seigneur des armées a conçu une grande indignation contre eux.

13 Comme donc le Seigneur a parlé, et qu’ils ne l’ont point écouté ; ainsi ils crieront, et je ne les écouterai point, dit le Seigneur des armées.

14 Je les ai dispersés partout dans des royaumes qui leur étaient inconnus : ils sont cause que leur pays est tout désolé sans qu’il y passe personne ; et ils ont changé en un désert une terre de délices.



LE Seigneur des armées m’adressa encore sa parole, et me dit :

2 Voici ce que dit le Seigneur des armées : J’ai eu pour Sion un amour ardent et jaloux, et je l’ai aimée avec une ardeur qui m’a rempli d’indignation.

3 Voici ce que dit le Seigneur des armées : Je suis revenu à Sion, et j’habiterai au milieu de Jérusalem : et Jérusalem sera appelée la Ville de la vérité, et la montagne du Seigneur des armées sera appelée la Montagne sainte.

4 Voici ce que dit le Seigueur des armées : On verra encore dans les places de Jérusalem des vieillards et des vieilles femmes, et des gens qui auront un bâton à la main pour se soutenir à cause de leur grand âge.

5 Et les rues de la ville seront remplies de petits garçons et de petites filles, qui joueront dans les places publiques.

6 Voici ce que dit le Seigneur des armées : Si ce que je prédis de ce temps-là paraît difficile à ceux qui sont restés de ce peuple, me sera-t-il difficile à moi ? dit le Seigneur des armées.

7 Voici ce que dit le Seigneur des armées : Je sauverai mon peuple en le faisant venir des terres de l’Orient et des terres du Couchant.

8 Je les ramènerai, et ils habiteront au milieu de Jérusalem : ils seront mon peuple, et moi je serai leur Dieu dans la vérité et dans la justice.

9 Voici ce que dit le Seigneur des armées : Que vos mains s’arment de force, vous qui écoutez maintenant ces paroles de la bouche des prophètes, en ces jours où la maison du Seigneur des armées a été fondée, et où son temple se rebâtit.

10 Car avant ce temps, le travail des hommes et le travail des bêtes était inutile ; et ni ceux qui venaient parmi vous, ni ceux qui en sortaient, ne pouvaient trouver de repos dans les maux dont vous étiez accablés ; et j’avais abandonné tous les hommes à cette fureur qui les emportait l’un contre l’autre.

11 Or je ne traiterai point maintenant ce qui sera resté de ce peuple, comme je les ai traités autrefois, dit le Seigneur des armées ;

12 mais il y aura parmi eux une semence de paix : la vigne portera son fruit, la terre produira ses grains, les cieux verseront leur rosée ; et je ferai posséder tous ces biens à ceux qui seront restés de ce peuple.

13 Et alors, ô maison de Juda et maison d’Israël ! comme vous avez été un objet de malédiction parmi les peuples, ainsi je vous sauverai, et vous serez un exemple de bénédiction. Ne craignez donc point, et que vos mains s’arment de force.

14 Car voici ce que dit le Seigneur des armées : Comme j’ai résolu de vous affliger, lorsque vos pères ont irrité ma colère, dit le Seigneur,

15 et que je n’ai point été touché de compassion ; ainsi j’ai résolu au contraire en ce temps de combler de bienfaits la maison de Juda et Jérusalem. Ne craignez point.

16 Voici donc ce que je vous ordonne de faire : Que chacun parle à son prochain dans la vérité, et rendez dans vos tribunaux des jugements d’équité et de paix.

17 Que nul ne forme dans son cœur de mauvais desseins contre son ami ; et n’aimez point à faire de faux serments : car ce sont là toutes choses que j’ai en haine, dit le Seigneur.

18 Le Seigneur des armées m’adressa encore sa parole, et me dit :

19 Voici ce que dit le Seigneur des armées : Les jeûnes du quatrième, du cinquième, du septième et du dixième mois, seront changés pour la maison de Juda, en des jours de joie et d’allégresse, et en des fêtes éclatantes et solennelles. Aimez seulement la vérité et la paix.

20 Voici ce que dit le Seigneur des armées : Il y aura un temps où les peuples tiendront habiter en plusieurs de vos villes ;

21 et les habitants d’une de ces villes iront trouver ceux d’une autre, en leur disant, Allons offrir nos prières devant le Seigneur ; allons chercher le Seigneur des armées ; et ceux-là répondront : Nous irons aussi avec vous.

22 Il viendra alors une multitude de nations et de peuples puissants, pour chercher dans Jérusalem le Seigneur des armées, et pour offrir leurs vœux devant le Seigneur.

23 Voici ce que dit le Seigneur des armées : Ceci arrivera lorsque dix hommes des peuples de toutes langues prendront un Juif par la frange de sa robe, et lui diront : Nous irons avec vous, parce que nous avons appris que Dieu est avec vous.



PROPHÉTIE contre le pays d’Hadrach, et contre la ville de Damas, en laquelle ce pays met toute sa confiance : car les yeux du Seigneur sont ouverts sur tous les hommes, et sur toutes les tribus d’Israël.

2 Cette prophétie s’étendra aussi sur Émath, sur Tyr et sur Sidon : parce qu’ils se sont flattés insolemment de leur sagesse.

3 La ville de Tyr à élevé de forts remparts : elle a fait des monceaux d’argent, comme on en ferait de poussière ; et d’or, comme on en fait de la boue des rues.

4 Mais le Seigneur va s’en rendre maître ; il détruira sa force sur la mer, et elle sera dévorée par le feu.

5 Ascalon verra sa chute, et elle en tremblera de crainte ; Gaza la verra, et elle en sera saisie de douleur ; Accaron s’en affligera, parce qu’elle verra toutes ses espérances trompées : Gaza sera sans roi, et Ascalon sans habitants.

6 Un étranger dominera dans Azot, et je détruirai l’orgueil des Philistins.

7 J’ôterai de la bouche de ce peuple le sang de ses victimes, et ses abominations d’entre ses dents ; il demeurera soumis à notre Dieu ; il sera comme chef dans Juda, et Accaron sera traité comme le Jébuséen.

8 Je ferai garder ma maison par mes soldats, qui l’environneront de tous côtés, pour la défendre, et ceux qui exigent les tributs ne viendront plus troubler mon peuple ; parce que je le regarde maintenant d’un œil favorable.

9 Fille de Sion, soyez comblée de joie ; fille de Jérusalem, poussez des cris d’allégresse : Voici votre Roi qui vient à vous, ce Roi juste qui est le Sauveur ; il est pauvre, et il est monté sur une ânesse et sur le poulain de l’ânesse.

10 J’exterminerai les chariots d’Éphraïm et les chevaux de Jérusalem, et les arcs dont on se sert à la guerre seront rompus : il annoncera la paix aux nations, et sa puissance s’étendra depuis une mer jusqu'à l'autre mer, et depuis le fleuve jusqu'aux extrémités du monde.

11 C'est vous aussi, qui par le sang de votre alliance avez fait sortir les captifs du fond du lac qui était sans eau.

12 Retournez à vos places fortes, vous captifs qui n'avez point perdu l'espérance ; je vous comblerai des grands biens que je vous annonce aujourd'hui.

13 Car Juda est mon arc que je tiens tout bandé, Éphraïm est mon carquois que j'ai rempli de flèches. Je susciterai vos enfants, ô Sion ! je les animerai, ô Grèce ! contre tes enfants ; et je vous rendrai, ô Sion ! comme l'épée des plus vaillants.

14 Le Seigneur Dieu paraîtra en haut au-dessus d′eux, d'où il lancera ses dards comme des foudres ; le Seigneur Dieu les animera par le son de sa trompette, et il marchera à leur secours parmi les tourbillons du midi.

15 Le Seigneur des armées les protégera : ils dévoreront leurs ennemis, et ils les assujettiront avec les pierres de leurs frondes. Ils boiront leur sang, ils eu seront enivrés comme de vin ; ils en seront remplis comme les coupes des sacrifices, et comme les cornes de l'autel.

16 Et le Seigneur, leur Dieu, les sauvera en ce jour-là, comme étant son troupeau et son peuple, et on élèvera comme un monument de sa gloire des pierres saintes dans la terre qui lui appartient.

17 Car qu'est-ce que le Seigneur a de bon et d'excellent à donner à son peuple, sinon le froment des élus, et le vin qui fait germer les vierges ?



DEMANDEZ au Seigneur les dernières pluies, et le Seigneur fera tomber la neige ; il vous donnera des pluies abondantes, et il fera naître des herbes , dans le champ de chacun de vous.

2 Car les idoles n’ont rendu que des réponses vaines, les devins n’ont eu que des visions trompeuses, les conteurs de songes ont parlé en l'air, et ils donnaient de fausses consolations à mon peuple. C'est pourquoi il a été emmené comme un troupeau, et il a beaucoup souffert, parce qu'il était sans pasteur.

3 Ma fureur s'est allumée contre les pasteurs, et je visiterai les boucs dans ma colère. Car le Seigneur des armées visitera dans sa bonté la maison de Juda, qui est son troupeau, et il en fera son cheval de bataille, et l'instrument de sa gloire.

4 C'est de Juda que viendra l'angle qui lie le bâtiment ; c'est de lui que viendra le pieu enté dans le mur ; c'est de lui que viendra l'arc pour combattre ; c'est de lui que viendront les maîtres et les intendants des ouvrages.

5 Et ils seront comme de vaillants soldats, qui dans la mêlée fouleront aux pieds l'ennemi comme la boue qui est dans les rues : ils combattront vaillamment, parce que le Seigneur sera avec eux, et ils mettront en désordre la cavalerie de leurs ennemis.

6 Je fortifierai la maison de Juda, et je sauverai la maison de Joseph ; je les ferai revenir, parce que j'aurai compassion d'eux ; et ils seront comme ils étaient avant que je les eusse rejetés. Car je suis le Seigneur, leur Dieu, et je les exaucerai.

7 Les hommes d'Éphraïm seront comme de vaillants soldats : ils auront la joie dans le cœur comme un homme qui a bu du vin : leurs filles les verront, et ils seront dans l'allégresse, et leur cœur tressaillira de joie dans le Seigneur.

8 Je les rassemblerai comme le pasteur en sifflant rassemble son troupeau, parce que je les ai rachetés ; et je les multiplierai comme auparavant.

9 Je les répandrai parmi les peuples, et ils se souviendront de moi dans les lieux les plus reculés : ils vivront avec leurs enfants, et ils reviendront.

10 Je les ferai revenir de l'Égypte, je les rassemblerai de l'Assyrie, je les ramènerai dans le pays de Galaad et du Liban en si grand nombre, qu'ils ne trouveront pas assez de place pour se loger.

11 Israël passera par le détroit de la mer ; le Seigneur en frappera les flots : les fleuves seront desséchés jusqu'au fond de leurs eaux : l'orgueil d'Assur sera humilié ; et je ferai cesser la domination de l'Égypte sur les enfants d'Israël.

12 Je les rendrai forts dans le Seigneur, et ils marcheront en son nom, dit le Seigneur.



OUVREZ vos portes, ô Liban ! et que le feu dévore vos cèdres.

2 Hurlez, sapins, parce que les cèdres sont tombés ; ceux qui étaient si élevés ont été détruits : faites retentir vos cris, chênes de Rasan, parce que le grand bois qui était si fort, a été coupé.

3 J'entends les voix lamentables des pasteurs ; parce que tout ce qu'ils avaient de magnifique a été ruiné : j'entends les lions qui rugissent de ce que les rives superbes du Jourdain où étaient leurs retraites, sont désolées.

4 Voici ce que dit le Seigneur, mon Dieu : Paissez ces brebis qui étaient comme destinées à la boucherie,

5 que leurs maîtres égorgeaient sans aucune compassion, qu'ils vendaient en disant : Béni soit le Seigneur, nous sommes devenus riches. Et leurs propres pasteurs n'avaient que de la dureté pour elles.

6 Je ne pardonnerai donc plus à l'avenir aux habitants de cette terre, dit le Seigneur ; mais je les livrerai tous entre les mains les uns des autres, et entre les mains de leur roi : leur terre sera ruinée, et je ne les délivrerai point de la main de ceux qui les opprimeront.

7 C’est pourquoi, ô pauvres du troupeau ! j’aurai soin de paître ces brebis exposées à la boucherie. Je pris alors deux houlettes, dont j’appelai l’une, la Beauté ; et l’autre, le Cordon : et je menai paître le troupeau.

8 J’ai fait mourir trois pasteurs en un mois, et mon cœur s’est resserré à leur égard, parce que leur âme m’a été infidèle.

9 Et j’ai dit : Je ne serai plus votre pasteur ; que ce qui meurt, meure ; que ce qui est égorgé, soit égorgé ; et que ceux qui échapperont du carnage, se dévorent les uns les autres.

10 Je pris alors la houlette que j’avais appelée la Beauté, et je la rompis, pour rompre ainsi l’alliance que j’avais faite avec tous les peuples.

11 Cette alliance fut donc rompue en ce jour-là ; et les pauvres de mon troupeau, qui me gardent la fidélité, reconnurent que c’était là un ordre du Seigneur.

12 Et je leur dis : Si vous jugez qu’il soit juste de me payer, rendez-moi la récompense qui m’est due ; sinon, ne le faites pas. Ils pesèrent alors trente pièces d’argent qu’ils me donnèrent pour ma récompense.

13 Et le Seigneur me dit : Allez jeter à l’ouvrier en argile cet argent, cette belle somme qu’ils ont cru que je valais, lorsqu’ils m’ont mis à prix. Je pris donc ces trente pièces d’argent, et j’allai en la maison du Seigneur les porter à l’ouvrier en argile.

14 Je rompis alors ma seconde houlette, qui s’appelait le Cordon, pour rompre ainsi l’union fraternelle qui liait Juda avec Israël.

15 Et le Seigneur me dit : Prenez encore toutes les marques d’un pasteur insensé.

16 Car je vais susciter sur la terre un pasteur qui ne visitera point les brebis abandonnées, qui ne cherchera point celles qui auront été dispersées, qui ne guérira point les malades, qui ne nourrira point les saines ; mais qui mangera la chair des plus grasses, et qui leur rompra la corne des pieds.

17 Ô pasteur ! ô idole qui abandonne le troupeau ! l’épée tombera sur son bras et sur son œil droit : son bras deviendra tout sec, et son œil droit s’obscurcira, et sera couvert de ténèbres.



PROPHÉTIE menaçante : parole du Seigneur touchant Israël. Voici ce que dit le Seigneur, qui a étendu le ciel, qui a fondé la terre, et qui a formé dans l’homme l’esprit de l’homme :

2 Je vais rendre Jérusalem pour tous les peuples d’alentour, comme la porte d’un lieu où l’on va s’enivrer. Juda même se trouvera parmi ceux qui assiégeront Jérusalem.

3 En ce temps-là je ferai que Jérusalem sera pour tous les peuples comme une pierre très-pesante : tous ceux qui viendront la lever en seront meurtris et déchirés : et toutes les nations de la terre s’assembleront contre cette ville.

4 En ce jour-là, dit le Seigneur, je frapperai d’étourdissement tous les chevaux, et de frénésie ceux qui les montent : j’aurai les yeux ouverts sur la maison de Juda, et je frapperai d’aveuglement les chevaux de tous les peuples.

5 Alors les chefs de Juda diront en leur cœur : Que les habitants de Jérusalem trouvent leurs forces dans le Seigneur des armées, qui est leur Dieu.

6 En ce jour-là je rendrai les chefs de Juda comme un tison de feu qu’on met sous le bois, comme un flambeau allumé parmi la paille ; et ils dévoreront à droite et à gauche tous les peuples qui les environnent ; et Jérusalem sera encore habitée dans le même lieu où elle a été bâtie la première fois.

7 Et le Seigneur sauvera les tentes de Juda comme il a fait au commencement ; afin que la maison de David ne se glorifie point avec faste en elle-même, et que les habitants de Jérusalem ne s’élèvent point contre Juda.

8 En ce jour-là le Seigneur protégera les habitants de Jérusalem ; et alors le plus faible d’entre eux sera fort comme David ; et la maison de David paraîtra à leurs yeux comme une maison de Dieu, comme un ange du Seigneur.

9 En ce temps-là je travaillerai à réduire en poudre toutes les nations qui viendront contre Jérusalem.

10 Et je répandrai sur la maison de David, et sur les habitants de Jérusalem, un Esprit de grâce et de prières : ils jetteront les yeux sur moi qu’ils auront percé de plaies : ils pleureront avec larmes et avec soupirs celui qu’ils auront blessé, comme on pleure un fils unique ; et ils seront pénétrés de douleur Comme ou l’est à la mort d’un fils aîné.

11 En ce temps-là il y aura un grand deuil dans Jérusalem, tel que fut celui de la ville d’Adadremmon dans la plaine de Mageddon.

12 Tout le pays sera dans les larmes ; une famille à part, et une autre à part : les familles de la maison de David à part, et leurs femmes à part ;

13 les familles de la maison de Nathan à part, et leurs femmes à part ; les familles de la maison de Lévi à part, et leurs femmes à part ; les familles de la maison de Seméi à part, et leurs femmes à part ;

14 et toutes les autres familles chacune à part, et leurs femmes à part.



EN ce jour-là il y aura une fontaine ouverte à la maison de David et aux habitants de Jérusalem, pour y laver les souillures du pécheur, et de la femme impure.

2 En ce jour-là, dit le Seigneur des armées, j’abolirai de la terre les noms des idoles, et il n’en sera plus de mémoire ; j’exterminerai de la terre les faux prophètes, et l’esprit impur.

3 Si quelqu’un entreprend encore de faire le prophète, son père et sa mère qui lui auront donné la vie, lui diront : Vous mourrez, parce que vous vous êtes servi du nom du Seigneur pour débiter des mensonges. Et son père et sa mère qui lui auront donné la vie, le perceront eux-mêmes pour avoir ainsi prophétisé.

4 En ce jour-là chacun de ces prophètes qui auront inventé des prophéties, sera confondu par sa propre vision : ils ne se couvriront plus de sacs, pour donner de l’autorité à leurs mensonges ;

5 mais chacun d’eux dira : Je ne suis point prophète ; je suis un homme qui laboure la terre, et qui me suis employé au travail dès ma jeunesse à l’exemple d’Adam.

6 Alors on lui dira : D’où viennent ces plaies que vous avez au milieu des mains ? Et il répondra : J’ai été percé de ces plaies dans la maison de ceux qui m’aimaient.

7 Ô épée ! réveille-toi, viens contre mon pasteur, contre l’homme qui se tient toujours attaché à moi, dit le Seigneur des armées ; frappe le pasteur, et les brebis seront dispersées, et j’étendrai ma main sur les petits.

8 Il y aura alors dans toute la terre, dit le Seigneur, deux partis qui seront dispersés, et qui périront ; et il y en aura un troisième qui demeurera.

9 Je ferai passer ces derniers par le feu, où je les épurerai comme on épure l’argent, et je les éprouverai comme on éprouve l’or. Ils invoqueront mon nom, et je les exaucerai. Je leur dirai, vous êtes mon peuple ; et chacun d’eux me dira, Vous êtes le Seigneur, mon Dieu.



LES jours du Seigneur vont venir, et l’on partagera vos dépouilles au milieu de vous.

2 J’assemblerai tous les peuples pour combattre Jérusalem : la ville sera prise, les maisons seront ruinées, les femmes seront violées : la moitié de la ville sera emmenée captive, et le reste du peuple ne sera point chassé de la ville.

3 Le Seigneur paraîtra ensuite, et il combattra contre ces nations, comme il a fait quand il a combattu pour son peuple.

4 En ce jour-là il posera ses pieds sur la montagne des Oliviers, qui est vis-à-vis de Jérusalem vers l’orient : la montagne des Oliviers se divisant en deux par le milieu du côté de l’orient, et du côté de l’occident, laissera une fort grande ouverture ; et une partie de la montagne se jettera vers le septentrion, et l’autre vers le midi.

5 Vous fuirez à la vallée enfermée entre mes montagnes, parce qu'elle sera proche : vous fuirez comme vous avez fait au tremblement de terre qui arriva sous le règne d’Ozias, roi de Juda : et alors le Seigneur, mon Dieu, viendra, et tous ses saints avec lui.

6 En ce temps-là on ne verra point de lumière : mais il n’y aura que froid et gelée.

7 Il y aura un jour connu du Seigneur, qui ne sera ni jour ni nuit, et sur le soir de ce jour la lumière paraîtra.

8 En ce temps-là il sortira de Jérusalem des eaux vives, dont la moitié se répandra vers la mer d’Orient, et l’autre vers la mer d’Occident ; et elles couleront l’hiver et l’été.

9 Le Seigneur sera le Roi de toute la terre : en ce jour-là le Seigneur sera seul reconnu Dieu, et son nom seul sera révéré.

10 Tout le pays sera habité jusque dans les lieux les plus déserts, depuis la colline jusqu’à Remmon, qui est au midi de Jérusalem. Jérusalem sera élevée en gloire, et elle occupera le lieu où elle était d’abord, depuis la porte de Benjamin jusqu’à l’endroit où était l’ancienne porte, et jusqu’à la porte des angles ; et depuis la tour d’Hananéel jusqu’aux pressoirs du roi.

11 Jérusalem sera habitée, et elle ne sera plus frappée d’anathème ; mais elle se reposera dans une entière sûreté.

12 Voici la plaie dont le Seigneur frappera toutes les nations qui auront combattu contre Jérusalem : chacun d’eux mourra tout vivant, et verra son corps tomber par pièces ; leurs yeux pourriront dans leur place naturelle, et leur langue séchera dans leur palais.

13 En ce temps-là le Seigneur excitera un grand tumulte parmi eux : l’un prendra la main de l’autre, et le frère mettra sa main sur la main de son frère.

14 Juda combattra aussi lui-même contre Jérusalem : et il se fera un grand amas de richesses de tous les peuples d’alentour ; d’or, d’argent, et de toute sorte de vêtements.

15 Les chevaux et les mulets, les chameaux et les ânes, et toutes les bêtes qui se trouveront alors dans leur camp, seront frappées de la même plaie.

16 Tous ceux qui seront restés de tous les peuples qui auront combattu contre Jérusalem, viendront chaque année pour adorer le souverain Roi, le Seigneur des armées, et pour célébrer la fête des tabernacles.

17 Alors si dans les maisons du pays il se trouve quelqu’un qui ne vienne point à Jérusalem adorer le souverain Roi, le Seigneur des armées, la pluie du ciel ne tombera point sur lui.

18 S’il se trouve des familles d’Égypte qui n’y montent point et n’y viennent point, la pluie ne tombera point aussi sur elles : mais elles seront enveloppées dans la même ruine dont le Seigneur frappera tous les peuples qui ne seront point montés pour célébrer la fête des tabernacles.

19 C’est ainsi que sera puni le péché de l’Égypte, et le péché de tous les peuples qui ne seront point montés pour célébrer la fête des tabernacles.

20 En ce jour-là tous les ornements des chevaux seront consacrés au Seigneur ; et les vaisseaux qu’on met sur le feu dans la maison du Seigneur, seront aussi sacrés que les coupes de l’autel.

21 Toutes les chaudières qui seront dans Jérusalem et dans Juda seront consacrées au Seigneur des armées : et tous ceux qui offriront des sacrifices s’en serviront pour y cuire la chair des victimes ; et en ce jour-là il n’y aura plus de marchand dans la maison du Seigneur des armées.


◄   Aggée sommaire Malachie   ►