Bible Sacy/Psaumes

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher


Psaumes   1.   2.   3.   4.   5.   6.   7.   8.   9.   10   11.   12.   13.   14.   15.   16.   17.   18.   19.   20.   21.   22.   23.   24.   25.   26.   27.   28.   29.   30.   31.   32.   33.   34.   35.   36.   37.   38.   39.   40.   41.   42.   43.   44.   45.   46.   47.   48.   49.   50.   51.   52.   53.   54.   55.   56.   57.   58.   59.   60.   61.   62.   63.   64.   65.   66.   67.   68.   69.   70.   71.   72.   73.   74.   75.   76.   77.   78.   79.   80.   81.   82.   83.   84.   85.   86.   87.   88.   89.   90.   91.   92.   93.   94.   95.   96.   97.   98.   99.   100.   101.   102.   103.   104.   105.   106.   107.   108.   109.   110.   111.   112.   113.   114.   115.   116.   117.   118.   119.   120.   121.   122.   123.   124.   125.   126.   127.   128.   129.   130.   131.   132.   133.   134.   135.   136.   137.   138.   139.   140.   141.   142.   143.   144.   145.   146.   147.   148.   149.   150.   Livres





PSAUMES.





HEUREUX l’homme qui ne s’est point laissé aller à suivre le conseil des impies, qui ne s’est point arrêté dans la voie des pécheurs, et qui ne s’est point assis dans la chaire contagieuse des libertins  ;

2 mais dont la volonté est attachée à la loi du Seigneur, et qui médite jour et nuit cette loi.

3 Il sera comme un arbre qui est planté proche le courant des eaux, lequel donnera son fruit dans son temps, et dont la feuille ne tombera point  ; toutes les choses qu’il fera, auront un heureux succès.

4 Il n’en est pas ainsi des impies  ; il n’en est pas ainsi : mais ils sont comme la poussière que le vent emporte de dessus la face de la terre.

5 C’est pourquoi les impies ne ressusciteront point dans le jugement des justes, ni les pécheurs dans l’assemblée des mêmes justes.

6 Car le Seigneur connaît la voie des justes, et la voie des impies périra.




POURQUOI les nations se sont-elles soulevées avec un grand bruit ? et pourquoi les peuples ont-ils formé de vains desseins ?

2 Les rois de la terre se sont élevés, et les princes ont conspiré ensemble contre le Seigneur, et contre son Christ.

3 Rompons, disent-ils, leurs liens, et rejetons loin de nous leur joug.

4 Celui qui demeure dans les cieux se rira d’eux ; et le Seigneur s’en moquera.

5 Il leur parlera alors dans sa colère, et les remplira de trouble dans sa fureur. 6 Mais pour moi, j’ai été établi roi par lui sur Sion, sa sainte montagne, (7) afin que j’annonce ses préceptes. Le Seigneur m’a dit : Vous êtes mon Fils ; je vous ai engendré aujourd’hui.

8 Demandez-moi, et je vous donnerai les nations pour votre héritage ; j’étendrai votre possession jusqu’aux extrémités de la terre.

9 Vous les gouvernerez avec une verge de fer, et les briserez comme un vase sorti des mains du potier.

10 Et vous maintenant, ô rois ! ouvrez votre cœur à l’intelligence : recevez les instructions de la vérité, vous qui jugez la terre.

11 Servez le Seigneur dans la crainte, et réjouissez-vous en lui avec tremblement.

12 Embrassez étroitement la pureté de la discipline ; de peur qu’enfin le Seigneur ne se mette en colère, et que vous ne périssiez hors de la voie de la justice.

Lorsque dans peu de temps sa colère se sera embrasée, heureux tous ceux qui mettent en lui leur confiance.



Psaume de David, lorsqu’il fuyait devant Absalom, son fils.

2 SEIGNEUR ! pourquoi le nombre de ceux qui me persécutent s’est-il si fort augmenté ? Une multitude d’ennemis s’élèvent contre moi.

3 Plusieurs disent à mon âme : Elle n’a point de salut à espérer de son Dieu.

4 Mais vous, Seigneur ! vous êtes mon protecteur et ma gloire ; et vous élevez ma tête.

5 J’ai élevé ma voix vers le Seigneur, et il m’a exaucé de sa montagne sainte.

6 Je me suis endormi, et j’ai été assoupi ; et ensuite je me suis levé, parce que le Seigneur m’a pris en sa protection.

7 Je ne craindrai point ces milliers de peuples qui m’environnent.

8 Levez-vous, Seigneur ! sauvez-moi, mon Dieu ! car vous avez frappé tous ceux qui se déclaraient contre moi sans raison, vous avez brisé les dents des pécheurs.

9 C’est au Seigneur qu’appartient le salut ; daignez sur votre peuple répandre votre bénédiction.



Psaume de David, pour la fin, sur les cantiques.

DIEU qui est le principe de ma justice, m’a exaucé dans le temps que je l'invoquais : lorsque j’étais dans la détresse, vous m’avez mis au large : ayez pitié de moi, et exaucez ma prière.

3 Jusques à quand, ô enfants des hommes, aurez-vous le cœur appesanti ? pourquoi aimez-vous la vanité, et cherchez-vous le mensonge ?

4 Reconnaissez que le Seigneur a couvert son Saint d’une gloire admirable ; le Seigneur m’exaucera quand je crierai vers lui.

5 Mettez-vous en colère ; mais gardez-vous de pécher : soyez touchés de componction dans le repos de vos lits, sur les choses que vous méditez contre moi au fond de vos cœurs.

6 Offrez à Dieu un sacrifice de justice, et espérez au Seigneur.

7 Plusieurs disent : Qui nous fera voir les biens que l’on nous promet ? La lumière de votre visage est gravée sur nous, Seigneur ! (8) vous avez fait naître la joie dans mon cœur. Ils se sont accrus et enrichis par l’abondance de leur froment, de leur vin et de leur huile.

9 Mais pour moi je dormirai en paix, et je jouirai d’un parfait repos : parce que vous m’avez, Seigneur ! affermi d’une manière toute singulière dans l’espérance.



Pour la fin, pour celle qui obtient l’héritage, Psaume de David.

2 SEIGNEUR ! prêtez l’oreille à mes paroles ; entendez mes cris

3 Soyez attentif à la voix de ma prière, vous qui êtes mon Roi et mon Dieu : car c’est vous que je prierai.

4 Seigneur ! bientôt vous exaucerez ma voix ; bientôt je me présenterai devant vous ; et je reconnaîtrai (5) que vous n’êtes pas un Dieu qui approuve l’iniquité. L’homme malin ne demeurera point près de vous ; (6) et les injustes ne subsisteront point devant vos yeux.

Vous haïssez tous ceux qui commettent l’iniquité ; (7) vous perdrez toutes les personnes qui profèrent le mensonge : le Seigneur aura en abomination l’homme sanguinaire et trompeur.

8 Mais pour moi, me confiant dans l’abondance de votre miséricorde, j’entrerai dans votre maison ; et rempli de votre crainte, je vous adorerai dans votre saint temple.

9 Conduisez-moi, Seigneur ! dans la voie de votre justice : rendez droite ma voie devant vos yeux à cause de mes ennemis.

10 Car la vérité n’est pas dans leur bouche ; leur cœur est rempli de vanité ; leur gosier est comme un sépulcre ouvert : ils se sont servis de leurs langues pour tromper.

11 Jugez-les, ô Dieu ! que leurs desseins soient renversés : repoussez-les à cause de la multitude de leurs impiétés ; parce qu’ils vous ont irrité, Seigneur ! 12 Mais que tous ceux qui mettent en vous leur espérance se réjouissent ; ils seront éternellement remplis de joie, et vous habiterez dans eux ; et tous ceux qui aiment votre saint nom, se glorifieront en vous.

13 Car vous répandrez votre bénédiction sur le juste : Seigneur ! vous nous avez couverts de votre amour, comme d’un bouclier.



Pour la fin, sur les cantiques, Psaume de David, pour l’octave.

2 SEIGNEUR ! ne me reprenez pas dans votre fureur, et ne me punissez pas dans votre colère.

3 Ayez pitié de moi, Seigneur ! parce que je suis faible : Seigneur ! guérissez-moi, parce que mes os sont tout ébranlés.

4 Et mon âme est toute troublée : mais vous, Seigneur ! jusques à quand me laisserez-vous en cet état ?

5 Tournez-vous vers moi, Seigneur ! et délivrez mon âme : sauvez-moi en considération de votre miséricorde.

6 Car il n’y a personne qui se souvienne de vous dans la mort ; et qui est celui qui vous louera dans l’enfer ?

7 Je me suis épuisé à force de gémir : je laverai toutes lés nuits mon lit de mes pleurs : j’arroserai de mes larmes le lieu où je suis couché.

8 L’affliction a rempli mon œil de trouble : je suis devenu vieux au milieu de tous mes ennemis.

9 Retirez-vous de moi, vous tous qui commettez l’iniquité ; parce que le Seigneur a exaucé la voix de mes larmes.

10 Le Seigneur a exaucé l’humble supplication que je lui ai faite : le Seigneur a agréé ma prière.

11 Que tous mes ennemis rougissent, et soient remplis de trouble : qu’ils se retirent très-promptement, et qu’ils soient couverts de confusion.



Psaume de David, qu'il chante au Seigneur à cause des
paroles de Chus, fils de Jémini.

SEIGNEUR mon Dieu ! C'est en vous que j'ai mis mon espérance : sauvez-moi de tous ceux qui me persécutent, et délivrez-moi :

3 de peur qu’enfin il ne ravisse mon âme comme un lion, lorsqu’il n’y a personne qui me tire d’entre ses mains et qui me sauve.

4 Seigneur mon Dieu ! si j’ai fait ce que l’on m’impute ; si mes mains se trouvent coupables d’iniquité ;

5 si j’ai rendu le mal à ceux qui m’en avaient fait, je consens de succomber sous mes ennemis, frustré de mes espérances.

6 Que l’ennemi poursuive mon âme et s’en rende maître ; qu’il me foule aux pieds sur la terre en m’ôtant la vie ; et qu’il réduise toute ma gloire en poussière.

7 Levez-vous, Seigneur ! dans votre colère ; et faites éclater votre grandeur au milieu de mes ennemis : levez-vous, Seigneur mon Dieu ! suivant le précepte que vous avez établi.

8 Alors l’assemblée des peuples vous environnera : en considération d’elle remontez en haut.

9 C’est le Seigneur qui juge les peuples : jugez-moi, Seigneur ! selon ma justice, et selon l’innocence qui est en moi.

10 La malice des pécheurs finira ; et vous conduirez le juste, ô Dieu ! qui sondez les cœurs et les reins.

C’est avec justice que (11) j’attends le secours du Seigneur, puisqu’il sauve ceux dont le cœur est droit.

12 Dieu est un juge également juste, fort et patient ; se met-il en colère tous les jours ?

13 Si vous ne vous convertissez, il fera briller son épée : il a déjà tendu son arc, et le tient tout prêt.

14 Il a préparé pour son arc des instruments de mort : il a préparé ses flèches contre ceux qui me poursuivent avec ardeur.

15 L’ennemi a travaillé à commettre l’injustice ; il a conçu la douleur, et a enfanté l’iniquité.

16 Il a ouvert une fosse, et l’a creusée ; et il est tombé dans la même fosse qu’il avait faite.

17 La douleur qu’il a voulu me causer retournera sur lui-même ; et son injustice descendra sur sa tête.

18 Je rendrai gloire au Seigneur, à cause de sa justice ; et je chanterai des cantiques au nom du Seigneur qui est le Très-Haut.



Pour la fin, pour les pressoirs, Psaume de David.

2 SEIGNEUR, notre souverain Maître ! Que la gloire de votre nom est admirable dans toute la terre, ô vous dont la grandeur est élevée au-dessus des cieux !

3 Vous avez formé dans la bouche des enfants, et de ceux qui sont encore à la mamelle, une louange parfaite, pour confondre vos adversaires, et pour détruire l’ennemi et celui qui veut se venger.

4 Quand je considère vos cieux, qui sont les ouvrages de vos doigts ; la lune et les étoiles que vous avez fondées et établies ;

5 je m’écrie : Qu’est-ce que l’homme, pour mériter que vous vous souveniez de lui ? ou le fils de l’homme, pour être digne que vous le visitiez ?

6 Vous ne l’avez qu’un peu abaissé au-dessous des anges ; vous l’avez couronné de gloire et d’honneur.

7 Vous l’avez établi sur les ouvrages de vos mains ; vous avez mis toutes choses sous ses pieds, et les lui avez assujetties :

8 tous les troupeaux de brebis et de bœufs, et même les bêtes des champs ;

9 les oiseaux du ciel, et les poissons de la mer, qui se promènent dans les sentiers de l’Océan.

10 Seigneur, notre souverain Maître ! que la gloire de votre nom est admirable dans toute la terre !



Pour la fin, Psaume de David, pour les secrets du Fils.

2 JE vous louerai, Seigneur ! de toute l’étendue de mon cœur ; je raconterai toutes vos merveilles.

3 Je me réjouirai en vous, et je ferai paraître ma joie au dehors : je chanterai à la gloire de votre nom, ô vous qui êtes le Très-Haut !

4 parce que vous avez renversé et fait tourner en arrière mon ennemi ; ceux qui me haïssent tomberont dans la dernière faiblesse, et périront devant votre face.

5 Car vous m’avez rendu justice, et vous vous êtes déclaré pour ma cause : vous vous êtes assis sur votre trône, vous qui jugez selon la justice.

6 Vous avez repris et traité avec rigueur les nations ; et l’impie a péri : vous avez effacé leur nom pour toute l’éternité, et pour tous les siècles des siècles.

7 Les armes de l’ennemi ont perdu leur force pour toujours ; et vous avez détruit leurs villes : leur mémoire a péri avec grand bruit.

8 Mais le Seigneur demeure éternellement : il a préparé son trône pour exercer son jugement.

9 Il jugera lui-même toute la terre dans l’équité ; il jugera les peuples avec justice.

10 Le Seigneur est devenu le refuge du pauvre ; et il vient à son secours lorsqu’il en a besoin, et qu’il est dans l’affliction.

11 Que ceux-là espèrent en vous, qui connaissent votre saint nom, parce que vous n’avez point abandonné, Seigneur ! ceux qui vous cherchent.

12 Chantez des cantiques au Seigneur qui demeure dans Sion ; annoncez parmi les nations la sagesse de ses conseils :

13 parce qu’il s’est souvenu du sang de ses serviteurs, pour en prendre la vengeance ; il n’a point mis en oubli le cri des pauvres.

14 Ayez pitié de moi, Seigneur ! voyez l’état d’humiliation où mes ennemis m’ont réduit, ô vous qui me relevez et me retirez des portes de la mort !

15 voyez-le et ayez pitié de moi, afin que j’annonce toutes vos louanges aux portes de la fille de Sion : alors je serai transporté de joie, à cause du salut que vous m’aurez procuré.

16 Les nations se sont elles-mêmes engagées dans la fosse qu’elles avaient faite pour m’y faire périr : leur pied a été pris dans le même piège qu’ils avaient tendu en secret.

17 Le Seigneur sera reconnu en exerçant ses jugements : le pécheur a été pris dans les œuvres de ses mains.

18 Que les pécheurs soient précipités dans l’enfer, et toutes les nations qui oublient Dieu.

19 Car le pauvre ne sera pas en oubli pour jamais : la patience des pauvres ne sera pas frustrée pour toujours.

20 Levez-vous, Seigneur ! que l’homme ne s’affermisse pas dans sa puissance : que les nations soient jugées devant vous.

21 Etablissez, Seigneur ! un législateur sur eux, afin que les nations connaissent qu’ils sont hommes.



Selon l’hébreu.

POURQUOI, Seigneur ! vous êtes-vous retiré loin de moi, et dédaignez-vous de me regarder dans le temps de mon besoin et de mon affliction ?

2 Tandis que l’impie s’enfle d’orgueil, le pauvre est brûlé : ils sont trompés dans les pensées dont leur esprit est occupé.

3 Car le pécheur est loué dans les désirs de son âme, et le méchant est béni.

Le pécheur a irrité le Seigneur ; (4) et à cause de la grandeur de sa colère, il ne se mettra plus en peine de le chercher.

Dieu n’est point devant ses yeux : (5) ses voies sont souillées en tout temps.

Vos jugements sont ôtés de devant sa vue ; il dominera tous ses ennemis.

6 Car il a dit en son cœur : Je ne serai point ébranlé ; et de race en race je vivrai toujours sans souffrir aucun mal.

7 Sa bouche est pleine de malédiction, d’amertume et de tromperie ; le travail et la douleur sont sous sa langue.

8 Il se tient assis en embuscade avec les riches dans des lieux cachés, afin de tuer l’innocent.

Ses yeux regardent toujours le pauvre : (9) il lui dresse des embûches dans le secret, ainsi qu’un lion dans sa caverne.

Il se tient en embuscade, afin d’enlever le pauvre ; afin, dis-je, d’enlever le pauvre lorsqu’il l’attire par ses artifices.

Après qu’il l’aura surpris dans son piège, (10) il le jettera par terre ; il se baissera, et il tombera avec violence sur les pauvres, lorsqu’il se sera rendu maître d’eux.

11 Car il a dit en son cœur : Dieu a mis cela en oubli : il a détourne son visage, pour n’en voir jamais rien.

12 Levez-vous, Seigneur Dieu ! élevez votre main puissante ; et n’oubliez pas les pauvres.

13 Pourquoi l’impie a-t-il irrité Dieu ? C’est qu’il a dit en son cœur : Il n’en recherchera point la vengeance.

14 Mais vous voyez ce qui se passe : car vous considérez le travail et la douleur dont le juste est accablé, afin de livrer entre vos mains ceux qui l’oppriment.

C’est à vous que le pauvre s’abandonne ; vous serez le protecteur de l’orphelin.

15 Brisez le bras du pécheur et de celui qui est rempli de malice ; et l’on cherchera son péché, sans qu’on puisse le trouver.

16 Le Seigneur régnera éternellement, et dans les siècles des siècles ; et vous, nations, vous périrez et serez exterminées de sa terre.

17 Le Seigneur a exaucé le désir des pauvres : votre oreille, ô mon Lieu ! a entendu la préparation de leur cœur,

18 pour juger en faveur de l’orphelin et de celui qui est opprimé ; afin que l’homme n’entreprenne plus de s’élever sur la terre.



Selon la Vulgate.

Pour la fin, Psaume de David.

C’EST dans le Seigneur que je mets ma confiance : comment dites-vous à mon âme : Passez promptement sur la montagne comme un passereau ?

2 Car voilà les pécheurs qui ont déjà tendu leur arc ; ils ont préparé leurs flèches dans leur carquois, afin d’en tirer dans l’obscurité contre ceux qui ont le cœur droit.

3 Car ils ont détruit tout ce que vous aviez fait de plus grand : mais le juste, qu’a-t-il fait ?

4 Le Seigneur habite dans son saint temple : le trône du Seigneur est dans le ciel.

Ses yeux sont attentifs à regarder le pauvre : ses paupières interrogent les enfants des hommes.

5 Le Seigneur interroge le juste et l’impie : or celui qui aime l’iniquité hait son âme.

6 Il fera pleuvoir des pièges sur les pécheurs : le feu, et le soufre, et le vent impétueux des tempêtes, sont le calice qui leur sera présenté pour leur partage.

7 Car le Seigneur est juste, et il aime la justice : son visage est applique à regarder l’équité.



Pour la fin, pour l’octave, Psaume de David.

2 SAUVEZ-MOI, Seigneur ! parce qu’il n’y a plus aucun saint, parce que les vérités ont été toutes altérées par les enfants des hommes.

3 Chacun ne parle et ne s’entretient avec son prochain que de choses vaines : leurs lèvres sont pleines de tromperie, et ils parlent avec un cœur double.

4 Que le Seigneur perde entièrement toutes les lèvres trompeuses, et la langue qui se vante avec insolence.

5 Ils ont dit : Nous acquerrons de la gloire et de l’éclat par notre langue ; nos lèvres dépendent de nous et nous appartiennent : qui est notre seigneur et notre maître ?

6 Je me lèverai maintenant, dit le Seigneur, à cause de la misère de ceux qui sont sans secours, et du gémissement des pauvres.

Je procurerai leur salut en les mettant en un lieu sûr ; j’agirai en cela avec une entière liberté.

7 Les paroles du Seigneur sont des paroles chastes et pures : c’est comme un argent éprouvé au feu, purifié dans la terre, et raffiné jusqu’à sept fois.

8 Vous donc, Seigneur ! vous nous garderez, et vous nous mettrez éternellement à couvert de cette nation corrompue.

9 Les impies marchent en tournant sans cesse : vous avez, Seigneur ! selon la profondeur de votre sagesse, multiplié les enfants des hommes.



Pour la fin, Psaume de David.

2 JUSQUES à quand, Seigneur ! m’oublierez-vous toujours ? jusques à quand détournerez-vous de moi votre face ?

3 Jusques à quand mon âme sera-t-elle agitée de différentes pensées, et mon cœur d’inquiétudes pendant tout le jour ? jusque ? à quand mon ennemi sera-t-il élevé au-dessus de moi ?

4 Regardez-moi, et exaucez-moi, Seigneur mon Dieu ! éclairez mes yeux, afin que je ne m’endorme jamais dans la mort :

5 de peur que mon ennemi ne dise : J’ai eu l’avantage sur lui. Car ceux qui me persécutent ressentiront une grande joie, s’il arrive que je sois ébranlé.

6 Mais j’ai mis mon espérance dans votre miséricorde : mon cœur sera transporté de joie, à cause du salut que vous me procurerez.

Je chanterai des cantiques au Seigneur, qui m’a comblé de faveurs ; et je ferai retentir des airs à la gloire du nom du Seigneur, qui est le Très-Haut.



Pour la fin, Psaume de David.

L’INSENSÉ a dit dans son cœur : Il n’y a point de Dieu. Ils se sont corrompus, et sont devenus abominables dans toutes leurs affections et leurs désirs : il n’y eu a point qui fasse le bien, il n’y en a pas un seul.

2 Le Seigneur a regardé du haut du ciel sur les enfants des hommes, afin de voir s’il en trouvera quelqu’un qui ait de l’intelligence, ou qui cherche Dieu.

3 Mais tous se sont détournés de la droite voie, ils sont tous devenus inutiles : il n’y en a point qui fasse le bien, il n’y en a pas un seul.

Leur gosier est comme un sépulcre ouvert ; ils se servent de leurs langues pour tromper ; le venin des aspics est sous leurs lèvres.

Leur bouche est remplie de malédiction et d’amertume ; leurs pieds courent avec vitesse pour répandre le sang.

Toutes leurs voies ne tendent qu’à affliger et opprimer les autres ; et ils n’ont point connu la voie de la paix : la crainte de Dieu n’est point devant leurs yeux.

4 Tous ces hommes qui commettent l’iniquité, ne connaîtront-ils donc point enfin ma justice ; eux qui dévorent mon peuple ainsi qu’un morceau de pain ?

Ils n’ont point invoqué le Seigneur : (5) ils ont tremblé et ont été effrayés là où il n’y a aucun lieu de craindre.

Car le Seigneur ne se trouve que parmi les justes ; (6) mais vous avez voulu confondre le pauvre dans le dessein qu’il a pris ; parce que le Seigneur est son espérance.

7 Qui fera sortir de Sion le salut d’Israël ? Quand le Seigneur aura fait finir la captivité de son peuple, Jacob sera transporté de joie, et Israël sera rempli d’allégresse.



Psaume de David.

SEIGNEUR ! qui demeurera dans votre tabernacle ? ou qui reposera sur votre sainte montagne ?

2 Ce sera celui qui vit sans tache, et qui pratique la justice ;

qui parle sincèrement selon la vérité qui est dans son cœur, (3) qui n’a point usé de tromperie dans ses paroles ;

qui n’a point fait de mal à son prochain, et qui n’a point écouté les calomnies contre ses frères.

4 Le méchant paraît à ses yeux comme un néant ; mais il relève et il honore ceux qui craignent le Seigneur.

Il ne trompe jamais son prochain dans les serments qu’il lui fait ; (5) il ne donne point son argent à usure, et ne reçoit point de présents pour opprimer l’innocent.

Quiconque pratique ces choses, ne sera point ébranlé dans toute l’éternité.



L’inscription du titre, pour David.

C O N S E R V E Z - M O I, Seigneur ! parce que j’ai mis en vous mon espérance. J’ai dit au Seigneur : Vous êtes mon Dieu : car vous n’avez aucun besoin de mes biens.

3 Il a fait paraître d’une manière admirable toutes mes volontés à l’égard des saints qui sont dans sa terre.

4 Après que leurs infirmités se sont multipliées, ils ont couru avec vitesse.

Je ne les réunirai point dans des assemblées particulières pour répandre le sang des bêtes ; et je ne me souviendrai plus de leurs noms pour en parler.

5 Le Seigneur est la part qui m’est échue en héritage, et la portion qui m’est destinée : c’est vous, Seigneur ! qui me rendrez l’héritage qui m’est propre.

6 Le sort m’est échu d’une manière très-avantageuse : car mon héritage est excellent.

7 Je bénirai le Seigneur de m’avoir donné l’intelligence, et de ce que jusque dans la nuit même mes reins m’ont repris et instruit.

8 Je regardais le Seigneur, et l’avais toujours devant mes yeux ; parce qu’il est à mon côté droit pour empêcher que je ne sois ébranlé.

9 C’est pour cela que mon cœur s’est réjoui, et que ma langue a chanté des cantiques de joie, et que de plus ma chair même se reposera dans l’espérance.

10 Car vous ne laisserez point mon âme dans l’enfer, et ne souffrirez point que votre Saint éprouve la corruption.

11 Vous m’avez donné la connaissance des voies de la vie : vous me comblerez de joie en me montrant votre visage : des délices ineffables sont éternellement à votre droite.



Prière de David.

ECOUTEZ, Seigneur ! favorablement la justice de ma cause ; soyez attentif à mon humble supplication : ouvrez vos oreilles à la prière que je vous présente avec des lèvres qui ne sont point trompeuses.

2 Que mon jugement sorte de la lumière de votre visage ; que vos yeux regardent ce qu’il y a d’équitable dans ma cause.

3 Vous avez mis mon cœur à l’épreuve, et vous l’avez visité durant la nuit : vous m’avez éprouve par le feu ; et l’iniquité ne s’est point trouvée en moi.

Afin que ma bouche ne parle point (4) selon les œuvres des hommes, j’ai eu soin, à cause des paroles qui sont sorties de vos lèvres, de garder exactement des voies dures et pénibles.

5 Affermissez mes pas dans vos sentiers, afin que mes pieds ne soient point ébranlés.

6 J’ai crié vers vous, ô Dieu ! parce que vous m’avez exaucé ; prêtez l’oreille pour m’écouter, et exaucez mes paroles.

Faites paraître d’une manière éclatante vos miséricordes, vous qui sauvez ceux qui espèrent en vous.

Gardez-moi de ceux qui résistent à votre droite ; (8) gardez-moi comme la prunelle de l’œil : couvrez-moi sous l’ombre de vos ailes, (9) et protégez-moi contre les impies qui me comblent d’affliction.

Mes ennemis ont environné mon âme de toutes parts ; (10) ils ont fermé sur moi leurs entrailles ; leur bouche a parlé avec orgueil.

11 Après qu’ils m’ont rejeté, ils m’assiègent maintenant : et ils ont résolu de tenir leurs yeux baissés vers la terre.

12 Ils ont aspiré à me perdre, comme un lion qui est préparé à ravir sa proie, et comme le petit d’un lion qui habite dans des lieux cachés.

13 Levez-vous, Seigneur ! prévenez-le, et faites-le tomber lui-même : délivrez mon âme de l’impie, et arrachez votre épée (14) d’entre les mains des ennemis de votre droite.

Seigneur ! séparez-les en les ôtant de la terre au milieu de leur vie, d’avec ceux qui ne sont qu’en petit nombre : leur ventre est rempli des biens qui sont renfermés dans vos trésors.

Ils sont rassasiés par la multitude de leurs enfants ; et ils ont laissé ce qui leur restait de biens à leurs petits-enfants.

15 Mais pour moi je paraîtrai devant vos yeux avec la seule justice ; et je serai rassasié, lorsque vous aurez fait paraître votre gloire.



Pour la fin, à David, serviteur du Seigneur, lequel a prononcé à la gloire du Seigneur les paroles de ce cantique, au jour où le Seigneur l’a délivre, de la main de tous ses ennemis, et de la main de Saül ; et il a dit :

2 JE vous aimerai, Seigneur ! vous qui êtes toute ma force. (3) Le Seigneur est mon ferme appui, mon refuge, et mon libérateur.

Mon Dieu est mon aide, et j’espérerai en lui : il est mon défenseur et la force de laquelle dépend mon salut ; et il m’a reçu sous sa protection.

4 J’invoquerai le Seigneur en le louant : et il me sauvera de mes ennemis.

5 Les douleurs de la mort m’ont environné ; et les torrents de l’iniquité m’ont rempli de trouble.

6 J’ai été assiégé par les douleurs de l’enfer ; et les filets de la mort m’ont enveloppé.

7 Dans mon affliction j’ai invoqué le Seigneur, et j’ai poussé mes cris vers mon Dieu.

Et de son saint temple il a exaucé ma voix ; et le cri que j’ai poussé en sa présence a pénétré jusqu’a ses oreilles.

8 La terre a été émue, et elle a tremblé : les fondements des montagnes ont été secoués et ébranlés, à cause que le Seigneur s’est mis en colère contre eux.

9 Sa colère a fait élever la fumée, et le feu s’est allumé par ses regards : des charbons en ont été embrasés.

10 Il a abaissé les cieux, et est descendu ; un nuage obscur est sous ses pieds.

11 Il est monté sur les chérubins, et il s’est envolé ; il a volé sur les ailes des vents.

12 Il a choisi sa retraite dans les ténèbres : il a sa tente tout autour de lui ; et cette tente est l’eau ténébreuse des nuées de l’air.

13 Les nuées se sont fendues par l’éclat de sa présence : et il en a fait sortir de la grêle et des charbons de feu.

14 Le Seigneur a tonné du haut du ciel : le Très-Haut a fait entendre sa voix ; et il a fait tomber de la grêle et des charbons de feu.

15 Il a tiré ses flèches contre eux, et il les a dissipés ; il a fait briller partout les éclairs, et il les a troublés et renversés.

16 Les sources des eaux ont paru ; et les fondements du vaste corps de la terre ont été découverts par un effet de vos menaces, Seigneur ! et par le souffle impétueux de votre colère.

17 Il a envoyé son secours du haut du ciel ; et m’ayant pris, il m’a tiré du milieu des grandes eaux.

18 Il m’a arraché d’entre les mains de mes ennemis qui étaient très-forts, et de ceux qui me haïssaient ; parce qu’ils étaient devenus plus puissants que moi.

19 Ils m’ont assailli au jour de mon affliction ; et le Seigneur s’est rendu mon protecteur.

20 Il m’a retiré et comme mis au large : il m’a sauvé par un effet de sa bonne volonté pour moi.

21 Le Seigneur me rendra selon ma justice ; il me récompensera selon la pureté de mes mains.

22 Car j’ai gardé les voies du Seigneur ; et je n’ai point commis d’infidélité contre mon Dieu.

23 Car tous ses jugements sont présents devant mes yeux ; et je n’ai point rejeté de devant moi ses ordonnances pleines de justice.

24 Je me conserverai pur avec lui ; et j’aurai soin de me garder du fond d’iniquité qui est en moi.

25 Et le Seigneur me rendra selon ma justice, et selon la pureté de mes mains qui est présente devant ses yeux.

26 Vous serez saint avec celui qui est saint, et innocent avec l’homme qui est innocent.

27 Vous serez pur et sincère avec celui qui est pur et sincère ; et à l’égard de celui dont la conduite n’est pas droite, vous vous conduirez avec une espèce de dissimulation et de détour.

28 Car vous sauverez le peuple qui est humble ; et vous humilierez les yeux des superbes.

29 Car c’est vous, Seigneur ! qui allumez ma lampe : mon Dieu ! éclairez mes ténèbres.

30 Car c’est par vous que je serai délivré de la tentation ; et ce sera par le secours de mon Dieu que je passerai le mur.

31 La voie de mon Dieu est toute pure : les paroles du Seigneur sont pures comme l’or qui a passé par le feu : il est le protecteur de tous ceux qui espèrent en lui.

32 Car quel autre Dieu y a-t-il que le Seigneur ? et quel autre Dieu y a-t-il que notre Dieu ?

33 Le Dieu qui m’a revêtu de force, et qui a fait que ma voie a été sans tache ;

34 qui a rendu mes pieds aussi vîtes que ceux des cerfs, et m’a établi sur les lieux hauts ;

35 qui instruit mes mains pour le combat : et c’est vous, ô mon Dieu ! qui avez fait de mes bras comme un arc d’airain ;

36 qui m’avez donné votre protection pour me sauver, et qui m’avez soutenu par votre droite.

Votre sainte discipline m’a corrigé et instruit jusqu’à la fin ; et cette même discipline m’instruira encore.

37 Vous avez élargi sous moi la voie où je marchais ; et mes pieds ne se sont point affaiblis.

38 Je poursuivrai mes ennemis, et les atteindrai ; et je ne m’en retournerai point qu’ils ne soient entièrement défaits.

39 Je les romprai, et ils ne pourront tenir ferme devant moi ; ils tomberont sous mes pieds.

40 Car vous m’avez revêtu de force pour la guerre ; et vous avez abattu sous moi ceux qui s’élevaient contre moi.

41 Vous avez fait tourner le dos à mes ennemis devant moi ; et vous avez exterminé ceux qui me haïssaient.

42 Ils ont crié, mais il n’y avait personne pour les sauver : ils ont crié au Seigneur, et il ne les a point exaucés.

43 Je les briserai comme la poussière que le vent emporte : je les ferai disparaître comme la boue des rues.

44 Vous me délivrerez des contradictions du peuple : vous m’établirez Chef des nations.

Un peuple que je n’avais point connu m’a été assujetti : (15) il m’a obéi aussitôt qu’il a entendu ma voix.

Des enfants étrangers ont agi avec dissimulation à mon égard : (46) des enfants étrangers sont tombés dans la vieillesse ; ils ont boité et n’ont plus marché dans leurs voies.

47 Vive le Seigneur, et que mon Dieu soit béni ! que le Dieu qui me sauve soit glorifié !

48 vous, ô Dieu ! qui prenez le soin de me venger, et qui me soumettez les peuples ; vous qui me délivrez de la fureur de mes ennemis.

49 Vous m’élèverez au-dessus de ceux qui s’élèvent contre moi ; vous m’arracherez des mains de l’homme injuste et méchant.

50 C’est pour cela que je vous louerai, Seigneur ! parmi les nations ; et que je chanterai un cantique à la gloire de votre nom :

51 à la gloire du Seigneur, qui opère avec tant de magnificence le salut de son roi, et qui fait miséricorde à David, son Christ, et à sa postérité dans tous les siècles.



Pour la fin, Psaume de David.

2 LES cieux racontent la gloire de Dieu, et le firmament publie les ouvrages de ses mains.

3 Un jour annonce cette vérité à un autre jour ; et une nuit en donne la connaissance à une autre nuit.

4 Il n’y a point de langue, ni de différent langage, au milieu de qui leur voix ne soit entendue.

5 Leur bruit s’est répandu dans toute la terre ; et leurs paroles se sont fait entendre jusqu’aux extrémités du monde.

Il a établi sa tente dans le soleil ; (6) il est lui-même comme un époux qui sort de sa chambre nuptiale : il sort plein d’ardeur pour courir comme un géant dans sa carrière.

7 Il part de l’extrémité du ciel ; il arrive jusqu’à l’autre extrémité ; et il n’y a personne qui se cache à sa chaleur.

8 La loi du Seigneur est sans tache ; elle convertit les âmes : le témoignage du Seigneur est fidèle ; il donne la sagesse aux petits.

9 Les ordonnances du Seigneur sont droites ; elles font naître la joie dans les cœurs : le précepte du Seigneur est rempli de lumière ; il éclaire les yeux.

10 La crainte du Seigneur est sainte ; elle subsiste dans tous les siècles : les jugements du Seigneur sont véritables, et pleins de justice en eux-mêmes.

11 Ils sont plus désirables que l’abondance de l’or et des pierres précieuses, et plus doux que n’est le miel, et que le rayon de miel le plus excellent.

12 Aussi votre serviteur les garde avec soin ; et en les gardant, il y trouve une grande récompense.

13 Qui est celui qui connaît ses fautes ? Purifiez-moi, mon Dieu ! de celles qui sont cachées en moi, (14) et préservez votre serviteur de la corruption des étrangers.

Si je n’en suis point dominé, je serai alors sans tache, et purifié d’un très grand péché.

15 Alors les paroles de ma bouche vous seront agréables, aussi bien que la méditation secrète de mon cœur, que je ferai toujours en votre présence, Seigneur ! qui êtes mon aide et mon Rédempteur.



Pour la fin, Psaume de David.

2 QUE le Seigneur vous exauce au jour de l’affliction : que le nom du Dieu de Jacob vous protège.

3 Qu’il vous envoie du secours de son lieu saint ; et que de la montagne de Sion il soit votre défenseur.

4 Qu’il se souvienne de tous vos sacrifices ; et que l’holocauste que vous lui offrez lui soit agréable.

5 Qu’il vous accorde toutes choses selon votre cœur ; et qu’il accomplisse tous vos desseins.

6 Nous nous réjouirons à cause du salut que vous recevrez ; et nous nous glorifierons dans le nom de notre Dieu.

Que le Seigneur vous accorde toutes vos demandes : (7) c’est présentement que j’ai connu que le Seigneur a sauvé son Christ.

Il l’exaucera du haut du ciel, qui est son sanctuaire ; le salut qu’opère sa droite, est d’une force invincible.

8 Ceux-là se confient dans leurs chariots, et ceux-ci dans leurs chevaux : mais pour nous, nous aurons recours à l’invocation du nom du Seigneur, notre Dieu.

9 Quant à eux, ils se sont trouvés comme liés, et ils sont tombés ; au lieu que nous nous sommes relevés, et avons été redressés.

10 Seigneur ! sauvez le roi ; et exaucez-nous au jour où nous vous aurons invoqué.



Pour la fin, Psaume de David.

2 SEIGNEUR ! le roi se réjouira dans votre force ; et il sera transporté de joie, à cause du salut que vous lui avez procuré.

3 Vous lui avez accordé le désir de son cœur ; et vous ne l’avez point frustré de la demande de ses lèvres.

4 Car vous l’avez prévenu de bénédictions et de douceurs ; vous avez mis sur sa tête une couronne de pierres précieuses.

5 II a demandé que vous lui conservassiez la vie ; et les jours que vous lui avez accordés s’étendront dans tous les siècles, et dans l’éternité.

6 Le salut que vous lui avez procuré est accompagné d’une grande gloire : vous couvrirez sa tête de gloire, et lui donnerez une beauté admirable.

7 Car vous le rendrez le sujet des bénédictions de toute la postérité : vous lui donnerez une joie pleine et parfaite, en lui montrant votre visage.

8 Parce que le roi espère au Seigneur, la miséricorde du Très-Haut le rendra inébranlable.

9 Que votre main s’appesantisse sur tous vos ennemis ; que votre droite se fasse sentir à tous ceux qui vous haïssent.

10 Vous les embraserez comme un four ardent au temps où vous montrerez votre visage enflammé : la colère du Seigneur les jettera dans le trouble, et le feu les dévorera.

11 Vous exterminerez leurs enfants de dessus la terre, et leur race du milieu des hommes :

12 parce qu’ils ont travaillé à faire tomber toute sorte de maux sur vous : ils ont conçu des desseins qu’ils n’ont pu exécuter.

13 Car vous leur ferez tourner le dos ; et vous disposerez leur visage à recevoir les coups qui vous restent.

14 Elevez-vous, Seigneur ! en faisant paraître votre puissance : nous chanterons et nous publierons par nos cantiques les merveilles de votre pouvoir.



Pour la fin, pour le secours du matin, Psaume de David.

2 O DIEU ! ô mon Dieu ! jetez sur moi vos regards ; pourquoi m’avez-vous abandonné ? La voix de mes péchés est bien opposée au salut que j’attends.

3 Mon Dieu ! je crierai pendant le jour, et vous ne m’exaucerez pas ; je crierai pendant la nuit, et l’on ne me l’imputera point à folie.

4 Mais pour vous, vous habitez dans le lieu saint, vous qui êtes la louange d’Israël.

5 Nos pères ont espéré en vous ; ils ont espéré, et vous les avez délivrés.

6 Ils ont crié vers vous, et ils ont été sauvés ; ils ont espéré en vous, et ils n’ont point été confondus.

7 Mais pour moi, je suis un ver de terre, et non un homme ; je suis l’opprobre des hommes et le rebut du peuple.

8 Ceux qui me voyaient se sont tous moqués de moi ; ils en parlaient avec outrage, et ils m’insultaient en remuant la tête.

9 Il a espéré au Seigneur, disaient-ils, que le Seigneur le délivre maintenant : qu’il le sauve, s’il est vrai qu’il l’aime.

10 Il est vrai, Seigneur ! que c’est vous qui m’avez tiré du ventre de ma mère ; et que vous avez été mon espérance dès le temps que je suçais ses mamelles.

11 J’ai été mis entre vos mains au sortir de son sein ; vous avez été mon Dieu, dès que j’ai quitté les entrailles de ma mère.

12 Ne vous retirez pas de moi ; parce que l’affliction est proche ; parce qu’il n’y a personne qui m’assiste.

13 J’ai été environné par un grand nombre de jeunes bœufs, et assiégé par des taureaux gras.

14 Ils ouvraient leur bouche pour me dévorer, comme un lion ravissant et rugissant.

15 Je me suis répandu comme l’eau, et tous mes os se sont déplacés ; mon cœur au milieu de mes entrailles a été semblable à la cire qui se fond.

16 Toute ma force est desséchée comme la terre qui est cuite au feu ; ma langue est demeurée attachée a mon palais ; et vous m’avez conduit jusqu’à la poussière du tombeau.

17 Car un grand nombre de chiens m’ont environné ; une assemblée de personnes remplies de malice m’a assiégé. Ils ont percé mes mains et mes pieds ; (18) et ils ont compté tous mes os.

Ils se sont appliqués à me regarder et à me considérer ; (19) ils ont partagé entre eux mes habits, et ils ont jeté le sort sur ma robe.

20 Mais pour vous, Seigneur ! n’éloignez point votre assistance de moi ; appliquez-vous à me défendre.

21 Délivrez mon âme de l’épée, ô Dieu ! délivrez de la puissance du chien mon âme qui est tout à fait abandonnée.

22 Sauvez-moi de la gueule du lion, et des cornes des licornes dans cet état d’humiliation où je suis.

23 Je ferai connaître votre saint nom à mes frères ; je publierai vos louanges au milieu de l’assemblée.

24 Vous qui craignez le Seigneur, louez-le ; glorifiez-le, vous tous qui êtes la race de Jacob ; qu’il soit craint par toute la postérité d’Israël.

25 Car il n’a point méprisé ni dédaigné l’humble supplication du pauvre ; et il n’a point détourné de moi son visage ; mais il m’a exaucé lorsque je criais vers lui.

26 Vous serez le sujet de mes louanges dans une grande assemblée ; je rendrai mes vœux à Dieu en présence de ceux qui le craignent.

27 Les pauvres mangeront, et ils seront rassasiés ; et ceux qui cherchent le Seigneur le loueront : leurs cœurs vivront dans toute l’éternité.

28 Tous les peuples jusqu’aux extrémités de la terre se ressouviendront du Seigneur, et se convertiront à lui : toutes les nations se prosterneront devant lui et l’adoreront.

29 Car c’est au Seigneur qu’appartient la souveraineté ; et il régnera sur les nations.

30 Tous les riches de la terre ont mangé et ont adoré ; tous ceux qui descendent dans la terre, tomberont en sa présence.

Et mon âme vivra pour lui ; (31 ) et ma race le servira.

La postérité qui doit venir sera déclarée appartenir au Seigneur : (32) et les cieux annonceront sa justice au peuple qui doit naître dans la suite, au peuple qui a été fait par le Seigneur.



Psaume de David.

C’EST le Seigneur qui me conduit : rien ne pourra me manquer.

2 Il m’a établi dans un lieu abondant en pâturages ; il m’a élevé près d’une eau fortifiante.

3 Il a fait revenir mon âme ; il m’a conduit par les sentiers de la justice, pour la gloire de son nom.

4 Car quand même je marcherais au milieu de l’ombre de la mort, je ne craindrai aucuns maux, parce que vous êtes avec moi.

Votre houlette et votre bâton ont été le sujet de ma consolation.

5 Vous avez préparé une table devant moi contre ceux qui me persécutent ; vous avez oint ma tête avec une huile de parfums. Que mon calice qui a la force d’enivrer, (6) est admirable !

Et votre miséricorde me suivra dans tous les jours de ma vie ; afin que j’habite éternellement dans la maison du Seigneur.



Le premier de la semaine, Psaume de David.

C’EST au Seigneur qu’appartient la terre, et tout ce qu’elle contient, toute la terre et tous ceux qui l’habitent.

2 Car c’est lui qui l’a fondée au-dessus des mers, et établie au-dessus des fleuves.

3 Qui est-ce qui montera sur la montagne du Seigneur ? ou qui s’arrêtera dans son lieu saint ?

4 Ce sera celui dont les mains sont innocentes et le cœur pur ; qui n’a point pris son âme en vain, ni fait un serment faux et trompeur à son prochain.

5 C’est celui-là qui recevra du Seigneur la bénédiction, et qui obtiendra miséricorde de Dieu, son Sauveur.

6 Telle est la race de ceux qui le cherchent sincèrement, de ceux qui cherchent à voir la face du Dieu de Jacob.

7 Levez vos portes, ô princes ! et vous, portes éternelles, levez-vous et vous ouvrez, afin de laisser entrer le Roi de gloire.

8 Qui est ce Roi de gloire ? Le Seigneur qui est vraiment fort et puissant, le Seigneur qui est puissant dans les combats.

9 Levez vos portes, ô princes ! et vous, portes éternelles, levez-vous et vous ouvrez, afin de laisser entrer le Roi de gloire.

10 Qui est donc ce Roi de gloire ? Le Seigneur des armées est lui-même ce Roi de gloire.



Pour la fin, Psaume de David.

(ALEPH.) C’est vers vous, Seigneur ! que j’ai élevé mon âme : (2) mon Dieu ! c’est en vous que je mets ma confiance.

(Beth.) Ne permettez pas que je tombe dans la confusion, ni que mes ennemis se moquent de moi.

3 (Ghimel.) Car tous ceux qui vous attendent avec patience ne seront point confondus : mais que tous ceux qui commettent l’iniquité en vain, soient couverts de confusion.

4 (Daleth.) Montrez-moi, Seigneur ! vos voies, et enseignez-moi vos sentiers.

5 (Hé.) Conduisez-moi dans la voie de votre vérité, et instruisez-moi ; parce que vous êtes le Dieu, mon Sauveur, et que je vous ai attendu avec constance durant tout le jour.

6 (Zaïn.) Souvenez-vous de vos bontés, Seigneur ! et de vos miséricordes que vous avez fait paraître de tout temps.

7 (Cheth.) Ne vous souvenez point des fautes de ma jeunesse, ni de mes ignorances : souvenez-vous de moi selon votre miséricorde ; souvenez-vous-en, Seigneur ! à cause de votre bonté.

8 (Teth.) Le Seigneur est plein de douceur et de droiture : c’est pour cela qu’il donnera à ceux qui pèchent, la loi qu’ils doivent suivre dans la voie.

9 (Jod.) Il conduira dans la justice ceux qui sont dociles, il enseignera ses voies à ceux qui sont doux.

10 (Caph.) Toutes les voies du Seigneur ne sont que miséricorde et vérité, pour ceux qui recherchent son alliance et ses préceptes.

11 (Lamed.) Vous me pardonnerez mon péché, Seigneur ! parce qu’il est grand ; et vous le ferez pour la gloire de votre nom.

12 (Mem.) Qui est l’homme qui craint le Seigneur ? Il lui a établi une loi dans la voie qu’il a choisie.

13 (Noun.) Son âme demeurera paisiblement dans la jouissance des biens ; et sa race aura la terre en héritage.

14 (Samech.) Le Seigneur est le ferme appui de ceux qui le craignent, et il doit leur faire connaître son alliance.

15 (Aïn.) Je tiens mes yeux toujours élevés vers le Seigneur ; parce que c’est lui qui retirera mes pieds du piège qu’on m’aura dressé.

16 (Phé.) Jetez vos regards sur moi, et ayez compassion de moi : car je suis seul et pauvre.

17 (Tsadé.) Les afflictions se sont multipliées au fond de mon cœur : délivrez-moi des nécessités malheureuses où je suis réduit.

18 (Coph.) Regardez l’état si humilié et si pénible où je me trouve ; et remettez-moi tous mes péchés.

19 (Resh.) Jetez les yeux sur mes ennemis, sur leur multitude, et sur la haine injuste qu’ils me portent.

20 (Shin.) Gardez mon âme, et me délivrez : ne permettez pas que je rougisse, après avoir espéré en vous.

21 (Thau.) Les innocents et ceux dont le cœur est droit sont demeurés attachés à moi, parce que je vous ai attendu avec patience.

22 Rachetez Israël, ô Dieu ! et délivrez-le de tous les maux dont il est affligé.



Pour la fin, Psaume de David.

JUGEZ-MOI, Seigneur ! parce que j’ai marché dans mon innocence ; et ayant mis mon espérance au Seigneur, je ne serai point affaibli.

2 Eprouvez-moi, Seigneur ! et sondez-moi ; éprouvez comme par le feu mes reins et mon cœur.

3 Car votre miséricorde est devant mes yeux, et je trouve ma joie dans votre vérité.

4 Je ne me suis point assis dans l’assemblée de la vanité et du mensonge ; et je n’entrerai point dans le lieu où sont ceux qui commettent l’iniquité.

5 Je hais l’assemblée des personnes remplies de malignité, et je ne m’assiérai point avec les impies.

6 Je laverai mes mains dans la compagnie des innocents ; et je me tiendrai, Seigneur ! autour de votre autel :

7 afin que j’entende la voix de vos louanges, et que je raconte moi-même toutes vos merveilles.

8 Seigneur ! j’ai aimé uniquement la beauté de votre maison, et le lieu où habite votre gloire.

9 Ne perdez pas, ô Dieu ! mon âme avec les impies, ni ma vie avec les hommes sanguinaires ;

10 de qui les mains sont souillées d’iniquité, et dont la droite est remplie de présents.

11 Car pour moi, j’ai marché dans mon innocence ; daignez donc me racheter, et avoir pitié de moi.

12 Mon pied est demeuré ferme dans la droiture de la justice : je vous bénirai, Seigneur ! dans les assemblées.



Psaume de David, avant qu’il fut oint

LE Seigneur est ma lumière et mon salut ; qui craindrai-je ? Le Seigneur est le défenseur de ma vie ; qui pourra me faire trembler ?

2 Lorsque ceux qui veulent me perdre ont été près de fondre sur moi, comme pour dévorer ma chair ; ces mêmes ennemis qui me persécutent, ont été affaiblis et sont tombés.

3 Quand des armées seraient campées contre moi, mon cœur ne serait point effrayé ; quand on me livrerait un combat, alors même je serai encore plein de confiance.

4 J’ai demandé au Seigneur une seule chose, et je la rechercherai uniquement : c’est d’habiter dans la maison du Seigneur tous les jours de ma vie ; afin que je contemple les délices du Seigneur, et que je considère son temple.

5 Car il m’a caché dans son tabernacle ; et il m’a protégé au jour de l’affliction en me mettant dans le secret de son tabernacle : il m’a élevé sur la pierre.

6 Et dès maintenant il a élevé ma tête au-dessus de mes ennemis : j’ai fait plusieurs tours, et j’ai immolé dans son tabernacle une hostie avec des cris et des cantiques de joie ; je chanterai et je ferai retentir des hymnes à la gloire du Seigneur.

7 Exaucez, Seigneur ! la voix par laquelle j’ai crié vers vous ; ayez pitié de moi, et exaucez-moi.

8 Mon cœur vous a dit : Mes yeux vous cherchent. Je chercherai, Seigneur ! votre visage.

9 Ne détournez pas de moi votre face ; et ne vous retirez point de votre serviteur dans votre colère.

Soyez mon aide tout-puissant ; ne m’abandonnez point ; et ne me méprisez pas, ô Dieu, mon Sauveur !

10 Car mon père et ma mère m’ont quitté : mais le Seigneur s’est chargé de moi, pour en prendre soin.

11 Prescrivez-moi, Seigneur ! la loi que je dois suivre dans votre voie, et daignez à cause de mes ennemis me conduire dans le droit sentier.

12 Ne me livrez pas à la volonté de ceux qui m’affligent ; parce que des témoins d’iniquité se sont élevés contre moi, et que l’iniquité a menti contre elle-même.

13 Je crois fermement voir un jour les biens du Seigneur dans la terre des vivants.

14 Attendez le Seigneur : agissez avec courage : que votre cœur prenne une nouvelle force, et soyez ferme dans l’attente du Seigneur.



Psaume de David, ou pour David.

JE crierai vers vous, Seigneur ! ne gardez pas le silence à mon égard, ô mon Dieu ! de peur que, si vous refusez de me répondre, je ne sois semblable à ceux qui descendent dans la fosse.

2 Exaucez, Seigneur ! la voix de mon humble supplication, lorsque je vous prie, lorsque j’élève mes mains vers votre saint temple.

3 Ne m’entraînez pas avec les pécheurs, et ne me perdez pas avec ceux qui commettent l’iniquité, qui parlent de paix avec leur prochain, et qui dans leurs cœurs ne pensent qu’à faire du mal.

4 Rendez-leur selon leurs œuvres, et selon la malignité de leurs desseins ; traitez-les selon que les œuvres de leurs mains le méritent, et donnez-leur la récompense qui leur est due.

5 Car ils ne sont point entrés dans l’intelligence des ouvrages du Seigneur et des œuvres de ses mains : vous les détruirez, et ne les rétablirez plus.

6 Que le Seigneur soit béni, parce qu’il a exaucé la voix de mon humble supplication.

7 Le Seigneur est mon aide et mon protecteur : mon cœur a mis en lui son espérance, et j’ai été secouru ; ma chair même a comme refleuri : c’est pourquoi je le louerai de tout mon cœur.

8 Le Seigneur est la force de son peuple, et le protecteur qui sauve son Christ en tant de rencontres.

9 Sauvez, Seigneur ! votre peuple, et bénissez votre héritage : conduisez-les, et élevez-les jusque dans l’éternité.



Psaume de David, pour la perfection, ou la consommation du tabernacle.

APPORTEZ au Seigneur vos présents, enfants de Dieu ; apportez au Seigneur les petits des béliers : rendez au Seigneur la gloire et l’honneur qui lui sont dus.

2 Rendez au Seigneur la gloire que vous devez à son nom ; adorez le Seigneur à l’entrée de son tabernacle.

3 La voix du Seigneur a retenti sur les eaux ; le Dieu de majesté a tonné ; le Seigneur s’est fait entendre sur une grande abondance d’eaux.

4 La voix du Seigneur est accompagnée de force : la voix du Seigneur est pleine de magnificence et d’éclat.

5 La voix du Seigneur brise les cèdres ; et le Seigneur brisera les cèdres du Liban.

6 Il les brisera et les mettra en pièces aussi facilement que si c’étaient de jeunes taureaux du Liban, ou les petits des licornes chéris de leurs mères.

7 La voix du Seigneur divise les flammes et les feux qui sortent des nuées : (8) la voix du Seigneur ébranle le désert ; le Seigneur remuera et agitera le désert de Cadès.

9 La voix du Seigneur prépare les cerfs, et découvre les lieux sombres et épais ; et dans son temple tous publieront sa gloire.

10 Le Seigneur fait demeurer un déluge sur la terre : et le Seigneur sera assis comme le Roi souverain dans toute l’éternité.

11 Le Seigneur donnera la force à son peuple : le Seigneur bénira son peuple en lui donnant la paix.



Psaume peur servir de cantique à la dédicace de la maison de David.

2 JE publierai vos grandeurs, Seigneur ! parce que vous m’avez relevé, et que vous n’avez pas donné lieu à mes ennemis de se réjouir sur mon sujet.

3 Seigneur mon Dieu ! j’ai crié vers vous, et vous m’avez guéri.

4 Vous avez, Seigneur ! retiré mon âme de l’enfer ; vous m’avez sauvé du milieu de ceux qui descendent dans la fosse.

5 Chantez des cantiques au Seigneur, vous qui êtes ses saints, et célébrez par vos louanges sa mémoire sainte.

6 Car la colère qu’il a fait paraître envers moi est venue d’un juste sujet d’indignation, et la vie qu’il m’a rendue est un pur effet de sa volonté : les pleurs se répandent le soir, et la joie viendra le matin.

7 Pour moi, j’ai dit étant dans l’abondance : Je ne déchoirai jamais de cet état.

8 C’était, Seigneur ! par un pur effet de votre volonté, que vous m’aviez affermi dans l’état florissant où j’étais : mais vous avez détourné votre visage de dessus moi, et aussitôt j’ai été rempli de trouble.

9 Je crierai vers vous, Seigneur ! et j’adresserai mes prières à mon Dieu.

10 Quelle utilité retirerez-vous de ma mort, lorsque je descendrai dans la pourriture du tombeau ? Est-ce que la poussière pourra vous louer ? Publiera-t-elle votre vérité ?

11 Le Seigneur m’a entendu ; il a eu pitié de moi : le Seigneur s’est déclaré mon protecteur.

12 Vous avez changé mes gémissements en réjouissance : vous avez déchiré le sac dont je m’étais revêtu ; et vous m’avez tout environné de joie ;

13 afin qu’au milieu de ma gloire je chante vos louanges, et que je ne sente plus les pointes de la tristesse : Seigneur mon Dieu ! je vous louerai et vous rendrai grâces éternellement.



Pour la fin, Psaume de David, pour l’extase.

C’EST en vous, Seigneur ! que j’ai mis mon espérance ; ne permettez pas que je sois confondu pour jamais : délivrez-moi selon votre justice.

3 Rendez votre oreille attentive à mes prières : hâtez-vous de me retirer de ce danger : que je trouve en vous un Dieu qui soit mon protecteur et un asile assuré, afin que vous me sauviez.

4 Car vous êtes ma force et mon refuge ; et à cause de votre nom vous me conduirez et me nourrirez.

5 Vous me tirerez de ce piège qu’ils m’avaient caché : parce que vous êtes mon protecteur.

6 Je remets mon âme entre vos mains : vous m’avez racheté, Seigneur, Dieu de vérité !

7 Vous haïssez ceux qui observent des choses vaines, et sans aucun fruit : mais pour moi, je n’ai espéré que dans le Seigneur.

8 Je me réjouirai et serai ravi de joie dans votre miséricorde ; parce que vous avez regardé mon état si humilié, vous avez sauvé mon âme des nécessités fâcheuses qui l’accablaient.

9 Et vous ne m’avez point livré entre les mains de l’ennemi ; mais vous avez mis mes pieds en un lieu spacieux.

10 Ayez pitié de moi, Seigneur ! parce que je suis très-affligé : mon œil, mon âme et mes entrailles sont toutes troublées par l’excès de la tristesse.

11 Car ma vie se consume dans la douleur, et mes années se passent dans de continuels gémissements.

Toute ma force s’est affaiblie par la pauvreté où je suis réduit ; et je sens le trouble jusque dans mes os.

12 Je suis devenu plus que tous mes ennemis un sujet d’opprobre, principalement à mes voisins ; et une occasion de frayeur pour ceux dont je suis connu : ceux qui me voyaient s’enfuyaient loin de moi.

13 J’ai été mis en oubli et effacé de leur cœur, comme si j’eusse été mort ; je suis devenu semblable à un vase qui est brisé.

14 Car j’ai entendu les discours injurieux de plusieurs de ceux qui demeurent autour de moi : dans le temps qu’ils s’assemblaient contre moi, ils ont tenu conseil pour m’ôter la vie.

15 Mais j’ai espéré en vous, Seigneur ! j’ai dit : Vous êtes mon Dieu : (16) tous les événements de ma vie sont entre vos mains.

Délivrez-moi des mains de mes ennemis et de mes persécuteurs : (17) répandez sur votre serviteur la lumière de votre visage ; sauvez-moi selon votre miséricorde.

18 Que je ne sois point confondu, Seigneur ! parce que je vous ai invoqué : que les impies rougissent, et qu’ils soient conduits dans l’enfer.

19 Que les lèvres trompeuses soient rendues muettes, ces lèvres qui profèrent des paroles d’iniquité contre le juste, avec un orgueil plein de mépris.

20 Combien est grande, Seigneur ! l’abondance de votre douceur ineffable, que vous avez cachée et réservée pour ceux qui vous craignent ! Vous l’avez rendue pleine et parfaite pour ceux qui espèrent en vous à la vue des enfants des hommes.

21 Vous les cacherez dans le secret de votre face, afin qu’ils soient à couvert de trouble du côté des hommes ; vous les défendrez dans votre saint tabernacle contre les langues qui les attaquent.

22 Que le Seigneur soit béni, parce qu’il a fait paraître envers moi sa miséricorde d’une manière admirable, en me retirant dans une ville bien fortifiée.

23 Pour moi, j’avais dit dans le transport de mon esprit : J’ai été rejeté de devant vos yeux. C’est pour cela que vous avez exaucé la voix de ma prière, lorsque j’ai crié vers vous.

24 Aimez le Seigneur, vous tous qui êtes ses saints ; parce que le Seigneur recherchera la vérité, et qu’il rendra abondamment aux superbes ce qu’ils méritent.

25 Agissez avec grand courage ; et que votre cœur s’affermisse, vous tous qui mettez votre espérance dans le Seigneur.



Psaume de David, pour l’intelligence.

HEUREUX ceux à qui les iniquités ont été remises, et dont les péchés sont couverts.

2 Heureux l’homme à qui le Seigneur n’a imputé aucun péché, et dont l’esprit est exempt de tromperie.

3 Parce que je me suis tu, mes os ont vieilli et perdu leur force, tandis que je criais tout le jour.

4 Car votre main s’est appesantie jour et nuit sur moi ; je me suis tourné vers vous dans mon affliction, pendant que j’étais percé par la pointe de l’épine.

5 Je vous ai fait connaître mon péché, et je n’ai point caché davantage mon injustice.

J’ai dit : Je déclarerai au Seigneur et confesserai contre moi-même mon injustice ; et vous m’avez aussitôt remis l’impiété de mon péché.

6 C’est pour cette raison que tout homme saint vous priera dans le temps qui est favorable : et quand les grandes eaux inonderont comme dans un déluge, elles n’approcheront point de lui.

7 Vous êtes mon refuge dans l’affliction dont je suis environné : délivrez-moi de ceux qui m’environnent, vous, mon Dieu ! qui êtes toute ma joie.

8 Je vous donnerai l’intelligence ; je vous enseignerai la voie par laquelle vous devez marcher ; et j’arrêterai mes yeux sur vous.

9 Gardez-vous d’être comme le cheval et le mulet, qui n’ont point d’intelligence, et dont il faut que vous resserriez la bouche avec le mors et le frein, parce qu’autrement ils ne s’approcheraient point de vous.

10 Le pécheur sera exposé à un grand nombre de peines : mais pour celui qui espère au Seigneur, il sera tout environné de sa miséricorde.

11 Réjouissez-vous au Seigneur, et soyez transportés de joie, vous qui êtes justes ; et publiez sa gloire par vos cantiques, vous tous qui avez le cœur droit.



Psaume de David.

JUSTES, louez le Seigneur avec joie : c’est à ceux qui ont le cœur droit qu’il appartient de lui donner les louanges.

2 Louez le Seigneur avec la harpe ; chantez sa gloire sur l’instrument à dix cordes.

3 Chantez à sa gloire un nouveau cantique : célébrez-la par un juste concert de voix et d’instruments.

4 Car la parole du Seigneur est droite, et sa fidélité éclate dans toutes ses œuvres.

5 Il aime la miséricorde et la justice : la terre est toute remplie de la miséricorde du Seigneur.

6 C’est par la parole du Seigneur que les cieux ont été affermis ; et c’est le souffle de sa bouche qui a produit toute l’armée des cieux.

7 C’est lui qui rassemble toutes les eaux de la mer dans leur lit comme dans un vase ; c’est lui qui tient les abîmes renfermés dans ses trésors.

8 Que toute la terre craigne le Seigneur ; et que tous ceux qui habitent l’univers, soient émus d’une sainte frayeur par sa présence.

9 Car il a parlé, et toutes choses ont été faites ; il a commandé, et toutes choses ont été créées.

10 Le Seigneur dissipe les desseins des nations ; il rend vaines les pensées des peuples, et il renverse les conseils des princes.

11 Mais le conseil du Seigneur demeure éternellement ; et les pensées de son cœur subsistent dans la suite de toutes les races.

12 Heureuse la nation qui a le Seigneur pour son Dieu ! heureux le peuple qu’il a choisi pour son héritage !

13 Le Seigneur a regardé du haut du ciel ; il a vu tous les enfants des hommes.

14 De la demeure qu’il s’est préparée, il a jeté ses regards sur tous ceux qui habitent la terre.

15 C’est lui qui a formé le cœur de chacun d’eux, et qui a une connaissance exacte de toutes leurs œuvres.

16 Ce n’est point dans sa grande puissance qu’un roi trouve son salut, et le géant ne se sauvera point par sa force extraordinaire.

17 Le cheval trompe souvent celui qui en attend son salut ; et toute sa force, quelque grande qu’elle soit, ne le sauvera point.

18 Mais les yeux du Seigneur sont arrêtés sur ceux qui le craignent, et sur ceux qui mettent leur espérance en sa miséricorde ;

19 pour délivrer leurs âmes de la mort, et les nourrir dans leur faim.

20 Notre âme attend le Seigneur avec patience ; parce qu’il est notre secours et notre protecteur :

21 car c’est en lui que notre cœur trouvera sa joie ; et c’est en son saint nom que nous avons mis notre espérance.

22 Faites paraître votre miséricorde sur nous, Seigneur ! selon l’espérance que nous avons mise en vous.



À David, lorsqu’il changea son visage en présence d’Aebimélech, qui le renvoya, et qu’il s’en alla.

2 (ALEPH.) Je bénirai le Seigneur en tout temps : sa louange sera toujours dans ma bouche.

3 (Beth.) Mon âme ne mettra sa gloire que dans le Seigneur : que ceux qui sont doux et humbles écoutent ceci, et qu’ils se réjouissent.

4 (Ghimel.) Publiez avec moi combien le Seigneur est grand ; et célébrons tous ensemble la gloire de son saint nom.

5 (Daleth.) J’ai cherché le Seigneur, et il m’a exaucé ; et il m’a tiré de toutes mes peines par sa puissance.

6 (Hé.) Approchez-vous de lui, afin que vous en soyez éclairés ; et vos visages ne seront point couverts de confusion.

7 (Zaïn.) Ce pauvre a crié, et le Seigneur l’a exaucé ; et il l’a sauvé de toutes ses différentes afflictions.

8 (Cheth.) L’ange du Seigneur environnera ceux qui le craignent ; et il les délivrera.

9 (Teth.) Goûtez, et voyez combien le Seigneur est doux : heureux l’homme qui espère en lui !

10 (Jod.) Craignez le Seigneur, vous tous qui êtes ses saints ; parce que ceux qui le craignent ne tombent point dans l’indigence.

11 (Caph.) Les riches ont été dans le besoin, et ont eu faim : mais pour ceux qui cherchent le Seigneur, ils ne seront privés d’aucun bien.

12 (Lamed.) Venez, mes enfants, écoutez-moi : je vous enseignerai la crainte du Seigneur.

13 (Mem.) Qui est l’homme qui souhaite une vie heureuse, et qui désire de voir des jours comblés de biens ?

14 (Noun.) Gardez votre langue de tout mal ; et que vos lèvres ne profèrent aucune parole de tromperie.

15 (Samech.) Détournez-vous du mal,et faites le bien : recherchez la paix, et poursuivez-la avec persévérance.

16 (Aïn.) Les yeux du Seigneur sont attachés sur les justes, et ses oreilles sont ouvertes à leurs prières.

17 (Phé.) Mais le Seigneur regarde d’un œil sévère ceux qui font le mal, pour exterminer leur mémoire de dessus la terre.

18 (Tsadé.) Les justes ont crié, et le Seigneur les a exaucés ; et il les a délivrés de toutes leurs peines.

19 (Coph.) Le Seigneur est proche de ceux dont le cœur est affligé ; et il sauvera les humbles d’esprit.

20 (Resh.) Les justes sont exposés à beaucoup d’afflictions ; et le Seigneur les délivrera de toutes ces peines.

21 (Shin.) Le Seigneur garde exactement tous leurs os : un seul de ces os ne pourra être brisé.

22 (Thau.) La mort des pécheurs est très-funeste ; et ceux qui ont de la haine pour le juste, pécheront contre eux-mêmes.

23 Le Seigneur rachètera les âmes de ses serviteurs ; et tous ceux qui mettent en lui leur espérance, ne seront point frustrés.



À David, ou pour David.

JUGEZ, Seigneur ! ceux qui me font injustice ; désarmez ceux qui combattent contre moi.

2 Prenez vos armes et votre bouclier ; et levez-vous pour venir à mon secours.

3 Tirez votre épée, et fermez tout passage a ceux qui me persécutent : dites à mon âme : Je suis ton salut.

4 Que ceux qui cherchent à m’ôter la vie, soient couverts de confusion et de honte ; que ceux qui ont de mauvais desseins contre moi, soient renversés et confondus.

5 Qu’ils deviennent comme la poussière qui est emportée par le vent ; et que l’ange du Seigneur les pousse en les serrant de fort près.

6 Que leur chemin soit couvert de ténèbres et glissant ; et que l’ange du Seigneur soit attaché à les poursuivre.

7 Car sans aucun sujet ils ont voulu me faire périr dans le piège qu’ils m’ont dressé en secret, et ils m’ont très-injustement couvert d’outrages.

8 Qu’un piège dont il ne se doute pas vienne le surprendre : qu’il soit pris dans celui qu’il avait caché pour prendre les autres ; et qu’il tombe dans le filet même qu’il avait tendu.

9 Mais mon âme se réjouira au Seigneur, et trouvera toute sa consolation dans son Sauveur.

10 Tous mes os vous rendront gloire, en disant : Seigneur ! qui vous est semblable ? C’est vous qui délivrez le pauvre des mains de ceux qui étaient plus forts que lui ; et celui qui est abandonné et dans l’indigence, des mains de ses ennemis qui le pillaient.

11 Des témoins injustes s’étant élevés, m’ont interrogé sur des choses que je ne connaissais pas.

12 Ils me rendaient plusieurs maux, au lieu des biens qu’ils avaient reçus de moi, et voulaient jeter mon âme dans une stérilité et dans une désolation entière.

13 Mais pour moi, lorsqu’ils m’accablaient de cette sorte, je me revêtais d’un cilice : j’humiliais mon âme par le jeûne ; et je répandais ma prière dans le secret de mon sein.

14 J’avais pour chacun d’eux de la complaisance comme pour un proche et pour un frère ; et je m’abaissais comme étant touché d’une vraie douleur qui me portait à gémir pour eux.

15 Quant à eux, ils se sont réjouis sur mon sujet, et ils se sont assemblés contre moi : ils m’ont accablé de maux, sans que j’en connusse la raison.

Ils ont été divisés : mais n’étant pas néanmoins touchés de componction, (16) ils m’ont tenté et éprouvé de nouveau ; ils m’ont insulté avec moquerie ; ils ont grincé les dents contre moi.

17 Quand sera-ce que vous ouvrirez les yeux, Seigneur ? Rendez-moi la vie, en me délivrant de leur mauvaise volonté ; sauvez de la cruauté des lions mon âme qui est abandonnée.

18 Je publierai vos louanges dans une grande assemblée ; je vous louerai au milieu d’un peuple très-nombreux.

19 Que je ne sois point un sujet de joie et d’insulte à ceux qui m’attaquent injustement, qui me haïssent sans aucun sujet, et qui feignent par leurs regards d’être mes amis.

20 Car ils me parlaient en apparence avec un esprit de paix ; mais lorsqu’ils parlaient au milieu des peuples émus de colère contre moi, ils ne pensaient qu’à des tromperies.

21 Ils ont ouvert contre moi leur bouche, et ils ont dit : Courage, courage ! nos yeux ont vu à la fin ce qu’ils souhaitaient.

22 Vous l’avez vu, Seigneur ! ne gardez pas le silence : Seigneur ! ne vous éloignez pas de moi.

23 Levez-vous, et appliquez-vous à ce qui regarde mon jugement ; mon Dieu et mon Seigneur ! songez à la défense de ma cause.

24 Jugez-moi selon les règles de votre justice, Seigneur mon Dieu ! et qu’ils ne se réjouissent pas en triomphant de moi.

25 Qu’ils ne disent pas dans leurs cœurs : Courage ! réjouissons-nous. Qu’ils ne disent pas : Nous l’avons enfin dévoré.

26 Que ceux qui témoignent de la joie de mes maux rougissent et soient confondus ; que ceux qui parlent avec orgueil contre moi, soient couverts de confusion et de honte.

27 Que ceux qui s’intéressent à la justice de ma cause, se réjouissent et soient transportés de joie ; et que ceux qui désirent que le serviteur du Seigneur goûte la paix, disent sans cesse : Que le Seigneur soit glorifié.

28 Et ma langue publiera votre justice ; elle célébrera durant tout le jour vos louanges.



Pour la fin, à David, le serviteur du Seigneur.

2 L’INJUSTE a dit en lui-même, qu’il voulait pécher : la crainte de Dieu n’est point devant ses yeux.

3 Car il a agi avec tromperie en sa présence : en sorte que son iniquité l’a rendu digne de toute haine.

4 Les paroles de sa bouche ne sont qu’iniquité et que tromperie : il n’a point voulu s’instruire pour faire le bien.

5 Il a médité l’iniquité dans le secret de son lit : il s’est arrêté dans toutes les voies qui n’étaient pas bonnes, et il n’a point eu de haine pour la malice.

6 Seigneur ! votre miséricorde est dans le ciel ; et votre vérité s’élève jusques aux nues.

7 Votre justice est comme les montagnes les plus élevées : vos jugements sont un abîme très-profond.

Vous sauverez, Seigneur ! et les hommes et les bêtes, (8) selon l’abondance de votre infinie miséricorde, ô Dieu !

Mais les enfants des hommes espéreront particulièrement, étant à couvert sous vos ailes : (9) ils seront enivrés de l’abondance qui est dans votre maison ; et vous les ferez boire dans le torrent de vos délices.

10 Car la source de la vie est dans vous ; et nous verrons la lumière dans votre lumière même.

11 Étendez votre miséricorde sur ceux qui vous connaissent, et votre justice sur ceux qui ont le cœur droit.

12 Que le pied du superbe ne vienne point jusqu’à moi ; et que la main du pécheur ne m’ébranle point.

13 C’est là que ceux qui commettent l’iniquité sont tombés : on les a chassés, et ils n’ont pu demeurer fermes.



Psaume pour David.

(ALEPH.) Gardez-vous de porter envie aux méchants, et n’ayez point de jalousie contre ceux qui commettent l’iniquité.

2 Car ils se sécheront aussi promptement que le foin, et se faneront aussi vite que les herbes et les légumes.

3 (Beth.) Mettez votre espérance dans le Seigneur, et faites le bien : et alors vous habiterez la terre, et vous serez nourri de ses richesses.

4 Mettez vos délices dans le Seigneur ; et il vous accordera ce que votre cœur demande.

5 (Ghimel.) Découvrez au Seigneur votre voie, et espérez en lui ; il fera lui-même ce qu’il faut pour vous.

6 Il fera éclater votre justice comme une lumière, et l’équité de votre cause comme le soleil lorsqu’il est dans son midi.

7 (Daleth.) Soyez donc soumis au Seigneur, et le priez.

Ne portez point d’envie à celui qui est heureux dans sa voie, à l’homme qui s’abandonne aux injustices.

8 (Hé.) Quittez tous ces mouvements de colère et de fureur ; ne vous laissez point aller à une mauvaise émulation qui vous porte à imiter les méchants.

9 Car les méchants seront exterminés ; mais la terre sera donnée en héritage à ceux qui attendent le Seigneur avec patience.

10 (Vav.) Encore quelque peu de temps, et le pécheur ne sera plus ; et vous chercherez le lieu où il était, et vous ne pourrez le trouver.

11 Mais la terre tombera en héritage à ceux qui sont doux ; et ils se verront comblés de joie dans l’abondance d’une paix heureuse.

12 (Zaïn.) Le pécheur observera le juste, et grincera les dents contre lui.

13 Mais le Seigneur s’en moquera ; parce qu’il voit que son jour doit venir bientôt.

14 (Cheth.) Les pécheurs ont tiré l’épée du fourreau, et ils ont tendu leur arc, pour renverser celui qui est pauvre et dans l’indigence, pour égorger ceux qui ont le cœur droit.

15 Mais que leur épée leur perce le cœur à eux-mêmes, et que leur arc soit brisé.

16 (Teth.) Un bien médiocre vaux mieux aux justes, que les grandes richesses des pécheurs.

17 Car les bras des pécheurs seront brisés : mais le Seigneur affermit les justes.

18 (Jod.) Le Seigneur connaît les jours de ceux qui vivent sans tache, et l’héritage qu’ils posséderont sera éternel.

19 Ils ne seront point confondus dans le temps mauvais ; et dans les jours de famine ils seront rassasiés.

20 (Caph.) Car les pécheurs périront : mais les ennemis du Seigneur n’auront pas plutôt été honorés et élevés dans le monde, qu’ils tomberont, et s’évanouiront comme la fumée.

21 (Lamed.) Le pécheur empruntera et ne payera point : mais le juste est touché de compassion, et fait charité aux autres.

22 Car ceux qui bénissent et qui louent Dieu recevront la terre en héritage ; mais ceux qui le maudissent périront sans ressource.

23 (Mem.) Les pas de l’homme seront conduits par le Seigneur ; et sa voie sera approuvée de lui.

24 Lors même qu’il tombera, il ne se brisera point : parce que le Seigneur met sa main sous lui.

25 (Noun.) J’ai été jeune, et je suis vieux maintenant ; mais je n’ai point encore vu que le juste ait été abandonné, ni que sa race ait cherché du pain.

26 Il passe au contraire tout le jour à faire charité et à prêter ; et sa race sera en bénédiction.

27 (Samech.) Détournez-vous du mal, et faites le bien ; et vous aurez une demeure éternelle.

28 Car le Seigneur aime l’équité, et il n’abandonnera point ses saints ; ils seront éternellement conservés.

(Aïn.) Ceux qui sont injustes seront punis ; et la race des impies périra.

29 Mais les justes recevront la terre en héritage ; et ils y demeureront dans les siècles des siècles.

30 (Phé.) La bouche du juste méditera la sagesse ; et sa langue parlera selon l’équité et la justice.

31 La loi de son Dieu est dans son cœur ; et il ne sera point renversé en marchant.

32 (Tsadé.) Le pécheur observe et considère le juste ; et il cherche à le tuer.

33 Mais le Seigneur ne le laissera point entre ses mains, et ne le condamnera point lorsqu’il sera jugé.

34 (Coph.) Attendez le Seigneur, et ayez soin de garder sa voie.

Il vous élèvera, afin que vous receviez la terre en héritage : et quand les pécheurs auront péri, c’est alors que vous le verrez.

35 (Resh.) J’ai vu l’impie extrêmement élevé, et qui égalait en hauteur les cèdres du Liban.

36 Mais j’ai passé, et dans le moment il n’était plus ; je l’ai cherché, et l’on n’a pu trouver le lieu où il était.

37 (Shin.) Gardez l’innocence, et n’ayez en vue que l’équité ; parce que plusieurs biens resteront à l’homme pacifique après sa mort.

38 Mais les injustes périront tous également ; et tout ce que les impies auront laissé périra aussi.

39 (Thau.) Le salut des justes vient du Seigneur, et il est leur protecteur dans le temps de l’affliction.

40 Le Seigneur les assistera, et les délivrera : il les arrachera d’entre les mains des pécheurs, et les sauvera, parce qu’ils ont espéré en lui.



Psaume de David, pour le souvenir du sabbat.

2 SEIGNEUR ! ne me reprenez pas dans votre fureur, et ne me punissez pas dans votre colère.

3 Car j’ai été percé de vos flèches, et vous avez appesanti votre main sur moi.

4 Votre colère n’a laissé rien de sain dans ma chair ; et mes péchés ne laissent aucune paix dans mes os.

5 Car mes iniquités se sont élevées jusques au-dessus de ma tête ; et elles se sont appesanties sur moi comme un fardeau insupportable.

6 Mes plaies ont été remplies de corruption et de pourriture, à cause de mon extrême folie.

7 Je suis devenu misérable, et tout courbé ; je marchais accablé de tristesse durant tout le jour.

8 Car mes reins ont été remplis d’illusions ; et il n’y a dans ma chair aucune partie qui soit saine.

9 J’ai été affligé, et je suis tombé dans la dernière humiliation ; et le gémissement secret de mon cœur m’a fait pousser au dehors comme des rugissements.

10 Seigneur ! tout mon désir est exposé à vos yeux ; et mon gémissement ne vous est point caché.

11 Mon cœur est rempli de trouble, toute ma force m’a quitté ; et même la lumière de mes yeux n’est plus avec moi.

12 Mes amis et mes proches se sont élevés et déclarés contre moi ; et ceux qui étaient proches de moi, s’en sont tenus éloignés.

13 Ceux qui cherchaient à m’ôter la vie usaient de violence à mon égard ; et ceux qui cherchaient à m’accabler de maux, tenaient des discours pleins de vanité et de mensonge, et ne pensaient qu’à des tromperies durant tout le jour.

14 Mais pour moi, je suis devenu comme sourd, et je ne les écoutais point ; j’étais comme un muet qui n’ouvre pas la bouche.

15 Je suis devenu semblable à un homme qui n’entend point, et qui n’a rien dans la bouche pour répliquer.

16 Car c’est en vous, Seigneur ! que j’ai mis mon espérance ; vous m’exaucerez, Seigneur mon Dieu !

17 Car je vous ai demandé que mes ennemis ne triomphent point de joie sur moi ; eux qui ayant vu mes pieds ébranlés, ont parlé avec orgueil sur mon sujet.

18 Car je suis préparé à souffrir tous les châtiments ; et ma douleur est continuellement devant mes yeux.

19 Car je déclarerai mon iniquité ; et je serai toujours occupé de la pensée de mon péché.

20 Mes ennemis cependant sont pleins de vie ; ils se sont fortifiés de plus en plus contre moi ; et le nombre de ceux qui me haïssent injustement, s’est beaucoup augmenté.

21 Ceux qui rendent des maux pour les biens qu’ils ont reçus, me déchiraient par leurs médisances, à cause que je m’attachais au bien.

22 Ne m’abandonnez pas, Seigneur ! Mon Dieu ! ne vous retirez pas de moi. (23) Hâtez-vous de me secourir, Seigneur mon Dieu ! de qui dépend mon salut.



Pour la fin, à Idithun, Cantique de David.

2 J’AI dit en moi-même : J’observerai avec soin mes voies ; afin que je ne pèche point par ma langue. J’ai mis une garde a ma bouche, dans le temps que le pécheur s’élevait contre moi.

3 Je me suis tu et me suis humilié ; et j’ai gardé le silence pour ne pas dire même de bonnes choses : et ma douleur a été renouvelée.

4 Mon cœur s’est échauffé au dedans de moi ; et tandis que je méditais, un feu s’y est embrasé : je me suis servi de ma langue pour dire à Dieu :

5 Faites-moi connaître, Seigneur ! quelle est ma fin, et quel est le nombre de mes jours, afin que je sache ce qui m’en reste encore.

6 Je comprends que vous avez mis à mes jours une mesure fort bornée ; et que le temps que j’ai à vivre est devant vous comme un néant : oui, tout homme qui vit sur la terre, et tout ce qui est dans l’homme, n’est que vanité.

7 Oui, l’homme passe comme une ombre et comme une image ; et néanmoins il ne laisse pas de s’inquiéter et de se troubler, quoiqu’en vain : il amasse des trésors ; et il ne sait pas pour qui il les aura amassés.

8 Et maintenant quelle est mon attente ? n’est-ce pas le Seigneur ? Tout mon trésor est en vous, mon Dieu !

9 Délivrez-moi de toutes mes iniquités : vous m’avez rendu un objet de raillerie et de mépris à l’insensé.

10 Je suis devenu comme muet, et je n’ai pas seulement ouvert la bouche ; parce que c’est vous qui avez agi.

11 Mais détournez vos plaies de moi : car je suis tombé en défaillance sous la force de votre main, (12) lorsque vous m’avez repris.

Vous avez puni l’homme à cause de son iniquité ; et vous avez fait sécher son âme comme l’araignée : en vérité c’est bien en vain que tous les hommes se troublent et s’inquiètent.

13 Exaucez, Seigneur ! ma prière et mon humble supplication : rendez-vous attentif à mes larmes.

Ne gardez pas le silence : car je suis devant vous comme un étranger et un voyageur, de même que tous mes pères l’ont été.

14 Accordez-moi quelque relâche, afin que je reçoive quelque rafraîchissement, avant que je parte et que je ne sois plus.



Pour la fin, Psaume à David.

2 J’AI attendu, et je ne me suis point lassé d’attendre le Seigneur, et il m’a enfin regardé : il a exaucé mes prières.

3 Il m’a tiré de l’abîme de misère et de la boue profonde où j’étais ; et il a placé mes pieds sur la pierre, et a conduit mes pas.

4 Il m’a mis dans la bouche un cantique nouveau, pour être chanté à la gloire de notre Dieu.

Plusieurs le verront, et seront remplis de crainte ; et ils mettront leur espérance au Seigneur.

5 Heureux l’homme qui a mis son espérance au Seigneur, et qui n’a point arrêté sa vue sur des vanités et sur des objets également pleins d’extravagance et de tromperie.

6 Vous avez fait, Seigneur mon Dieu ! un grand nombre d’œuvres admirables ; et il n’y a personne qui vous soit semblable dans vos pensées. Lorsque j’ai voulu les annoncer et en parler, leur multitude m’a paru innombrable.

7 Vous n’avez voulu ni sacrifice, ni oblation ; mais vous m’avez donné des oreilles parfaites.

Vous n’avez point demandé d’holocauste, ni de sacrifice pour le péché ; (8) et j’ai dit alors : Me voici, je viens.

Il est écrit de moi dans le livre : (9) que je devais faire votre volonté. C’est aussi, mon Dieu ! ce que j’ai voulu ; et je ne désire que votre loi au fond de mon cœur.

10 J’ai publié votre justice dans une grande assemblée ; et j’ai résolu de ne point fermer mes lèvres : Seigneur ! vous le connaissez.

11 Je n’ai point caché votre justice au fond de mon cœur ; j’ai déclaré votre vérité et votre miséricorde salutaire ; je n’ai point caché votre miséricorde et votre vérité à une grande multitude de peuples.

12 Vous donc, Seigneur ! n’éloignez point de moi les effets de votre bonté ; vous de qui la miséricorde et la vérité m’ont toujours servi d’appui.

13 Car je me trouve environné de maux qui sont innombrables ; mes iniquités m’ont enveloppé ; et je n’ai pu en soutenir la vue : elles ont surpassé par leur multitude le nombre des cheveux de ma tête, jusque-là que mon cœur même m’a manqué.

14 Qu’il vous plaise, Seigneur ! de m’en délivrer par votre puissance : Seigneur ! regardez vers moi pour me secourir.

15 Que ceux-là soient confondus et couverts de honte, qui cherchent ma vie pour me l’ôter ; que ceux qui veulent m’accabler de maux, soient obligés de retourner en arrière, et chargés de confusion ; (16) que ceux qui me disent des paroles de raillerie et d’insulte, en reçoivent promptement la honte.

17 Mais que tous ceux qui vous cherchent, se réjouissent en vous et soient transportés de joie ; et que ceux qui aiment le salut qui vient de vous, disent sans cesse : Que le Seigneur soit glorifié.

18 Pour moi, je suis pauvre et dans l’indigence ; et le Seigneur prend soin de moi.

C’est vous qui êtes mon aide tout-puissant et mon protecteur : mon Dieu ! ne tardez pas à venir à mon secours.



Pour la fin. Psaume à David.

2 HEUREUX l’homme qui a de l’intelligence sur le pauvre et l’indigent : le Seigneur le délivrera dans le jour mauvais.

3 Que le Seigneur le conserve et lui donne une longue vie ; qu’il le rende heureux sur la terre, et qu’il ne le livre pas au désir de ses ennemis.

4 Que le Seigneur le soulage lorsqu’il sera sur le lit de sa douleur : vous avez, mon Dieu ! changé et remué tout son lit durant son infirmité.

5 Pour moi, j’ai dit : Seigneur ! ayez pitié de moi : guérissez mon âme, parce que j’ai péché contre vous.

6 Mes ennemis m’ont souhaité plusieurs maux, en disant : Quand mourra-t-il donc ? et quand son nom sera-t-il exterminé ?

7 Si l’un d’eux entrait pour me voir, il ne me tenait que de vains discours ; et son cœur s’est amassé un trésor d’iniquité : en même temps qu’il était sorti dehors, il allait s’entretenir (8) avec les autres.

Tous mes ennemis parlaient en secret contre moi ; et ils conspiraient pour me faire plusieurs maux.

9 Ils ont arrêté une chose très-injuste contre moi : mais celui qui dort, ne pourra-t-il donc pas se relever ?

10 Car l’homme avec lequel je vivais en paix, en qui je me suis même confié, et qui mangeait de mes pains, a fait éclater sa trahison contre moi.

11 Mais vous, Seigneur ! ayez compassion de moi, et ressuscitez-moi ; et je leur rendrai ce qu’ils méritent.

12 J’ai connu quel a été votre amour pour moi, en ce que mon ennemi ne se réjouira point sur mon sujet.

13 Car vous m’avez pris en votre protection à cause de mon innocence ; et vous m’avez établi et affermi pour toujours devant vous.

14 Que le Seigneur, le Dieu d’Israël, soit béni dans tous les siècles ! Ainsi soit-il ! Ainsi soit-il !



Pour la fin, intelligence aux enfants de Coré.

2 COMME le cerf soupire après les eaux ; de même mon cœur soupire vers vous, ô Dieu !

3 Mon âme est toute brûlante de soif pour Dieu, pour le Dieu fort et vivant : quand viendrai-je, et quand paraîtrai-je devant la face de Dieu ?

4 Mes larmes m’ont servi de pain le jour et la nuit, lorsqu’on me dit tous les jours : Où est ton Dieu ?

5 Je me suis souvenu de ces choses, et j’ai répandu mon âme au dedans de moi-même ; parce que je passerai dans le lieu du tabernacle admirable, jusqu’à la maison de Dieu : au milieu des chants d’allégresse et de louange, et des cris de joie de ceux qui sont dans un grand festin.

6 Pourquoi, mon âme, êtes-vous triste ? et pourquoi me troublez-vous ? Espérez en Dieu ; parce que je dois encore le louer, comme celui qui est le salut et la lumière de mon visage, et (1) mon Dieu.

Mon âme a été toute troublée en moi-même ; c’est pourquoi je me souviendrai de vous dans le pays du Jourdain, dans les régions d’Hermon sur la petite montagne.

8 Un abîme appelle et attire un autre abîme, au bruit des tempêtes et des eaux que vous envoyez : toutes vos eaux élevées comme des montagnes, et vos flots, ont passé sur moi.

9 Le Seigneur a envoyé sa miséricorde durant le jour ; et je lui chanterai la nuit un cantique d’action de grâces.

Voici la prière que j’offrirai au dedans de moi, à Dieu qui est l’auteur de ma vie : (10) je dirai à Dieu : Vous êtes mon défenseur et mon refuge.

Pourquoi m’avez-vous oublié ? et pourquoi faut-il que je marche tout accablé de tristesse, tandis que je suis affligé par l’ennemi ?

11 Pendant qu’on brise mes os, mes ennemis qui me persécutent m’accablent par leurs reproches, en me disant tous les jours : Où est ton Dieu ?

12 Pourquoi, mon âme, êtes-vous triste ? et pourquoi me remplissez-vous de trouble ? Espérez en Dieu ; parce que je dois encore le louer, comme celui qui est le salut et la lumière de mon visage, et mon Dieu.



Psaume de David.

JUGEZ-MOI, ô Dieu ! et faites le discernement de ma cause, en me défendant d’une nation qui n’est pas sainte : tirez-moi des mains de l’homme méchant et trompeur.

2 Puisque vous êtes ma force, ô Dieu ! pourquoi m’avez-vous repoussé ? et pourquoi me vois-je réduit à marcher dans la tristesse, étant affligé par l’ennemi ?

3 Répandez sur moi votre lumière et votre vérité : elles me conduiront et m’amèneront jusqu’à votre montagne sainte et à vos divins tabernacles.

4 Et j’entrerai jusqu’à l’autel de Dieu, jusqu’à Dieu même, qui remplit de joie ma jeunesse renouvelée. Ô Dieu ! ô mon Dieu ! je vous louerai sur la harpe.

5 Pourquoi, mon âme, êtes-vous triste ? et pourquoi me troublez-vous ? Espérez en Dieu ; parce que je dois encore le louer, comme celui qui est le salut et la lumière de mon visage, et mon Dieu.



Pour la fin, aux enfants de Coré, pour l’intelligence.

2 NOUS avons, ô Dieu ! entendu de nos oreilles, et nos pères nous ont annoncé l’ouvrage que vous avez fait dans leurs jours, et dans les jours anciens.

3 Votre main a exterminé les nations, et vous les avez établis en leur place ; vous avez affligé et chassé ces peuples.

4 Car ce n’a point été par la force de leur épée qu’ils se sont mis en possession de cette terre ; et ce n’a point été leur bras qui les a sauvés ; mais ç’a été votre droite et votre bras tout-puissant, et la lumière de votre visage, parce qu’il vous a plu de les aimer.

5 C’est vous aussi qui êtes mon Roi et mon Dieu ; vous qui avez tant de fois sauvé Jacob par votre seul commandement.

6 Ce sera en vous que nous trouverons la force de renverser nos ennemis ; et en invoquant votre nom, nous mépriserons tous ceux qui s’élèvent contre nous.

7 Car ce ne sera point dans mon arc que je mettrai mon espérance, et ce ne sera point mon épée qui me sauvera.

8 Puisque c’est vous qui nous avez sauvés de ceux qui nous affligeaient, et qui avez confondu ceux qui étaient animés de haine contre nous.

9 Ce sera toujours en Dieu que nous mettrons notre gloire ; et nous donnerons éternellement des louanges à votre saint nom.

10 Mais maintenant vous nous avez repoussés et couverts de confusion ; et vous ne voulez plus, ô Dieu ! marcher avec nos armées.

11 Vous nous avez fait tourner le dos devant nos ennemis ; et nous sommes devenus la proie de ceux qui nous haïssaient.

12 Vous nous avez exposés comme des brebis que l’on mène à la boucherie ; et vous nous avez dispersés parmi les nations.

13 Vous avez vendu votre peuple sans en recevoir de prix ; et dans l’achat qui s’en est fait, ils ont été donnés presque pour rien.

14 Vous nous avez rendus un sujet d’opprobre à nos voisins, et un objet d’insulte et de moquerie à ceux qui sont autour de nous.

15 Vous nous avez fait devenir la fable des nations ; et les peuples secouent la tête en nous regardant.

16 J’ai devant les yeux ma confusion durant tout le jour ; et la honte qui paraît sur mon visage, me couvre entièrement,

17 quand j’entends la voix de celui qui m’accable par ses reproches et ses calomnies ; et lorsque je vois mon ennemi et mon persécuteur.

18 Tous ces maux sont venus fondre sur nous ; et cependant nous ne vous avons point oublié, et nous n’avons point commis d’iniquité contre votre alliance.

19 Notre cœur ne s’est point éloigné, ni retiré en arrière ; et vous n’avez point détourné nos pas de votre voie.

20 Car vous nous avez humiliés dans un lieu d’affliction, et l’ombre de la mort nous a tout couverts.

21 Mais si nous avons oublié le nom de notre Dieu, et si nous avons étendu nos mains vers un dieu étranger ;

22 Dieu n’en redemandera-t-il pas compte ? Car il connaît ce qu’il y a de caché au fond du cœur.

23 Puisque nous sommes tous les jours livrés à la mort à cause de vous, et que nous sommes regardés comme des brebis destinées à la boucherie ;

24 levez-vous, Seigneur ! pourquoi paraissez vous comme endormi ? Levez-vous, et ne nous rejetez pas pour toujours.

25 Pourquoi détournez-vous votre visage ? et pourquoi oubliez-vous notre pauvreté et notre extrême affliction ?

26 Car notre âme est humiliée jusqu’à la poussière ; et notre ventre est comme collé à la terre.

27 Levez-vous, Seigneur ! secourez-nous, et rachetez-nous pour la gloire de votre nom.



Jusques à la fin, pour ceux qui seront changés, intelligence aux enfants de Coré, Cantique pour le bien-aimé.

2 MON cœur a produit une excellente parole ; c’est au Roi suprême que j’adresse et que je chante mes ouvrages : ma langue est comme la plume de l’écrivain qui écrit très-vite.

3 Vous surpassez en beauté les enfants des hommes ; et une grâce admirable s’est répandue sur vos lèvres : c’est pour cela que Dieu vous a béni éternellement.

4 Vous qui êtes le Très-Puissant, ceignez votre épée sur votre cuisse ; faites éclater votre gloire et votre majesté, (5) et signalez-vous.

Étendez vos succès, et régnez par la vérité, par la douceur et par la justice ; et votre droite vous fera faire des progrès merveilleux.

6 Vos flèches sont très-aiguës : les peuples tomberont sous vous ; et elles pénétreront jusqu’au cœur des ennemis du Roi.

7 Votre trône, ô Dieu ! subsistera éternellement ; le sceptre de votre règne sera un sceptre de rectitude et d’équité.

8 Vous avez aimé la justice, et haï l’iniquité : c’est à cause de cela, ô Dieu ! que votre Dieu vous a oint d’une huile de joie d’une manière plus excellente que tous ceux qui y ont part avec vous.

9 Il sort de vos habits et de vos maisons d’ivoire une odeur de myrrhe, d’aloès et de cannelle ; ce qui a engagé (10) les filles des rois à vous procurer de la joie dans l’éclat de votre gloire.

La reine s’est tenue à votre droite, ayant un habit enrichi d’or, et étant environnée de ses divers ornements.

11 Écoutez, ma fille, ouvrez vos yeux, et ayez l’oreille attentive ; et oubliez votre peuple et la maison de votre père ; (12) et le Roi désirera de voir votre beauté.

Car il est le Seigneur, votre Dieu, et les peuples l’adoreront : (13) et les filles de Tyr viendront avec leurs présents : tous les riches d’entre le peuple vous offriront leurs humbles prières.

14 Toute la gloire de celle qui est la fille du Roi lui vient du dedans, au milieu des franges d’or, (15) et des divers ornements dont elle est environnée.

Des vierges seront amenées au Roi après elle ; et l’on vous présentera celles qui sont ses plus proches.

16 Elles seront présentées avec des transports de joie : on les conduira jusque dans le temple du Roi.

17 Vous avez engendré plusieurs enfants pour succéder à vos pères ; et vous les établirez princes sur toute la terre.

18 Ils se souviendront de votre nom dans la suite de toutes les races ; et c’est pour cela que les peuples publieront éternellement vos louanges dans tous les siècles et dans l’éternité.



Pour la fin, aux enfants de Coré, pour les secrets.

2 DIEU est notre refuge et notre force ; et c’est lui qui nous assiste dans les grandes afflictions qui nous ont enveloppés.

3 C’est pourquoi nous ne serons point saisis de crainte, quand la terre serait renversée, et que les montagnes seraient transportées dans le fond de la mer.

4 Ses eaux ont fait un grand bruit et ont été toutes agitées : les montagnes ont été renversées par sa puissance.

5 Un fleuve réjouit la cité de Dieu par l’abondance de ses eaux : le Très-Haut a sanctifié et s’est consacré son tabernacle.

6 Dieu est au milieu d’elle : c’est pourquoi elle sera inébranlable ; et Dieu la protégera dès le grand matin.

7 Les nations ont été remplies de trouble, et les royaumes ont été abaissés : il a fait entendre sa voix, et la terre a été ébranlée.

8 Le Seigneur des armées est avec nous ; le Dieu de Jacob est notre défenseur.

9 Venez, et voyez les œuvres du Seigneur, les prodiges qu’il a fait paraître sur la terre, (10) en faisant cesser toutes les guerres jusqu’au bout de l’univers.

Il brisera l’arc, et mettra les armes en pièces ; et il brûlera les boucliers en les jetant dans le feu.

11 Soyez dans un saint repos, et considérez que c’est moi qui suis Dieu véritablement : je serai élevé au milieu des nations, et je serai élevé dans toute la terre.

12 Le Seigneur des armées est avec nous ; le Dieu de Jacob est notre défenseur.



Pour la fin, pour les enfants de Coré, Psaume.

2 NATIONS, frappez des mains toutes ensemble : témoignez à Dieu votre ravissement par des cris d’une sainte allégresse.

3 Car le Seigneur est très-élevé et très-redoutable ; il est le Roi suprême qui a l’empire sur toute la terre.

4 Il nous a assujetti les peuples, et a mis les nations sous nos pieds.

5 Il a choisi dans nous son héritage ; savoir, la beauté de Jacob qu’il a aimée.

6 Dieu est monté au milieu des cris de joie ; et le Seigneur au bruit de la trompette.

7 Chantez à la gloire de notre Dieu, chantez ; chantez à la gloire de notre Roi, chantez.

8 Chantez avec sagesse ; parce que Dieu est le Roi de toute la terre.

9 Dieu régnera sur les nations : Dieu est assis sur son saint trône.

10 Les princes des peuples se sont assemblés et unis avec le Dieu d’Abraham ; parce que les dieux puissants de la terre ont été extraordinairement élevés.



Psaume pour servir de cantique aux enfants de Coré, le second jour de la semaine.

2 LE Seigneur est grand, et digne de toute louange, dans la cité de notre Dieu et sur sa sainte montagne.

3 Le mont de Sion est fondé avec la joie de toute la terre : la ville du Roi est du côté de l’aquilon.

4 Dieu sera connu dans ses maisons, lorsqu’il prendra sa défense.

5 Car les rois de la terre se sont assemblés, et ont conspiré unanimement contre elle.

6 Mais l’ayant vue, ils ont été tout étonnés, tout remplis de trouble et d’une émotion extraordinaire.

7 Le tremblement les a saisis ; ils ont ressenti alors les douleurs que sent la femme qui est en travail d’enfant.

8 Vous briserez les vaisseaux de Tharse par le souffle d’un vent impétueux.

9 Nous avons vu dans la cité du Seigneur des armées, dans la cité de notre Dieu, ce que nous en avons entendu annoncer : Dieu l’a fondée et affermie pour toute l’éternité.

10 Nous avons reçu, ô Dieu ! votre miséricorde au milieu de votre temple.

11 Comme la gloire de votre nom, ô Dieu ! s’étend jusqu’aux extrémités de la terre, votre louange s’y étend de même : votre droite est pleine de justice.

12 Que le mont de Sion se réjouisse, et que les filles de Juda soient dans des transports de joie, à cause de vos jugements, Seigneur !

13 Environnez Sion, et embrassez-la ; racontez toutes ces choses du haut de ses tours.

14 Appliquez-vous à considérer sa force, et faites la distribution et le dénombrement de ses maisons ; afin que vous en fassiez le récit aux autres races.

15 Car c’est là le vrai Dieu, notre Dieu pour tous les siècles et pour toute l’éternité ; et il régnera sur nous dans tous les siècles.



Pour la fin, aux enfants de Coré, Psaume.

2 PEUPLES, écoutez tous ceci : soyez attentifs, vous tous qui habitez l’univers ;

3 soit que vous soyez d’une basse ou d’une illustre naissance, soit que vous soyez riches ou pauvres.

4 Ma bouche proférera des paroles de sagesse, et la méditation de mon cœur des paroles de prudence.

5 Je rendrai moi-même mon oreille attentive à l’intelligence de la parabole ; je découvrirai sur la harpe ce que j’ai à proposer.

6 Quel sujet aurai-je de craindre au jour mauvais ? Ce sera si je me trouve enveloppé dans l’iniquité de ma voie.

7 Que ceux qui se confient dans leur force, et qui se glorifient dans l’abondance de leurs richesses, entendent ceci :

8 Le frère ne rachète point son frère : l’homme étranger le rachètera-t-il ? Il ne pourra pas pour soi-même rien donner à Dieu qui l’apaise ; ( 9 ) ni un prix qui soit capable de racheter son âme.

Il sera éternellement dans le travail et la peine ; (10) et il vivra néanmoins jusqu’à la fin.

Il ne verra point lui-même la mort, (11) lorsqu’il verra les sages mourir.

Cependant l’insensé et le fou ne laisseront pas de périr ; et ils abandonneront leurs richesses à des étrangers ;

12 et leurs sépulcres seront leurs maisons jusqu’à la consommation des siècles : telles seront leurs demeures dans la suite de toutes les races ; quoiqu’ils aient voulu se rendre immortels en donnant leurs noms à leurs terres.

13 L’homme, tandis qu’il était en honneur, ne l’a point compris : il a été comparé aux bêtes qui n’ont aucune raison ; et il leur est devenu semblable.

14 Cette voie par laquelle ils marchent, leur est une occasion de scandale et de chute ; et ils ne laisseront pas néanmoins de s’en vanter et de s’y complaire.

15 Ils ont été à la fin placés dans l’enfer comme des brebis : la mort les dévorera.

Et les justes auront l’empire sur eux au matin ; et tout l’appui sur lequel ils se confiaient sera détruit dans l’enfer, après qu’ils auront été dépouillés de leur gloire.

16 Mais Dieu rachètera et délivrera mon âme de la puissance de l’enfer, lorsqu’il m’aura pris en sa protection.

17 Ne craignez donc point en voyant un homme devenu riche, et sa maison comblée de gloire ;

18 parce que, lorsqu’il sera mort, il n’emportera point tous ses biens, et que sa gloire ne descendra point avec lui.

19 Car son âme recevra la bénédiction pendant sa vie : il vous louera quand vous lui ferez du bien.

20 Mais il entrera dans le lieu de la demeure de tous ses pères ; et durant toute l’éternité il ne verra plus la lumière.

21 L’homme, tandis qu’il était en honneur, ne l’a point compris : il a été comparé aux bêtes qui n’ont aucune raison ; et il leur est devenu semblable.



Psaume d’Asaph, ou, pour Asaph.

LE Seigneur, le Dieu des dieux, a parlé, et il a appelé la terre depuis le lever du soleil jusqu’à son couchant.

2 C’est de Sion que vient tout l’éclat de sa beauté : (3) Dieu viendra manifestement ; notre Dieu viendra, et il ne se taira point.

Le feu s’enflammera en sa présence ; et une tempête violente l’environnera.

4 Il appellera d’en haut le ciel, et d’en bas la terre, pour faire le discernement de son peuple.

5 Assemblez devant lui tous ses saints, qui font alliance avec lui pour lui offrir des sacrifices.

6 Alors les cieux annonceront sa justice, et publieront que c’est Dieu même qui est le juge.

7 Écoutez, mon peuple, et je parlerai ; Israël, écoutez-moi, et je vous attesterai la vérité : C’est moi qui suis Dieu, qui suis votre Dieu.

8 Ce n’est point pour vos sacrifices que je vous reprendrai : car vos holocaustes sont toujours devant moi.

9 Je n’ai pas besoin de prendre des veaux de votre maison, ni des boucs du milieu de vos troupeaux.

10 Car toutes les bêtes qui sont dans les bois m’appartiennent ; aussi bien que celles qui sont répandues sur les montagnes, et les bœufs.

11 Je connais tous les oiseaux du ciel ; et tout ce qui fait la beauté des champs est en ma puissance.

12 Si j’ai faim, je ne vous le dirai pas : car toute la terre est à moi, avec tout ce qu’elle renferme.

13 Est-ce que je mangerai la chair des taureaux ? ou boirai-je le sang des boucs ?

14 Immolez à Dieu un sacrifice de louange, et rendez vos vœux au Très-Haut.

15 Invoquez-moi au jour de l’affliction : je vous en délivrerai ; et vous m’honorerez.

16 Mais Dieu a dit au pécheur : Pourquoi racontez-vous mes justices ? et pourquoi avez-vous mon alliance dans la bouche ?

17 vous qui haïssez la discipline, et qui avez rejeté derrière vous mes paroles.

18 Si vous voyiez un larron, vous couriez aussitôt avec lui, et vous faisiez alliance avec les adultères.

19 Votre bouche était toute remplie de malice ; et votre langue ne s’exerçait qu’à inventer des tromperies.

20 Étant assis, vous parliez contre votre frère, et vous prépariez un piège pour faire tomber le fils de votre mère.

21 Vous avez fait toutes ces choses, et je me suis tu : vous avez cru, ô homme plein d’iniquité ! que je vous serai semblable : mais je vous reprendrai sévèrement, et je vous exposerai vous-même devant votre face.

22 Comprenez ces choses, vous qui tombez dans l’oubli de Dieu ; de peur qu’il ne vous enlève tout d’un coup, et que nul ne puisse vous délivrer.

23 Le sacrifice de louange est celui par lequel l’homme m’honore véritablement ; et c’est là la voie par laquelle je lui montrerai le salut de Dieu.



Pour la fin, Psaume que composa David (2) lorsque le prophète Nathan vint le trouver à cause qu’il avait péché avec Bethsabée.

3 AYEZ pitié de moi, ô Dieu ! selon votre grande miséricorde ; et effacez mon iniquité selon la multitude de vos bontés.

4 Lavez-moi de plus en plus de mon iniquité ; et purifiez-moi de mon péché.

5 Car je reconnais mon iniquité, et j’ai toujours mon péché devant les yeux.

6 J’ai péché devant vous seul, et j’ai fait le mal en votre présence ; de sorte que vous serez reconnu juste et véritable dans vos paroles, et que vous demeurerez victorieux lorsqu’on jugera de votre conduite.

7 Car vous savez que j’ai été formé dans l’iniquité, et que ma mère m’a conçu dans le péché.

8 Car vous avez aimé la vérité ; et vous m’avez révélé les secrets et les mystères de votre sagesse.

9 Vous m’arroserez avec l’hysope, et je serai purifié ; vous me laverez, et je deviendrai plus blanc que la neige.

10 Vous ferez entendre à mon cœur une parole de consolation et de joie ; et mes os qui sont brisés et humiliés de douleur tressailliront d’allégresse.

11 Détournez votre face de dessus mes péchés ; et effacez toutes mes iniquités.

12 Créez en moi, ô Dieu ! un cœur pur ; et rétablissez de nouveau un esprit droit dans le fond de mes entrailles.

13 Ne me rejetez pas de devant votre face ; et ne retirez pas de moi votre Esprit-Saint.

14 Rendez-moi la joie qui naît de la grâce de votre salut, et affermissez-moi en me donnant un esprit de force.

15 J’enseignerai vos voies aux méchants ; et les impies se convertiront vers vous.

16 Délivrez-moi, ô Dieu ! vous qui êtes le Dieu et l’auteur de mon salut, du sang que j’ai répandu ; et ma langue relèvera votre justice par des cantiques de joie.

17 Vous ouvrirez mes lèvres, Seigneur ! et ma bouche publiera vos louanges.

18 Car si vous aviez souhaité un sacrifice, je n’aurais pas manqué à vous en offrir : mais vous n’auriez pas les holocaustes pour agréables.

19 Un esprit brisé de douleur est un sacrifice digne de Dieu : vous ne mépriserez pas, ô Dieu ! un cœur contrit et humilié.

20 Seigneur ! traitez favorablement Sion, et faites-lui sentir les effets de votre bonté ; afin que les murs de Jérusalem soient bâtis.

21 C’est alors que vous agréerez un sacrifice de justice, les oblations et les holocaustes ; c’est alors qu’on mettra des veaux sur votre autel pour vous les offrir.



Pour la fin, intelligence à David, (2) lorsque Doëz, Iduméen, vint annoncer à Saül que David était venu dans la maison d’Achimélech.

3 POURQUOI vous glorifiez-vous dans votre malice, vous qui n’êtes puissant que pour commettre l’iniquité ?

4 Votre langue a médité l’injustice durant tout le jour : vous avez comme un rasoir affilé fait passer insensiblement votre tromperie.

5 Vous avez plus aimé la malice que la bonté, et vous avez préféré un langage d’iniquité à celui de la justice.

6 Vous avez aimé, ô langue trompeuse ! toutes les paroles qui tendaient à précipiter et à perdre.

7 C’est pourquoi Dieu vous détruira pour toujours ; il vous arrachera de votre place, vous fera sortir de votre tente, et ôtera votre racine de la terre des vivants.

8 Les justes le verront, et seront dans la crainte ; et ils se riront de lui en disant :

9 Voilà l’homme qui n’a point pris Dieu pour son protecteur, mais qui a mis son espérance dans la multitude de ses richesses, et qui s’est prévalu de son vain pouvoir.

10 Mais pour moi, je suis comme un olivier qui porte du fruit dans la maison de Dieu : j’ai établi mon espérance dans la miséricorde de Dieu pour tous les siècles et pour l’éternité.

11 Je vous louerai éternellement, parce que vous avez agi ainsi : et j’attendrai les effets de l’assistance de votre saint nom ; parce qu’il est rempli de bonté devant les yeux de vos saints.



Pour la fin, sur Mahéleth, intelligence à David.

2 L’INSENSÉ a dit dans son cœur : Il n’y a point de Dieu. Ils ont été corrompus et sont devenus abominables dans leurs iniquités : il n’y en a point qui fasse le bien.

3 Dieu a regardé du haut du ciel sur les enfants des hommes ; afin de voir s’il en trouvera quelqu’un qui ait de l’intelligence, et qui cherche Dieu.

4 Mais tous se sont détournés de la véritable voie, et sont devenus inutiles : il n’y en a point qui fasse le bien, il n’y en a pas un seul.

5 Ne connaîtront-ils point enfin ma justice, tous ces hommes qui commettent l’iniquité, qui dévorent mon peuple ainsi qu’un morceau de pain ?

Ils n’ont point invoqué Dieu ; (6) ils ont tremblé et ont été effrayés là où il n’y avait aucun lieu de craindre.

Car Dieu a brisé les os de ceux qui s’attachent à plaire aux hommes : ils sont tombés dans la confusion, parce que Dieu les a méprisés.

7 Qui fera sortir de Sion le salut d’Israël ? Quand Dieu aura fait finir la captivité de son peuple, Jacob sera transporté de joie, et Israël d’allégresse.



Pour la fin, sur les cantiques, intelligence à David ; (2) lorsque les habitants du pays de Ziph furent venus, et eurent dit à Saül : David n’est-il pas caché au milieu de nous ?

3 SAUVEZ-MOI, ô Dieu ! par la vertu de votre nom ; et faites éclater votre puissance en jugeant en ma faveur.

4 Exaucez, ô Dieu ! ma prière ; rendez vos oreilles attentives aux paroles de ma bouche.

5 Car des étrangers se sont élevés contre moi ; des ennemis puissants ont cherché à m’ôter la vie ; et ils ne se sont point proposé Dieu devant les yeux.

6 Mais voilà que Dieu prend ma défense, et que le Seigneur se déclare le protecteur de ma vie.

7 Faites retomber sur mes ennemis les maux dont ils veulent m’accabler, et exterminez-les selon la vérité de votre parole.

8 Je vous offrirai volontairement un sacrifice, et je louerai votre nom, Seigneur ! parce qu’il est rempli de bonté.

9 Car vous m’avez délivré de toutes mes afflictions ; et mon œil a regardé mes ennemis avec assurance.



Pour la fin, sur les cantiques, intelligence à David.

2 EXAUCEZ, ô Dieu ! ma prière ; et ne méprisez pas mon humble supplication : (3) regardez-moi favorablement, et exaucez-moi.

J’ai été rempli de tristesse dans l’exercice et la méditation de ma misère ; et le trouble m’a saisi (4) à la voix menaçante de mon ennemi, et sous l’oppression du pécheur.

Car ils m’ont chargé de plusieurs iniquités ; et dans la colère où ils étaient, ils m’ont affligé par leurs persécutions.

5 Mon cœur s’est troublé au dedans de moi, et la crainte de la mort est venue fondre sur moi.

6 J’ai été saisi de frayeur et de tremblement ; et j’ai été tout couvert de ténèbres.

7 Et j’ai dit : Qui me donnera des ailes comme à la colombe, afin que je puisse m’envoler, et me reposer ?

8 Je me suis éloigne par la fuite ; et j’ai demeuré dans la solitude.

9 J’attendais celui qui m’a sauvé de l’abattement et de la crainte de mon esprit, et de la tempête.

10 Précipitez-les, Seigneur ! divisez leurs langues : parce que j’ai vu la ville toute pleine d’iniquité et de contradiction.

11 L’iniquité l’environnera jour et nuit sur ses murailles : le travail (12) et l’injustice sont au milieu d’elle : il n’y a qu’usure et que tromperie dans ses places publiques.

13 Car si celui qui était mon ennemi m’avait chargé de malédictions, je l’aurais plutôt souffert ; et si celui qui me haïssait avait parlé de moi avec mépris et hauteur, peut-être que je me serais caché de lui.

14 Mais c’est vous qui viviez dans un même esprit avec moi, qui étiez le chef de mon conseil, et dans mon étroite confidence ;

15 qui trouviez tant de douceur à vous nourrir des mêmes viandes que moi, et avec qui je marchais avec tant d’union dans la maison de Dieu.

16 Que la mort vienne les accabler, et qu’ils descendent tout vivants dans l’enfer : car leurs demeures sont pleines de malice et d’iniquité, et eux-mêmes en sont tout remplis.

17 Mais pour moi, j’ai crié vers Dieu ; et le Seigneur me sauvera.

18 Le soir, le matin et à midi, je raconterai mes misères, et j’annoncerai ses miséricordes ; et il exaucera ma voix.

19 Il me donnera la paix, et rachètera mon âme des mains de ceux qui s’approchent pour me perdre : car ils étaient en grand nombre contre moi.

20 Dieu m’exaucera, et il les humiliera, lui qui subsiste avant tous les siècles.

Car il n’y a point de changement à attendre en eux ; parce qu’ils n’ont point la crainte de Dieu : (21) c’est pourquoi il a étendu sa main pour leur rendre ce qu’ils méritaient.

Ils ont souillé son alliance, (22) et ils ont été dissipés par la colère de son visage ; et son cœur s’est approché.

Ses discours sont plus doux que l’huile ; mais ils sont en même temps comme des flèches.

23 Abandonnez au Seigneur le soin de tout ce qui vous regarde, et lui-même vous nourrira : il ne laissera point le juste dans une éternelle agitation.

24 Mais vous, ô Dieu ! vous les ferez descendre dans le puits et dans l’abîme de la mort éternelle : les hommes sanguinaires et trompeurs n’arriveront point à la moitié de leurs jours : mais pour moi, Seigneur ! je mettrai en vous toute mon espérance.



Pour la fin. Pour le peuple qui a été éloigné des saints. David mit cette inscription pour titre, lorsque des étrangers l’eurent arrêté à Geth.

2 AYEZ pitié de moi, ô Dieu ! parce que l’homme m’a foulé aux pieds : il n’a point cessé de m’attaquer tout le jour et de m’accabler d’affliction.

3 Mes ennemis m’ont foulé aux pieds tout le jour : car il y en a beaucoup qui me font la guerre.

4 La hauteur du jour me donnera de la crainte : mais j’espérerai en vous.

5 Je louerai en Dieu les paroles qu’il m’a fait entendre ; j’ai mis en Dieu mon espérance ; je ne craindrai point tout ce que les hommes pourront faire contre moi.

6 Ils témoignaient tout le jour avoir mes paroles en exécration : toutes leurs pensées ne tendaient qu’à me faire du mal.

7 Ils s’assembleront, et se cacheront : et cependant ils observeront mes démarches.

Comme ils se sont attendus de m’ôter la vie, (8) vous ne les sauverez en aucune sorte : vous briserez plutôt ces peuples dans votre colère.

Ô Dieu ! (9) je vous ai exposé toute ma vie ; vous avez vu mes larmes et vous en avez été touché, ainsi que vous vous y êtes engagé par votre promesse.

10 Mes ennemis seront enfin renversés et obligés de retourner en arrière : en quelque jour que je vous invoque, je connais que vous êtes mon Dieu.

11 Je louerai en Dieu la parole qu’il m’a donnée, je louerai dans le Seigneur ce qu’il lui a plu de me faire entendre.

12 J’ai mis en Dieu mon espérance ; je ne craindrai point tout ce que l’homme peut me faire.

13 Je conserve, ô Dieu ! le souvenir des vœux que je vous ai faits, et des louanges dont je m’acquitterai envers vous.

14 Car vous avez délivré mon âme de la mort, et mes pieds de la chute où ils étaient exposés ; afin que je puisse me rendre agréable devant Dieu dans la lumière des vivants.



Pour la fin. Ne m’exterminez pas. David a mis cette inscription pour titre, lorsqu’il s’enfuit de devant la face de Saül dans une caverne.

2 AYEZ pitié de moi, ô Dieu ! ayez pitié de moi : car c’est en vous que mon âme a mis sa confiance ; et j’espérerai à l’ombre de vos ailes, jusqu’à ce que l’iniquité soit passée.

3 Je crierai vers le Dieu très-haut, vers le Dieu qui a été mon bienfaiteur.

4 Il a envoyé son secours du haut du ciel, et il m’a délivré : il a couvert de confusion et d’opprobre ceux qui me foulaient aux pieds.

Dieu a envoyé sa miséricorde et sa vérité, (5) et il a arraché mon âme du milieu des petits lions : j’ai dormi plein de trouble.

Les enfants des hommes ont des dents qui sont comme des armes et des flèches, et leur langue est une épée très-aiguë.

6 Ô Dieu ! élevez-vous au-dessus des cieux ; et que votre gloire éclate dans toute la terre.

7 Ils ont tendu un piège à mes pieds, et ils y ont abaissé mon âme : ils ont creusé une fosse devant mes yeux ; et ils y sont eux-mêmes tombés.

8 Mon cœur est préparé, ô Dieu ! mon cœur est tout préparé : je chanterai, et je ferai retentir vos louanges sur les instruments.

9 Levez-vous, ma gloire ; excitez-vous, mon luth et ma harpe : je me lèverai de grand matin.

10 Je vous louerai, Seigneur ! au milieu des peuples, et je chanterai votre gloire parmi les nations ;

11 parce que votre miséricorde s’est élevée jusques aux cieux, et votre vérité jusques aux nuées.

12 Ô Dieu ! élevez-vous au-dessus des cieux, et que votre gloire éclate dans toute la terre.



Pour la fin. Ne m’exterminez pas. David a mis celle inscription pour titre.

2 SI vous parlez véritablement et selon la justice, jugez donc aussi selon la même équité, ô enfants des hommes !

3 Mais au contraire vous formez dans le fond de votre cœur des desseins d’iniquité ; et vos mains ne s’emploient qu’à commettre avec adresse des injustices sur la terre.

4 Les pécheurs se sont éloignés de la justice dès leur naissance ; et ils se sont égarés dès qu’ils sont sortis du sein de leur mère : ils ont dit des choses fausses.

5 Leur fureur est semblable à celle du serpent, et de l’aspic qui se rend sourd en se bouchant les oreilles ;

6 et qui ne veut point entendre la voix des enchanteurs, non pas même celle de l’homme qui sait le mieux l’art d’enchanter.

7 Dieu brisera leurs dents dans leur bouche : le Seigneur mettra en poudre les mâchoires des lions.

8 Ils seront réduits à rien, comme une eau qui passe : il a tendu son arc jusu’à ce qu’ils tombent dans la dernière faiblesse.

9 Ils seront détruits comme la cire que la chaleur fait fondre et couler : le feu est tombé d’en haut sur eux ; et ils n’ont plus vu le soleil.

10 Avant qu’ils puissent connaître que leurs épines sont parvenues jusqu’à la force d’un arbrisseau, il les engloutit comme tout vivants dans sa colère.

11 Le juste se réjouira en voyant la vengeance que Dieu prendra des impies ; et il lavera ses mains dans le sang du pécheur.

12 Et les hommes diront alors : Puisque le juste retire du fruit de sa justice, il y a sans doute un Dieu qui juge les hommes sur la terre.



Pour la fin. Ne m’exterminez pas. David a mis cette inscription pour titre, quand Saül envoya des gens, et fit garder sa maison pour le tuer.

2 SAUVEZ-MOI, mon Dieu ! des mains de mes ennemis, et délivrez-moi de ceux qui s’élèvent contre moi.

3 Arrachez-moi du milieu de ces ouvriers d’iniquité ; et sauvez-moi de tous ces hommes de sang.

4 Car les voilà qui se sont rendus maîtres de ma vie : des hommes puissants sont venus fondre sur moi.

Ce n’est point, Seigneur ! mon iniquité ni mon péché qui en est cause : (5) j’ai couru, et j’ai conduit tous mes pas sans injustice : levez-vous pour venir au-devant de moi à mon secours, et considérez le péril où je me trouve.

6 Vous, Seigneur ! qui êtes le Dieu des armées, le Dieu d’Israël, appliquez-vous à visiter toutes les nations : ne faites point de miséricorde à tous ceux qui commettent l’iniquité.

7 Ils reviendront vers le soir ; et ils seront affamés comme des chiens, et ils tourneront autour de la ville.

8 Ils parleront dans leur bouche contre moi, et ils ont une épée sur leurs lèvres : car qui est celui qui nous a écoutés ? disent-ils.

9 Et vous, Seigneur ! vous vous rirez d’eux : vous regarderez toutes les nations comme un néant.

10 C’est en vous que je mettrai et que je conserverai toute ma force ; parce que vous êtes, ô Dieu ! mon défenseur.

11 La miséricorde de mon Dieu me préviendra : Dieu me fera voir la manière dont il veut traiter mes ennemis.

12 Ne les faites pas mourir ; de peur qu’on n’oublie tout à fait mon peuple : dispersez-les par votre puissance, et faites-les déchoir de cet état d’élévation où ils sont, vous, Seigneur ! qui êtes mon protecteur,

13 à cause du crime sorti de leur bouche, et du discours qu’ils ont proféré de leurs lèvres ; et qu’ils soient surpris dans leur propre orgueil.

Et l’on publiera contre eux l’exécration et le mensonge dont ils sont coupables, (14) au jour de la consommation, lorsqu’ils seront consumés par votre colère, et ils ne subsisteront plus.

Et ils connaîtront alors que Dieu possédera l’empire, non seulement sur Jacob, mais encore sur toute l’étendue de la terre.

15 Ils reviendront vers le soir, et ils souffriront la faim comme des chiens ; et ils tourneront autour de la ville.

16 Ils se disperseront pour chercher de quoi manger ; et s’ils ne sont point rassasiés, ils s’abandonneront au murmure.

17 Mais pour moi, je chanterai les louanges de votre puissance, et je rendrai gloire dès le matin à votre miséricorde par des chants de joie ; parce que vous vous êtes déclaré mon protecteur, et que vous êtes devenu mon refuge au jour de mon affliction.

18 Je chanterai votre gloire, ô mon défenseur ! parce que vous êtes le Dieu qui me protégez : vous êtes mon Dieu, ma miséricorde.



Pour la fin, pour ceux qui seront changés. Ceci est l’inscription du titre, pour servir d’instruction à David, (2) lorsqu’il brûla la Mésopotamie de Syrie et la Province de Sobal, et que Joah étant revenu, frappa l’Idumée dans la vallée des Salines, par la défaite de douze mille hommes.

3 Ô DIEU ! vous nous avez rejetés, et vous nous avez détruits ; vous vous êtes mis en colère, et vous avez eu ensuite pitié de nous.

4 Vous avez ébranlé la terre, et vous l’avez toute troublée : guérissez en elle ce qu’il y a de brisé, parce qu’elle a été ébranlée.

5 Vous avez fait voir et sentir à votre peuple des choses dures : vous nous avez fait boire d’un vin de douleur et de componction.

6 Vous avez donné à ceux qui vous craignent un signal, afin qu’ils fuient de devant l’arc.

7 Afin donc que vos bien-aimés soient délivrés, sauvez-moi par votre droite, et exaucez-moi.

8 Dieu a parlé par son saint : je me réjouirai, et je ferai le partage de Sichem ; et je prendrai les mesures de la Vallée des tentes.

9 Galaad est à moi, aussi bien que Manassé ; et Éphraïm est la force de ma tête ; Juda est le prince de mes États.

10 Moab est comme un vase qui nourrit mon espérance ; je m’avancerai dans l’Idumée, et la foulerai aux pieds : les étrangers m’ont été assujettis.

11 Qui est celui qui me conduira jusque dans la ville fortifiée ? qui est celui qui me conduira jusqu’en Idumée ?

12 Ne sera-ce pas vous, ô Dieu ! vous qui nous aviez rejetés, et qui ne marchiez plus, ô Dieu ! à la tête de nos armées ?

13 Donnez-nous votre secours pour nous tirer de l’affliction ; parce qu’on espère en vain son salut de la part de l’homme.

14 Avec Dieu nous ferons des actions de vertu et de courage ; et il réduira lui-même au néant tous ceux qui nous persécutent.



Pour la fin, sur les cantiques de David.

2 EXAUCEZ, ô Dieu ! l’ardente supplication que je vous fais : soyez attentif à ma prière.

3 J’ai crié vers vous des extrémités de la terre, lorsque mon cœur était accablé de tristesse : vous m’avez placé en un lieu élevé sur la pierre.

Vous m’avez conduit vous-même ; (4) parce que vous êtes devenu mon espérance, et comme une forte tour contre l’ennemi.

5 Je demeurerai pour toujours dans votre saint tabernacle : je serai en sûreté et à couvert sous vos ailes.

6 Car vous avez exaucé, ô mon Dieu ! ma prière : vous avez donné un héritage à ceux qui craignent votre nom.

7 Vous multiplierez les jours du Roi, et vous étendrez ses années dans la suite de toutes les races.

8 Il demeurera éternellement en la présence de Dieu : qui est celui qui recherchera et qui approfondira sa miséricorde et sa vérité ?

9 C’est ainsi que je chanterai dans toute la suite des siècles des cantiques à la gloire de votre nom, pour m’acquitter chaque jour des vœux dont je vous suis redevable.



Pour la fin, pour Idithun, Psaume de David.

2 MON âme ne sera-t-elle pas soumise à Dieu, puisque c’est de lui que je dois attendre mon salut ?

3 C’est lui-même qui est mon Dieu et mon Sauveur ; c’est lui qui est mon protecteur : c’est pourquoi je ne serai plus ébranlé.

4 Jusques à quand vous jetterez-vous sur un homme seul ; et vous joignant tous ensemble pour le tuer, le pousserez-vous comme une muraille qui penche déjà, et une masure tout ébranlée ?

5 Ils ont entrepris de me dépouiller de ma dignité, et j’ai couru dans l’ardeur de ma soif : ils me bénissaient de bouche, et me maudissaient dans leur cœur.

6 Néanmoins, mon âme, tenez-vous soumise à Dieu ; puisque c’est de lui que vient ma patience :

7 puisque c’est lui-même qui est mon Dieu et mon Sauveur, c’est lui qui prend ma défense ; et je ne serai point ébranlé.

8 C’est en Dieu que je trouve mon salut et ma gloire ; c’est de Dieu que j’attends du secours, et mon espérance est en Dieu.

9 Espérez en lui, vous tous qui composez l’assemblée de mon peuple ; répandez vos cœurs devant lui : Dieu sera notre défenseur éternel.

10 Mais les enfants des hommes sont vains : les enfants des hommes ont de fausses balances, et ils s’accordent ensemble dans la vanité pour user de tromperie.

11 Gardez-vous bien de mettre votre espérance dans l’iniquité, et de désirer d’avoir du bien par violence. Si vous avez beaucoup de richesses, gardez-vous bien d’y attacher votre cœur.

12 Dieu a parlé une fois, et j’ai entendu ces deux choses : l’une, Que la puissance appartient à Dieu, (13) et qu’à vous, Seigneur ! est la miséricorde ; l’autre, Que vous rendrez à chacun selon ses œuvres.



Psaume de David, lorsqu’il était dans le désert de l’Idumée.

2 Ô DIEU ! ô mon Dieu ! je veille et j’aspire vers vous dès que la lumière paraît : mon âme brûle d’une soif ardente pour vous ; et en combien de manières ma chair se sent-elle aussi pressée de cette ardeur !

Dans cette terre déserte où je me trouve, et où il n’y a ni chemin, ni eau, (3) je me suis présenté devant vous comme dans votre sanctuaire, pour contempler votre puissance et votre gloire.

4 Car votre miséricorde m’est plus précieuse que la vie : mes lèvres seront occupées a vous louer.

5 Ainsi je vous bénirai tant que je vivrai ; et je lèverai mes mains vers le ciel en invoquant votre nom.

6 Que mon âme soit remplie, et comme rassasiée et engraissée, et ma bouche vous louera dans de saints transports de joie.

7 Si je me suis souvenu de vous étant sur mon lit, je serai occupé le matin de la méditation de votre grandeur.

8 Car vous avez pris ma défense ; et je me réjouirai à l’ombre de vos ailes.

9 Mon âme s’est attachée à vous suivre ; et votre droite m’a soutenu.

10 Quant à eux, c’est en vain qu’ils ont cherché à m’ôter la vie : ils entreront dans les parties les plus basses de la terre.

11 Ils seront livrés à l’épée, ils deviendront le partage des renards.

12 Mais pour le Roi, il se réjouira en Dieu : tous ceux qui se sont engagés à lui par serment, recevront des louanges ; parce que la bouche de ceux qui disaient des choses injustes a été fermée.



Pour la fin, Psaume de David.

2 EXAUCEZ, ô Dieu ! la prière que je je vous offre avec ardeur : délivrez mon âme de la crainte de l’ennemi.

3 Vous m’avez protégé contre l’assemblée des méchants, contre la multitude de ceux qui commettent l’iniquité.

4 Car ils ont aiguisé leurs langues comme une épée ; et ils ont tendu leur arc avec la dernière aigreur, (5) afin de percer de leurs flèches l’innocent dans l’obscurité.

Ils perceront tout d’un coup, sans qu’il leur reste aucune crainte, (6) s’étant affermis dans l’impie résolution qu’ils ont prise.

Ils ont consulté ensemble les moyens de cacher leurs pièges ; et ils ont dit : Qui pourra les découvrir ?

7 Ils ont cherché des crimes pour m’en accuser ; mais ils se sont épuisés inutilement dans ces recherches.

L’homme entrera dans le plus profond de son cœur, (8) et Dieu sera élevé.

Les plaies qu’ils font sont comme celles des flèches des petits enfants ; (9) et leurs langues ont perdu leur force en se tournant contre eux-mêmes.

Tous ceux qui les voyaient ont été remplis de trouble, (10) et tout homme a été saisi de frayeur.

Et ils ont annoncé les œuvres de Dieu ; et ils ont eu l’intelligence de ses ouvrages.

11 Le juste se réjouira au Seigneur, et espérera en lui ; et tous ceux qui ont le cœur droit, seront éternellement loués.



Pour la fin, Psaume de David. Cantique de Jérémie et d’Ézéchiel, pour le peuple qui a été transporté, lorsqu’il commençait à sortir.

2 C’EST vous, ô Dieu ! qu’il convient de louer dans Sion ; et c’est à vous que l’on doit rendre des vœux dans Jérusalem.

3 Exaucez donc ma prière : toute chair viendra à vous.

4 Les paroles des méchants ont prévalu contre nous : mais vous nous accorderez le pardon de nos impiétés.

5 Heureux celui que vous avez choisi et pris à votre service : il demeurera dans votre temple.

Nous serons remplis des biens de votre maison : votre temple est saint ; (6) il est admirable à cause de la justice et de l’équité qui y règne.

Exaucez-nous, ô Dieu notre Sauveur ! qui êtes l’espérance de toutes les nations de la terre, et même de celles qui sont les plus éloignées dans la mer :

7 vous qui êtes revêtu de force ; qui affermissez les montagnes par votre puissance ; (8) qui troublez la mer jusque dans son fond, et qui faites retentir le bruit de ses flots.

Les nations seront troublées. (9) et ceux qui habitent les extrémités de la terre seront effrayés par les signes éclatants de votre puissance : vous répandrez la joie depuis l’orient jusqu’à l’occident.

10 Vous avez visité la terre, et vous l’avez comme enivrée de vos pluies : vous l’avez comblée de toutes sortes de richesses. Le fleuve de Dieu a été rempli d’eaux ; et vous avez par là préparé de quoi nourrir les habitants de la terre : car c’est ainsi que vous préparez la terre pour leur nourriture.

11 Enivrez d’eau ses sillons, multipliez ses productions ; et elle semblera se réjouir de l’abondance de ses rosées par les fruits qu’elle produira.

12 Vous comblerez de bénédiction tout le cours de l’année par les effets de votre miséricorde ; et vos champs seront remplis par l’abondance de toutes sortes de fruits.

13 Les lieux déserts que les pâturages rendent agréables seront engraissés, et l’allégresse environnera les collines.

14 Les béliers ont été environnés d’une multitude de brebis ; et les vallées seront pleines de froment : enfin tout retentira de cris et de cantiques à votre gloire.



Pour la fin, Cantique ou Psaume de la résurrection.

TÉMOIGNEZ à Dieu de saints transports de joie, vous tous, habitants de la terre ; (2) chantez des cantiques en son honneur ; rendez-lui par vos louanges la gloire qui lui est due.

3 Dites à Dieu : Que vos ouvrages, Seigneur ! sont terribles ! la grandeur de votre puissance convaincra vos ennemis de mensonge.

4 Que toute la terre vous adore, et chante vos louanges ; qu’elle chante des cantiques à la gloire de votre nom.

5 Venez et voyez les œuvres de Dieu ; et combien il est terrible dans ses desseins sur les enfants des hommes :

6 lui qui a changé la mer en une terre sèche ; et qui a fait que les peuples ont passé le fleuve à pied sec : c’est là que nous nous réjouirons en lui ;

7 lui qui a par lui-même un empire souverain et éternel, et dont les yeux sont appliqués à regarder les nations : que ceux-là donc qui irritent sa colère, ne s’élèvent point d’orgueil en eux-mêmes.

8 Nations, bénissez notre Dieu ; et faites entendre votre voix en publiant ses louanges.

9 C’est lui qui a conservé la vie à mon âme, et qui n’a point permis que mes pieds aient été ébranlés.

10 Car vous nous avez éprouvés, ô Dieu ! vous nous avez éprouvés par le feu, ainsi qu’on éprouve l’argent.

11 Vous nous avez fait tomber dans le piège de nos ennemis ; vous avez chargé nos épaules de toutes sortes d’afflictions comme d’un fardeau.

12 Vous avez mis sur nos têtes des hommes qui nous accablaient : nous avons passé par le feu et par l’eau ; et vous nous avez enfin conduits dans un lieu de rafraîchissement.

13 J’entrerai dans votre maison, où je vous offrirai des holocaustes : je m’acquitterai envers vous des vœux (14) que mes lèvres ont proférés, et que ma bouche a prononcés durant mon affliction.

15 Je vous offrirai en holocauste des victimes grasses, avec la fumée des chairs brûlées des béliers ; et je vous offrirai des bœufs avec des boucs.

16 Venez et écoutez, vous tous qui avez la crainte de Dieu ; et je vous raconterai combien il a fait de grâces à mon âme.

17 J’ai ouvert ma bouche, et crié vers lui ; et je me suis servi de ma langue pour relever sa grandeur.

18 Si j’ai regardé l’iniquité au fond de mon cœur, le Seigneur ne m’exaucera pas.

19 C’est pour cela que Dieu m’a exaucé, et qu’il a été attentif à la voix de mon humble prière.

20 Que Dieu soit béni, lui qui n’a point rejeté ma prière, ni retiré sa miséricorde de dessus moi.



Pour la fin, sur les hymnes, Psaume ou cantique de David.

2 QUE Dieu ait enfin pitié de nous, et nous comble de ses bénédictions : qu’il répande sur nous la lumière de son visage, et qu’il fasse éclater sur nous sa miséricorde :

3 afin que nous connaissions, Seigneur ! votre voie sur la terre, et que le salut que vous procurez soit connu de toutes les nations.

4 Que tous les peuples, ô Dieu ! publient vos louanges ; que tous les peuples vous louent et vous rendent grâces.

5 Que les nations se réjouissent et soient transportées de joie ; parce que vous jugez les peuples dans l’équité, et que vous conduisez dans la droiture les nations sur la terre.

6 Que les peuples, ô Dieu ! publient vos louanges ; que tous les peuples vous louent : (7) la terre a donné son fruit.

Que Dieu, que notre Dieu nous bénisse ; (8) que Dieu nous comble de ses bénédictions ; et qu’il soit craint jusqu’aux extrémités de la terre.



Pour la fin, Psaume ou cantique à David.

2 QUE le Seigneur se lève, et que ses ennemis soient dissipés ; et que ceux qui le haïssent, fuient de devant sa face.

3 Comme la fumée disparaît, qu’ils disparaissent de même ; et comme la cire fond au feu, que les pécheurs périssent aussi devant la face de Dieu.

4 Mais que les justes soient comme dans un festin ; qu’ils se réjouissent en la présence de Dieu, et qu’ils soient dans des transports de joie.

5 Chantez les louanges de Dieu, faites retentir des cantiques à la gloire de son nom : préparez le chemin à celui qui est monté sur le couchant ; le Seigneur est son nom.

Soyez dans de saints transports de joie en sa présence. Ses ennemis seront remplis de trouble à la vue de son visage.

6 Il est le père des orphelins, et le juge des veuves. Dieu est présent dans son lieu saint.

7 Dieu fait demeurer dans sa maison ceux qui n’ont qu’un même esprit : il délivre et fait sortir par sa puissance ceux qui étaient dans les liens, comme il a délivré ceux qui irritaient sa colère, et qui habitaient dans des sépulcres.

8 Ô Dieu ! quand vous marchiez devant votre peuple, quand vous passiez dans le désert,

9 la terre fut ébranlée, et les cieux fondirent en eaux devant le Dieu de Sinaï, devant le Dieu d’Israël.

10 Vous séparerez, ô Dieu ! et vous destinerez pour les peuples qui sont votre héritage, une pluie toute volontaire ; et s’ils ont été affaiblis, vous leur avez donné votre protection.

11 Vos animaux demeureront dans votre héritage : vous avez, ô Dieu ! préparé par un effet de votre douceur une nourriture pour le pauvre.

12 Le Seigneur remplira de sa parole les hérauts de sa gloire, afin qu’ils l’annoncent avec une grande force.

13 Le roi le plus fort tombera sous celui qui est chéri, et le bien-aimé de Dieu ; et le partage qu’il fera des dépouilles des vaincus contribuera à la beauté de sa maison.

14 Quand vous seriez comme à demi morts au milieu des plus grands périls, vous deviendriez comme la colombe dont les ailes sont argentées, et dont l’extrémité du dos représente l’éclat de l’or.

15 Pendant que le Roi du ciel exerce son jugement sur les rois en faveur de notre terre, ses habitants deviendront blancs comme la neige du mont Selmon.

16 La montagne de Dieu est une montagne grasse ; c’est une montagne fertile et remplie de graisse.

17 Mais pourquoi regardez-vous avec admiration des montagnes qui sont grasses et fertiles ? C’est une montagne où il a plu à Dieu d’habiter : car le Seigneur y demeurera jusqu’à la fin.

18 Le char de Dieu est environné de plus de dix mille : ce sont des millions d’anges qui sont dans de saints transports de joie : le Seigneur est au milieu d’eux dans son sanctuaire, comme autrefois à Sinaï.

19 Vous êtes monté en haut ; vous avez emmené un grand nombre de captifs : vous avez distribué des présents aux hommes ; et même vous avez fait en faveur des incrédules, que le Seigneur, notre Dieu, demeurât au milieu d’eux.

20 Que le Seigneur soit béni dans toute la suite des jours : le Dieu qui nous sauve en tant de manières nous rendra heureuse la voie où nous marchons.

21 Notre Dieu est le Dieu qui a la vertu de sauver les peuples ; et il appartient au Seigneur, au Seigneur suprême, de délivrer de la mort.

22 Mais Dieu brisera les têtes de ses ennemis, les têtes superbes de ceux qui marchent avec complaisance dans leurs péchés.

23 Le Seigneur a dit : Je vous retirerai d’entre les mains du roi de Basan ; et je vous retirerai du fond de la mer :

24 en sorte que votre pied sera teint dans le sang de vos ennemis ; et que la langue de vos chiens en sera aussi abreuvée.

25 Ils ont vu, ô Dieu ! votre entrée, l’entrée triomphante de mon Dieu, de mon Roi, qui réside dans son sanctuaire.

26 Et les princes, conjointement avec ceux qui chantent de saints cantiques, se sont hâtés de venir au-devant de lui, au milieu des jeunes filles qui jouaient des instruments et qui battaient du tambour.

27 Bénissez Dieu dans les assemblées ; bénissez le Seigneur, vous qui êtes des ruisseaux sortis des sources d’Israël.

28 Là se trouve le petit Benjamin, qui est dans l’admiration et l’étonnement ; là se trouvent les princes de Juda, leurs chefs ; les princes de Zabulon, et les princes de Nephthali.

29 Faites éclater, ô Dieu ! en notre faveur votre vertu toute-puissante ; ô Dieu ! affermissez ce que vous avez fait en nous ; affermissez-le (30) du milieu de votre temple qui est dans Jérusalem : les rois vous offriront des présents.

31 Réprimez ces bêtes sauvages qui habitent dans les roseaux : c’est une assemblée de peuples semblable à un troupeau de taureaux et de vaches qui sont en fureur, qui a conspiré de chasser ceux qui ont été éprouvés comme l’argent.

Dissipez les nations qui ne respirent que la guerre. (32) Il viendra de l’Égypte des ambassadeurs ; l’Éthiopie sera la première à tendre ses mains vers Dieu.

33 Royaumes de la terre, chantez les louanges de Dieu ; faites retentir des cantiques à la gloire du Seigneur ; chantez en l’honneur de Dieu, (34) qui est monté au-dessus de tous les cieux vers l’orient.

Sachez qu’il rendra sa voix une voix forte et puissante : ( 35 ) rendez gloire à Dieu pour les prodiges qu’il a faits en faveur d’Israël. Sa magnificence et sa force paraissent dans les nuées.

36 Dieu est admirable dans ses saints : le Dieu d’Israël donnera lui-même à son peuple une vertu et une force invincible. Que Dieu soit béni !



Pour la fin, pour ceux qui seront changés, Psaume de David.

2 SAUVEZ-MOI, ô Dieu ! parce que les eaux sont entrées jusque dans mon âme.

3 Je suis enfoncé dans une boue profonde, et je n’y trouve pas où poser le pied ; je suis descendu dans la profondeur de la mer ; et la tempête m’a submergé.

4 Je me suis fatigué à crier, et ma gorge en a été enrouée ; mes yeux se sont épuisés par la longue attente qui les tient attachés sur mon Dieu.

5 Ceux qui me haïssent sans sujet sont en plus grand nombre que les cheveux de ma tête ; mes ennemis qui me persécutent injustement, se sont fortifiés contre moi ; et j’ai payé ce que je n’avais pas pris.

6 Ô Dieu ! vous connaissez ma folie, et mes péchés ne vous sont point cachés.

7 Seigneur, qui êtes le Dieu des armées ! que ceux qui vous attendent ne rougissent point à cause de moi, que ceux qui vous cherchent ne soient point confondus sur mon sujet, ô Dieu d’Israël !

8 car c’est pour votre gloire que j’ai souffert tant d’opprobres, et que mon visage a été couvert de confusion.

9 Je suis devenu comme un étranger à mes frères, et comme un inconnu aux enfants de ma mère ;

10 parce que le zèle de la gloire de votre maison m’a dévoré ; et que les outrages de ceux qui vous insultaient sont tombés sur moi.

11 J’ai affligé et humilié mon âme par le jeûne ; et cela même a été pour moi un sujet d’opprobre.

12 J’ai pris pour mon vêtement un cilice ; et je suis par là devenu encore le sujet de leur raillerie.

13 Ceux qui étaient assis à la porte, parlaient contre moi ; et ceux qui buvaient du vin, me raillaient par leurs chansons.

14 Mais pour moi, Seigneur ! je vous offrais ma prière en vous disant : Voici le temps, ô Dieu ! de faire éclater votre bonté : exaucez-moi selon la grandeur de votre miséricorde, et selon la vérité des promesses que vous m’avez faites de me sauver.

15 Retirez-moi du milieu de cette boue, afin que je n’y demeure point enfoncé : délivrez-moi de ceux qui me haïssent, et du fond des eaux.

16 Que la tempête ne me submerge point ; que je ne sois point enseveli dans cet abîme ; et que l’ouverture du puits où je suis tombé, ne soit point fermée sur moi.

17 Exaucez-moi, Seigneur ! vous dont la miséricorde est remplie de douceur : regardez-moi favorablement selon l’abondance de vos divines miséricordes.

18 Ne détournez point votre visage de dessus votre serviteur : exaucez-moi promptement, parce que je suis accablé d’affliction.

19 Soyez attentif sur mon âme, et délivrez-la : tirez-moi de cet état pour humilier mes ennemis.

20 Vous connaissez les opprobres dont ils m’ont chargé ; la confusion et la honte dont je suis couvert : tous ceux qui me persécutent sont exposés à vos yeux.

21 Mon cœur s’est préparé à toutes sortes d’opprobres et de misères : et j’ai attendu que quelqu’un s’attristât avec moi ; mais nul ne l’a fait : j’ai attendu que quelqu’un me consolât ; mais je n’ai trouvé personne qui voulût le faire.

22 Ils m’ont donné du fiel pour ma nourriture ; et dans ma soif ils m’ont présenté du vinaigre à boire.

23 Que leur table soit devant eux comme un filet où ils soient pris ; qu’elle leur soit une juste punition, et une pierre de scandale.

24 Que leurs yeux soient tellement obscurcis, qu’ils ne voient point ; et faites que leur dos soit toujours courbé contre terre.

25 Faites fondre sur eux tous les traits de votre colère ; et qu’ils se trouvent exposés à toute la violence de votre fureur.

26 Que leur demeure devienne déserte ; et qu’il n’y ait personne qui habite dans leurs tentes ;

27 parce qu’ils ont persécuté celui que vous avez frappé, et qu’ils ont ajouté à la douleur de mes plaies des douleurs nouvelles.

28 Faites qu’ils ajoutent iniquité sur iniquité ; et qu’ils n’entrent point dans votre justice.

29 Qu’ils soient effacés du livre des vivants ; et qu’ils ne soient point écrits avec les justes.

30 Pour moi, je suis pauvre et dans la douleur : mais votre puissance, ô Dieu ! m’a sauvé.

31 Je louerai le nom de Dieu en chantant un cantique ; et je relèverai sa grandeur par mes louanges :

32 et cela sera plus agréable à Dieu que le sacrifice d’un jeune veau, à qui les cornes et les ongles ont commencé à pousser.

33 Que les pauvres voient ceci, et qu’ils se réjouissent : cherchez Dieu ; et votre âme vivra.

34 Car le Seigneur a exaucé les pauvres ; et il n’a point méprisé ses serviteurs qui étaient dans les liens.

35 Que les cieux et la terre le louent, aussi bien que la mer, et tous les animaux qu’ils contiennent.

36 Car Dieu sauvera Sion, et les villes de Juda seront bâties de nouveau : ses enfants y habiteront, et possèderont de nouveau cette terre comme leur héritage.

37 Et la race de ses serviteurs la possédera ; et ceux qui aiment son nom, y établiront leur demeure.



Pour la fin, Psaume de David, en mémoire (2) de ce que Dieu l’avait sauvé.

VENEZ à mon aide, ô Dieu ! hâtez-vous, Seigneur ! de me secourir.

3 Que ceux qui cherchent à m’ôter la vie, soient confondus et couverts de honte ; que ceux qui veulent m’accabler de maux, soient obligés de retourner en arrière, et qu’ils soient chargés de confusion ; (4) que ceux qui me disent des paroles de raillerie et d’insulte, soient renversés aussitôt avec honte.

5 Mais que tous ceux qui vous cherchent, se réjouissent en vous et soient transportés de joie ; et que ceux qui aiment le salut qui vient de vous, disent sans cesse : Que le Seigneur soit glorifié.

6 Pour moi, je suis pauvre et dans l’indigence ; ô Dieu ! aidez-moi : vous êtes mon protecteur et mon libérateur ; Seigneur ! ne tardez pas.



Psaume de David, des enfants de Jonadab, et des premiers captifs.

C’EST en vous, Seigneur ! que j’ai mis mon espérance : ne permettez pas que je sois confondu pour jamais.

2 Délivrez-moi par un effet de votre justice, et sauvez-moi : rendez votre oreille attentive pour m’écouter ; et sauvez-moi.

3 Que je trouve en vous un Dieu qui me protège, et un asile assuré, afin que vous me sauviez ; parce que vous êtes ma force et mon refuge.

4 Tirez-moi, mon Dieu ! d’entre les mains du pécheur, et de la puissance de celui qui agit contre votre loi, et de l’homme injuste.

5 Car vous êtes, Seigneur ! l’objet de mon attente : Seigneur ! vous avez toujours été mon espérance dès ma jeunesse.

6 J’ai été affermi en vous avant ma naissance : vous vous êtes déclaré mon protecteur dès que je suis sorti du sein de ma mère : vous avez toujours été le sujet de mes cantiques.

7 J’ai paru comme un prodige à plusieurs ; mais vous êtes mon protecteur tout-puissant.

8 Que ma bouche soit toujours remplie de vos louanges ; afin que je chante votre gloire, et que je sois continuellement appliqué a publier votre grandeur.

9 Ne me rejetez pas dans le temps de ma vieillesse ; et maintenant que ma force s’est affaiblie, ne m’abandonnez pas.

10 Car mes ennemis ont parlé contre moi ; et ceux qui observent mon âme, ont tenu ensemble conseil pour me perdre,

11 en disant : Dieu l’a abandonné : attachez-vous à le poursuivre et à le prendre ; parce qu’il n’y a personne pour le délivrer.

12 Ô Dieu ! ne vous éloignez point de moi : regardez-moi, mon Dieu ! pour me secourir.

13 Que ceux qui répandent des calomnies contre moi, soient confondus et frustrés de leurs desseins ; que ceux qui cherchent à m’accabler de maux, soient couverts de confusion et de honte.

14 Pour moi, je ne cesserai jamais d’espérer, et je vous donnerai toujours de nouvelles louanges.

15 Ma bouche publiera votre justice, et racontera tout le jour votre assistance salutaire.

Car je ne connais point la science humaine ; (16) mais je me renfermerai dans la considération de la puissance du Seigneur : Seigneur ! je me souviendrai seulement de votre justice.

17 C’est vous-même, ô Dieu ! qui m’avez instruit dès ma jeunesse ; et je publierai vos merveilles que j’ai éprouvées jusqu’à présent.

18 Ne m’abandonnez donc pas, ô Dieu ! dans ma vieillesse, et dans mon âge avancé : jusqu’à ce que j’aie annoncé la force de votre bras a toute la postérité qui doit venir ;

votre puissance (19) et votre justice qui a éclaté, ô Dieu ! jusque dans les lieux les plus élevés, par les grandes choses que vous avez faites : ô Dieu ! qui est semblable à vous ?

20 Combien m’avez-vous fait éprouver d’afflictions différentes et très-pénibles ! et en vous tournant de nouveau vers moi, vous m’avez comme redonné la vie, et retiré des abîmes de la terre.

21 Vous avez fait éclater en plusieurs manières à mon égard la magnificence de votre gloire ; et me regardant de nouveau favorablement, vous m’avez rempli de consolation.

22 Car je vous glorifierai encore, ô Dieu ! en publiant votre vérité au son des instruments de musique : je chanterai vos louanges sur la harpe, ô Saint d’Israël !

23 Mes lèvres feront retentir leur joie au milieu des airs que je chanterai à votre louange ; et mon âme, que vous avez délivrée, participera à cette allégresse.

24 Ma langue enfin sera appliquée tout le jour à annoncer votre justice, lorsque ceux qui cherchent à m’accabler, seront tout couverts de confusion et de honte.



Psaume pour Salomon.

2 Ô DIEU ! donnez au roi la droiture de vos jugements, et au fils du roi la lumière de votre justice : afin qu’il juge votre peuple selon les règles de cette justice, et vos pauvres selon l’équité de vos jugements.

3 Que les montagnes reçoivent la paix pour le peuple, et les collines la justice.

4 Il jugera les pauvres d’entre le peuple : il sauvera les enfants des pauvres, et humiliera le calomniateur.

5 Il demeurera autant que le soleil et la lune, dans toutes les générations.

6 Il descendra comme la pluie sur une toison, et comme l’eau qui tombe goutte à goutte sur la terre.

7 La justice paraîtra de son temps, avec une abondance de paix, qui durera autant que la lune.

8 Et il régnera depuis une mer jusqu’à une autre mer, et depuis le fleuve jusqu’aux extrémités de la terre.

9 Les Éthiopiens se prosterneront devant lui, et ses ennemis baiseront la terre.

10 Les rois de Tharse et les îles lui offriront des présents ; les rois de l’Arabie et de Saba lui apporteront des dons ;

11 et tous les rois de la terre l’adoreront ; toutes les nations lui seront assujetties.

12 Car il délivrera le pauvre des mains du puissant, le pauvre qui n’avait personne qui l’assistât.

13 Il aura compassion de celui qui est pauvre et dans l’indigence, et il sauvera les âmes des pauvres.

14 Il rachètera leurs âmes des usures et de l’iniquité, et leur nom sera en honneur devant lui.

15 Et il vivra, et on lui donnera de l’or de l’Arabie, on sera dans de perpétuelles adorations sur son sujet, et les peuples le béniront durant tout le jour.

16 Et l’on verra le froment semé dans la terre sur le haut des montagnes pousser son fruit, qui s’élèvera plus haut que les cèdres du Liban ; et la cité sainte produira une multitude de peuples semblable à l’herbe de la terre.

17 Que son nom soit béni dans tous les siècles ; son nom subsistera autant que le soleil : et tous les peuples de la terre seront bénis en lui ; toutes les nations rendront gloire à sa grandeur.

18 Que le Seigneur, le Dieu d’Israël, soit béni, lui qui fait seul des choses miraculeuses.

19 Et que le nom de sa majesté soit béni éternellement ; et que toute la terre soit remplie de sa majesté. Que cela soit ainsi ! que cela soit ainsi !

20 Ici finissent les cantiques de David, fils de Jessé.



Psaume d’Asaph.

QUE Dieu est bon à Israël, à ceux qui ont le cœur droit !

2 Mais pour moi, mes pieds ont pensé me manquer ; et je suis presque tombé en marchant ;

3 parce que j’ai été touché d’un sentiment de jalousie contre les méchants, en voyant la paix des pécheurs ;

4 car ils n’envisagent point leur mort ; et les plaies dont ils sont frappés, ne durent pas.

5 Ils ne participent point aux travaux ni aux misères des hommes, et n’éprouvent point les fléaux auxquels les autres hommes sont exposés.

6 C’est ce qui les rend superbes ; ils sont tout couverts de leur iniquité et de leur impiété.

7 Leur iniquité est comme née de leur abondance et de leur graisse : ils se sont abandonnés à toutes les passions de leur cœur.

8 Toutes leurs pensées et toutes leurs paroles étaient remplies de malice : ils ont proféré hautement l’iniquité qu’ils avaient conçue.

9 Ils ont ouvert leur bouche contre le ciel ; et leur langue a répandu par toute la terre leurs calomnies.

10 C’est pourquoi mon peuple tournant sa vue vers ces choses, et trouvant en eux des jours pleins et heureux,

11 il se laisse aller à dire : Comment est-il possible que Dieu connaisse ce qui se passe ? et le Très-Haut a-t-il véritablement la connaissance de toutes choses ?

12 Voilà les pécheurs eux-mêmes dans l’abondance de tous les biens de ce monde ; ils ont acquis de grandes richesses.

13 Et j’ai dit : C’est donc inutilement que j’ai travaillé à purifier mon cœur ; et que j’ai lavé mes mains dans la compagnie des innocents ;

14 puisque j’ai été affligé durant tout le jour, et châtié dès le matin.

15 Si je disais en moi-même, que je parlerais de la sorte, j’ai reconnu ne pouvoir le faire sans condamner toute la sainte société de vos enfants.

16 J’ai donc pensé à vouloir pénétrer ce secret ; mais un grand travail s’est présenté devant moi ;

17 jusqu’à ce que j’entre dans le sanctuaire de Dieu, et que j’y comprenne quelle doit être leur fin.

18 Il est très-vrai, ô Dieu ! que cette prospérité où vous les avez établis, leur est devenue un piège : vous les avez renversés dans le temps même qu’ils s’élevaient.

19 Oh ! comment sont-ils tombés dans la dernière désolation ? Ils ont manqué tout d’un coup ; et ils ont péri à cause de leur iniquité.

20 Seigneur ! vous réduirez au néant dans votre cité la vaine image de leur bonheur, comme le songe de ceux qui s’éveillent.

21 Mais parce que mon cœur a été tout enflammé, et mes reins tout altérés ; (22) que je me suis vu comme réduit au néant, et dans la dernière ignorance,

23 et qu’étant enfin devenu comme une bête en votre présence, je ne me suis point cependant éloigné de vous ;

24 vous avez soutenu ma main droite ; vous m’avez conduit selon votre volonté, et comblé de gloire en me recevant entre vos bras.

25 Car qu’y a-t-il pour moi dans le ciel, et que désiré-je sur la terre, sinon vous ?

26 Ma chair et mon cœur ont été dans la défaillance ; ô Dieu ! qui êtes le Dieu de mon cœur, et mon partage pour toute l’éternité.

27 Car ceux qui s’éloignent de vous périront, et vous avez résolu de perdre tous ceux qui vous abandonnent pour se prostituer aux créatures.

28 Mais pour moi, mon avantage est de demeurer attaché à Dieu, et de mettre mon espérance dans celui qui est le Seigneur Dieu : afin que je publie toutes vos louanges aux portes de la fille de Sion.



Intelligence à Asaph.

POURQUOI, ô Dieu ! nous avez-vous rejetés pour toujours, et pourquoi votre fureur s’est-elle allumée contre les brebis que vous nourrissez dans vos pâturages ?

2 Souvenez-vous de ceux que vous avez assemblés et réunis en un peuple, et que vous avez possédés dès le commencement ; vous avez vous-même racheté votre héritage ; et cet héritage est le mont de Sion, dans lequel il vous a plu d’habiter.

3 Levez vos mains, afin d’abattre pour jamais leur insolence et leur orgueil. Combien l’ennemi a-t-il commis de méchancetés dans le sanctuaire !

4 Ceux qui vous haïssent ont fait leur gloire de vous insulter au milieu de votre solennité.

Ils ont placé leurs étendards en forme de trophées, (5) au haut du temple, comme aux portes ; et ils n’ont point connu ce qu’ils faisaient.

Ils sont venus armés de haches comme pour abattre des arbres au milieu d’une forêt, (6) et ils ont d’un commun accord abattu et mis en pièces ses portes ; ils ont avec la cognée et la hache renversé votre héritage.

7 Ils ont mis le feu à votre sanctuaire et l’ont brûlé ; ils ont souillé sur la terre le tabernacle de votre saint nom.

8 Ils ont conspiré tous ensemble et dit au fond de leur cœur : Faisons cesser et abolissons de dessus la terre tous les jours de fête consacrés à Dieu.

9 Nous ne voyons plus les signes éclatants de notre Dieu ; il n’y a plus de prophète, et nul ne nous connaîtra plus.

10 Jusques à quand, ô Dieu ! l’ennemi vous fera-t-il des reproches avec insulte ? Et notre adversaire continuera-t-il toujours à vous irriter par ses blasphèmes contre votre nom ?

11 Pourquoi votre main cessera-t-elle de nous protéger ? et pourquoi tenez-vous toujours votre droite dans votre sein ?

12 Cependant Dieu, qui est notre Roi depuis tant de siècles, a opéré notre salut au milieu de la terre.

13 C’est vous qui avez affermi la mer par votre puissance, et brisé les têtes des dragons dans le fond des eaux.

14 C’est vous qui avez écrasé les têtes du grand dragon : vous l’avez donné en nourriture aux peuples d’Éthiopie.

15 Vous avez fait sortir des fontaines et des torrents du sein de la pierre ; vous avez séché les fleuves pleins de force.

16 Le jour vous appartient, et la nuit est aussi à vous : c’est vous qui êtes le créateur de l’aurore et du soleil.

17 Vous avez formé toute l’étendue de la terre : vous avez créé l’été comme le printemps.

18 Souvenez-vous de ceci : que l’ennemi a outragé le Seigneur par ses reproches injurieux ; et qu’un peuple extravagant a irrité votre nom.

19 Ne livrez pas aux bêtes les âmes de ceux qui s’occupent à vous louer ; et n’oubliez pas pour toujours les âmes de vos pauvres serviteurs.

20 Jetez les yeux sur votre sainte alliance ; parce que des hommes des plus méprisables de la terre se sont emparés injustement de toutes nos maisons.

21 Que celui qui est dans l’humiliation ne soit pas renvoyé couvert de confusion : le pauvre et celui qui est sans secours loueront votre nom.

22 Levez-vous, ô Dieu ! jugez votre cause ; souvenez-vous des reproches injurieux qu’un peuple insensé vous fait tout le jour.

23 N’oubliez pas ce que disent vos ennemis : l’orgueil de ceux qui vous haïssent monte toujours.



Pour la fin. Ne nous détruisez pas. Psaume et cantique d’Asaph.

2 NOUS vous louerons, ô Dieu ! nous vous louerons, et nous invoquerons votre nom ; nous raconterons vos merveilles.

3 Lorsque j’aurai pris mon temps, dit le Seigneur, je jugerai et rendrai justice.

4 La terre s’est fondue avec tous ses habitants : c’est moi qui ai affermi ses colonnes.

5 J’ai dit aux méchants : Ne commettez plus l’iniquité ; et aux pécheurs : Cessez de vous élever avec orgueil.

6 Cessez de lever vos têtes avec insolence ; cessez de parler contre Dieu et de proférer des blasphèmes ;

7 parce que ni de l’orient, ni de l’occident, ni du côté des déserts des montagnes, il ne vous viendra aucun secours.

8 Car c’est Dieu même qui est votre juge : il humilie celui-ci, et il élève celui-là.

9 Car le Seigneur tient en sa main une coupe de vin pur, pleine d’amertume ; et quoiqu’il en verse tantôt à l’un et tantôt à l’autre, la lie n’en est pas pourtant encore épuisée : tous les pécheurs de la terre en boiront.

10 Mais pour moi, j’annoncerai ses louanges dans toute l’éternité : je chanterai des cantiques à la gloire du Dieu de Jacob.

11 Alors je briserai, dit le Seigneur, toute la puissance des pécheurs ; et le juste sera élevé à une souveraine puissance.



Pour la fin, sur les cantiques, Psaume d’Asaph, cantique qui regarde les Assyriens.

2 DIEU s’est fait connaître dans la Judée : son nom est grand dans Israël.

3 Il a choisi la ville de paix pour son lieu, et Sion pour sa demeure.

4 C’est là qu’il a brisé toute la force des arcs, les boucliers et les épées ; et qu’il a éteint la guerre.

5 Vous avez, ô Dieu ! fait éclater votre secours d’une manière admirable du haut des montagnes éternelles ; (6) et tous ceux dont le cœur était rempli de folie ont été troublés.

Ils se sont endormis du sommeil de la mort ; et tous ces hommes qui se glorifiaient de leurs richesses, n’ont rien trouvé dans leurs mains lorsqu’ils se sont éveillés.

7 Votre voix menaçante, ô Dieu de Jacob ! a frappé d’un profond assoupissement ces hommes qui étaient montés sur des chevaux.

8 Vous êtes vraiment terrible, et qui pourra vous résister au moment que vous vous mettrez en colère ?

9 Vous avez fait entendre du ciel le jugement que vous avez prononcé : la terre a tremblé, et elle est demeurée en paix,

10 lorsque Dieu s’est levé pour rendre justice, afin de sauver tous ceux qui sont doux et paisibles sur la terre.

11 La pensée de l’homme sera occupée à vous louer ; et le souvenir qui lui restera de cette pensée le tiendra dans une reconnaissance et comme dans une fête perpétuelle devant vous.

12 Faites des vœux au Seigneur, votre Dieu, et acquittez-vous de ces vœux, vous tous qui environnez son autel pour lui offrir des présents.

Faites des vœux à celui qui est vraiment terrible, (13) qui ôte la vie aux princes, qui est terrible aux rois de la terre.



Pour la fin, pour Idithun, Psaume d’Asaph.

2 J’AI élevé ma voix, et j’ai crié au Seigneur : j’ai poussé ma voix vers Dieu, et il m’a écouté.

3 J’ai cherché Dieu au jour de mon affliction, j’ai tendu mes mains vers lui durant la nuit, et je n’ai pas été trompé.

Mon âme a refusé toute consolation ; (4) je me suis souvenu de Dieu, et j’y ai trouvé ma joie : je me suis exercé dans la méditation, et mon esprit est tombé dans la défaillance.

5 Mes veux devançaient les veilles et les sentinelles de la nuit : j’étais plein de trouble, et je ne pouvais parler.

6 Je songeais aux jours anciens, et j’avais les années éternelles dans l’esprit.

7 Je méditais durant la nuit au fond de mon cœur, et m’entretenant en moi-même, j’agitais et je roulais dans mon esprit plusieurs pensées.

8 Dieu nous rejettera-t-il donc pour toujours ? ou ne pourra-t-il plus se résoudre à nous être favorable ?

9 Nous privera-t-il de sa miséricorde éternellement et dans toute la suite des races ?

10 Dieu oubliera-t-il sa bonté compatissante envers les hommes ? sa colère arrêtera-t-elle le cours de ses miséricordes ?

11 Et j’ai dit : C’est maintenant que je commence. Ce changement est l’ouvrage de la droite du Très-Haut.

12 Je me suis souvenu des œuvres du Seigneur ; et je me souviendrai de toutes les merveilles que vous avez faites depuis le commencement.

13 Et je méditerai sur toutes vos œuvres ; et je considérerai tous les secrets de votre conduite.

14 Ô Dieu ! vos voies sont toutes dans la sainteté : quel est le Dieu aussi grand que notre Dieu ?

15 Vous êtes le Dieu qui opérez des merveilles : vous avez fait connaitre parmi les peuples votre puissance.

16 Vous avez racheté et délivré votre peuple, les enfants de Jacob et de Joseph, par la force de votre bras.

17 Les eaux vous ont vu, ô Dieu ! les eaux vous ont vu, et ont été effrayées, et les abîmes ont été troublés.

18 Les eaux sont tombées en abondance et avec grand bruit, les nuées ont fait retentir leur voix.

Vos flèches ont été aussi lancées, ( 19 ) et la voix de votre tonnerre a éclaté pour renverser les roues des Égyptiens.

Vos éclairs ont fait briller leur lumière dans tonte la terre : elle en a été émue, et en a tremblé.

20 Vous vous êtes fait un chemin dans la mer : vous avez marché au milieu des eaux : et les traces de vos pieds ne seront point connues.

21 Vous avez conduit votre peuple comme un troupeau de brebis par la main de Moïse et d’Aaron.



Intelligence à Asaph.

ÉCOUTEZ ma loi, ô mon peuple ! et rendez vos oreilles attentives aux paroles de ma bouche.

2 J’ouvrirai ma bouche pour vous parler en paraboles ; je vous parlerai en énigmes de ce qui s’est fait dès le commencement ;

3 de ce que nous avons entendu et connu, et que nos pères nous ont raconté.

4 Ils ne l’ont point caché à leurs enfants, ni à leur postérité : ils ont publié les louanges du Seigneur, les effets de sa puissance, et les merveilles qu’il a faites.

5 Il a fait une ordonnance dans Jacob, et établi une loi dans Israël ; qu’il a commandé à nos pères de faire connaître à leurs enfants,

6 afin que les autres races en aient aussi la connaissance ; les enfants qui naîtront et s’élèveront après eux, et qui la raconteront à leurs enfants ;

7 afin qu’ils mettent en Dieu leur espérance, qu’ils n’oublient jamais les œuvres de Dieu, et qu’ils recherchent de plus en plus ses commandements :

8 de peur qu’ils ne deviennent comme leurs pères, une race corrompue, qui irrite Dieu continuellement, une race qui n’a point eu soin de conserver son cœur droit ; et dont l’esprit n’est point demeuré fidèle a Dieu.

9 Les enfants d’Éphraïm, quoique habiles à tendre l’arc et à en tirer, ont tourné le dos au jour du combat.

10 Ils n’ont point gardé l’alliance faite avec Dieu, et n’ont point voulu marcher dans sa loi.

11 Ils ont oublié ses bienfaits, et les œuvres merveilleuses qu’il a faites devant eux.

12 Il a fait devant les vœux de leurs pères des œuvres vraiment merveilleuses dans la terre de l’Égypte, dans la plaine de Tanis.

13 Il divisa la mer, et les fit passer ; et il resserra ses eaux comme dans un vase.

14 Il les conduisit durant le jour avec la nuée ; et durant toute la nuit avec un feu qui les éclairait.

15 Il fendit la pierre dans le désert ; et il leur donna à boire, comme s’il y avait eu là de profonds abîmes d’eaux.

16 Car il fit sortir l’eau de la pierre ; et la fit couler comme des fleuves.

17 Et ils ne laissèrent pas de pécher encore contre lui ; ils excitèrent la colère du Très-Haut dans un lieu qui était sans eau.

18 Et ils tentèrent Dieu dans leurs cœurs, en lui demandant des viandes pour satisfaire le désir de leurs âmes.

19 Et ils parlèrent mal de Dieu, en disant : Dieu pourra-t-il bien préparer une table dans le désert pour nous nourrir ?

20 À cause qu’il a frappé la pierre, et que les eaux en ont coulé, et que des torrents ont inondé la terre ; pourra-t-il de même nous donner du pain, ou préparer une table pour nourrir son peuple ?

21 C’est pourquoi le Seigneur ayant entendu ces discours, différa de s’acquitter de ses promesses ; le feu de son indignation s’alluma contre Jacob, et sa colère s’éleva contre Israël ;

22 parce qu’ils ne crurent point à Dieu, et qu’ils n’espérèrent point en son assistance salutaire.

23 Et il commanda aux nuées qui étaient au-dessus d’eux ; et il ouvrit les portes du ciel ;

24 et il fit tomber la manne comme une pluie pour leur servir de nourriture, et il leur donna le pain du ciel.

25 L’homme mangea le pain des anges : il leur envoya en abondance de quoi se nourrir.

26 Il changea dans l’air le vent du midi ; et substitua par sa puissance le vent du couchant ;

27 et il fit pleuvoir sur eux des viandes comme la poussière de la terre, et des oiseaux comme le sable de la mer.

28 Ils tombèrent dans le milieu de leur camp, autour de leurs tentes.

29 Et ils en mangèrent, et en furent pleinement rassasiés : Dieu leur accorda ce qu’ils désiraient ; (30) et ils ne furent point frustrés de ce qu’ils avaient tant souhaité.

Ces viandes étaient encore dans leur bouche, (31) lorsque la colère de Dieu s’éleva contre eux : il tua les plus gras d’entre eux ; et il fit tomber ceux qui étaient comme l’élite d’Israël.

32 Après tout cela ils ne laissèrent pas de pécher encore ; et ils n’ajoutèrent point de foi à ses merveilles.

33 Et leurs jours passèrent comme une ombre, et leurs années s’écoulèrent très-promptement.

34 Lorsqu’il les faisait mourir, ils le cherchaient, et ils retournaient à lui, et se hâtaient de venir le trouver.

35 Ils se souvenaient que Dieu était leur défenseur ; et que le Dieu très-haut était leur Sauveur.

36 Mais ils l’aimaient seulement de bouche, et ils lui mentaient en le louant de la langue.

37 Car leur cœur n’était point droit devant lui ; et ils ne furent point fidèles dans l’observation de son alliance.

38 Mais pour lui, il usait de miséricorde à leur égard ; il leur pardonnait leurs péchés, et ne les perdait pas entièrement.

Et il arrêtait souvent les effets de sa fureur, et n’allumait point contre eux toute sa colère.

39 Il se souvenait de la faiblesse de leur chair et de la fragilité de leur vie, semblable à une vapeur qui passe et ne revient plus.

40 Combien de fois l’ont-ils irrité dans le désert, et ont-ils excité sa colère dans les lieux secs et sans eau !

41 Ils recommençaient sans cesse à tenter Dieu, et à irriter le Saint d’Israël.

42 Ils ne se souvenaient point de la puissance qu’il fit paraître au jour qu’il les délivra des mains de celui qui les affligeait ;

43 de quelle sorte il fit éclater dans l’Égypte les signes de sa puissance, et ses prodiges dans la plaine de Tanis ;

44 lorsqu’il changea en sang leurs fleuves et leurs eaux, afin qu’ils n’en pussent boire ;

45 qu’il leur envoya une infinité de mouches différentes qui les dévoraient, et des grenouilles qui perdaient tout ;

46 qu’il fit consumer leurs fruits par des insectes, et leurs travaux par les sauterelles ;

47 qu’il fit mourir leurs vignes par la grêle, et leurs mûriers par la gelée ;

48 qu’il extermina leurs bêtes par cette, grêle, et tout ce qu’ils possédaient par le feu du ciel :

49 qu’il leur fit sentir les effets de sa colère et de son indignation ; qu’il les accabla parle poids de sa fureur, et les affligea par les différents fléaux qu’il leur envoya par le ministère des mauvais anges ;

50 qu’il ouvrit un chemin spacieux à sa colère pour n’épargner plus leur vie, et pour envelopper dans une mort commune leurs bestiaux ;

51 qu’il frappa tous les premiers-nés dans la terre d’Égypte, et les prémices de tous leurs travaux dans les tentes de Cham ;

52 et qu’il enleva son peuple comme des brebis, et les conduisit comme un troupeau dans le désert.

53 Il les mena pleins d’espérance, et leur ôta toute crainte, leurs ennemis ayant été couverts par la mer.

54 Il les amena sur la montagne qu’il s’était consacrée, sur la montagne que sa droite a acquise.

55 Il chassa les nations de devant leur face, et il leur distribua au sort la terre promise, après l’avoir partagée avec le cordeau ; et il établit les tribus d’Israël dans les demeures de ces nations.

56 Mais ils tentèrent et irritèrent de nouveau le Dieu très-haut ; et ils ne gardèrent point ses préceptes.

57 Ils se détournèrent de lui, et n’observèrent point son alliance ; et à l’exemple de leurs pères ils devinrent comme un arc renversé dont on tire de travers.

58 lis irritèrent sa colère sur leurs collines ; et ils le piquèrent d’une jalousie d’indignation par les idoles qu’ils se fabriquaient.

59 Dieu entendit leurs blasphèmes ; et il n’eut plus que du mépris pour Israël, qu’il réduisit à la dernière humiliation.

60 Et il rejeta le tabernacle qui était à Silo, son propre tabernacle où il avait demeuré parmi les hommes.

61 Il livra l’arche, qui était toute leur force et toute leur gloire, entre les mains de l’ennemi, la rendant captive.

62 Et il exposa de tous côtés son peuple à l’épée de ses ennemis, et il regarda son héritage avec mépris.

63 Le feu dévora leurs jeunes hommes, et leurs filles ne furent point pleurées.

64 Leurs prêtres furent mis à mort par l’épée, et nul ne versait des larmes sur leurs veuves.

65 Et le Seigneur se réveilla comme s’il avait dormi jusqu’alors, et comme un homme que le vin qui l’a enivré rend plus fort.

66 Il frappa ses ennemis par derrière, et les couvrit d’une confusion éternelle.

67 Et il rejeta le tabernacle de Joseph, et ne choisit point la tribu d’Éphraïm ;

68 mais il choisit la tribu de Juda, la montagne de Sion qu’il a aimée.

69 Et il bâtit dans la terre qu’il a affermie pour tous les siècles, son sanctuaire, qu’il a rendu comme la licorne.

70 Il a choisi David, son serviteur, et l’a tiré de la garde des troupeaux de brebis.

71 Il l’a pris lorsqu’il suivait celles qui étaient pleines ; afin qu’il servît de pasteur à son serviteur Jacob, et à Israël, son héritage.

72 Aussi il a pris soin d’eux comme leur pasteur avec un cœur plein d’innocence, et les a conduits avec une intelligence pleine de lumière, qui a paru dans toutes les œuvres de ses mains.



Psaume d’Asaph.

Ô DIEU ! les nations sont entrées dans votre héritage ; elles ont souillé votre temple ; elles ont réduit Jérusalem à être comme une cabane qui sert à garder les fruits.

2 Elles ont exposé les corps morts de vos serviteurs pour servir de nourriture aux oiseaux du ciel ; les chairs de vos saints pour être la proie des bêtes de la terre.

3 Elles ont répandu leur sang comme l’eau autour de Jérusalem, et il n’y avait personne qui leur donnât la sépulture.

4 Nous sommes devenus un sujet d’opprobre à nos voisins ; ceux qui sont autour de nous se moquent de nous et nous insultent.

5 Jusques à quand, Seigneur ! serez-vous toujours en colère ? jusques à quand votre fureur s’allumera-t-elle comme un feu ?

6 Répandez abondamment votre colère sur les nations qui ne vous connaissent pas, et sur les royaumes qui n’invoquent point votre nom.

7 Car ils ont dévoré Jacob, et rempli de désolation le lieu de sa demeure.

8 Ne vous souvenez point de nos anciennes iniquités, et que vos miséricordes nous préviennent promptement, parce que nous sommes réduits à la dernière misère.

9 Aidez-nous, ô Dieu, qui êtes notre Sauveur ; et délivrez-nous, Seigneur ! pour la gloire de votre nom.

Pardonnez-nous nos péchés, à cause du nom vraiment saint qui vous est propre ; (10) de peur qu’on ne dise parmi les peuples : Où est leur Dieu ?

Faites éclater contre les nations devant nos yeux la vengeance du sang de vos serviteurs qui a été répandu.

11 Que les gémissements de ceux qui sont captifs, s’élèvent jusqu’à vous : possédez et conservez par la force toute-puissante de votre bras les enfants de ceux qu’on a fait mourir.

12 Et rendez dans le sein de nos voisins sept fois autant qu’ils nous ont donné à souffrir ; faites retomber sur eux sept fois plus d’opprobres qu’ils ne vous en ont fait, Seigneur !

13 Mais pour nous qui sommes votre peuple, et les brebis que vous nourrissez, nous vous rendrons grâces éternellement ; et nous annoncerons le sujet de vos louanges à toutes les races.



Pour la fin, pour ceux qui seront changés, Témoignage d’Asaph.

2 VOUS qui gouvernez Israël, et qui y conduisez Joseph comme une brebis, écoutez-nous.

Vous qui êtes assis sur les chérubins, manifestez-vous (3) devant Éphraïm, Benjamin et Manassé.

Excitez et faites paraître votre puissance, et venez pour nous sauver.

4 Ô Dieu ! convertissez-nous ; montrez-nous votre visage, et nous serons sauvés.

5 Seigneur, Dieu des armées ! jusques à quand vous mettrez-vous en colère, sans vouloir écouter la prière de votre serviteur ?

6 Jusques à quand nous nourrirez-vous d’un pain de larmes, et nous ferez-vous boire l’eau de nos pleurs avec abondance ?

7 Vous nous avez mis en butte à la contradiction de nos voisins ; et nos ennemis se sont moqués de nous avec insulte.

8 Dieu des armées ! convertissez-nous ; montrez-nous votre visage, et nous serons sauvés.

9 Vous avez transporté votre vigne de l’Égypte ; et après avoir chassé les nations, vous l’avez plantée en leur place.

10 Vous lui avez servi de guide dans le chemin en marchant devant elle ; vous avez affermi ses racines, et elle a rempli la terre.

11 Son ombre a couvert les montagnes, et ses branches les cèdres les plus hauts.

12 Elle a étendu ses pampres jusqu’à la mer, et ses rejetons jusqu’au fleuve.

13 Pourquoi avez-vous donc détruit la muraille qui l’environnait ? et pourquoi souffrez-vous que tous ceux qui passent dans le chemin la pillent ?

14 Le sanglier de la forêt l’a toute ruinée, et la bête sauvage l’a dévorée.

15 Dieu des armées ! tournez-vous vers nous ; regardez du haut du ciel, et voyez, et visitez de nouveau votre vigne.

16 Donnez la perfection à celle que votre droite a plantée ; et jetez les yeux sur le fils de l’homme que vous vous êtes attaché.

17 Elle a été toute brûlée par le feu, et toute renversée ; et ses habitants sont sur le point de périr par la sévérité menaçante de votre visage.

18 Étendez votre main sur l’homme de votre droite, et sur le fils de l’homme que vous vous êtes attaché.

19 Et nous ne nous éloignerons plus de vous : vous nous donnerez une vie nouvelle ; et nous invoquerons votre nom.

20 Seigneur, Dieu des armées ! convertissez-nous ; montrez-nous votre visage, et nous serons sauvés.



Pour la fin, pour les pressoirs, Psaume qui est pour Asaph.

2 RÉJOUISSEZ-VOUS en louant Dieu, notre protecteur : chantez dans de saints transports les louanges du Dieu de Jacob.

3 Entonnez le cantique, et faites entendre le tambour, l’instrument harmonieux à douze cordes, avec la harpe.

4 Sonnez de la trompette en ce premier jour du mois, au jour célèbre de votre grande solennité.

5 Car c’est un commandement qui a été fait en Israël, et une ordonnance établie en l’honneur du Dieu de Jacob.

6 Il l’a institué pour être un monument à Joseph, lorsqu’il sortit de l’Égypte, et qu’il entendit une voix qui lui était inconnue.

7 Il a déchargé leur dos des fardeaux qui les accablaient : leurs mains servaient à porter sans cesse des corbeilles toutes pleines.

8 Vous m’avez invoqué dans l’affliction où vous étiez ; et je vous ai délivré : je vous ai exaucé en me cachant au milieu de la tempête : je vous ai éprouvé proche les eaux de contradiction.

9 Écoutez, mon peuple, et je vous attesterai ma volonté : Israël, si vous voulez m’écouter, (10) vous n’aurez point parmi vous un dieu nouveau, et vous n’adorerez point un dieu étranger.

11 Car je suis le Seigneur, votre Dieu, qui vous ai fait sortir de la terre d’Égypte : ouvrez et élargissez votre bouche, et je la remplirai.

12 Mais mon peuple n’a point écouté ma voix ; et Israël ne s’est point appliqué à m’entendre.

13 C’est pourquoi je les ai abandonnés aux désirs de leur cœur ; et ils marcheront dans des voies qu’ils ont inventées eux-mêmes.

14 Si mon peuple m’avait écouté ; si Israël avait marché dans mes voies ;

15 j’aurais pu facilement humilier leurs ennemis, et j’aurais appesanti ma main sur ceux qui les affligeaient.

16 Les ennemis du Seigneur lui ont manqué de parole ; et le temps de leur misère durera autant que les siècles.

17 Et cependant il les a nourris de la plus pure farine de froment ; et il les a rassasiés du miel sorti de la pierre.



Psaume d’Asaph.

DIEU s’est trouvé dans l’assemblée des dieux ; et il juge les dieux étant au milieu d’eux.

2 Jusques à quand jugerez-vous injustement ? et jusques à quand aurez-vous égard aux personnes des pécheurs ?

3 Jugez la cause du pauvre et de l’orphelin : rendez justice aux petits et aux pauvres.

4 Délivrez le pauvre, et arrachez l’indigent des mains du pécheur.

5 Mais ils sont dans l’ignorance, et ils ne comprennent point ; ils marchent dans les ténèbres, et c’est pour cela que tous les fondements de la terre seront ébranlés.

6 J’ai dit : Vous êtes des dieux, et vous êtes tous enfants du Très-Haut.

7 Mais vous mourrez cependant comme des hommes, et vous tomberez comme l’un des princes.

8 Levez-vous, ô Dieu ! jugez la terre : parce que vous devez avoir toutes les nations pour votre héritage.



Cantique ou Psaume d’Asaph.

2 Ô DIEU ! qui sera semblable à vous ? Ne vous taisez pas, ô Dieu ! et n’arrêtez pas plus longtemps les effets de votre puissance.

3 Car vous voyez que vos ennemis ont excité un grand bruit : et que ceux qui vous haïssent ont élevé orgueilleusement leur tête.

4 Ils ont formé un dessein plein de malice contre votre peuple ; et ils ont conspiré contre vos saints.

5 Ils ont dit : Venez et exterminons-les du milieu des peuples ; et qu’on ne se souvienne plus à l’avenir du nom d’Israël.

6 On a vu conspirer ensemble, et faire alliance contre vous,

7 les tentes des Iduméens, et les Ismaélites, Moab et les Agaréniens,

8 Gébal, et Ammon, et Amalec ; les étrangers, et les habitants de Tyr.

9 Les Assyriens sont aussi venus avec eux, et se sont joints aux enfants de Lot pour les secourir.

10 Traitez-les comme les Madianites ; comme vous avez traité Sisara et Jabin proche le torrent de Cisson.

11 Ils périrent à Endor, et devinrent comme le fumier de la terre.

12 Traitez leurs princes comme vous avez traité Oreb et Zeb, Zébée et Salmana.

Traitez de même tous les princes (13) qui ont dit : Mettons-nous en possession du sanctuaire de Dieu comme de notre héritage.

14 Rendez-les, mon Dieu ! comme une roue qui tourne sans cesse, et comme la paille, qui est emportée par le vent.

15 De même qu’un feu brûle une forêt, et qu’une flamme consume les montagnes ;

16 vous les poursuivrez par le souffle impétueux de votre tempête, et vous les troublerez entièrement dans votre colère.

17 Couvrez leurs visages de confusion : et ils chercheront votre nom, Seigneur !

18 Qu’ils rougissent, et soient troublés pour toujours ; qu’ils soient confondus, et qu’ils périssent.

19 Et qu’ils connaissent enfin que votre nom est le Seigneur ; et que vous seul êtes le Très-Haut qui dominez sur toute la terre.



Pour la fin, pour les pressoirs, Psaume pour les enfants de Coré.

2 SEIGNEUR des armées ! que vos tabernacles sont aimables !

3 Mon âme désire ardemment d’être dans la maison du Seigneur, et elle est presque dans la défaillance par l’ardeur de ce désir : mon cœur et ma chair tressaillent d’empressement pour le Dieu vivant.

4 Car le passereau trouve une maison pour s’y retirer ; et la tourterelle un nid pour y placer ses petits : vos autels, Seigneur des armées, mon Roi et mon Dieu ! sont l’unique objet de mes désirs.

5 Heureux ceux qui demeurent dans votre maison, Seigneur ! ils vous loueront éternellement.

6 Heureux l’homme qui attend de vous son secours, (7) et qui dans cette vallée de larmes a résolu en son cœur de monter et de s’élever jusqu’au lieu que le Seigneur a établi. Car le divin Législateur leur donnera sa bénédiction : (8) ils s’avanceront de vertu en vertu ; et ils verront le Dieu des dieux dans Sion.

9 Seigneur, Dieu des armées ! exaucez ma prière : rendez votre oreille attentive, ô Dieu de Jacob !

10 Regardez-nous, ô Dieu, notre protecteur ! et jetez vos yeux sur le visage de votre Christ.

11 Car un seul jour de demeure dans vos tabernacles vaut mieux que mille autres jours : j’ai choisi d’être plutôt des derniers dans la maison de mon Dieu, que d’habiter dans les tentes des pécheurs.

12 Car Dieu aime la miséricorde et la vérité, et le Seigneur donnera la grâce et la gloire : il ne privera point de ses biens ceux qui marchent dans l’innocence.

13 Seigneur des armées ! heureux est l’homme qui espère en vous.



Pour la fin. Psaume pour les enfants de Coré.

2 VOUS avez béni, Seigneur ! votre terre : vous avez délivré Jacob de sa captivité.

3 Vous avez remis l’iniquité de votre peuple : vous avez couvert tous leurs péchés.

4 Vous avez adouci toute votre colère, et vous avez arrêté les effets rigoureux de votre indignation.

5 Convertissez-nous, ô Dieu notre Sauveur ! et détournez votre colère de dessus nous.

6 Serez-vous éternellement en colère contre nous ? ou étendrez-vous votre colère sur toutes les races ?

7 Ô Dieu ! vous vous tournerez de nouveau vers nous, et vous nous donnerez la vie ; et votre peuple se réjouira en vous.

8 Montrez-nous, Seigneur ! votre miséricorde ; et accordez-nous votre assistance salutaire.

9 J’écouterai ce que le Seigneur Dieu dira au dedans de moi ; car il m’annoncera la paix pour son peuple, pour ses saints, et pour ceux qui se convertissent en rentrant au fond de leur cœur.

10 Son salut est assurément proche de ceux qui le craignent : et sa gloire doit habiter dans notre terre.

11 La miséricorde et la vérité se sont rencontrées : la justice et la paix se sont donné le baiser.

12 La vérité est sortie de la terre, et la justice nous a regardés du haut du ciel.

13 Car le Seigneur répandra sa bénédiction, et notre terre portera son fruit.

14 La justice marchera devant lui, et il la suivra dans le chemin.



Prière pour David.

ABAISSEZ, Seigneur ! votre oreille, et exaucez-moi ; parce que je suis pauvre et dans l’indigence.

2 Gardez mon âme, parce que je suis saint : sauvez, mon Dieu ! votre serviteur qui espère en vous.

3 Ayez pitié de moi, Seigneur ! parce que j’ai crié vers vous durant tout le jour.

4 Remplissez de joie l’âme de votre serviteur, parce que j’ai élevé mon âme vers vous, Seigneur !

5 Car, Seigneur ! vous êtes rempli de douceur et de bonté ; et vous répandez vos miséricordes avec abondance sur tous ceux qui vous invoquent.

6 Prêtez l’oreille, Seigneur ! pour écouter ma prière : rendez-vous attentif à la voix de mon humble supplication.

7 J’ai crié vers vous au jour de mon affliction, parce que vous m’avez exaucé.

8 Entre tous les dieux il n’y en a point, Seigneur ! qui vous soit semblable, ni qui puisse vous être comparé dans les œuvres que vous faites.

9 Toutes les nations que vous avez créées viendront se prosterner devant vous, Seigneur ! et vous adorer ; et elles rendront gloire à votre nom.

10 Car vous êtes vraiment grand ; vous faites des prodiges, et vous seul êtes Dieu.

11 Conduisez-moi, Seigneur ! dans votre voie, et faites que j’entre dans votre vérité : que mon cœur se réjouisse, afin qu’il craigne votre saint nom.

12 Je vous louerai, Seigneur mon Dieu ! et je vous rendrai grâces de tout mon cœur, et je glorifierai éternellement votre nom.

13 Car vous avez usé d’une grande miséricorde envers moi, et vous avez retiré mon âme de l’enfer le plus profond.

14 Les méchants, ô Dieu ! se sont élevés contre moi ; et une assemblée de puissants ont cherché à perdre mon âme, sans qu’ils vous aient eu présent devant leurs yeux.

15 Mais vous, Seigneur ! vous êtes un Dieu plein de compassion et de clémence ; vous êtes patient, rempli de miséricorde, et véritable dans vos promesses.

16 Regardez-moi favorablement, et ayez pitié de moi : donnez votre souverain pouvoir à votre serviteur, et sauvez le fils de votre servante.

17 Faites éclater quelque signe en ma faveur ; afin que ceux qui me haïssent le voient, et qu’ils soient confondus en voyant que vous, Seigneur ! m’avez secouru, et que vous m’avez consolé.



Pour les enfants de Coré, Psaume ou cantique.

SES fondements sont posés sur les saintes montagnes.

2 Le Seigneur aime les portes de Sion plus que toutes les tentes de Jacob.

3 On a dit de vous des choses glorieuses, ô cité de Dieu !

4 Je me souviendrai de Rahab et de Babylone, qui me connaîtront : les étrangers, ceux de Tyr, et le peuple d’Éthiopie, s’y sont trouvés réunis.

5 Ne dira-t-on pas à Sion : Un grand nombre d’hommes sont nés dans elle ; et le Très-Haut lui-même l’a fondée ?

6 Le Seigneur pourra lui seul, dans la description des peuples et des princes, dire le nombre de ceux qui auront été dans elle.

7 Ceux qui habitent dans vous, ô Sion ! sont tous dans la joie.



Cantique ou Psaume, aux enfants de Coré, pour la fin, pour Mahéleth, pour répondre, Intelligence d’Éman, Ezrahite.

2 SEIGNEUR ! qui êtes le Dieu et l’auteur de mon salut, j’ai crié vers vous durant le jour et durant la nuit.

3 Que ma prière pénètre jusqu’à vous : daignez prêter l’oreille à mon humble supplication.

4 Car mon âme est remplie de maux, et ma vie est toute proche de la mort.

5 J’ai été regardé comme étant du nombre de ceux qui descendent dans la fosse : je suis devenu comme un homme abandonné de tout secours, (6) et qui est libre entre les morts ;

comme ceux qui ayant été blessés à mort, dorment dans les sépulcres, dont vous ne vous souvenez plus, et qui ont été rejetés de votre main.

7 Ils m’ont mis dans une fosse profonde, dans des lieux ténébreux, et dans l’ombre de la mort.

8 Votre fureur s’est appesantie sur moi, et vous avez fait passer sur moi tous les flots de votre colère.

9 Vous avez éloigné de moi tous ceux qui me connaissent ; ils m’ont eu en abomination : j’ai été comme livré et assiégé sans pouvoir sortir.

10 Mes yeux se sont presque desséchés d’affliction : j’ai crié vers vous, Seigneur ! durant tout le jour, et j’ai étendu mes mains vers vous.

11 Ferez-vous donc des miracles à l’égard des morts ? ou les médecins les ressusciteront-ils, afin qu’ils vous louent ?

12 Quelqu’un racontera-t-il dans le sépulcre votre miséricorde, et votre vérité dans le tombeau ?

13 Vos merveilles seront-elles connues dans les ténèbres de la mort, et votre justice dans la terre de l’oubli ?

14 Mais pour moi, je crie vers vous, Seigneur ! et je me hâte de vous offrir dès le matin ma prière.

15 Pourquoi, Seigneur ! rejetez-vous la prière que je vous présente ? et pourquoi détournez-vous votre face de dessus moi ?

16 Je suis pauvre et dans les travaux dès ma jeunesse ; et après avoir été élevé, j’ai été humilié, et rempli de trouble.

17 Les flots de votre colère ont passé sur moi ; et les terreurs dont vous m’avez frappé m’ont tout troublé.

18 Elles m’ont environné durant tout le jour comme une grande abondance d’eaux ; elles m’ont enveloppé toutes ensemble.

19 Vous avez éloigné de moi mes amis et mes proches, et vous avez fait que ceux qui me connaissaient m’ont quitté à cause de ma misère.



Intelligence ou instruction d’Éthan, Ezrahite.

2 JE chanterai éternellement les miséricordes du Seigneur ; et ma bouche annoncera la vérité de vos promesses dans toutes les races.

3 Car vous avez dit : La miséricorde s’élèvera comme un édifice éternel dans les cieux : votre vérité, Seigneur ! y sera établie d’une manière solide.

4 J’ai fait un pacte avec ceux que j’ai choisis : j’ai juré à David, mon serviteur :

5 que je conserverai éternellement sa race, et que j’affermirai son trône dans toute la postérité.

6 Les cieux publieront, Seigneur ! vos merveilles ; et on louera votre vérité dans l’assemblée des saints.

7 Car qui dans les cieux sera égal au Seigneur ? et qui parmi les enfants de Dieu sera semblable à Dieu ?

8 Dieu, qui est rempli de gloire au milieu des saints, est plus grand et plus redoutable que tous ceux qui l’environnent.

9 Seigneur, Dieu des armées ! qui est semblable à vous ? Vous êtes, Seigneur ! très-puissant ; et votre vérité est sans cesse autour de vous.

10 Vous dominez sur la puissance de la mer, et vous apaisez le mouvement de ses flots.

11 Vous avez humilié l’orgueilleux comme celui qui étant blessé n’a aucune force ; vous avez dispersé vos ennemis par la force de votre bras.

12 Les cieux sont à vous, et la terre vous appartient ; vous avez fondé l’univers avec tout ce qu’il contient.

13 Vous avez créé l’aquilon et la mer : Thabor et Hermon feront retentir leur joie par les louanges de votre nom.

14 Votre bras est accompagné d’une souveraine puissance : que votre main s’affermisse, et que votre droite paraisse avec éclat.

15 La justice et l’équité sont l’appui de votre trône : la miséricorde et la vérité marcheront devant votre face.

16 Heureux est le peuple qui sait vous louer et se réjouir en vous : Seigneur ! ils marcheront dans la lumière de votre visage.

17 Ils se réjouiront dans les louanges qu’ils donneront à votre nom durant tout le jour ; et ils seront élevés par votre justice.

18 Car c’est à vous qu’est due la gloire de leur force ; et notre puissance ne s’élève que par l’effet de votre bon plaisir.

19 Car c’est le Seigneur qui nous a pris pour son peuple ; c’est le Saint d’Israël et notre Roi.

20 Alors vous parlâtes dans une vision à vos saints prophètes, et vous leur dîtes : J’ai mis mon secours dans un homme qui est puissant ; et j’ai élevé celui que j’ai choisi du milieu de mon peuple.

21 J’ai trouvé David, mon serviteur, et je l’ai oint de mon huile sainte.

22 Car ma main l’assistera, et mon bras le fortifiera.

23 L’ennemi ne pourra prévaloir sur lui ; et le méchant ne pourra lui nuire.

24 Je taillerai en pièces à sa vue ses ennemis, et je ferai prendre la fuite à ceux qui le haïssent.

25 Ma miséricorde et ma vérité seront toujours avec lui, et il sera élevé en puissance par la vertu de mon nom.

26 Et j’étendrai la puissance de sa main sur la mer, et de sa droite sur les fleuves.

27 Il m’invoquera en disant : Vous êtes mon Père, mon Dieu, et l’auteur de mon salut.

28 Je l’établirai le premier-né, et je relèverai au-dessus des rois de la terre.

29 Je lui conserverai éternellement ma miséricorde, et l’alliance que j’ai faite avec lui sera inviolable.

30 Et je ferai subsister sa race dans tous les siècles, et son trône autant que les cieux.

31 Si ses enfants abandonnent ma loi, et s’ils ne marchent point dans mes préceptes ;

32 s’ils violent la justice de mes ordonnances, et s’ils ne gardent point mes commandements ;

33 je visiterai avec la verge leurs iniquités, et je punirai leurs péchés par des plaies différentes :

34 mais je ne retirerai point de dessus lui ma miséricorde, et je ne manquerai point à la vérité des promesses que je lui ai faites.

35 Je ne violerai point mon alliance ; et je ne rendrai point inutiles les paroles qui sont sorties de mes lèvres.

36 J’ai fait à David un serment irrévocable par mon saint nom ; et je ne lui mentirai point :

37 Je lui ai promis que sa race demeurera éternellement ; et que son trône sera éternel en ma présence comme le soleil ;

38 comme la lune qui est pleine, et comme l’arc qui est dans le ciel le témoin fidèle de mon alliance.

39 Cependant vous avez rejeté et méprisé votre peuple ; vous avez éloigné de vous votre Christ.

40 Vous avez renversé l’alliance que vous avez faite avec votre serviteur ; et vous avez jeté par terre comme une chose profane les marques sacrées de sa dignité.

41 Vous avez détruit toutes les haies qui l’environnaient ; vous avez rempli de frayeur ses forteresses.

42 Tous ceux qui passaient dans le chemin l’ont pillé ; et il est devenu en opprobre à ses voisins.

43 Vous avez relevé la main de ceux qui travaillaient à l’accabler ; vous avez rempli de joie tous ses ennemis.

44 Vous avez ôté toute la force à son épée, et ne l’avez point secouru durant la guerre.

45 Vous l’avez dépouillé de tout son éclat, et vous avez brisé son trône contre la terre.

46 Vous avez abrégé les jours de son règne, vous l’avez couvert de confusion.

47 Jusques à quand, Seigneur ! détournerez-vous toujours votre visage de dessus nous ? jusques a quand votre colère s’embrasera-t-elle comme un feu ?

48 Souvenez-vous combien c’est peu de chose que ma vie : car est-ce en vain que vous avez créé tous les enfants des hommes ?

49 Qui est l’homme qui pourra vivre sans voir la mort ? et qui est-ce qui retirera son âme de la puissance de l’enfer ?

50 Où sont, Seigneur ! vos anciennes miséricordes que vous avez promises à David avec serment, et en prenant votre vérité à témoin ?

51 Souvenez-vous, Seigneur ! de l’opprobre que vos serviteurs ont souffert de la part de plusieurs nations, et que j’ai tenu comme renfermé dans mon sein ;

52 du reproche de vos ennemis, de ce reproche qu’ils ont fait, Seigneur ! que vous avez changé à l’égard de votre Christ.

53 Que le Seigneur soit béni éternellement ! que cela soit ainsi ! que cela soit ainsi !



Prière de Moïse, l’homme de Dieu.

SEIGNEUR ! vous avez été notre refuge dans la suite de toutes les races.

2 Avant que les montagnes eussent été faites, ou que la terre eut été formée, et tout l’univers, vous êtes Dieu de toute éternité, et dans tous les siècles.

3 Ne réduisez pas l’homme dans le dernier abaissement, puisque vous avez dit : Convertissez-vous, ô enfants des hommes !

4 Car devant vos yeux mille ans sont comme le jour d’hier qui est passé, et comme une veille de la nuit : (5) leurs années seront regardées comme un néant.

L’homme est le matin comme l’herbe qui passe bientôt ; (6) il fleurit le matin, et il passe ; il tombe le soir, il s’endurcit, et il se sèche.

7 C’est par un effet de votre colère, que nous nous voyons réduits à cet état de défaillance ; et par un effet de votre fureur, que nous sommes remplis de trouble.

8 Vous avez mis nos iniquités en votre présence, et exposé toute notre vie à la lumière de votre visage.

9 Car tous nos jours se sont consumés ; et nous nous sommes trouvés consumés nous-mêmes par la rigueur de votre colère : nos années se passent en de vaines inquiétudes, comme celles de l’araignée.

10 Les jours de tous nos ans ne vont ordinairement qu’à soixante et dix années : si les plus forts vivent jusqu’à quatre-vingts ans, le surplus n’est que peine et douleur ; et c’est même par un effet de votre douceur que vous nous traitez de cette sorte.

11 Qui peut connaître la grandeur de votre colère, et en comprendre toute l’étendue, autant qu’elle est redoutable ?

12 Faites enfin éclater la puissance de votre droite ; et instruisez notre cœur par la vraie sagesse.

13 Tournez-vous vers nous, Seigneur ! jusques à quand nous rejetterez-vous ? Laissez-vous fléchir en faveur de vos serviteurs.

14 Nous avons été comblés de votre miséricorde dès le matin ; nous avons tressailli de joie, et nous avons été remplis de consolation tous les jours de notre vie.

15 Nous nous sommes réjouis à proportion des jours où vous nous avez humiliés, et des années où nous avons éprouvé les maux.

16 Jetez vos regards sur vos serviteurs et sur vos ouvrages ; et conduisez leurs enfants.

17 Que la lumière du Seigneur, notre Dieu, se répande sur nous : conduisez d’en haut les ouvrages de nos mains ; et que l’œuvre de nos mains soit conduite par vous-même.



Louange sur le cantique de David.

CELUI qui demeure ferme sous l’assistance du Très-Haut, se reposera sûrement sous la protection du Dieu du ciel.

2 Il dira au Seigneur : Vous êtes mon défenseur et mon refuge : il est mon Dieu, et j’espérerai en lui ;

3 parce qu’il m’a délivré lui-même du piège des chasseurs, et de la parole âpre et piquante.

4 Il vous mettra comme à l’ombre sous ses épaules, et vous espérerez ainsi sous ses ailes : sa vérité vous environnera comme un bouclier.

5 Vous ne craindrez rien de tout ce qui effraye durant la nuit, ni la flèche qui vole durant le jour ; (6) ni les maux que l’on prépare dans les ténèbres, ni les attaques du démon du midi.

7 Mille tomberont à votre côté, et dix mille à votre droite ; mais la mort n’approchera point de vous.

8 Vous contemplerez seulement, et vous verrez de vos yeux le châtiment des pécheurs.

9 Parce que vous avez dit : Seigneur ! vous êtes mon espérance, et que vous avez choisi le Très-Haut pour votre refuge ;

10 le mal ne viendra point jusqu’à vous, et les fléaux n’approcheront point de votre tente.

11 Car il a commandé à ses anges de vous garder dans toutes vos voies.

12 Ils vous porteront dans leurs mains, de peur que vous ne heurtiez votre pied contre la pierre.

13 Vous marcherez sur l’aspic et sur le basilic ; et vous foulerez aux pieds le lion et le dragon.

14 Parce qu’il a espéré en moi, dit Dieu, je le délivrerai ; je serai son protecteur, parce qu’il a connu mon nom.

15 Il criera vers moi, et je l’exaucerai : je suis avec lui dans le temps de l’affliction ; je le sauverai et je le glorifierai.

16 Je le comblerai de jours ; et je lui ferai voir le salut que je lui destine.



Psaume ou cantique, pour le jour du sabbat.

2 IL est bon de louer le Seigneur, et de chanter à la gloire de votre nom, ô Très-Haut !

3 pour annoncer le matin votre miséricorde, et votre vérité durant la nuit,

4 sur l’instrument à dix cordes joint au chant, et sur la harpe.

5 Car vous m’avez, Seigneur ! rempli de joie, dans la vue de vos ouvrages ; et je tressaillirai d’allégresse en considérant les œuvres de vos mains.

6 Que vos ouvrages, Seigneur ! sont grands ! vos pensées sont infiniment profondes.

7 L’homme insensé ne pourra les connaître, et le fou n’en aura point l’intelligence.

8 Lorsque les pécheurs se seront produits au dehors comme l’herbe, et que tous ceux qui commettent l’iniquité auront paru avec éclat, ils périront dans tous les siècles : (9) mais pour vous, Seigneur ! vous êtes éternellement le Très-Haut.

10 Car voici, Seigneur ! que vos ennemis, voici que vos ennemis vont périr ; et tous ceux qui commettent l’iniquité seront dissipés.

11 Et ma force s’élèvera comme la corne de la licorne, et ma vieillesse se renouvellera par votre abondante miséricorde.

12 Et mon œil a regardé mes ennemis avec mépris ; et mon oreille entendra parler de la punition des méchants qui s’élèvent contre moi.

13 Le juste fleurira comme le palmier, et il se multipliera comme le cèdre du Liban.

14 Ceux qui sont plantés dans la maison du Seigneur, fleuriront a l’entrée de la maison de notre Dieu.

15 Ils se multiplieront de nouveau dans une vieillesse comblée de biens, et ils seront remplis de vigueur,

16 pour annoncer que le Seigneur, notre Dieu, est plein d’équité, et qu’il n’y a point d’injustice en lui.



Louange pour servir de cantique à David au jour de devant le sabbat, lorsque la terre fut affermie, ou habitée.

LE Seigneur règne, et s’est revêtu de gloire et de majesté : le Seigneur s’est revêtu de force ; il s’est armé de son pouvoir.

Car il a affermi le vaste corps de la terre, en sorte qu’il ne sera point ébranlé.

2 Votre trône, ô Dieu ! était établi dès lors ; vous êtes de toute éternité.

3 Les fleuves, Seigneur ! ont élevé, les fleuves ont élevé leur voix.

Les fleuves ont élevé leurs flots, (4) au bruit des grandes eaux.

Les soulèvements de la mer sont admirables : mais le Seigneur qui est dans les cieux est encore plus admirable.

5 Vos témoignages, Seigneur ! sont très-dignes de créance : la sainteté doit être l’ornement de votre maison dans toute la suite des siècles.



Psaume de David, pour le quatrième jour après le sabbat.

LE Seigneur est le Dieu des vengeances : le Dieu des vengeances a agi avec une entière liberté.

2 Faites éclater votre grandeur, ô Dieu qui jugez la terre ! rendez aux superbes ce qui leur est dû.

3 Jusques à quand, Seigneur ! les pécheurs, jusques à quand les pécheurs se glorifieront-ils avec insolence ?

4 Jusques à quand tous ceux qui commettent des injustices, se répandront-ils en des discours insolents, et proféreront-ils des paroles impies contre vous ?

5 Ils ont, Seigneur ! humilié et affligé votre peuple ; ils ont opprimé votre héritage.

6 Ils ont mis à mort la veuve et l’étranger ; ils ont tué les orphelins.

7 Et ils ont dit : Le Seigneur ne le verra point ; et le Dieu de Jacob n’en saura rien.

8 Vous qui parmi le peuple êtes des insensés, entrez dans l’intelligence de la vérité : vous qui êtes fous, commencez enfin à devenir sages.

9 Celui qui a fait l’oreille, n’entendra-t-il point ? ou celui qui a formé l’œil, ne verra-t-il point ?

10 Celui qui reprend les nations, ne vous convaincra-t-il pas de péché ; lui qui enseigne la science à l’homme ?

11 Le Seigneur connaît les pensées des hommes ; et il sait qu’elles sont vaines.

12 Heureux est l’homme que vous avez vous-même instruit, Seigneur ! et à qui vous avez enseigné votre loi,

13 afin que vous lui procuriez quelque adoucissement dans les jours mauvais, jusqu’à ce que soit creusée la fosse destinée au pécheur.

14 Car le Seigneur ne rejettera point son peuple, et n’abandonnera point son héritage ;

15 jusqu’à ce que la divine justice fasse éclater son jugement, et que tous ceux qui ont le cœur droit paraissent devant elle avec confiance.

16 Qui est-ce qui s’élèvera avec moi contre les méchants ? ou qui se tiendra ferme auprès de moi contre ceux qui commettent l’iniquité ?

17 Si le Seigneur ne m’eût assisté, il s’en serait peu fallu que mon âme ne fût tombée dans l’enfer.

18 Si je disais, Mon pied a été ébranlé ; votre miséricorde, Seigneur ! me soutenait aussitôt.

19 Vos consolations ont rempli de joie mon âme, à proportion du grand nombre de douleurs qui ont pénétré mon cœur.

20 Le tribunal de l’injustice peut-il avoir quelque union avec vous, lorsque vous nous faites des commandements pénibles ?

21 Les méchants tendront des pièges à l’âme du juste, et condamneront le sang innocent.

22 Mais le Seigneur est devenu mon refuge ; et mon Dieu, l’appui de mon espérance.

23 Et il fera retomber sur eux leur iniquité ; et il les fera périr par leur propre malice : le Seigneur, notre Dieu, les fera périr.



Louange pour servir de cantique à David.

VENEZ, réjouissons-nous au Seigneur : chantons en l’honneur de Dieu, notre Sauveur.

2 Présentons-nous devant lui en lui offrant nos actions de grâces, et au milieu de nos cantiques poussons des cris de joie à sa gloire.

3 Car le Seigneur est le grand Dieu, et le grand Roi élevé au-dessus de tous les dieux.

4 Car la terre dans toute son étendue est en sa main, et les plus hautes montagnes lui appartiennent.

5 Car la mer est à lui, elle est son ouvrage ; et ce sont ses mains qui ont formé la terre.

6 Venez, adorons-le, prosternons-nous, et pleurons devant le Seigneur qui nous a créés.

7 Car il est le Seigneur, notre Dieu, et nous sommes son peuple qu’il nourrit dans ses pâturages, et ses brebis qu’il conduit comme avec la main.

Si vous entendez aujourd’hui sa voix, (8) gardez-vous bien d’endurcir vos cœurs :

comme il arriva au temps du murmure qui excita ma colère, et au jour de la tentation dans le désert, (9) où vos pères me tentèrent et éprouvèrent ma puissance, et furent témoins de mes œuvres miraculeuses.

10 Je fus durant quarante ans en colère contre cette race, et je disais : Le cœur de ce peuple est toujours dans l’égarement ; et ils n’ont point connu mes voies.

11 C’est pourquoi j’ai juré dans ma colère, qu’ils n’entreraient point dans le lieu de mon repos.



Cantique pour David, qui fut chanté lorsqu’on bâtissait la maison de Dieu après la captivité.

CHANTEZ au Seigneur un cantique nouveau : chantez au Seigneur, peuples de toute la terre.

2 Chantez au Seigneur, et bénissez son saint nom : annoncez dans toute la suite des jours son assistance salutaire.

3 Annoncez sa gloire parmi les nations, et ses merveilles au milieu de tous les peuples.

4 Car le Seigneur est grand, et infiniment louable : il est sans comparaison plus redoutable que tous les dieux.

5 Car tous les dieux des nations sont des démons ; mais le Seigneur est le créateur des cieux.

6 Il ne voit devant lui que gloire et que sujets de louanges : la sainteté et la magnificence éclatent dans son saint lieu.

7 Venez, ô nations différentes ! apporter vos présents au Seigneur : venez offrir au Seigneur l’honneur et la gloire : (8) venez offrir au Seigneur la gloire due à son nom.

Prenez des victimes, et entrez dans sa maison : (9) adorez le Seigneur à l’entrée de son saint tabernacle.

Que toute la terre tremble devant sa face : (10) dites parmi les nations, Que le Seigneur a établi son règne suprême.

Car il a affermi toute la terre, qui ne sera point ébranlée ; il jugera les peuples selon l’équité.

11 Que les cieux se réjouissent, et que la terre tressaille de joie : que la mer avec ce qui la remplit en soit toute émue.

12 Les campagnes ressentiront cette joie, aussi bien que tout ce qu’elles contiennent : tous les arbres des forêts tressailliront d’allégresse,

13 par la présence du Seigneur ; à cause qu’il vient, à cause qu’il vient juger la terre.

Il jugera toute la terre dans l’équité, et les peuples selon sa vérité.



À David, quand sa terre fut rétablie.

LE Seigneur est entré dans son règne : que la terre tressaille de joie : que toutes les îles se réjouissent.

2 Une nuée est autour de lui, et l’obscurité l’environne : la justice et le jugement sont le soutien de son trône.

3 Le feu marchera devant lui, et embrasera tout autour de lui ses ennemis.

4 Ses éclairs ont paru dans toute la terre ; elle les a vus, et en a été toute émue.

5 Les montagnes se sont fondues comme la cire à la présence du Seigneur ; la présence du Seigneur a fait fondre toute la terre.

6 Les cieux ont annoncé sa justice ; et tous les peuples ont vu sa gloire.

7 Que tous ceux-là soient confondus qui adorent les ouvrages de sculpture, et qui se glorifient dans leurs idoles : adorez-le, vous tous qui êtes ses anges.

8 Sion l’a entendu, et s’en est réjouie ; et les filles de Juda ont tressailli de joie, Seigneur ! à cause de vos jugements.

9 Car vous êtes le Seigneur très-haut qui avez l’empire sur toute la terre : vous êtes infiniment élevé au-dessus de tous les dieux.

10 Vous qui aimez le Seigneur, haïssez le mal : le Seigneur garde les âmes de ses saints ; et il les délivrera de la main du pécheur.

11 La lumière s’est levée sur le juste ; et la joie dans ceux qui ont le cœur droit.

12 Réjouissez-vous, justes, au Seigneur ; et célébrez par vos louanges la mémoire de sa sainteté.



Psaume pour David.

CHANTEZ au Seigneur un nouveau cantique ; parce qu’il a fait des prodiges : c’est par sa droite seule, c’est par son bras saint qu’il a opéré le salut.

2 Le Seigneur a fait connaître le salut qu’il nous réservait ; il a manifesté sa justice aux yeux des nations.

3 Il s’est souvenu de sa miséricorde, et de la vérité des promesses qu’il avait faites à la maison d’Israël : toute l’étendue de la terre a vu le salut que notre Dieu nous a envoyé.

4 Poussez des cris de joie à la gloire de Dieu, vous tous, habitants de la terre : élevez vos voix, faites entendre des chants d’allégresse, et joignez-y le son des instruments.

5 Chantez sur la harpe des cantiques au Seigneur ; sur la harpe, et sur l’instrument à dix cordes.

6 Au son des trompettes battues au marteau, et de celle qui est faite avec la corne ; faites retentir de saints transports de joie en présence du Seigneur, votre Roi.

7 Que la mer en soit émue avec tout ce qui la remplit, toute la terre, et ceux qui l’habitent.

8 Les fleuves frapperont des mains, comme aussi les montagnes tressailliront de joie,

9 à la présence du Seigneur, à cause qu’il vient juger la terre.

Il jugera toute la terre selon la justice, et les peuples selon l’équité.



Psaume pour David.

LE Seigneur, qui est assis sur les chérubins, est entré dans son règne ; que les peuples en soient émus de colère, que la terre en soit ébranlée.

2 Le Seigneur est grand dans Sion : il est élevé au-dessus de tous les peuples.

3 Qu’ils rendent gloire à votre grand nom ; parce qu’il est terrible et saint, (4) et que la majesté du Roi suprême éclate dans son amour pour la justice.

Vous nous avez marqué une conduite très-droite : vous avez exercé la justice et le jugement dans Jacob.

5 Relevez la gloire du Seigneur, notre Dieu, et adorez l’escabeau de ses pieds, parce qu’il est saint.

6 Moïse et Aaron étaient ses prêtres, et Samuel était au nombre de ceux qui invoquaient son nom.

Ils invoquaient tous le Seigneur, et le Seigneur les exauçait : (7) il leur parlait au milieu de la colonne de nuée.

Ils gardaient ses ordonnances, et les préceptes qu’il leur avait donnés.

8 Seigneur notre Dieu ! vous les exauciez : ô Dieu ! vous avez usé envers eux de miséricorde, lors même que vous punissiez en eux tout ce qui pouvait vous y déplaire.

9 Glorifiez le Seigneur, notre Dieu, et adorez-le sur sa sainte montagne ; parce que le Seigneur, notre Dieu, est saint.



Psaume d’actions de grâces.

POUSSEZ des cris de joie à la gloire de Dieu, vous tous, habitants de la terre : (2) servez le Seigneur avec joie ; présentez-vous devant lui avec des chants d’allégresse.

3 Sachez que le Seigneur est le vrai Dieu : que c’est lui qui nous a faits, et que nous ne nous sommes pas faits nous-mêmes.

Vous qui êtes son peuple, et les brebis qu’il nourrit dans ses pâturages, (4) entrez par les portes de son tabernacle en l’honorant par vos actions de grâces, et venez dans sa maison en chantant des hymnes : glorifiez-le ; louez son nom.

5 Car le Seigneur est plein de douceur ; sa miséricorde est éternelle, et sa vérité s’étendra dans la suite de toutes les races.



Psaume pour David.

JE chanterai, Seigneur ! devant vous votre miséricorde et votre justice.

Je les chanterai sur des instruments de musique ; (2) et je m’appliquerai à connaître la voie qui est pure et sans tache : quand viendrez-vous à moi ?

Je marchais dans l’innocence de mon cœur au milieu de ma maison : (3) je ne me proposais rien d’injuste devant les yeux ; je haïssais ceux qui violaient votre loi.

4 Celui dont le cœur était corrompu n’avait aucune société avec moi ; et je ne connaissais point celui qu’une conduite maligne éloignait de moi.

5 Je persécutais celui qui médisait en secret de son prochain ; je ne mangeais point avec ceux dont l’œil est superbe, et le cœur insatiable.

6 Mes yeux ne regardaient sur la terre que ceux qui étaient vraiment fidèles, afin de les faire asseoir près de moi ; et je n’avais pour ministre et pour officier que celui qui marchait dans une voie innocente.

7 Celui qui agit avec orgueil, ne demeurera point dans ma maison : celui qui profère des choses injustes, n’a pu se rendre agréable devant mes yeux.

8 Je mettais à mort dès le matin tous les pécheurs de la terre, afin de bannir de la ville du Seigneur tous ceux qui commettent l’iniquité.



Oraison du pauvre, lorsqu’il sera dans l’affliction, et qu’il répandra sa prière en la présence du Seigneur.

2 SEIGNEUR ! exaucez ma prière, et que mes cris s’élèvent jusqu’à vous.

3 Ne détournez point de moi votre visage ; en quelque jour que je me trouve affligé, rendez-vous attentif à ma demande ; en quelque jour que je vous invoque, exaucez-moi promptement.

4 Car mes jours se sont évanouis comme la fumée, et mes os sont devenus aussi secs que les matières les plus aisées à brûler.

5 J’ai été frappé comme l’herbe l’est par l’ardeur du soleil, et mon cœur s’est desséché, parce que j’ai oublié de manger mon pain.

6 À force de gémir et de soupirer, je n’ai plus que la peau collée sur les os.

7 Je suis devenu semblable au pélican qui habite dans la solitude : je suis devenu comme le hibou qui se retire dans les lieux obscurs des maisons.

8 J’ai veillé pendant la nuit ; et j’étais comme le passereau qui se tient seul sur un toit.

9 Mes ennemis me faisaient durant tout le jour de continuels reproches ; et ceux qui me donnaient des louanges, conspiraient par des serments contre moi.

10 Car je mangeais la cendre comme le pain, et je mêlais mes larmes avec ce que je buvais,

11 sous le poids de votre colère et de votre indignation ; parce qu’après m’avoir élevé, vous m’avez brisé.

12 Mes jours se sont évanouis comme l’ombre, et je suis devenu sec comme l’herbe.

13 Mais pour vous, Seigneur ! vous subsistez éternellement, et la mémoire de votre nom s’étendra dans toutes les races.

14 Vous vous lèverez, et vous aurez pitié de Sion, parce que le temps est venu, le temps d’avoir pitié d’elle.

15 Car ses pierres sont très-agréables à vos serviteurs ; et ils auront compassion de sa terre.

16 Et les nations craindront votre nom, Seigneur ! et tous les rois de la terre révéreront votre gloire ;

17 parce que le Seigneur a bâti Sion, et qu’il sera vu dans sa gloire.

18 Il a regardé la prière de ceux qui sont dans l’humiliation, et il n’a point méprisé leurs demandes.

19 Que ces choses soient écrites pour les autres races ; afin que le peuple qui sera créé alors, loue le Seigneur.

20 Car il a regardé du haut de son lieu saint : le Seigneur a regardé du ciel sur la terre ;

21 pour entendre les gémissements de ceux qui étaient dans les liens, pour délivrer les enfants de ceux qui avaient été tués ;

22 afin qu’ils annoncent dans Sion le nom du Seigneur, et qu’ils publient ses louanges dans Jérusalem ;

23 lorsque les peuples et les rois s’assembleront pour servir conjointement le Seigneur.

24 Il dit à Dieu dans sa plus grande vigueur : Faites-moi connaître le petit nombre de mes jours.

25 Ne me rappelez pas lorsque je ne suis encore qu’à la moitié de mes jours : vos années, Seigneur ! s’étendent dans la suite de toutes les races.

26 Dès le commencement, Seigneur ! vous avez fondé la terre ; et les cieux sont les ouvrages de vos mains : ( 27 ) ils périront : mais vous subsisterez dans toute l’éternité.

Ils vieilliront tous comme un vêtement ; vous les changerez comme un habit dont on se couvre ; et ils seront en effet changés : (28) mais pour vous, vous êtes toujours le même, et vos années ne finiront point.

29 Les enfants de vos serviteurs auront une demeure permanente ; et leur race sera stable éternellement.



Pour David.

MON âme, bénissez le Seigneur ; et que tout ce qui est au dedans de moi, bénisse son saint nom.

2 Mon âme, bénissez le Seigneur ; et gardez-vous bien d’oublier jamais tous ses bienfaits.

3 Car c’est lui qui vous pardonne toutes vos iniquités, et qui guérit toutes vos infirmités ;

4 qui rachète votre vie de la mort, qui vous environne de sa miséricorde et des effets de sa tendresse ;

5 qui remplit votre désir en vous comblant de ses biens ; et qui renouvelle votre jeunesse comme celle de l’aigle.

6 Le Seigneur fait ressentir les effets de sa miséricorde, et il fait justice à tous ceux qui souffrent l’injustice et la violence.

7 Il a fait connaître ses voies à Moïse, et ses volontés aux enfants d’Israël.

8 Le Seigneur est miséricordieux et plein de tendresse ; il est patient et tout rempli de miséricorde.

9 Il ne sera pas toujours en colère, et n’usera pas éternellement de menaces.

10 Il ne nous a pas traités selon nos péchés ; et il ne nous a pas punis selon la grandeur de nos iniquités.

11 Car autant que le ciel est élevé au-dessus de la terre, autant a-t-il affermi sa miséricorde sur ceux qui le craignent.

12 Autant que l’orient est éloigné du couchant, autant il a éloigné de nous nos iniquités.

13 De même qu’un père a une compassion pleine de tendresse pour ses enfants ; aussi le Seigneur est touché de compassion pour ceux qui le craignent.

14 Car il connaît lui-même la fragilité de notre origine ; il s’est souvenu que nous ne sommes que poussière.

15 Le jour de l’homme passe comme l’herbe ; il est comme la fleur des champs, qui fleurit pour un peu de temps.

16 Car l’esprit ne fera que passer en lui ; et l’homme ensuite ne subsistera plus ; et il n’occupera plus son lieu comme auparavant.

17 Mais la miséricorde du Seigneur est de toute éternité, et demeurera éternellement sur ceux qui le craignent.

Et sa justice se répandra sur les enfants des enfants ( 18) de ceux qui gardent son alliance, et qui se souviennent de ses préceptes, pour les accomplir.

19 Le Seigneur a préparé son trône dans le ciel ; et toutes choses seront assujetties à son empire.

20 Bénissez le Seigneur, vous tous qui êtes ses anges, remplis de force ; et fidèles à exécuter ses ordres, dès que vous avez entendu le son de sa voix.

21 Bénissez tous le Seigneur, vous qui composez ses armées célestes, et qui êtes ses ministres appliqués à exécuter ses volontés.

22 Que tous les ouvrages du Seigneur le bénissent dans tous les lieux de son empire : mon âme, bénissez le Seigneur.



Pour David.

BÉNISSEZ le Seigneur, ô mon âme ! Seigneur mon Dieu ! vous avez fait paraître votre grandeur d’une manière bien éclatante ; vous êtes tout environné de majesté et de gloire :

2 vous qui êtes revêtu de la lumière comme d’un vêtement, et qui étendez le ciel comme une tente ;

3 vous qui couvrez d’eaux sa partie la plus élevée, qui montez sur les nuées, et qui marchez sur les ailes des vents ;

4 vous qui rendez vos anges aussi prompts que les vents, et vos ministres aussi ardents que les flammes ;

5 vous qui avez fondé la terre sur sa propre fermeté, sans qu’elle puisse jamais être renversée.

6 L’abîme l’environne comme un vêtement ; et les eaux s’élèvent comme des montagnes.

7 Mais vos menaces les font fuir ; et la voix de votre tonnerre les remplit de crainte.

8 Elles s’élèvent comme des montagnes, et elles descendent comme des vallées dans le lieu que vous leur avez établi.

9 Vous leur avez prescrit des bornes qu’elles ne passeront point ; et elles ne reviendront point couvrir la terre.

10 Vous conduisez les fontaines dans les vallées, et vous faites couler les eaux entre les montagnes.

11 Elles servent à abreuver toutes les bêtes des champs ; les ânes sauvages soupirent après elles dans leur soif.

12 Sur leurs bords habitent les oiseaux du ciel ; ils font entendre leur voix du milieu des rochers.

13 Vous arroserez les montagnes des eaux qui tombent d’en haut ; la terre sera rassasiée des fruits qui sont vos ouvrages.

14 Vous produisez le foin pour les bêtes, et l’herbe pour servir à l’usage de l’homme.

Vous faites sortir le pain de la terre, (15) et le vin qui réjouit le cœur de l’homme.

Vous lui donnez l’huile, afin qu’elle répande la joie sur son visage ; et le pain, afin qu’il fortifie son cœur.

16 Les arbres de la campagne seront nourris avec abondance, aussi bien que les cèdres du Liban que Dieu a plantés.

17 Les petits oiseaux y feront leurs nids : celui de la cigogne est comme le premier et le chef des autres.

18 Les hautes montagnes servent de retraite aux cerfs, et les rochers aux hérissons.

19 Il a fait la lune pour les temps qu’il lui a marqués ; le soleil sait où il doit se coucher.

20 Vous avez répandu les ténèbres ; et la nuit a été faite : et c’est durant la nuit que toutes les bêtes de la forêt se répandent sur la terre ;

21 et que les petits des lions rugissent après leur proie, et cherchent la nourriture que Dieu leur a destinée.

22 Le soleil se levant ensuite, elles se rassemblent, et vont se coucher dans leurs retraites.

23 Alors l’homme sort pour aller faire son ouvrage, et travailler jusqu’au soir.

24 Que vos œuvres sont grandes, Seigneur ! Vous avez fait toutes choses avec une souveraine sagesse : la terre est toute remplie de vos biens.

25 Dans cette mer si grande et d’une si vaste étendue se trouve un nombre infini de poissons, de grands et de petits animaux.

26 C’est là que les navires passeront ; là se promène ce monstre que vous avez formé, Seigneur ! pour s’y jouer.

27 Toutes les créatures attendent de vous que vous leur donniez leur nourriture, lorsque le temps en est venu.

28 Lorsque vous la leur donnez, elles la recueillent ; et lorsque vous ouvrez votre main, elles sont toutes remplies des effets de votre bonté.

29 Mais si vous détournez d’elles votre face, elles seront troublées ; vous leur ôterez l’esprit de vie ; elles tomberont dans la défaillance, et retourneront dans leur poussière.

30 Vous enverrez ensuite votre Esprit et votre souffle divin, et elles seront créées de nouveau, et vous renouvellerez toute la face de la terre.

31 Que la gloire du Seigneur soit célébrée dans tous les siècles : le Seigneur se réjouira dans ses ouvrages ;

32 lui qui regarde la terre, et la fait trembler ; qui touche seulement les montagnes, et en fait sortir les flammes et la fumée.

33 Je chanterai des cantiques à la gloire du Seigneur tant que je vivrai ; je chanterai des hymnes à l’honneur de mon Dieu tant que je subsisterai.

34 Que les paroles que je proférerai en son honneur puissent lui être agréables ; pour moi, je trouverai toute ma joie dans le Seigneur.

35 Que les pécheurs et les injustes soient effacés de dessus la terre, en sorte qu’ils ne soient plus. Ô mon âme ! bénis le Seigneur.



Alleluia.

LOUEZ le Seigneur, et invoquez son nom : annoncez ses œuvres parmi les nations.

2 Chantez ses louanges, chantez-les sur les instruments ; racontez toutes ses merveilles.

3 Glorifiez-vous dans son saint nom : que le cœur de ceux qui cherchent le Seigneur se réjouisse.

4 Cherchez le Seigneur, et soyez remplis de force ; cherchez sa face sans cesse.

5 Souvenez-vous de ses merveilles, des prodiges qu’il a faits, et des jugements qui sont sortis de sa bouche :

6 vous qui êtes la race d’Abraham, son serviteur ; vous, enfants de Jacob qu’il a choisis.

7 C’est lui qui est le Seigneur, notre Dieu ; et ses jugements s’exercent dans toute la terre.

8 Il s’est souvenu pour toujours de son alliance, de la parole qu’il a prononcée pour être accomplie dans la suite de toutes les races ;

9 de l’alliance qu’il a contractée avec Abraham, et du serment qu’il a fait à Isaac ;

10 qu’il a confirmé à Jacob pour être un décret irrévocable, et à Israël pour être un accord éternel ;

11 en disant, Je vous donnerai la terre de Chanaan pour héritage ;

12 et le disant, lorsqu’ils étaient encore en très-petit nombre, peu considérables, et étrangers dans cette terre.

13 Et ils passèrent d’une nation dans une autre, et d’un royaume à un autre peuple.

14 Il ne permit point qu’aucun homme leur fît du mal ; et il châtia même des rois à cause d’eux ;

15 en leur disant : Gardez-vous bien de toucher à mes oints, et de maltraiter mes prophètes.

16 Il appela la famine sur la terre ; et il brisa toute la force de l’homme, le faisant manquer de pain.

17 Il envoya avant eux un homme en Égypte ; Joseph, qui fut vendu pour être esclave.

18 Il fut humilié par les chaînes qu’on lui mit aux pieds ; le fer transperça son âme, (19) jusqu’à ce que sa parole fût accomplie.

Il fut embrasé par la parole du Seigneur : (20) le roi envoya dans la prison, et le délia ; le prince des peuples d’Égypte le renvoya libre.

21 Il l’établit le maître de sa maison, et comme le prince de tout ce qu’il possédait ;

22 afin qu’il instruisît tous les princes de sa cour comme lui-même, et qu’il apprît la sagesse aux anciens de son conseil.

23 Et Israël entra dans l’Égypte ; et Jacob demeura dans la terre de Cham.

24 Or le Seigneur multiplia extraordinairement son peuple, et le rendit plus puissant que ses ennemis.

25 Et il changea le cœur des Égyptiens, afin qu’ils haïssent son peuple, et qu’ils accablassent ses serviteurs par mille artifices.

26 Alors il envoya Moïse, son serviteur, et Aaron qu’il choisit aussi pour l’accompagner.

27 Il mit en eux sa puissance, pour faire des signes et des prodiges dans la terre de Cham.

28 Il envoya les ténèbres, et remplit l’air d’obscurité : et ils ne résistèrent point à ses ordres.

29 Il changea leurs eaux en sang, et fit mourir leurs poissons.

30 Leur terre produisit des grenouilles, jusque dans les chambres des rois mêmes.

31 Il parla, et on vit venir toutes sortes de mouches et de moucherons dans tout leur pays.

32 Il changea leurs pluies en grêle, et fit tomber un feu qui brûlait tout dans leur terre ;

33 et il frappa leurs vignes et leurs figuiers, et il brisa tous les arbres qui étaient dans tout le pays.

34 Il commanda, et on vit venir un nombre infini de sauterelles de différentes espèces :

35 elles mangèrent toute l’herbe de leur terre : elles consumèrent tous les fruits de leur pays.

36 Et il frappa tous les premiers-nés de l’Égypte, les prémices de tout leur travail.

37 Il fit sortir les Israélites avec beaucoup d’or et d’argent ; et il n’y avait point de malades dans leurs tribus.

38 L’Égypte se réjouit de leur départ, à cause que la frayeur qu’elle avait d’eux l’avait saisie.

39 Il étendit une nuée pour les mettre à couvert durant le jour ; et il fit paraître un feu pour les éclairer pendant la nuit.

40 Ils demandèrent à manger, et il fit venir des cailles ; et il les rassasia du pain du ciel.

41 Il fendit la pierre, et il en coula des eaux ; des fleuves se répandirent dans un lieu sec et aride.

42 Car il se souvint de la sainte parole qu’il avait donnée à Abraham, son serviteur.

43 Et il fit sortir son peuple avec allégresse, et ses élus avec des transports de joie.

44 Il leur donna les pays des nations, et les fit entrer en possession des travaux des peuples :

45 afin qu’ils gardassent ses ordonnances pleines de justice, et qu’ils s’appliquassent à la recherche de sa loi.



Alleluia.

LOUEZ le Seigneur, parce qu’il est bon ; parce que sa miséricorde est éternelle.

2 Qui racontera les œuvres de la puissance du Seigneur, et qui fera entendre toutes ses louanges ?

3 Heureux ceux qui gardent l’équité, et qui pratiquent la justice en tout temps.

4 Souvenez-vous de nous, Seigneur ! selon la bonté qu’il vous a plu de témoigner à votre peuple : visitez-nous par votre assistance salutaire ;

5 afin que nous nous voyions comblés des biens de vos élus ; afin que nous nous réjouissions de la joie qui est propre à votre peuple, et que vous soyez loué dans votre héritage.

6 Nous avons péché avec nos pères ; nous avons agi injustement ; nous nous sommes abandonnés à l’iniquité.

7 Nos pères ne comprirent point vos merveilles dans l’Égypte ; ils ne se souvinrent point de la multitude de vos miséricordes : et ils vous irritèrent étant près d’entrer dans la mer, dans la mer Rouge.

8 Cependant le Seigneur les sauva pour la gloire de son nom, afin de faire connaitre sa puissance.

9 Il menaça la mer Rouge, et elle sécha ; il les conduisit au milieu des abîmes, comme dans un lieu sec et désert.

10 Et il les sauva des mains de ceux qui les haïssaient, et les délivra des mains de Pharaon, leur ennemi.

11 L’eau couvrit ceux qui les poursuivaient, sans qu’il en restât un seul.

12 Alors ils crurent à ses paroles, et ils chantèrent ses louanges.

13 Mais ils tombèrent bientôt dans l’oubli de ses œuvres si merveilleuses ; et ils n’attendirent pas avec patience qu’il accomplît ses desseins sur eux.

14 Ils désirèrent de manger des viandes dans le désert ; et tentèrent Dieu dans un lieu où il n’y avait point d’eau.

15 Il leur accorda leur demande, et envoya de quoi rassasier leurs âmes.

16 Et ils irritèrent dans le camp Moïse, et Aaron, le saint du Seigneur.

17 La terre s’entr’ouvrit alors : elle engloutit Dathan, et couvrit Abiron et toute sa troupe.

18 Un feu s’alluma au milieu de ces factieux ; et la flamme consuma ces méchants.

19 Et ils se firent un veau près d’Horeb, et adorèrent un ouvrage de sculpture.

20 Et ils substituèrent à Dieu qui était leur gloire, la ressemblance d’un veau qui mange de l’herbe.

21 Ils oublièrent le Dieu qui les avait sauvés ; qui avait fait de grandes choses dans l’Égypte, (22) des prodiges dans la terre de Cham, des choses terribles dans la mer Rouge.

23 Et il avait résolu de les perdre, si Moïse qu’il avait choisi ne s’y fût opposé en brisant ce veau d’or, et se présentant devant lui pour détourner sa colère, et empêcher qu’il ne les exterminât.

21 Mais ils n’eurent que du mépris pour une terre si désirable, et ne crurent point à sa parole.

25 Ils murmurèrent dans leurs tentes, et n’écoutèrent point la voix du Seigneur.

26 Et il éleva sa main sur eux pour les exterminer dans le désert ;

27 pour rendre leur race misérable parmi les nations, et les disperser en divers pays.

28 Ils se consacrèrent à Béelphégor, et mangèrent des sacrifices offerts à des dieux morts.

29 Et ils irritèrent le Seigneur par leurs œuvres criminelles ; et il en périt un grand nombre.

30 Phinéès s’opposa à leur impiété, et il apaisa la colère du Seigneur ; et fit cesser cette plaie dont il les avait frappés.

31 Et ce zèle lui a été imputé à justice pour toujours et dans la suite de toutes les races.

32 Ils irritèrent encore Dieu aux eaux de contradiction ; et Moïse fut châtié à cause d’eux.

33 Car ils remplirent son esprit de tristesse ; et il fit paraître de la défiance dans ses paroles.

34 Ils n’exterminèrent point les nations que le Seigneur leur avait marquées.

35 Mais ils se mêlèrent parmi ces nations ; et ils apprirent à les imiter dans leurs œuvres.

36 Ils adorèrent leurs idoles, qui leur devinrent une occasion de scandale et de chute.

37 Ils immolèrent leurs fils et leurs filles aux démons.

38 Ils répandirent le sang innocent, le sang de leurs fils et de leurs filles, qu’ils sacrifièrent aux idoles de Chanaan.

Et la terre fut infectée par l’abondance du sang qu’ils répandirent : (39) elle fut souillée par leurs œuvres criminelles, et ils se prostituèrent à leurs passions.

40 C’est pourquoi le Seigneur se mit en colère contre son peuple ; et il eut en abomination son héritage.

41 Il les livra entre les mains des nations ; et ceux qui les haïssaient, eurent l’empire sur eux.

42 Leurs ennemis leur firent souffrir plusieurs maux ; et ils furent humiliés et accablés sous leur puissance.

43 Souvent Dieu les délivra : mais ils l’irritaient de nouveau par l’impiété de leurs desseins ; et leurs propres iniquités leur attiraient de nouvelles humiliations.

44 Il les regarda lorsqu’ils étaient affligés ; et il écouta leur prière.

45 En leur faveur il se souvint de son alliance ; et il fut touché de repentir selon la grandeur de sa miséricorde.

46 Il leur fit trouver compassion dans le cœur de tous ceux qui les avaient assujettis.

47 Sauvez-nous, Seigneur notre Dieu ! et rassemblez-nous du milieu des nations ; afin que nous rendions gloire à votre saint nom, et que nous puissions mettre notre gloire à vous louer.

48 Que le Seigneur, le Dieu d’Israël, soit béni dans tous les siècles !

Et tout le peuple dira : Ainsi soit-il ! ainsi soit-il !



Alleluia.

LOUEZ le Seigneur, parce qu’il est bon ; parce que sa miséricorde est éternelle.

2 Que ceux-là le disent et le publient, qui ont été rachetés par le Seigneur, qu’il a rachetés de la puissance de l’ennemi,

3 et qu’il a rassemblés de divers pays, du lever du soleil, et du couchant ; du nord, et de la mer méridionale.

4 Ils ont erré dans la solitude, dans les lieux où il n’y avait point d’eau ; et ils ne trouvaient point de chemin pour aller en une ville habitable.

5 Ils ont souffert la faim et la soif ; et leur âme était tombée en défaillance.

6 Au milieu de leur affliction ils ont crié au Seigneur, qui les a tirés par sa puissance des nécessités pressantes où ils se trouvaient ;

7 et les a conduits dans le droit chemin, afin qu’ils pussent aller à la ville où ils devaient demeurer.

8 Que les miséricordes du Seigneur soient le sujet de ses louanges ; qu’il soit loué à cause des merveilles qu’il a faites en faveur des enfants des hommes.

9 Car il a rassasié l’âme qui était vide, et rempli de biens l’âme qui souffrait la faim.

10 Ils étaient assis dans les ténèbres et dans l’ombre de la mort ; ils étaient captifs, dans l’indigence de toutes choses, et chargés de fers.

11 Car ils avaient irrité Dieu, en violant ses préceptes ; et mis en colère le Très-Haut, en méprisant son conseil.

12 Leur cœur a été humilié par la fatigue des travaux ; ils ont été affaiblis, et il n’y avait personne qui les secourût.

13 Ils ont crié au Seigneur du milieu de leur affliction ; et il les a délivrés des nécessités pressantes où ils se trouvaient.

14 Il les a fait sortir des ténèbres et de l’ombre de la mort ; et il a rompu leurs liens.

15 Que les miséricordes du Seigneur soient le sujet de ses louanges ; qu’il soit loué à cause des merveilles qu’il a faites en faveur des enfants des hommes.

16 Car il a brisé les portes d’airain, et rompu les barres de fer.

17 Il les a retirés de la voie de leur iniquité : car ils avaient été humiliés à cause de leurs injustices.

18 Leur âme avait en horreur toute sorte de nourriture ; et ils étaient proche des portes de la mort.

19 Ils ont crié au Seigneur du milieu de leur affliction ; et il les a délivrés de l’extrémité où ils se trouvaient.

20 Il a envoyé sa parole, et il les a guéris, et les a tirés de la mort.

21 Que les miséricordes du Seigneur soient le sujet de ses louanges ; qu’il soit loué à cause des merveilles qu’il a faites en faveur des enfants des hommes.

22 Qu’ils lui offrent un sacrifice de louange ; et qu’ils publient ses œuvres avec allégresse.

23 Ceux qui descendent sur mer dans les navires, et qui travaillent au milieu des grandes eaux,

24 ont vu les œuvres du Seigneur, et ses merveilles dans la profondeur des abîmes.

25 Il a commandé, et aussitôt il s’est levé un vent qui a amené la tempête ; et les flots de la mer se sont élevés.

26 Ils montaient jusqu’au ciel, et descendaient jusqu’au fond des abîmes : leur âme tombait en défaillance à la vue de tant de maux.

27 Ils étaient troublés et agités comme un homme qui est ivre ; et leur sagesse était toute renversée.

28 Ils ont crié au Seigneur du milieu de leur affliction ; et il les a tirés de l’extrémité où ils se trouvaient.

29 Il a changé cette tempête en un vent doux ; et les flots de la mer se sont calmés.

30 Ils se sont réjouis de ce que ses flots s’étaient calmés ; et il les a conduits jusqu’au port où ils voulaient arriver.

31 Que les miséricordes du Seigneur soient le sujet de ses louanges ; qu’il soit loué à cause des merveilles qu’il a faites en faveur des enfants des hommes.

32 Que l’on relève sa gloire dans l’assemblée du peuple, et qu’on le loue dans le lieu où sont assis les anciens.

33 Il a changé les fleuves en un désert, et les pays arrosés d’eau en un lieu sec ;

34 et il a rendu la terre qui portait du fruit, aussi stérile que celle qui est semée de sel, à cause de la malice de ses habitants.

35 Il a changé les déserts en des étangs, et la terre qui était sans eaux en des eaux courantes.

36 Il y a établi ceux qui étaient affamés ; et ils y ont bâti une ville pour y demeurer.

37 Ils y ont semé les champs, et planté des vignes, qui ont produit grande abondance de fruits.

38 Il les a bénis, et ils se sont multipliés extrêmement ; et il n’a pas laissé diminuer leurs bestiaux.

39 Mais ils ont été ensuite réduits à un petit nombre : ils ont été affligés de plusieurs maux, et accablés de douleurs.

40 Les princes sont tombés aussi dans le mépris ; et il les a fait errer hors de la voie, par des lieux où il n’y avait point de chemin.

41 Mais il a enfin délivré le pauvre de son indigence, et multiplié ses enfants comme les brebis.

42 Les justes le verront, et seront remplis de joie ; et nul des méchants n’osera ouvrir la bouche.

43 Qui est sage, pour garder la mémoire de ces choses, et pour comprendre les miséricordes du Seigneur ?



Cantique ou Psaume de David.

2 MON cœur est préparé, ô Dieu ! mon cœur est préparé. Je chanterai et je ferai retentir vos louanges sur les instruments au milieu de ma gloire.

3 Levez-vous, ma gloire : excitez-vous, mon luth, et ma harpe : je me lèverai de grand matin.

4 Je vous louerai, Seigneur ! au milieu des peuples ; et je chanterai votre gloire parmi les nations.

5 Car votre miséricorde est plus élevée que les cieux, et votre vérité s’élève jusques aux nuées.

6 Élevez-vous, ô Dieu ! au-dessus des cieux, et que votre gloire éclate sur toute la terre ;

7 afin que vos bien-aimés soient délivrés. Sauvez-moi par le secours de votre droite, et exaucez-moi.

8 Dieu a parlé de son lieu saint : je me réjouirai, et je ferai le partage de Sichem ; et je prendrai les mesures de la Vallée des tentes.

9 Galaad est à moi, aussi bien que Manassé ; et Éphraïm est le soutien de ma tête ; Juda est le prince de mes États.

10 Moab est comme un vase qui nourrit mon espérance ; je m’avancerai dans l’Idumée, et je la foulerai aux pieds : les étrangers me sont devenus amis.

11 Qui est celui qui me conduira jusque dans la ville fortifiée ? qui est celui qui me conduira jusqu’en Idumée ?

12 Ne sera-ce pas vous, ô Dieu ! vous qui nous aviez rejetés, vous, ô Dieu ! qui ne marchiez plus à la tête de nos armées ?

13 Donnez-nous votre secours, pour nous tirer de l’affliction : car on espère en vain son salut de la part de l’homme.

14 Ce sera par le secours de Dieu que nous ferons des actions de vertu et de courage ; et lui-même réduira au néant nos ennemis.



Pour la fin, Psaume de David.

NE vous taisez pas, ô Dieu ! sur le sujet de mon innocence : (2) car la bouche du pécheur et la bouche de l’homme trompeur se sont ouvertes.

Ils ont parlé contre moi avec une langue trompeuse : (3) ils m’ont comme assiégé par leurs discours remplis de haine ; et ils m’ont fait la guerre sans aucun sujet.

4 Au lieu qu’ils devaient m’aimer, ils me déchiraient par leurs médisances : mais pour moi, je me contentais de prier.

5 Ils m’ont fait plusieurs maux au lieu du bien que je leur ai fait ; et leur haine a été la récompense de l’amour que je leur portais.

6 Donnez au pécheur l’empire sur lui ; et que le démon soit toujours à son côté droit.

7 Lorsqu’on le jugera, qu’il soit condamné ; et que sa prière même lui soit imputée à péché.

8 Que ses jours soient abrégés ; et qu’un autre reçoive son épiscopat.

9 Que ses enfants deviennent orphelins ; et que sa femme devienne veuve.

10 Que ses enfants soient vagabonds et errants, qu’ils soient contraints de mendier, et qu’ils soient chassés de leurs demeures.

11 Que l’usurier recherche et enlève tout son bien ; et que des étrangers lui ravissent tout le fruit de ses travaux.

12 Qu’il ne se trouve personne pour l’assister ; et que nul n’ait compassion de ses orphelins.

13 Que ses enfants périssent ; et que son nom soit effacé dans le cours d’une seule génération.

14 Que l’iniquité de ses pères revive dans le souvenir du Seigneur ; et que le péché de sa mère ne soit point effacé.

15 Qu’ils soient toujours en butte aux traits du Seigneur ; et que leur mémoire soit exterminée de dessus la terre ;

16 parce qu’il ne s’est point souvenu de faire miséricorde ; mais qu’il a poursuivi l’homme qui était pauvre et dans l’indigence, et dont le cœur était percé de douleur, afin de le faire mourir.

17 Il a aimé la malédiction, et elle tombera sur lui : il a rejeté la bénédiction, et elle sera éloignée de lui.

18 Il s’est revêtu de la malédiction ainsi que d’un vêtement : elle a pénétré comme l’eau au dedans de lui, et comme l’huile jusque dans ses os.

19 Qu’elle lui soit comme l’habit qui le couvre, et comme la ceinture de laquelle il est toujours ceint.

20 C’est là la manière dont le Seigneur punira ceux qui m’attaquent par leurs médisances, et qui profèrent des paroles meurtrières contre mon âme.

21 Et vous, Seigneur ! qui êtes le souverain Maître, prenez ma défense pour la gloire de votre nom, parce que votre miséricorde est remplie de douceur.

Délivrez-moi ; (22) parce que je suis pauvre et dans l’indigence, et que mon cœur est tout troublé au dedans de moi.

28 J’ai disparu comme l’ombre qui est sur son déclin ; et j’ai été emporté de côté et d’autre, ainsi que les sauterelles.

24 Mes genoux se sont affaiblis par le jeûne ; et ma chair a été toute changée, à cause de l’huile qui me manquait.

25 Je suis devenu un sujet d’opprobre à leur égard : ils m’ont vu, et ils ont secoué la tête.

26 Secourez-moi, Seigneur mon Dieu ! sauvez-moi par votre miséricorde.

27 Et que tous sachent que c’est ici un coup de votre main ; et que c’est vous, Seigneur ! qui faites ces choses.

28 Ils me maudiront, et vous me bénirez : que ceux qui s’élèvent contre moi, soient confondus ; mais pour votre serviteur, il sera rempli de joie.

29 Que ceux qui médisent de moi, soient couverts de honte ; et que leur confusion soit comme une double robe dont ils seront revêtus.

30 Je publierai de toute ma voix la gloire du Seigneur ; et je le louerai au milieu d’une grande assemblée :

31 parce qu’il s’est tenu à la droite du pauvre, afin de sauver mon âme de la violence de ceux qui la persécutent.



Psaume de David.

LE Seigneur a dit à mon Seigneur : Asseyez-vous à ma droite ; jusqu’à ce que je réduise vos ennemis à vous servir de marchepied.

2 Le Seigneur fera sortir de Sion le sceptre de votre puissance : régnez au milieu de vos ennemis.

3 Vous posséderez la principauté et l’empire au jour de votre puissance, et au milieu de l’éclat qui environnera vos saints : je vous ai engendré de mon sein avant l’étoile du jour.

4 Le Seigneur a juré, et son serment demeurera immuable : Vous êtes le prêtre éternel selon l’ordre de Melchisédech.

5 Le Seigneur est à votre droite ; il a brisé et mis en poudre les rois au jour de sa colère.

6 Il exercera son jugement au milieu des nations ; il remplira tout de la ruine de ses ennemis ; il écrasera sur la terre les têtes d’un grand nombre de personnes.

7 Il boira de l’eau du torrent dans le chemin ; et c’est pour cela qu’il élèvera sa tête.



Alleluia.

(ALEPH.) Seigneur ! je vous louerai de tout mon cœur,

(Beth.) dans la société des justes, et dans l’assemblée de votre peuple.

2 (Ghimel.) Les œuvres du Seigneur sont grandes ;

(Daleth.) elles sont proportionnées à toutes ses volontés.

3 (Hé.) Tout ce qu’il a fait publie sa gloire, et annonce sa grandeur :

(Vav.) sa justice demeure éternellement.

4 (Zaïn.) Le Seigneur a éternisé la mémoire de ses merveilles :

( Cheth.) il est miséricordieux et plein de tendresse.

5 ( Teth.) Il a donné la nourriture à ceux qui le craignent :

(Jod.) il se souviendra éternellement de son alliance.

6 (Caph.) Il fera connaître à son peuple la puissance de ses œuvres,

(Lamed.) en leur donnant l’héritage des nations.

7 (Mem.) Les œuvres de ses mains sont vérité et justice :

(Noun.) tous ses décrets sont fidèles et infaillibles.

8 (Samech.) Ils sont établis et affermis pour tous les siècles :

(Aïn.) ils sont faits selon la vérité et selon l’équité.

9 (Phé.) Il a envoyé la rédemption à son peuple :

(Tsadé.) il a fait avec lui une alliance pour toute l’éternité :

(Coph.) son nom est saint et terrible.

10 (Resh.) La crainte du Seigneur est le commencement de la sagesse :

(Shin.) tous ceux qui agissent conformément à cette crainte, sont remplis d’une intelligence salutaire :

(Thau.) sa louange subsiste dans tous les siècles.



Alleluia, pour le retour d’Aggée et de Zacharie.

(ALEPH.) Heureux l’homme qui craint le Seigneur,

(Beth.) et qui a une grande affection pour ses commandements.

2 (Ghimel.) Sa race sera puissante sur la terre :

(Daleth.) la postérité des justes sera bénie.

3 (Hé.) La gloire et les richesses sont dans sa maison ;

(Vav.) et sa justice demeure éternellement.

4 (Zaïn.) La lumière s’est levée dans les ténèbres sur ceux qui ont la droiture du cœur :

(Cheth.) le Seigneur est plein de miséricorde, de tendresse et de justice.

5 (Teth.) Heureux l’homme qui est touché de compassion, et qui prête à ceux qui sont pauvres ;

(Jod.) heureux l’homme qui règle tous ses discours avec prudence et discernement :

6 (Caph.) car il ne sera jamais ébranlé.

(Lamed.) La mémoire du juste sera éternelle.

7 (Mem.) Quelque mal qu’on lui annonce, il sera sans crainte :

(Noun.) il a le cœur toujours préparé à espérer au Seigneur.

8 (Samech.) Son cœur est puissamment affermi : il ne sera point ébranlé ;

(Aïn.) jusqu’à ce qu’il soit en état de mépriser ses ennemis.

9 (Phé.) Il a répandu ses biens avec libéralité sur les pauvres :

(Tsadé.) sa justice demeure éternellement ;

(Coph.) sa puissance sera élevée en gloire.

10 (Resh.) Le pécheur le verra, et en sera irrité :

(Shin.) il grincera des dents, et séchera de dépit :

(Thau.) le désir des pécheurs périra.



Alleluia.

LOUEZ le Seigneur, vous qui êtes ses serviteurs ; louez le nom du Seigneur.

2 Que le nom du Seigneur soit béni dès maintenant, et dans tous les siècles.

3 Le nom du Seigneur doit être loué depuis le lever du soleil jusqu’au couchant.

4 Le Seigneur est élevé au-dessus de toutes les nations ; et sa gloire au-dessus des cieux.

5 Qui est semblable au Seigneur, notre Dieu, qui habite les lieux les plus élevés, (6) et qui regarde ce qu’il y a de plus abaissé dans le ciel et sur la terre ;

7 qui tire de la poussière celui qui est dans l’indigence, et qui élève le pauvre de dessus le fumier,

8 pour le placer avec les princes, avec les princes de son peuple ;

9 qui donne à celle qui était stérile la joie de se voir dans sa maison la mère de plusieurs enfants ?



Alleluia.

LORSQUE Israël sortit de l’Égypte, et la maison de Jacob du milieu d’un peuple barbare,

2 Dieu consacra à son service la maison de Juda, et établit son empire dans Israël.

3 La mer le vit, et s’enfuit ; le Jourdain retourna en arrière ;

4 les monts sautèrent comme des béliers, et les collines comme les agneaux des brebis.

5 Pourquoi, ô mer ! vous êtes-vous enfuie ? et vous, ô Jourdain ! pourquoi êtes-vous retourné en arrière ?

6 Pourquoi, montagnes, avez-vous sauté comme des béliers ; et vous, collines, comme les agneaux des brebis !

7 La terre a été ébranlée à la présence du Seigneur, à la présence du Dieu de Jacob ;

8 qui changea la pierre en des torrents d’eaux, et la roche en des fontaines.


Psaume CXV selon les Hébreux.

CE n’est point à nous, Seigneur ! ce n’est point à nous qu’appartient la gloire ; mais donnez-la à votre nom, en faisant éclater votre miséricorde et votre vérité ;

2 de peur que les nations ne disent : Où est leur Dieu ?

3 Notre Dieu est dans le ciel ; et tout ce qu’il a voulu, il l’a fait.

4 Les idoles des nations ne sont que de l’argent et de l’or, et les ouvrages des mains des hommes.

5 Elles ont une bouche, et elles ne parleront point ; elles ont des yeux, et elles ne verront point ;

6 elles ont des oreilles, et n’entendront point ; elles ont des narines, et seront sans odorat ;

7 elles ont des mains, sans pouvoir toucher ; elles ont des pieds, sans pouvoir marcher ; et avec la gorge qu’elles ont, elles ne pourront crier.

8 Que ceux qui les font, leur deviennent semblables, avec tous ceux qui mettent en elles leur confiance.

9 La maison d’Israël a espéré au Seigneur : il est leur soutien et leur protecteur.

10 La maison d’Aaron a espéré au Seigneur : il est leur soutien et leur protecteur.

11 Ceux qui craignent le Seigneur, ont mis au Seigneur leur espérance : il est leur soutien et leur protecteur.

12 Le Seigneur s’est souvenu de nous, et nous a bénis.

Il a béni la maison d’Israël ; il a béni la maison d’Aaron.

13 Il a béni tous ceux qui craignent le Seigneur, les plus petits comme les plus grands.

14 Que le Seigneur vous comble de nouveaux biens, vous et vos enfants.

15 Soyez bénis du Seigneur, qui a fait le ciel et la terre.

16 Le ciel le plus élevé est pour le Seigneur ; mais il a donné la terre aux enfants des hommes.

17 Les morts, Seigneur ! ne vous loueront point ; ni tous ceux qui descendent dans l’enfer.

18 Mais nous qui vivons, nous bénissons le Seigneur dès maintenant, et dans tous les siècles.



Alleluia.

J’AI aimé, parce que le Seigneur exaucera la voix de ma prière.

2 Parce qu’il a abaissé son oreille vers moi, je l’invoquerai pendant tous les jours de ma vie.

3 Les douleurs de la mort m’ont environné ; et les périls de l’enfer m’ont surpris : j’ai trouvé l’affliction et la douleur dans ma voie.

4 Et j’ai invoqué le nom du Seigneur, en disant : Ô Seigneur ! délivrez mon âme.

5 Le Seigneur est miséricordieux et juste ; et notre Dieu est plein d’une tendre compassion.

6 Le Seigneur garde les petits : j’ai été humilié, et il m’a délivré.

7 Rentre, ô mon âme ! dans le repos ; parce que le Seigneur a répandu sur toi ses bienfaits.

8 Car il a délivré mon âme de la mort, mes yeux des larmes qu’ils répandaient, mes pieds de leur chute.

9 Je serai agréable au Seigneur dans la terre des vivants.



Ce Psaume dans l’hébreu est la suite du précédent.
Alleluia.

10 J’AI cru, c’est pourquoi j’ai parlé ; mais j’ai été dans la dernière humiliation.

11 J’ai dit dans ma fuite : Tout homme est menteur.

12 Que rendrai-je au Seigneur, pour tous les biens qu’il m’a faits.

13 Je prendrai le calice du salut ; et j’invoquerai le nom du Seigneur.

14 Je m’acquitterai de mes vœux envers le Seigneur devant tout son peuple.

15 C’est une chose précieuse devant les yeux du Seigneur, que la mort de ses saints.

16 Ô Seigneur ! parce que je suis votre serviteur, parce que je suis votre serviteur, et le fils de votre servante, vous avez rompu mes liens.

17 C’est pourquoi je vous sacrifierai une hostie de louanges ; et j’invoquerai le nom du Seigneur.

18 Je m’acquitterai de mes vœux envers le Seigneur devant tout son peuple ; (19) à l’entrée de la maison du Seigneur, au milieu de vous, ô Jérusalem !



Alleluia.

NATIONS, louez toutes le Seigneur ; peuples, louez-le tous ;

2 parce que sa miséricorde a été puissamment affermie sur nous ; et que la vérité du Seigneur demeure éternellement.



Alleluia.

LOUEZ le Seigneur, parce qu’il est bon ; parce que sa miséricorde s’étend dans tous les siècles.

2 Qu’Israël dise maintenant, Qu’il est bon, et que sa miséricorde s’étend dans tous les siècles.

3 Que la maison d’Aaron dise maintenant, Que sa miséricorde s’étend dans tous les siècles.

4 Que ceux qui craignent le Seigneur disent maintenant, Que sa miséricorde s’étend dans tous les siècles.

5 J’ai invoqué le Seigneur du milieu de l’affliction qui me tenait comme resserré ; et le Seigneur m’a exaucé et mis au large.

6 Le Seigneur est mon soutien ; et je ne craindrai point ce que l’homme pourra me faire.

7 Le Seigneur est mon soutien ; et je mépriserai mes ennemis.

8 Il est bon de se confier au Seigneur, plutôt que de se confier dans l’homme.

9 Il est bon d’espérer au Seigneur, plutôt que d’espérer dans les princes.

10 Toutes les nations m’ont assiégé : mais c’est au nom du Seigneur, que je m’en suis vengé.

11 Elles m’ont assiégé et environné : mais c’est au nom du Seigneur, que je m’en suis vengé.

12 Elles m’ont environné comme des abeilles, et elles se sont embrasées comme un feu qui a pris à des épines : mais c’est au nom du Seigneur, que je m’en suis vengé.

13 J’ai été poussé, et on a fait effort pour me renverser ; mais le Seigneur m’a soutenu.

14 Le Seigneur est ma force et ma gloire, et il est devenu mon salut.

15 Les cris d’allégresse et de salut se font entendre dans les tentes des justes : la droite du Seigneur a fait éclater sa puissance.

16 La droite du Seigneur m’a élevé : la droite du Seigneur a fait éclater sa puissance.

17 Je ne mourrai point ; mais je vivrai, et je raconterai les œuvres du Seigneur.

18 Le Seigneur m’a châtié avec sévérité ; mais il ne m’a point livré à la mort.

19 Ouvrez-moi les portes de la justice, afin que j’y entre, et que je rende grâces au Seigneur.

20 C’est là la porte du Seigneur, et les justes entreront par elle.

21 Je vous rendrai grâces de ce que vous m’avez exaucé, et que vous êtes devenu mon salut.

22 La pierre que ceux qui bâtissaient avaient rejetée, a été placée à la tête de l’angle.

23 C’est le Seigneur qui a fait cela ; et c’est ce qui paraît à nos yeux digne d’admiration.

24 C’est ici le jour qu’a fait le Seigneur : réjouissons-nous-y donc, et soyons pleins d’allégresse.

25 Ô Seigneur ! sauvez-moi : ô Seigneur ! faites prospérer le règne de votre Christ : (26) béni soit celui qui vient au nom du Seigneur !

Nous vous bénissons de la maison du Seigneur : (27) le Seigneur est le vrai Dieu, et il a fait paraître sa lumière sur nous.

Rendez ce jour solennel, en couvrant de branches tous les lieux, jusqu’à la corne de l’autel.

28 Vous êtes mon Dieu, et je vous rendrai mes actions de grâces : vous êtes mon Dieu, et je relèverai votre gloire.

Je vous rendrai grâces de ce que vous m’avez exaucé, et que vous êtes devenu mon salut.

29 Louez le Seigneur, parce qu’il est bon ; parce que sa miséricorde s’étend dans tous les siècles.



Alleluia.

(aleph.)

HEUREUX ceux dont la voie est pure et sans tache, et qui marchent dans la loi du Seigneur.

2 Heureux ceux qui s’efforcent de connaître les témoignages de sa loi, et qui le cherchent de tout leur cœur.

3 Car ceux qui commettent l’iniquité ne marchent point dans ses voies.

4 Vous avez ordonné que vos commandements soient gardés très-exactement.

5 Puissent mes voies être réglées de telle sorte que je garde vos ordonnances pleines de justice !

6 Je ne serai point confondu, lorsque j’aurai toujours devant les yeux tous vos préceptes.

7 Je vous louerai dans la droiture de mon cœur, à cause de la connaissance que j’ai eue de vos jugements pleins de justice.

8 Je garderai vos ordonnances pleines de justice ; ne m’abandonnez pas entièrement.

(beth.)

9 Comment celui qui est jeune corrigera-t-il sa voie ? Ce sera en accomplissant vos paroles.

10 Je vous ai cherché dans toute l’étendue de mon cœur : ne me rejetez pas de la voie de vos préceptes.

11 J’ai caché vos paroles au fond de mon cœur, afin que je ne pèche point devant vous.

12 Vous êtes digne, Seigneur ! de toute sorte de bénédictions : instruisez-moi de vos ordonnances pleines de justice.

13 Mes lèvres annoncent tous les jugements de votre bouche.

14 Je me suis plu dans la voie de vos préceptes, comme au milieu de toutes les richesses.

15 Je m’exercerai dans la méditation de vos commandements, et je considérerai vos voies.

16 Je méditerai sur vos ordonnances pleines de justice ; je n’oublierai point vos paroles.

(ghimel.)

17 Accordez à votre serviteur cette grâce de me faire vivre, et je garderai vos paroles.

18 Ôtez le voile qui est sur mes yeux ; et je considérerai les merveilles qui sont enfermées dans votre loi.

19 Je suis étranger sur la terre : ne me cachez pas vos commandements.

20 Mon âme a désiré en tout temps avec une grande ardeur vos ordonnances pleines de justice.

21 Vous avez fait éclater votre fureur contre les superbes : ceux-là sont maudits, qui se détournent de vos préceptes.

22 Délivrez-moi de l’opprobre et du mépris de ces superbes, à cause que j’ai recherché avec soin les témoignages de votre loi.

23 Car les princes se sont assis, et ont parlé contre moi : mais cependant votre serviteur s’exerçait à méditer vos ordonnances pleines de justice.

24 Car vos préceptes sont le sujet de ma méditation, et vos ordonnances pleines de justice me tiennent lieu de conseil.

(daleth.)

25 Mon âme a été comme attachée à la terre : rendez-moi la vie selon votre parole.

26 Je vous ai exposé mes voies, et vous m’avez exaucé : enseignez-moi vos ordonnances pleines de justice.

27 Instruisez-moi de la voie de ces ordonnances si justes ; et je m’exercerai dans la méditation de vos merveilles.

28 Mon âme s’est assoupie d’ennui : fortifiez-moi par vos paroles.

29 Éloignez de moi la voie de l’iniquité : faites-moi miséricorde selon votre loi.

30 J’ai choisi la voie de la vérité ; et je n’ai point oublié vos jugements.

31 Je me suis attaché, Seigneur ! aux témoignages de votre loi : ne permettez pas que je sois confondu.

32 J’ai couru dans la voie de vos commandements, lorsque vous avez élargi mon cœur.

(hé.)

33 Imposez-moi pour loi, Seigneur ! la voie de vos ordonnances pleines de justice ; et je ne cesserai point de la rechercher.

34 Donnez-moi l’intelligence ; et je m’appliquerai à connaître votre loi, et la garderai de tout mon cœur.

35 Conduisez-moi dans le sentier de vos commandements ; parce que je désire ardemment de marcher dans cette voie.

36 Faites pencher mon cœur vers les témoignages de votre loi, et non vers l’avarice.

37 Détournez mes yeux, afin qu’ils ne regardent pas la vanité : faites-moi vivre dans votre voie.

38 Établissez fortement votre parole dans votre serviteur par votre crainte.

39 Éloignez de moi l’opprobre que j’ai toujours appréhendé ; parce que vos jugements sont pleins de douceur.

40 Vous savez que j’ai beaucoup désiré vos commandements : faites-moi vivre par la justice qui vient de vous.

(vav.)

41 Que votre miséricorde, Seigneur ! descende sur moi, et votre assistance salutaire, selon votre parole.

42 Alors je répondrai à ceux oui m’insultent : que j’ai mis mon espérance en votre parole.

43 N’ôtez pas de ma bouche pour toujours la parole de la vérité ; parce que c’est dans vos jugements que je mets mon attente.

44 Je garderai toujours votre loi : je la garderai dans tous les siècles, et dans l’éternité.

45 Je marchais au large ; parce que j’ai recherché vos commandements.

46 Je parlais des témoignages de votre loi devant les rois ; et je n’en avais point de confusion.

47 Je méditais sur vos commandements, que j’aime beaucoup.

48 Je levais mes mains pour pratiquer ces mêmes commandements qui me sont si chers ; et je m’exerçais dans la méditation de vos ordonnances pleines de justice.

(zaïn.)

49 Souvenez-vous de votre parole en faveur de votre serviteur ; de cette parole qui est le fondement de l’espérance que vous m’avez donnée.

50 Ce qui m’a consolé dans mon humiliation, c’est que votre parole m’a donné la vie.

51 Les superbes agissaient avec beaucoup d’injustice à mon égard ; mais je ne me suis point détourné de votre loi.

52 Je me suis souvenu, Seigneur ! des jugements que vous avez exercés dans tous les siècles ; et j’ai été consolé.

53 Je suis tombé en défaillance à cause des pécheurs qui abandonnaient votre loi.

51 Vos ordonnances pleines de justice me tenaient lieu de cantiques dans le lieu de mon exil.

55 Je me suis souvenu, Seigneur ! de votre nom durant la nuit ; et j’ai gardé votre loi.

56 C’est ce qui m’est arrivé, parce que j’ai recherché avec soin vos ordonnances pleines de justice.

(cheth.)

57 Mon partage, Seigneur ! ai-je dit, c’est de garder votre loi.

58 Je me suis présenté devant votre face, et vous ai prié de tout mon cœur : ayez pitié de moi selon votre parole.

59 J’ai examiné mes voies, et j’ai dressé mes pieds pour marcher dans les témoignages de votre loi.

60 Je suis tout prêt, et je ne suis point troublé ; je suis tout prêt à garder vos commandements.

61 Je me suis trouvé tout enveloppé par les liens des pécheurs ; mais je n’ai point oublié votre loi.

62 Je me levais au milieu de la nuit pour vous louer sur les jugements de votre justice.

63 Je suis uni avec tous ceux qui vous craignent, et qui gardent vos commandements.

64 La terre, Seigneur ! est remplie de votre miséricorde : faites-moi connaître vos ordonnances pleines de justice.

(teth.)

65 Vous avez, Seigneur ! usé de bonté envers votre serviteur, selon la vérité de votre parole.

66 Enseignez-moi la bonté, la discipline et la science ; parce que j’ai cru à vos commandements.

67 Avant que j’eusse été humilié, j’ai péché ; et c’est pour cela que j’ai gardé votre parole.

68 Vous êtes bon : enseignez-moi selon votre bonté vos ordonnances pleines de justice.

69 L’iniquité des superbes s’est multipliée envers moi ; mais pour moi, je chercherai de tout mon cœur vos commandements.

70 Leur cœur s’est épaissi comme le lait ; mais pour moi, je me suis appliqué à la méditation de votre loi.

71 Il m’est bon que vous m’ayez humilié ; afin que j’apprenne vos ordonnances pleines de justice.

72 La loi qui est sortie de votre bouche me paraît préférable à des millions d’or et d’argent.

(jod.)

73 Vos mains m’ont fait et m’ont formé : donnez-moi l’intelligence, afin que j’apprenne vos commandements.

74 Ceux qui vous craignent me verront, et se réjouiront ; parce que j’ai mis toute mon espérance dans vos paroles.

75 J’ai reconnu, Seigneur ! que vos jugements sont pleins d’équité, et que c’est selon la vérité de votre parole que vous m’avez humilié.

76 Répandez sur moi votre miséricorde, afin qu’elle soit ma consolation, selon la parole que vous avez donnée à votre serviteur.

77 Faites-moi sentir les effets de votre tendresse, afin que je vive ; parce que votre loi est le sujet de toute ma méditation.

78 Que les superbes soient confondus ; parce qu’ils m’ont injustement maltraité : mais pour moi, je m’exercerai toujours dans la méditation de vos commandements.

79 Que ceux qui vous craignent se tournent vers moi ; et ceux qui connaissent les témoignages de votre loi.

80 Faites que mon cœur se conserve pur dans la pratique de vos ordonnances pleines de justice ; afin que je ne sois point confondu.

(caph.)

81 Mon âme est tombée en défaillance dans l’attente de votre secours salutaire ; et j’ai conservé une espérance très-ferme dans vos paroles.

82 Mes yeux se sont affaiblis à force d’être attentifs à votre parole, vous disant sans cesse : Quand me consolerez-vous ?

83 Car je suis devenu sec comme un vase de peau exposé à la gelée ; et cependant je n’ai point oublié vos ordonnances pleines de justice.

84 Quel est le nombre des jours de votre serviteur ? Quand exercerez-vous votre jugement contre ceux qui me persécutent ?

85 Les méchants m’ont entretenu de choses vaines et fabuleuses ; mais ce n’était pas comme votre loi.

86 Tous vos commandements sont remplis de vérité. Ils m’ont persécuté injustement, secourez-moi.

87 Peu s’en est fallu qu’ils ne m’aient fait périr sur la terre ; mais je n’ai point pour cela abandonné vos commandements.

88 Faites-moi vivre selon votre miséricorde, et je garderai les témoignages de votre bouche.

(lamed.)

89 L’ordre que vous avez, Seigneur ! une fois donné au ciel, y demeure établi pour toujours.

90 Votre vérité subsiste dans la suite de toutes les races ; vous avez affermi la terre, et elle demeure stable.

91 C’est par votre ordre que jusqu’à présent le jour subsiste : car toutes choses vous obéissent.

92 Si je n’avais fait ma méditation de votre loi, j’aurais peut-être péri dans mon humiliation.

93 Je n’oublierai jamais vos ordonnances pleines de justice ; parce que ç’a été par elles que vous m’avez donné la vie.

94 Je suis à vous, sauvez-moi ; parce que j’ai recherché vos ordonnances pleines de justice.

95 Les pécheurs m’ont attendu pour me perdre ; mais je me suis appliqué à l’intelligence des témoignages de votre loi.

96 J’ai vu la fin de toutes les choses les plus parfaites ; mais votre commandement est d’une étendue infinie.

(mem.)

97 Combien est grand, Seigneur ! l’amour que j’ai pour votre loi ! elle est le sujet de ma méditation durant tout le jour.

98 Vous m’avez rendu plus prudent que mes ennemis par les préceptes de votre loi ; parce qu’ils sont perpétuellement devant mes yeux.

99 J’ai eu plus d’intelligence que tous ceux qui m’instruisaient ; parce que les témoignages de votre loi étaient le sujet de ma méditation continuelle.

100 J’ai été plus intelligent que les vieillards ; parce que j’ai recherché vos commandements.

101 J’ai détourné mes pieds de toute voie mauvaise, afin de garder vos paroles.

102 Je ne me suis point écarté de vos jugements ; parce que vous m’avez prescrit une loi.

103 Que vos paroles me sont douces ! elles le sont plus que le miel ne l’est à ma bouche.

104 J’ai acquis l’intelligence par la lumière de vos préceptes ; et c’est pour cela que j’ai haï toute voie d’iniquité.

(noun.)

105 Votre parole est la lampe qui éclaire mes pieds, et la lumière qui me fait voir les sentiers où je dois marcher.

106 J’ai juré, et résolu fortement de garder les jugements de votre justice.

107 Je suis tombé dans la dernière humiliation, Seigneur ! faites-moi vivre selon votre parole.

108 Faites, Seigneur ! que les vœux que ma bouche a prononcés volontairement vous soient agréables ; et enseignez-moi vos jugements.

109 Mon âme est toujours entre mes mains ; et cependant je n’ai point oublié votre loi.

110 Les pécheurs m’ont tendu un piège, et je ne me suis point écarté de vos commandements.

111 J’ai acquis les témoignages de votre loi, pour être éternellement mon héritage ; parce qu’ils sont toute la joie de mon cœur.

112 J’ai porté mon cœur à accomplir éternellement vos ordonnances pleines de justice, à cause de la récompense que vous y avez attachée.

(samech.)

113 J’ai haï les méchants, et j’ai aimé votre loi.

114 Vous êtes mon défenseur et mon soutien ; et j’ai mis toute mon espérance dans votre parole.

115 Éloignez-vous de moi, vous qui êtes pleins de malignité ; et je rechercherai l’intelligence des commandements de mon Dieu.

116 Affermissez-moi selon votre parole, et faites-moi vivre : ne permettez pas que je sois confondu dans mon attente.

117 Assistez-moi, et je serai sauvé ; et je méditerai continuellement sur vos ordonnances pleines de justice.

118 Vous avez méprisé tous ceux qui s’éloignent de vos jugements ; parce que leur pensée est injuste. 119 J’ai regardé comme des prévaricateurs tous les pécheurs de la terre ; c’est pourquoi j’ai aimé les témoignages de votre loi.

120 Transpercez mes chairs par votre crainte, comme avec des clous : car vos jugements me remplissent de frayeur.

(aïn.)

121 J’ai fait ce qui est juste et équitable ; ne me livrez pas à ceux qui me calomnient.

122 Affermissez votre serviteur dans le bien, et que les superbes ne m’accablent point par leurs calomnies.

123 Mes yeux se sont affaiblis dans l’attente de votre assistance salutaire, et de vos promesses pleines de justice.

124 Traitez votre serviteur selon votre miséricorde ; et enseignez-moi vos ordonnances pleines de justice.

125 Je suis votre serviteur : donnez-moi l’intelligence ; afin que je connaisse les témoignages de votre loi.

126 Il est temps que vous agissiez, Seigneur ! ils ont renversé votre loi.

121 C’est pour cela que j’ai aimé vos commandements plus que l’or et que la topaze.

128 C’est pour cela que je dirigeais mes pas selon la voie de tous vos commandements : j’ai haï toute voie injuste.

(phé.)

129 Les témoignages de votre loi sont admirables ; c’est pourquoi mon âme en a recherché la connaissance avec soin.

130 La manifestation de vos paroles éclaire les âmes, et donne l’intelligence aux petits.

131 J’ai ouvert la bouche, et j’ai attiré l’air que je respire ; parce que je désirais beaucoup vos commandements.

132 Regardez-moi, et ayez pitié de moi selon l’équité dont vous usez envers ceux qui aiment votre nom.

133 Conduisez mes pas selon votre parole ; et faites que nulle injustice ne me domine.

134 Délivrez-moi des calomnies des hommes ; afin que je garde vos commandements.

135 Faites luire sur votre serviteur la lumière de votre visage ; et enseignez-moi vos ordonnances pleines de justice.

136 Mes yeux ont répandu des ruisseaux de larmes ; parce qu’ils n’ont pas gardé votre loi.

(tsadé.)

137 Vous êtes juste, Seigneur ! et vos jugements sont équitables.

138 Les témoignages de votre loi que vous nous avez donnés, sont tout remplis de justice et de votre vérité.

139 Mon zèle m’a fait sécher de douleur ; parce que mes ennemis ont oublié vos paroles.

140 Votre parole est aussi pure que l’argent éprouvé très-parfaitement par le feu ; et votre serviteur l’aime uniquement.

141 Je suis petit et méprisé : mais je n’ai point oublié vos ordonnances pleines de justice.

142 Votre justice est la justice éternelle ; et votre loi est la vérité même.

143 L’affliction et l’angoisse sont venues fondre sur moi ; et vos commandements sont tout le sujet de ma méditation.

144 Les témoignages de votre loi sont remplis d’une justice éternelle : donnez-moi l’intelligence, et je vivrai.

(coph.)

145 J’ai crié de tout mon cœur : Exaucez-moi, Seigneur ! je rechercherai vos ordonnances pleines de justice.

146 J’ai crié vers vous : Sauvez-moi, afin que je garde vos commandements.

147 Je me suis hâté, et j’ai crié de bonne heure ; parce que j’ai mis mon espérance en vos promesses.

148 Mes yeux vous ont regardé de grand matin en prévenant la lumière, afin que je méditasse sur vos paroles.

149 Écoutez ma voix, Seigneur ! selon votre miséricorde ; et faites-moi vivre selon l’équité de votre jugement.

150 Mes persécuteurs ont approché de l’iniquité, et se sont fort éloignés de votre loi.

151 Vous êtes proche, Seigneur ! et toutes vos voies sont remplies de vérité.

152 J’ai connu dès le commencement, que vous avez établi pour toute l’éternité les témoignages de votre loi.

(resh.)

153 Considérez l’humiliation où je suis, et daignez m’en retirer ; parce que je n’ai point oublié votre loi.

154 Jugez ma cause, et délivrez-moi : donnez-moi la vie selon votre parole.

155 Le salut est loin des pécheurs : parce qu’ils n’ont point recherché vos ordonnances pleines de justice.

156 Vos miséricordes sont abondantes, Seigneur ! donnez-moi la vie selon l’équité de votre jugement.

157 Il y en a beaucoup qui me persécutent et qui m’accablent d’afflictions ; mais je ne me suis point détourné des témoignages de votre loi.

158 J’ai vu les prévaricateurs de vos ordonnances, et je séchais de douleur ; parce qu’ils n’ont point gardé vos paroles.

159 Considérez, Seigneur ! que j’ai aimé vos commandements : faites-moi vivre par un effet de votre miséricorde.

160 La vérité est le principe de vos paroles : tous les jugements de votre justice sont éternels.

(shin.)

161 Les princes m’ont persécuté sans sujet ; et mon cœur n’a été touché que de la crainte de vos paroles.

162 Je me réjouirai dans vos ordonnances, comme celui qui a trouvé de grandes dépouilles.

163 J’ai haï l’iniquité, et je l’ai eue en abomination ; mais j’ai aimé votre loi.

164 Je vous ai loué sept fois le jour, à cause des jugements de votre justice.

165 Ceux qui aiment votre loi, jouissent d’une grande paix ; et il n’y a point pour eux de scandale.

166 J’attendais toujours, Seigneur ! votre assistance salutaire ; et j’ai aimé vos commandements.

167 Mon âme a gardé les témoignages de votre loi, et les a aimés très-ardemment.

168 J’ai observe vos commandements, et les témoignages de votre loi : parce que toutes mes voies sont exposées à vos yeux.

(thau.)

169 Que ma prière s’approche, Seigneur ! et se présente devant vous : donnez-moi l’intelligence selon votre parole.

170 Que ma demande pénètre jusqu’à votre présence : délivrez-moi selon votre promesse.

171 Mes lèvres feront retentir une hymne à votre gloire, lorsque vous m’aurez enseigné vos ordonnances pleines de justice.

172 Ma langue publiera votre loi ; parce que tous vos commandements sont pleins d’équité.

173 Étendez votre main pour me sauver ; parce que j’ai choisi et préféré vos commandements à toute autre chose.

174 J’ai désiré, Seigneur ! votre assistance salutaire, et votre loi est le sujet de ma méditation.

175 Mon âme vivra, et vous louera ; et vos jugements seront mon appui et ma défense.

176 J’ai erré comme une brebis qui s’est perdue : cherchez votre serviteur, parce que je n’ai point oublié vos commandements.



Cantique des degrés.

J’AI crié vers le Seigneur lorsque j’étais dans l’accablement de l’affliction ; et il m’a exaucé.

2 Seigneur ! délivrez mon âme des lèvres injustes, et de la langue trompeuse.

3 Que recevrez-vous, et quel fruit vous reviendra-t-il de votre langue trompeuse ?

4 Elle est de même que des flèches très pointues, poussées par une main puissante, avec des charbons dévorants.

5 Hélas ! que mon sort est triste, d’être si longtemps exilé ! J’ai demeuré avec ceux qui habitent dans Cédar : (6) mon âme a été longtemps étrangère.

7 J’étais pacifique avec ceux qui haïssaient la paix : lorsque je leur parlais, ils m’attaquaient sans sujet.



Cantique des degrés.

J’AI élevé mes yeux vers les montagnes d’où viendra mon secours.

2 Mon secours viendra du Seigneur, qui a fait le ciel et la terre.

3 Qu’il ne permette point que votre pied soit ébranlé ; et que celui qui vous garde, ne s’endorme point.

4 Assurément celui qui garde Israël ne s’assoupira, ni ne s’endormira point.

5 Le Seigneur vous garde ; le Seigneur est à votre main droite pour vous donner sa protection.

6 Le soleil ne vous brûlera point durant le jour, ni la lune pendant la nuit.

7 Le Seigneur vous garde de tout mal : que le Seigneur garde votre âme.

8 Que le Seigneur soit votre garde tant à votre entrée qu’à votre sortie, dès maintenant et toujours.



Cantique des degrés.

JE me suis réjoui lorsqu’on m’a dit : Nous irons en la maison du Seigneur.

2 Nos pieds se sont arrêtés à ton entrée, ô Jérusalem !

3 Jérusalem, que l’on bâtit comme une ville dont toutes les parties sont dans une parfaite union entre elles.

4 Car c’est là que sont montées toutes les tribus, les tribus du Seigneur, selon le précepte donné à Israël, pour y célébrer les louanges du nom du Seigneur.

5 Car c’est là qu’ont été établis les trônes destinés pour le jugement, les trônes préparés pour la maison de David.

6 Demandez à Dieu tout ce qui peut contribuer à la paix de Jérusalem : et que ceux qui t’aiment, ô ville sainte ! soient dans l’abondance.

7 Que la paix soit dans ta force, et l’abondance dans tes tours.

8 J’ai parlé de paix, et je te l’ai souhaitée, à cause de mes frères et de mes proches.

9 J’ai cherché à te procurer toutes sortes de biens, à cause de la maison du Seigneur, notre Dieu.



Cantique des degrés.

J’AI élevé mes yeux vers vous, ô Dieu ! qui habitez dans les cieux.

2 Comme les yeux des serviteurs sont attentifs sur les mains de leurs maîtres ; et comme les yeux de la servante sont attentifs sur les mains de sa maîtresse ; de même nos yeux sont fixés vers le Seigneur, notre Dieu, en attendant qu’il ait pitié de nous.

3 Ayez pitié de nous, Seigneur ! ayez pitié de nous ; parce que nous sommes dans le dernier mépris.

4 Car notre âme est toute remplie de confusion, étant devenue un sujet d’opprobre à tous ceux qui sont dans l’abondance, et de mépris aux superbes.



Cantique des degrés.

SI le Seigneur n’avait été avec nous ; qu’Israël le dise maintenant ; (2) si le Seigneur n’avait été avec nous,

lorsque les hommes s’élevaient contre nous, (3) ils auraient pu nous dévorer tout vivants ;

lorsque leur fureur s’est irritée contre nous, (4) ils auraient pu comme une mer nous engloutir.

Notre âme a traversé le torrent ; (5) et peut-être que notre âme aurait passé dans une eau d’où elle n’aurait pu se tirer.

6 Béni soit le Seigneur, qui ne nous a point livrés en proie à leurs dents.

7 Notre âme s’est échappée, comme un passereau, du filet des chasseurs : le filet a été brisé, et nous avons été délivrés.

8 Notre secours est dans le nom du Seigneur, qui a fait le ciel et la terre.



Cantique des degrés.

CEUX qui mettent leur confiance dans le Seigneur, sont inébranlables comme la montagne de Sion :

celui qui demeure dans Jérusalem ne sera jamais ébranlé.

2 Jérusalem est environnée de montagnes ; et le Seigneur est tout autour de son peuple, dès maintenant et pour toujours.

3 Car le Seigneur ne laissera pas toujours la race des justes sous la verge des pécheurs ; de peur que les justes n’étendent leurs mains vers l’iniquité.

4 Faites du bien, Seigneur ! à ceux qui sont bons, et dont le cœur est droit.

5 Mais pour ceux qui se détournent dans des voies tortues, le Seigneur les joindra à ceux qui commettent l’iniquité. Que la paix soit sur Israël.



Cantique des degrés.

LORSQUE le Seigneur a fait revenir ceux de Sion qui étaient captifs, nous avons été comblés de consolation.

2 Alors notre bouche a été remplie de chants de joie, et notre langue de cris d’allégresse.

Alors on dira parmi les nations : Le Seigneur a fait de grandes choses en leur faveur.

3 Il est vrai que le Seigneur a fait pour nous de grandes choses ; et nous en sommes remplis de joie.

4 Faites revenir, Seigneur ! nos captifs, comme un torrent dans le pays du midi.

5 Ceux qui sèment dans les larmes, moissonneront dans la joie.

6 Ils marchaient et s’en allaient en pleurant, et jetaient leur semence sur la terre ; mais ils reviendront avec des transports de joie en portant les gerbes de leur moisson.



Cantique des degrés, de Salomon.

SI le Seigneur ne bâtit une maison, c’est en vain que travaillent ceux qui la bâtissent : si le Seigneur ne garde une ville, c’est en vain que veille celui qui la garde.

2 C’est en vain que vous vous levez avant le jour : levez-vous après que vous vous serez reposés, vous qui mangez d’un pain de douleur.

Lorsqu’il aura accordé le repos comme un sommeil à ses bien-aimés, (3) ils jouiront de l’héritage du Seigneur, et auront pour récompense des enfants qui sont le fruit des entrailles de leurs mères.

4 Les enfants de ceux qui sont éprouvés par l’affliction, sont comme des flèches entre les mains d’un homme robuste et puissant.

5 Heureux l’homme qui a accompli son désir en eux ; il ne sera point confondu, lorsqu’il parlera à ses ennemis à la porte de la ville.



Cantique des degrés.

HEUREUX sont tous ceux qui craignent le Seigneur, et qui marchent dans ses voies.

2 Vous mangerez le fruit des travaux de vos mains ; et en cela vous êtes heureux, et vous le serez encore à l’avenir.

3 Votre épouse sera comme une vigne fertile appuyée sur le mur de votre maison ; vos enfants seront autour de votre table comme de jeunes oliviers.

4 C’est ainsi que sera béni l’homme qui craint le Seigneur.

5 Que le Seigneur vous bénisse de Sion, en sorte que vous voyiez les biens de Jérusalem pendant tous les jours de votre vie ;

6 et que vous voyiez les enfants de vos enfants, et la paix en Israël.



Cantique des degrés.

ILS m’ont souvent attaqué depuis ma jeunesse ; qu’Israël le dise maintenant :

2 ils m’ont souvent attaqué depuis ma jeunesse ; mais ils n’ont pu prévaloir sur moi.

3 Les pécheurs ont travaillé sur mon dos : ils m’ont fait sentir longtemps leur injustice.

4 Le Seigneur qui est juste, coupera la tête des pécheurs.

5 Que tous ceux qui haïssent Sion, soient couverts de confusion, et retournent en arrière :

6 qu’ils deviennent comme l’herbe qui croît sur les toits, qui se sèche avant qu’on l’arrache ;

7 dont celui qui fait la moisson ne remplit point sa main, ni celui qui ramasse les gerbes, son sein.

8 Et ceux qui passaient n’ont pas dit : Que la bénédiction du Seigneur soit sur vous : nous vous bénissons au nom du Seigneur.



Cantique des degrés.

DU fond de l’abîme j’ai crié vers vous, Seigneur ! (2) Seigneur ! écoutez ma voix.

Que vos oreilles se rendent attentives à la voix de ma prière.

3 Si vous observez exactement, Seigneur ! nos iniquités ; Seigneur ! qui subsistera devant vous ?

4 Mais vous êtes plein de miséricorde ; et à cause des promesses de votre loi, (5) j’espère en vous, Seigneur !

Mon âme met son attente dans la parole du Seigneur, (6) mon âme a esperé au Seigneur.

Depuis le point du jour jusqu’à la nuit, (7) qu’Israël espère au Seigneur.

Car le Seigneur est plein de miséricorde, et l’on trouve en lui une rédemption abondante.

8 Lui-même rachètera Israël de toutes ses iniquités.



Cantique des degrés, de David.

SEIGNEUR ! mon cœur ne s’est point enflé d’orgueil, et mes yeux ne se sont point élevés : je ne me suis point engagé dans des démarches grandes et éclatantes qui fussent au-dessus de moi.

2 Si je n’avais pas des sentiments humbles et rabaissés, et si au contraire j’ai élevé mon âme ; que mon âme soit réduite au même état que l’est un enfant lorsque sa mère l’a sevré.

3 Qu’Israël espère au Seigneur, dès maintenant et dans tous les siècles.



Cantique des degrés.

SOUVENEZ-VOUS, Seigneur ! de David, et de toute sa douceur.

2 Souvenez-vous qu’il a juré au Seigneur, et a fait ce vœu au Dieu de Jacob :

3 Si j’entre dans le secret de ma maison ; si je monte sur le lit qui est préparé pour me coucher ;

4 si je permets à mes yeux de dormir, et à mes paupières de sommeiller,

5 et si je donne aucun repos à mes tempes, jusqu’à ce que je trouve un lieu propre pour le Seigneur, et un tabernacle pour le Dieu de Jacob.

6 Nous avons entendu dire, que l’arche était autrefois dans Éphrata ; nous l’avons trouvée dans un pays plein de bois.

7 Nous entrerons dans son tabernacle : nous l’adorerons dans le lieu où il a posé ses pieds.

8 Levez-vous, Seigneur ! pour entrer dans votre repos, vous et l’arche où éclate votre sainteté.

9 Que vos prêtres soient revêtus de justice, et que vos saints tressaillent de joie.

10 En considération de David, votre serviteur, ne rejetez pas le visage de votre Christ.

11 Le Seigneur a fait à David un serment très-véritable ; et il ne le trompera point : J’établirai, lui a-t-il dit, sur votre trône le fruit de votre ventre.

12 Si vos enfants gardent mon alliance, et ces préceptes que je leur enseignerai ; et que leurs enfants les gardent aussi pour toujours ; ils seront assis sur votre trône.

13 Car le Seigneur a choisi Sion ; il l’a choisie pour sa demeure.

14 C’est là pour toujours le lieu de mon repos : c’est là que j’habiterai, parce que je l’ai choisie.

15 Je donnerai à sa veuve une bénédiction abondante ; je rassasierai de pain ses pauvres.

16 Je revêtirai ses prêtres d’une vertu salutaire ; et ses saints seront ravis de joie.

17 C’est là que je ferai paraître la puissance de David : c’est là que j’ai préparé une lampe à mon Christ.

18 Je couvrirai de confusion ses ennemis ; mais je ferai éclater sur lui la gloire de ma propre sanctification.



Cantique des degrés, de David.

HA ! que c’est une chose bonne et agréable que les frères soient unis ensemble !

2 C’est comme le parfum excellent qui fut répandu sur la tête d’Aaron, et qui descendit sur les deux côtés de sa barbe, et jusque sur le bord de son vêtement :

(3) c’est comme la rosée du mont Hermon, qui descend sur la montagne de Sion.

Car c’est là que le Seigneur a ordonné que fût la bénédiction et la vie jusque dans l’éternité.



Cantique des degrés.

BÉNISSEZ maintenant le Seigneur, vous tous qui êtes les serviteurs du Seigneur.

Vous qui demeurez dans la maison du Seigneur, dans les parvis de la maison de notre Dieu ;

durant les nuits (2) élevez vos mains vers le sanctuaire, et bénissez le Seigneur.

3 Que le Seigneur te bénisse de Sion, lui qui a fait le ciel et la terre.



Alleluia.

LOUEZ le nom du Seigneur ; louez le Seigneur, vous qui êtes ses serviteurs ;

2 qui demeurez dans la maison du Seigneur, dans les parvis de la maison de notre Dieu.

3 Louez le Seigneur, parce que le Seigneur est bon : chantez à la gloire de son nom, parce qu’il est plein de douceur.

4 Car le Seigneur a choisi Jacob pour être à lui, Israël pour être sa possession.

5 Car j’ai reconnu que le Seigneur est grand, et que notre Dieu est élevé au-dessus de tous les dieux.

6 Le Seigneur a fait tout ce qu’il a voulu dans le ciel, dans la terre, dans la mer, et dans tous les abîmes.

7 Il fait venir les nuées de l’extrémité de la terre ; il change les éclairs en pluie, et il fait sortir les vents de ses trésors.

8 Il a frappé les premiers-nés de l’Égypte, depuis l’homme jusqu’à la bête.

9 Et il a fait éclater des signes et des prodiges au milieu de toi, ô Égypte ! contre Pharaon et contre tous ses serviteurs.

10 Il a frappé plusieurs nations : il a tué des rois puissants ;

11 Séhon, roi des Amorrhéens, et Og, roi de Basan : il a détruit tous les royaumes de Chanaan.

12 Et il a donné leur terre en héritage à Israël ; il l’a donnée pour être l’héritage de son peuple.

13 Seigneur ! votre nom subsistera éternellement ; et le souvenir de votre gloire s’étendra dans toutes les races.

14 Car le Seigneur jugera son peuple, et se laissera fléchir aux prières de ses serviteurs.

15 Les idoles des nations ne sont que de l’argent et de l’or, et les ouvrages des mains des hommes.

16 Elles ont une bouche, et elles ne parleront point ; elles ont des yeux, et elles ne verront point ;

17 elles ont des oreilles, et elles n’entendront point : car il n’y a point d’esprit de vie dans leur bouche.

18 Que ceux qui les font leur deviennent semblables, et tous ceux aussi qui se confient en elles.

19 Maison d’Israël, bénissez le Seigneur ; maison d’Aaron, bénissez le Seigneur ;

20 maison de Lévi, bénissez le Seigneur : vous qui craignez le Seigneur, bénissez le Seigneur.

21 Que le Seigneur soit béni de Sion, lui qui habite dans Jérusalem.



Alleluia.

LOUEZ le Seigneur, parce qu’il est bon ; parce que sa miséricorde est éternelle.

2 Louez le Dieu des dieux ; parce que sa miséricorde est éternelle.

3 Louez le Seigneur des seigneurs ; parce que sa miséricorde est éternelle.

4 Louez celui qui fait seul de grands prodiges ; parce que sa miséricorde est éternelle.

5 Qui a fait les cieux avec une souveraine intelligence ; parce que sa miséricorde est éternelle.

6 Qui a affermi la terre sur les eaux ; parce que sa miséricorde est éternelle.

7 Qui a fait de grands luminaires ; parce que sa miséricorde est éternelle :

8 le soleil, pour présider au jour ; parce que sa miséricorde est éternelle :

9 la lune et les étoiles, pour présider à la nuit ; parce que sa miséricorde est éternelle.

10 Qui a frappé l’Égypte avec ses premiers-nés ; parce que sa miséricorde est éternelle :

11 qui a fait sortir Israël du milieu d’eux ; parce que sa miséricorde est éternelle :

12 avec une main puissante et un bras élevé ; parce que sa miséricorde est éternelle.

13 Qui a divisé et séparé en deux la mer Rouge ; parce que sa miséricorde est éternelle :

14 qui a fait passer Israël par le milieu de cette mer ; parce que sa miséricorde est éternelle :

15 et a renversé Pharaon avec son armée dans la mer Rouge ; parce que sa miséricorde est éternelle.

16 Qui a fait passer son peuple par le désert ; parce que sa miséricorde est éternelle.

17 Qui a frappé de grands rois ; parce que sa miséricorde est éternelle :

18 qui a fait mourir des rois puissants ; parce que sa miséricorde est éternelle :

19 Séhon, roi des Amorrhéens ; parce que sa miséricorde est éternelle ;

20 et Ou, roi de Basan ; parce que sa miséricorde est éternelle ;

21 et a donné leur terre en héritage : parce que sa miséricorde est éternelle ;

22 en héritage à Israël, son serviteur ; parce que sa miséricorde est éternelle.

23 Il s’est souvenu de nous dans notre humiliation ; parce que sa miséricorde est éternelle.

24 Et il nous a rachetés de la servitude de nos ennemis ; parce que sa miséricorde est éternelle.

25 Il donne la nourriture à toute chair ; parce que sa miséricorde est éternelle.

26 Louez le Dieu du ciel ; parce que sa miséricorde est éternelle.

Louez le Seigneur des seigneurs ; parce que sa miséricorde est éternelle.



Psaume de David, à Jérémie, ou pour Jérémie.

NOUS nous sommes assis sur le bord des fleuves de Babylone ; et là nous avons pleuré en nous souvenant de Sion.

2 Nous avons suspendu nos instruments de musique aux saules qui sont au milieu de Babylone.

3 Car là ceux qui nous avaient emmenés captifs nous demandaient que nous chantassions des cantiques ; et ceux qui nous avaient enlevés, nous disaient : Chantez-nous quelqu’un des cantiques de Sion.

4 Comment chanterons-nous un cantique du Seigneur dans une terre étrangère ?

5 Si je t’oublie, ô Jérusalem ! que ma main droite soit mise en oubli.

6 Que ma langue soit attachée à mon gosier, si je ne me souviens point de toi ; si je ne me propose pas Jérusalem comme le principal sujet de ma joie.

7 Souvenez-vous, Seigneur ! des enfants d’Édom ; de ce qu’ils ont fait au jour de la ruine de Jérusalem, lorsqu’ils disaient : Détruisez-la ! détruisez-la jusqu’aux fondements.

8 Malheur à toi ! fille de Babylone : heureux celui qui te rendra tous les maux que tu nous as faits.

9 Heureux celui qui prendra tes petits enfants, et les brisera contre la pierre.



Pour David.

JE vous louerai, Seigneur ! et vous rendrai grâces de tout mon cœur ; parce que vous avez écouté les paroles de ma bouche : je célébrerai votre gloire à la vue des anges.

2 J’adorerai dans votre saint temple, et je publierai les louanges de votre nom, sur le sujet de votre miséricorde et de votre vérité : parce que vous avez élevé votre saint nom au-dessus de tout.

3 En quelque jour que je vous invoque, exaucez-moi : vous augmenterez la force de mon âme.

4 Que tous les rois de la terre vous louent, Seigneur ! parce qu’ils ont entendu annoncer toutes les paroles de votre bouche.

5 Et que l’on chante dans les voies du Seigneur, que la gloire du Seigneur est grande.

6 Car le Seigneur est très-élevé : il regarde les choses basses, et il ne voit que de loin les choses hautes.

7 Si je marche au milieu des afflictions, vous me sauverez la vie : vous avez étendu votre main contre la fureur de mes ennemis ; et votre droite m’a sauvé.

8 Le Seigneur prendra ma défense : Seigneur ! votre miséricorde est éternelle : ne méprisez pas les ouvrages de vos mains.



Pour la fin, Psaume de David.

SEIGNEUR ! vous m’avez éprouvé, et connu parfaitement : (2) vous m’avez connu, soit que je fusse assis ou levé.

Vous avez découvert de loin mes pensées : (3) vous avez remarqué le sentier par lequel je marche, et toute la suite de ma vie.

Et vous avez prévu toutes mes voies : (4) avant même que ma langue ait proféré aucune parole, vous la savez.

Vous avez, Seigneur ! une égale connaissance de toutes les choses (5) et futures et anciennes : c’est vous qui m’avez formé, et vous avez mis votre main sur moi.

6 Votre science est élevée d’une manière merveilleuse au-dessus de moi : elle me surpasse infiniment ; et je ne pourrai jamais y atteindre.

7 Où irai-je pour me dérober à votre Esprit ? et où m’enfuirai-je de devant votre face ?

8 Si je monte dans le ciel, vous y êtes : si je descends dans l’enfer, vous y êtes encore.

9 Si je prends des ailes dès le matin, et si je vais demeurer dans les extrémités de la mer ;

10 votre main même m’y conduira, et ce sera votre droite qui me soutiendra.

11 Et j’ai dit, Peut-être que les ténèbres me cacheront : mais la nuit même devient toute lumineuse pour me découvrir dans mes plaisirs ;

12 parce que les ténèbres n’ont aucune obscurité pour vous ; que la nuit est aussi claire que le jour, et que ses ténèbres sont à votre égard comme la lumière du jour même.

13 Car vous êtes le maître de mes reins et de mon cœur ; vous m’avez formé dès le ventre de ma mère.

14 Je vous louerai, parce que vous avez fait éclater votre grandeur d’une manière étonnante : vos ouvrages sont admirables ; et mon âme en est vivement frappée.

15 Mes os ne vous sont point cachés, à vous qui les avez faits dans un lieu caché ; ni toute ma substance que vous avez formée comme au fond de la terre.

16 Vos yeux m’ont vu lorsque j’étais encore informe ; et tous sont écrits dans votre livre : les jours ont chacun leur degré de formation ; et nul d’eux ne manque à y être écrit.

17 Mais je vois, ô Dieu ! que vous avez honoré vos amis d’une façon toute singulière ; et leur empire s’est affermi et augmenté extraordinairement.

18 Si j’entreprends de les compter, je trouverai que leur nombre surpasse celui des grains de sable de la mer. Et quand je me lève, je me trouve encore au même état devant vous.

19 Si vous tuez, ô Dieu ! les pécheurs : hommes de sang, éloignez-vous de moi ;

20 parce que vous dites dans votre pensée : C’est en vain que les justes deviendront maîtres de vos villes.

21 Seigneur ! n’ai-je pas haï ceux qui vous haïssaient ; et ne séchais-je pas d’ennui, à cause de vos ennemis ?

22 Je les haïssais d’une haine parfaite ; et ils sont devenus mes ennemis.

23 Ô Dieu ! éprouvez-moi, et sondez mon cœur : interrogez-moi, et connaissez les sentiers par lesquels je marche.

24 Voyez si la voie de l’iniquité se trouve en moi ; et conduisez-moi dans la voie qui est éternelle.



Pour la fin, Psaume de David.

2 DÉLIVREZ-MOI, Seigneur ! de l’homme méchant : délivrez-moi de l’homme injuste.

3 Ceux qui ne pensent dans leur cœur qu’à commettre des injustices, me livraient tous les jours des combats.

4 Ils ont aiguisé leurs langues comme celle du serpent : le venin des aspics est sous leurs lèvres.

5 Seigneur ! préservez-moi de la main du pécheur, et délivrez-moi des hommes injustes, qui ne pensent qu’à me faire tomber.

6 Les superbes m’ont dressé des pièges en secret ; ils ont tendu des filets pour me surprendre, et ils ont mis près du chemin de quoi me faire tomber.

7 J’ai dit au Seigneur : Vous êtes mon Dieu : exaucez, Seigneur ! la voix de mon humble supplication.

8 Seigneur, souverain Maître ! qui êtes toute la force d’où dépend mon salut, vous avez mis ma tête à couvert au jour du combat.

9 Seigneur ! ne me livrez pas au pécheur selon le désir qu’il a de me perdre : ils ont formé des desseins contre moi ; ne m’abandonnez pas, de peur qu’ils ne s’en élèvent.

10 Toute la malignité de leurs détours, et tout le mal que leurs lèvres s’efforcent de faire, les accablera eux-mêmes.

11 Des charbons tomberont sur eux : vous les précipiterez dans le feu ; ils ne pourront subsister dans les malheurs où ils seront engagés.

12 L’homme qui se laisse emporter par sa langue, ne prospérera point sur la terre : l’homme injuste se trouvera accablé de maux à la mort.

13 Je sais que le Seigneur fera justice à celui qui est affligé, et qu’il vengera les pauvres.

14 Mais les justes loueront votre nom ; et ceux qui ont le cœur droit habiteront en votre présence.



Psaume de David.

SEIGNEUR ! j’ai crié vers vous ; exaucez-moi : écoutez ma voix lorsque je pousserai mes cris vers vous.

2 Que ma prière s’élève vers vous comme la fumée de l’encens : que l’élévation de mes mains vous soit agréable comme le sacrifice du soir.

3 Mettez, Seigneur ! une garde à ma bouche, et à mes lèvres une porte qui les ferme exactement.

4 Ne souffrez point que mon cœur se laisse aller à des paroles de malice, pour chercher des excuses à mes péchés, comme les hommes qui commettent l’iniquité ; et je ne prendrai aucune part à ce qu’ils trouvent de plus délicieux.

5 Que le juste me reprenne et me corrige avec charité : mais que l’huile du pécheur ne parfume et n’engraisse point ma tête ; car j’opposerai même ma prière à toutes les choses qui flattent leur cupidité.

6 Leurs juges ont été précipités et brisés contre la pierre ; et ils écouteront enfin mes paroles, à cause qu’elles sont puissantes et efficaces.

7 De même qu’une terre dure et serrée étant rompue avec le soc, est renversée sur une autre terre ; nos os ont été brisés et renversés, jusqu’à nous voir aux approches du sépulcre.

8 Mais, Seigneur qui êtes le souverain Maître ! parce que mes yeux sont élevés vers vous, parce que j’ai espéré en vous, ne m’ôtez pas la vie.

9 Gardez-moi du piège qu’ils m’ont dressé, et des embûches de ceux qui commettent l’iniquité.

10 Les pécheurs tomberont dans le filet : pour moi, je suis seul, jusqu’à ce que je passe.



Intelligence de David, lorsqu’il était dans la caverne, Prière.

2 J’AI élevé ma voix pour crier vers le Seigneur : j’ai élevé ma voix pour prier le Seigneur.

3 Je répands ma prière en sa présence ; et j’expose devant lui mon affliction, (4) lorsque mon âme est toute prête à me quitter.

Vous connaissez mes voies, Seigneur ! et vous voyez qu’ils m’ont tendu un piège eu secret dans cette voie où je marchais.

5 Je considérais à ma droite, et je regardais à ma gauche ; et il n’y avait personne qui me connût : il ne m’est resté aucun moyen de fuir ; et nul ne cherche à sauver ma vie.

6 J’ai crié vers vous, Seigneur ! j’ai dit : Vous êtes mon espérance, et mon partage dans la terre des vivants.

7 Soyez attentif à ma prière ; parce que je suis extrêmement humilié : délivrez-moi de ceux qui me persécutent ; parce qu’ils sont devenus plus forts que moi.

8 Tirez mon âme de la prison où elle est, afin que je bénisse votre nom : les justes sont dans l’attente de la justice que vous me rendrez.



Psaume de David, lorsque son fils Absalom le poursuivait.

SEIGNEUR ! exaucez ma prière : rendez vos oreilles attentives à ma supplication selon la vérité de vos promesses : exaucez-moi selon l’équité de votre justice.

2 Et n’entrez point en jugement avec votre serviteur ; parce que nul homme vivant ne sera trouvé juste devant vous.

3 Car l’ennemi a poursuivi mon âme ; il a humilié ma vie jusqu’en terre : il m’a réduit dans l’obscurité, comme ceux qui sont morts depuis plusieurs siècles.

4 Mon âme a été toute remplie d’angoisse, à cause de l’état où je me trouvais : mon cœur a été tout troublé au dedans de moi.

5 Je me suis souvenu des jours anciens : j’ai médité sur toutes vos œuvres ; et je m’appliquais à considérer les ouvrages de vos mains.

6 J’ai étendu mes mains vers vous : mon âme est en votre présence comme une terre sans eau.

7 Hâtez-vous, Seigneur ! de m’exaucer ; mon âme est tombée dans la défaillance : ne détournez pas de moi votre visage ; de peur que je ne sois semblable à ceux qui descendent dans la fosse.

8 Faites-moi bientôt entendre une réponse de miséricorde ; parce que c’est en vous que j’ai mis mon espérance : faites-moi connaître la voie dans laquelle je dois marcher ; parce que j’ai élevé mon âme vers vous.

9 Délivrez-moi de mes ennemis. Seigneur ! parce que c’est à vous que j’ai recours : (10) enseignez-moi à faire votre volonté ; parce que vous êtes mon Dieu.

Votre Esprit qui est souverainement bon, me conduira dans une terre droite et unie : (11) vous me ferez vivre, Seigneur ! pour la gloire de votre nom, selon l’équité de votre justice.

Vous ferez sortir mon âme de l’affliction qui la presse ; (12) et vous exterminerez mes ennemis par un effet de votre miséricorde.

Et vous perdrez tous ceux qui persécutent mon âme ; parce que je suis votre serviteur.



Psaume de David, contre Goliath.

BÉNI soit le Seigneur, mon Dieu, qui apprend à mes mains à combattre, et à mes doigts à faire la guerre.

2 Il est tout rempli de miséricorde pour moi : il est mon refuge, mon défenseur et mon libérateur.

Il est mon protecteur, et j’ai espéré en lui : c’est lui qui assujettit mon peuple sous moi.

3 Seigneur ! qu’est-ce que l’homme, pour vous être fait connaître à lui ? ou qu’est-ce que le fils de l’homme, pour qui vous faites paraître tant d’estime ?

4 L’homme est devenu semblable au néant même : ses jours passent comme l’ombre.

5 Seigneur ! abaissez vos cieux et descendez : frappez les montagnes, et elles se réduiront en fumée.

6 Faites briller vos éclairs contre mes ennemis ; et vous les dissiperez : envoyez vos flèches contre eux ; et vous les remplirez de trouble.

7 Faites éclater du haut du ciel votre main toute-puissante, et délivrez-moi : sauvez-moi de l’inondation des eaux, de la main des enfants étrangers,

8 dont la bouche profère des paroles vaines, et dont la droite est une droite pleine d’iniquité.

9 Je vous chanterai, ô Dieu ! un nouveau cantique, et je célébrerai votre gloire sur l’instrument à dix cordes.

10 Ô vous, qui procurez le salut aux rois, qui avez sauvé David, votre serviteur, de l’épée meurtrière ! (11) délivrez-moi.

Et retirez-moi d’entre les mains des enfants étrangers, dont la bouche profère des paroles vaines, et dont la droite est une droite pleine d’iniquité.

12 Leurs fils sont comme de nouvelles plantes dans leur jeunesse ; leurs filles sont parées et ornées comme des temples ;

13 leurs celliers sont si remplis, qu’il faut les vider les uns dans les autres : leurs brebis sont fécondes, et leur multitude se fait remarquer quand elles sortent ; (14) leurs vaches sont grasses et puissantes ;

il n’y a point de brèche dans leurs murailles, ni d’ouverture par laquelle on puisse passer ; et l’on n’entend point de cris dans les rues.

15 Ils ont appelé heureux le peuple qui possède tous ces biens : mais plutôt heureux le peuple qui a le Seigneur pour son Dieu !



Louange pour David.

(ALEPH.) Je célébrerai votre gloire, ô mon Dieu, qui êtes le souverain roi ! et je bénirai votre nom dans tous les siècles, et dans l’éternité.

2 (Beth.) Je vous bénirai chaque jour, et je louerai votre nom dans tous les siècles, et dans l’éternité.

3 (Ghimel.) Le Seigneur est grand et infiniment digne de louange ; et sa grandeur n’a point de bornes.

4 (Daleth.) Toutes les races loueront vos œuvres, et publieront votre puissance.

5 (Hé.) Elles parleront de la magnificence de votre gloire et de votre sainteté, et raconteront vos merveilles.

6 (Vav.) Elles publieront la puissance de vos œuvres terribles, et annonceront votre grandeur.

7 (Zaïn.) Elles attesteront quelle est l’abondance de votre douceur ineffable ; et elles tressailliront de joie en chantant votre justice.

8 (Cheth.) Le Seigneur est clément et miséricordieux ; il est patient et rempli de miséricorde.

9 (Teth.) Le Seigneur est bon envers tous ; et ses miséricordes s’étendent sur toutes ses œuvres.

10 (Jod.) Que toutes vos œuvres vous louent, Seigneur ! et que vos saints vous bénissent.

11 (Caph.) Ils publieront la gloire de votre règne, et célébreront votre puissance ;

12 (Lamed.) afin de faire connaître aux enfants des hommes la grandeur de votre pouvoir, et la gloire si magnifique de votre règne.

13 (Mem.) Votre règne est un règne qui s’étend dans tous les siècles ; et votre empire passe de race en race dans toutes les générations.

(Noun.) Le Seigneur est fidèle dans toutes ses paroles, et saint dans toutes ses œuvres.

14 (Samech.) Le Seigneur soutient tous ceux qui sont près de tomber, et il relève tous ceux qui sont brisés.

15 (Aïn.) Tous, Seigneur ! ont les yeux tournés vers vous ; et ils attendent de vous, que vous leur donniez leur nourriture dans le temps propre.

16 (Phé.) Vous ouvrez votre main ; et vous remplissez tous les animaux des effets de votre bonté.

17 (Tsadé.) Le Seigneur est juste dans toutes ses voies, et saint dans toutes ses œuvres.

18 (Coph.) Le Seigneur est proche de tous ceux qui l’invoquent, de tous ceux qui l’invoquent en vérité.

19 (Resh.) Il accomplira la volonté de ceux qui le craignent ; il exaucera leurs prières, et les sauvera.

20 (Shin.) Le Seigneur garde tous ceux qui l’aiment ; et il perdra tous les pécheurs.

21 (Thau.) Ma bouche publiera les louanges du Seigneur : que toute chair bénisse son saint nom dans tous les siècles et dans l’éternité.



Alleluia, Cantique d’Aggée et de Zacharie.

Ô mon âme ! louez le Seigneur : (2) je louerai le Seigneur pendant ma vie ; je célébrerai la gloire de mon Dieu tant que je vivrai.

3 Gardez-vous bien de mettre votre confiance dans les princes, ni dans les enfants des hommes, d’où ne peut venir le salut.

4 Leur âme étant sortie de leur corps, ils retournent dans la terre d’où ils sont sortis ; et ce jour-là même toutes leurs vaines pensées périront.

5 Heureux est celui de qui le Dieu de Jacob se déclare le protecteur, et dont l’espérance est dans le Seigneur, son Dieu : (6) qui a fait le ciel et la terre, la mer, et toutes les choses qu’ils contiennent ;

qui garde toujours la vérité de ses promesses ; (7) qui fait justice à ceux qui souffrent injure ; qui donne la nourriture à ceux qui ont faim.

Le Seigneur délie ceux qui sont enchaînés ; (8) le Seigneur éclaire ceux qui sont aveugles ;

le Seigneur relève ceux qui sont brisés ; le Seigneur aime ceux qui sont justes.

9 Le Seigneur garde les étrangers ; il prendra en sa protection l’orphelin et la veuve ; et il détruira les voies des pécheurs.

10 Le Seigneur régnera dans tous les siècles : votre Dieu, ô Sion ! régnera dans toutes les races.



Alleluia.

LOUEZ le Seigneur, parce qu’il est bon de le louer : que la louange que l’on donne à notre Dieu lui soit agréable, et digne de lui.

2 C’est le Seigneur qui bâtit Jérusalem, et qui rassemblera tous les enfants d’Israël qui sont dispersés ;

3 qui guérit ceux dont le cœur est brisé d’affliction, et qui bande leurs plaies ;

4 qui sait le nombre prodigieux des étoiles, et qui les connaît toutes par leur nom.

5 Notre Seigneur est vraiment grand : sa puissance est infinie, et sa sagesse n’a point de bornes.

6 Le Seigneur prend en sa protection ceux qui sont doux ; mais il abaisse les pécheurs jusqu’en terre.

7 Chantez les louanges du Seigneur par de saints cantiques ; et publiez avec la harpe la gloire de notre Dieu.

8 C’est lui qui couvre le ciel de nuées, et qui prépare la pluie pour la terre ;

qui produit le foin sur les montagnes, et fait croître l’herbe pour l’usage des hommes ;

9 qui donne aux bêtes la nourriture qui leur est propre, et qui nourrit les petits des corbeaux qui invoquent son secours.

10 Il n’aime point qu’on se fie à la force du cheval ; et il ne se plaît point que l’homme s’assure sur la force de ses jambes.

11 Le Seigneur met son plaisir en ceux qui le craignent, et en ceux qui espèrent en sa miséricorde.



Ce psaume dans l’hébreu est joint au précédent.
Alleluia.

12 JÉRUSALEM, loue le Seigneur ; Sion, loue ton Dieu.

13 Car il a fortifié les serrures de tes portes ; et il a béni tes enfants au milieu de toi.

14 Il a établi la paix sur tes frontières, et il te rassasie du meilleur froment.

15 Il envoie sa parole à la terre ; et cette parole est portée partout avec une extrême vitesse.

16 Il fait que la neige tombe comme de la laine sur la terre ; il y répand la gelée blanche comme la cendre.

17 Il envoie sa glace divisée en une infinité de parties ; qui pourra soutenir la rigueur extrême de son froid ?

18 Mais au moment qu’il aura donné ses ordres, il fera fondre toutes ses glaces : son vent soufflera, et les eaux couleront à l’heure même.

19 Il annonce sa parole à Jacob ; ses jugements et ses ordonnances à Israël.

20 Il n’a point traité de la sorte toutes les autres nations ; et il ne leur a point manifesté ses préceptes.



Alleluia.

LOUEZ le Seigneur, ô vous qui êtes dans les cieux ! louez-le dans les plus hauts lieux.

2 Louez-le, vous tous qui êtes ses anges ; louez-le, vous tous qui composez ses armées.

3 Soleil et lune, louez-le ; étoiles et lumière, louez-le toutes ensemble.

4 Louez-le, cieux des cieux ; et que toutes les eaux qui sont au-dessus des cieux (5) louent le nom du Seigneur.

Car il a parlé, et toutes ces choses ont été faites ; il a commandé, et elles ont été créées.

6 Il les a établies pour subsister éternellement et dans tous les siècles : il leur a prescrit ses ordres, qui ne manqueront point de s’accomplir.

7 Louez le Seigneur, ô vous qui êtes sur la terre ! vous dragons, et vous tous abîmes d’eaux ;

8 feu, grêle, neige, glace, vents qui excitez les tempêtes, vous tous qui exécutez sa parole ;

9 vous montagnes, avec toutes les collines ; arbres qui portez du fruit, avec tous les cèdres ;

10 vous bêtes sauvages, avec tous les autres animaux ; vous reptiles, et vous oiseaux qui avez des ailes.

11 Que les rois de la terre, et tous les peuples ; que les princes, et tous les juges de la terre ;

12 que les jeunes hommes et les jeunes filles ; les vieillards et les enfants, (13) louent le nom du Seigneur : parce qu’il n’y a que lui dont le nom est vraiment grand et élevé.

Le ciel et la terre publient ses louanges : (14) et c’est lui qui a élevé la puissance de son peuple.

Qu’il soit loué par tous ses saints, par les enfants d’Israël, par ce peuple qui est proche de lui. Alleluia !



Alléluia

CHANTEZ au Seigneur un nouveau cantique ; que sa louange retentisse dans l’assemblée des saints.

2 Qu’Israël se réjouisse en celui qui l’a créé : que les enfants de Sion tressaillent de joie en celui qui est leur Roi.

3 Qu’ils louent son nom par de saints concerts : qu’ils célèbrent ses louanges avec le tambour, et avec l’instrument à dix cordes.

4 Car le Seigneur a mis sa complaisance dans son peuple ; et il élèvera ceux qui sont doux, et les sauvera.

5 Les saints seront dans la joie se voyant comblés de gloire : ils se réjouiront dans le lieu de leur repos.

6 Les louanges de Dieu seront toujours dans leur bouche ; et ils auront dans leurs mains des épées à deux tranchants :

7 pour exercer la vengeance du Seigneur sur les nations, et la rigueur de ses châtiments sur les peuples ;

8 pour mettre leurs rois à la chaîne, et les plus nobles d’entre eux dans les fers : (9) pour exécuter sur eux le jugement qui est prescrit.

Telle est la gloire qui est réservée à tous ses saints. Alleluia !



Alleluia.

LOUEZ le Seigneur résidant dans son sanctuaire ; louez-le dans le firmament où il fait éclater sa puissance.

2 Louez-le dans les effets de son pouvoir ; louez-le dans toute l’étendue de sa grandeur.

3 Louez-le au son de la trompette ; louez-le avec l’instrument à dix cordes et avec la harpe ;

4 louez-le avec le tambour et dans les chœurs ; louez-le avec le luth et avec l’orgue ;

5 louez-le avec des timbales harmonieuses ; louez-le avec des timbales claires et résonnantes,

6 Que tout ce qui vit et qui respire loue le Seigneur. Alleluia !