Biographie nationale de Belgique/Tome 1/ADELHAIRE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  - Tome 1 Tome 2  ►



ADELHAIRE ou ADELHARIUS, chroniqueur au xe siècle. — Nous savons peu de chose sur Adelhaire. Il était religieux du célèbre monastère d’Echternach (Luxembourg), dont il devint écolâtre, vers 990, et ensuite abbé. Toutefois ce dernier point est contesté. Il composa une histoire d’Echternach, sous le titre de Chronicon Cœnobii S. Willebrordi apud Epternacum, Trevirensis diœcesis ; elle contenait la vie des abbés de ce couvent. Tritheim, qui lui attribue cet ouvrage, assure qu’Adelhaire brillait non-seulement par son érudition et par la variété de ses connaissances, mais encore par la sainteté de sa vie.

Les écoles d’Echternach joussaient d’une grande réputation de science au moyen âge, alors que les monastères étaient les seuls foyers de civilisation qui eussent échappé à la barbarie. Adelhaire en eut la direction et imprima à ces écoles une activité remarquable. A ce titre seul, il mérite de figurer dans la Biographie nationale.

Bonde Saint-Genois.

Paquot, Mémoires, t. XVII, p. 272 ; in-8°. — Neyen, Biographie luxembourgeoise.