Biographie nationale de Belgique/Tome 1/AMELBERGE, Sainte (Maubeuge)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  - Tome 1 Tome 2  ►



AMELBERGE (Sainte), fille de Pepin de Heristal. Cette sainte dont le nom se change, par euphonie, en celui d’Amélie, était nièce de Pepin de Landen et mariée à Witger, seigneur puissant de l’Austrasie. Admirable modèle des épouses et des mères, elle changea son château de Ham, situé sur le territoire d’Alost, en un asile de toutes les vertus chrétiennes et eut le bonheur de voir suivre ses exemples par ses enfants : saint Émebert, évêque de Cambrai, sainte Reinilde, martyre à Saintes, et sainte Gudule, patronne de Bruxelles (Voir ces noms.). Son mari ayant embrassé l’état religieux à l’abbaye de Lobbes, elle prit à son tour le voile au nouveau monastère de Maubeuge et y mourut vers l’an 690. Sa fête se célèbre le 10 juillet.

J.-J. De Smet.

Acta SS. ad diem 10 Julii.