Biographie nationale de Belgique/Tome 1/ARNOUL III (comte de Flandre)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  - Tome 1 Tome 2  ►



ARNOUL III, comte de Flandre, dit le Simple ou le Malheureux, décédé en 1071, n’avait pas plus de quinze ans à la mort de son père Baudouin VI, comte de Flandre et de Hainaut. Pour son malheur et celui de son peuple, sa mère Richilde s’empara de la tutelle, et, n’écoutant d’autres conseils que ceux de quelques étrangers, s’aliéna entièrement la Flandre dite Flamingante par un gouvernement arbitraire et tyrannique. La population courut bientôt aux armes sous la conduite de Robert le Frison, oncle du jeune comte, et marcha contre l’armée de Richilde et du roi Philippe de France, son allié. Une bataille sanglante eut lieu au pied du mont Cassel, le 20 février 1061 (nouveau style). Le jeune Arnoul y eut deux chevaux abattus sous lui et se conduisit en héros, mais il fut tué par trahison, comme il quittait le champ de bataille.

J.-J. De Smet.