Biographie nationale de Belgique/Tome 1/AUBERMONT, Jean-Antoine D’

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  - Tome 1 Tome 2  ►



AUBERMONT (Jean-Antoine D’), dominicain, professeur à l’Université de Louvain, naquit au château d’Aubermont vers le commencement du xviie siècle et mourut à Louvain le 22 novembre 1686.

Jean d’Aubermont appartenait à une ancienne et noble famille belge, celle des comtes de Ribaucourt ; il entra, jeune encore, dans l’ordre de Saint-Dominique, au couvent de Gand, et s’y fit remarquer par une aptitude extraordinaire pour les études philosophiques et théologiques. En 1643, il fut envoyé à Louvain et y enseigna successivement la philosophie et la théologie morale. Ayant pris le grade de docteur en théologie en 1652, il quitta pour quelque temps l’enseignement et exerça le saint ministère dans la province de Frise ; il revint ensuite à Louvain et resta attaché au corps académique jusqu’à sa mort.

D’Aubermont nous a laissé plusieurs écrits, qui sont pour la plupart des opuscules de circonstance :

Oratio panegyrica in S. Thomam de Aquino. Lovanii, 1650 ; in-4°.

Epicedium in exequiis regis cath. Philippi IV. Lovanii, 1665 ; in-4°.

Epitaphium in solemnibus exequiis Eugenii d’Alamont, Episcopi Gandavensis. Gandavi, 1674 ; in-4°.

Luctus Ecclesiae Gandavensis in funere christianissimi sui Episcopi, Francisci Van Horenbeke. Gandavi, 1679 ; in-4°.

Doctrina quam de primatu, auctoritate ac infallibilitate Romani Pontificis tradiderunt Lovanienses. Leodii, 1682 ; in-4°.

Responsio historico-theologica ad Cleri Gallicani de potestate ecclesiastica declarationem, Parisiis, 19 martii 1682, factam. Colonisæ-Agrippinæ, 1683 ; in-8°. Pour cet ouvrage, l’auteur a gardé l’anonyme.

Mantissa celebrium in Belgia et Gallia scriptorum, etc., declarationi Cleri Gallicani de ecclesiastica potestate, nuper editæ, contraria. Cet ouvrage ne porte ni date ni indication de localité. Il y est joint un traité : Dissertatio de immediata episcopalis et synodalis jurisdictionis origine.

Expunctio appendices R. P. Papebrochii, officium Corporis Christi a S. Thoma de Aquino compositum denegantis. Gandavi, in-4°. Sans date.

La réponse historico-théologique à la déclaration du clergé français de 1682 est l’ouvrage le plus remarquable d’Aubermont.

Eugène Coemans.

Seguier, Laurea belgica, pars I, p. 112. — Quetif, Scriptores ordin. Prædicat., t. II, p. 709.