Biographie nationale de Belgique/Tome 1/AUBLUX, Albert-Gilain-Joseph

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  - Tome 1 Tome 2  ►



AUBLUX (Albert-Gilain-Joseph), lieutenant-colonel, chevalier de l’ordre de Marie-Thérèse, né à Mons, le 9 septembre 1720, mort à Vienne, le 20 février 1800. Il était fils de François-Joseph Aublux, avocat au conseil souverain du Hainaut. Dès l’âge de quinze ans, il entra au service ; il faisait partie du régiment d’infanterie wallone d’Arberg, en qualité de lieutenant, lorsque la guerre de la succession’d’Autriche éclata. Il assista avec ce régiment à la bataille de Dettingen, en 1743, puis au siége de Nieuport, en 1745. Il était capitaine de grenadiers au début de la guerre de sept ans. Après avoir pris part au plus grand nombre des combats de cette guerre mémorable, il se trouva enfermé, en 1762, dans la place assiégée de Schweidnitz, et y profita de plusieurs occasions pour signaler sa bravoure, notamment dans une sortie qui eut lieu le 27 septembre et à l’assaut que les Prussiens donnèrent au fort de Jauernick, dans la nuit du 8 au 9 octobre. A la tête de sa compagnie, il repoussa l’ennemi du chemin couvert et obtint pour récompense de cette action la croix de chevalier de l’ordre de Marie-Thérèse. Il parvint au grade de lieutenant-colonel et fut pensionné, en 1786, après une carrière de plus de cinquante années de service.

Général Guillaume.

Wurzbach, Lexikon des Kaisersthums OEsterreich. — Guillaume, Histoire des régiments nationaux pendant la guerre de sept ans.