Biographie nationale de Belgique/Tome 12/LIBERT

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄  Tome 11 Tome 12 Tome 13  ►



LIBERT, moine franciscain, évêque de Beyrout, suffragant dès 1471 de l’évêque de Liège, Louis de Bourbon. C’est probablement en 1482, après la mort de Louis, qu’il se retira à Louvain, où nous le trouvons en 1483. Il y exerça pendant quelque temps les fonctions épiscopales, le gouvernement des Pays-Bas ayant défendu aux jeunes gens qui aspiraient à la prêtrise de recevoir les ordres à Liège. Ses sermons étaient fort goûtés du peuple qui lui avait donné le surnom de Bischop liebbeken. Peut-être fit-il partie de l’université de Louvain. En tout cas, c’était un savant homme. Miræus rapporte qu’il fit imprimer à Anvers, en 1501, un in-folio intitulé : Collectio de crucibus quæ hoc tempore apparuerunt. Mr Daris affirme, mais sans preuve, que Libert mourut en 1504. Ernst pense, au contraire, que c’est notre personnage que Chapeaville cite, sous le nom d’episcopus Bercensis, comme ayant assisté, en 1505, au sacre d’Erard de la Marck.

H. Pirenne.

Ernst, Tableau historique et chronologique des suffragants ou co-évêques de Liège (1806). — Daris, Histoire du diocèse et de la principauté de Liège pendant le XVe siècle, p. 319.