Biographie nationale de Belgique/Tome 2/BERTHOLD DE SAINT-JOSEPH

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  Tome 1 Tome 2 Tome 3  ►



*BERTHOLD DE SAINT-JOSEPH, né en Gueldre vers l’année 1624, mort à Liedekerke (Brabant), le 6 octobre 1653. Issu de la noble famille gueldroise des Van Afferden, il fit, à l’âge de dix-huit ans, sa profession religieuse dans l’ordre des Carmes déchaussés et changea, suivant l’usage, son nom de famille en celui de Berthold de Saint-Joseph. Lorsque, vers le milieu du xviie siècle, on rétablit, dans la forêt de Liedekerke, le couvent des Carmes, dit de Notre-Dame de Ter-Muylen, supprimé en 1497, Berthold en devint le premier prieur, et en fut, pour ainsi dire, le nouveau fondateur. Après avoir dirigé cette institution pendant quelques années, comme nous l’avons vu, il mourut le 6 octobre 1653. Il a publié en flamand une histoire du couvent de Ter-Muylen. Ce petit volume, d’une rareté excessive, porte le titre suivant : Een Kort Verhael vanden Oorspronck, Fvndatie ende Ovderdom van het oudt eertyts vermaert Clooster onser L. Vrovwe ter Mvylen, van de Orden der Carmeliten, gelegen inden bosch ende Heerlyckheyt van Liedekercke. Ende hoe op de zelve plaetse een nieuw Heremitagie ghesticht wort ter eeren vanden H. Joseph. Tot Gent, by Anthone Sersanders, 1653 ; vol. in-12 de 72 pages.

E.-H.-J. Reusens.

Paquot, Mémoires, éd. in-fol., t. III, p. 361. — Van der Haegen, Bibliographie gantoise.