Biographie nationale de Belgique/Tome 3/CARDON, Daniel

La bibliothèque libre.
◄  Tome 2 Tome 3 Tome 4  ►



CARDON (Daniel), bollandiste, né à Anvers, le 3 septembre 1644, mort le 12 novembre 1678. Il entra au noviciat de la Compagnie de Jésus, à peine âgé de dix-sept ans. Après sa profession il se livra à l’étude de la philosophie et des belles-lettres, dans le but de se préparer à l’enseignement. Plus tard, lorsqu’il remplissait déjà la charge de professeur, il continua l’étude des langues tant mortes que vivantes. Il possédait, outre le latin et le grec, les langues flamande, française, anglaise et espagnole. Les études théologiques lui fournirent également l’occasion de briller, en soutenant avec grand succès plusieurs thèses empruntées aux sciences sacrées. Cardon fut ordonné prêtre le 22 septembre 1674. Peu de temps après, ses supérieurs, qui connaissaient son érudition ainsi que son aptitude et son goût pour les travaux sérieux, l’adjoignirent aux Pères Henschenius et Papebrochius pour la publication des Acta Sanctorum. A partir de ce moment, il voulut s’appliquer spécialement à l’étude de la critique historique; mais à peine se fut-il mis à l’ouvrage, qu’il fut enlevé, presque subitement, par la peste qui affligea la ville d’Anvers en 1678. Il n’avait que trente-quatre ans. Cardon a collaboré aux tomes II et III des Acta Sanctorum Maii. Ses notices sont signées des initiales D. C. La biographie du P. Cardon a été écrite par le P. Janningus et placée en tête du tome II des Acta Sanctorum Maii.

E.-H.-J. Reusens.

Aug. et Al. De Backer, Bibliothèque des écrivains de la Compagnie de Jésus, 5e série, p. 121. — Goethals, Histoire des lettres, t. II, p. 164.