Biographies de l’honorable Barthélemi Joliette et de M le Grand vicaire A Manseau/Chapitre XVII

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

XVII.

Pont des dalles.


Mais, hâtons-nous de suivre l’infatigable fondateur se transportant trois à quatre fois la semaine, du pont qu’il faisait jeter sur la rivière de l’Assomption, à l’immense chantier de billots organisé par ses soins, sur la paroisse même de l’Industrie.

En descendant vers son embouchure, à la distance d’un demi-mille du moulin de pierre, la rivière engagée dans les rapides, se précipite en mugissant sur un lit rocailleux : ses rives abruptes et élevées se resserrent tout à coup, ne laissant au passage des eaux bouillonnantes qu’un canal d’une soixantaine de pieds de largeur.

Cet endroit fut désigné sous la dénomination de Dalles de la rivière ; de là, le nom de Pont des Dalles, donné à la construction qu’y fit M. Joliette.

Par cette communication, il ouvrait la porte de son village aux paroisses de Ste. Élizabeth, de St. Thomas et autres, amenant à son établissement, le commerce de ces localités, dont les produits étaient auparavant dirigés sur Sorel et Berthier.