Œuvres complètes de Béranger/Bouquet à une dame âgée de soixante-dix ans

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
H. Fournier (1pp. 147-148).


BOUQUET


À UNE DAME ÂGÉE DE SOIXANTE-DIX ANS, LE JOUR
DE SAINTE-MARGUERITE


Air : La Catacoua (Air noté )


        Laissons la musique nouvelle ;
        Notre amie est du bon vieux temps.
        Sur un air aussi simple qu’elle
        Chantons des couplets bien chantants.
        L’esprit du jour a son mérite,
        Mais c’est surtout lui que je crains :
                        Ses traits si fins
                        Me semblent vains,
Pour les entendre il faudrait des devins.
        Amis, chantons à Marguerite
        De vieux airs et de gais refrains.

        Elle a chanté dans sa jeunesse
        Ces couplets comme on n’en fait plus,
        Où Favart peignait la tendresse,
        Où Panard frondait les abus.
        Contre l’humeur qui nous irrite,
        Quels antidotes souverains !
                        Leurs vers badins,
                        Francs et malins,

Aux moins joyeux faisaient battre des mains.
        Ah ! Rappelons à Marguerite
        Leurs vieux airs et leurs gais refrains.

        C’est un charme que la mémoire :
        On se répète jeune ou vieux.
        Les refrains forment notre histoire ;
        Il faut tâcher qu’ils soient joyeux.
        Amusons le temps qui trop vite
        Entraîne les pauvres humains ;
                        Et les destins
                        Sur nos festins
Faisant briller des jours longs et sereins,
        Que dans trente ans pour Marguerite
        Nos couplets soient de gais refrains !

        À table alors venant nous rendre,
        Tous le front ridé par les ans,
        Dans une accolade bien tendre,
        Nous mêlerons nos cheveux blancs.
        Les souvenirs naîtront bien vite ;
        Nos cœurs émus en seront pleins.
                        Moments divins !
                        Les noirs chagrins
Fuyant au bruit des transports les plus saints,
        Sur les cent ans de Marguerite
        Nous chanterons de gais refrains !



Air noté dans Musique des chansons de Béranger :


LE BOUQUET.

Air : La Catacoua.
No 56



\relative c'' {
  \time 6/8
  \key g \major
  \tempo "Allegro."
  \autoBeamOff
  \set Score.tempoHideNote = ##t
    \tempo 4 = 120
  \set Staff.midiInstrument = #"piccolo"
\partial 4. g8 g g | c4 c8 c4 c8 b4 a8 a b c
d4 d8 d[ (c)] b | a4. g8 g g | c4 c8 c4 c8
b4 a8 a b c | d4 d8 d[ (c)] b | a4. b8 a g
% {page suivante}
fis4 g8 a[ (b)] c | b4 a8 b a g | fis4 g8 a4 b8
g4. b8 c d | a4. b8 c d | a4. b8 c d
a b c b c d | a4.\fermata b8 a g | fis4 g8 a[ (b)] c
b4 a8 b a g | fis4 g8 a4 b8 | g4. \bar "||"
}

\addlyrics {
Lais -- sons la mu -- si -- que nou -- vel -- le
Notre a -- mie est du bon vieux temps
Sur un air aus -- si sim -- ple qu’el -- le
Chan -- tons des cou -- plets bien chan -- tants
L’es -- prit du jour a son mé -- ri -- te
Mais c’est sur -- tout lui que je crains
Ses traits si fins
Me sem -- blent vains
Pour les en -- tendre il fau -- drait des de -- vins
A -- mis chan -- tons à Mar -- gue -- ri -- te
De vieux airs et de gais re -- frains.
}

Haut