Bouquets et prières/La Vie

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


LA VIE.


Nuage, nuage,
Beau passant de l’air,
Roulé dans l’orage,
Fendu par l’éclair ;
Couves-tu des flammes
Dans ton flanc vermeil ?
Portes-tu les âmes
Filles du soleil ?


Prends donc sur ton aile
Mon âme avec toi ;
Mon âme éternelle
Est lasse de moi.
Mon âme flétrie
Qui vacille en bas,
Sent que sa patrie
Est là-bas ! là-bas !

Prends-donc… mais que dis-je !
À peine ma voix
Te parle, ô prodige !
À peine je vois
Rayonner ta robe
En reflets confus,
Le vent te dérobe,
Passant ! tu n’es plus !