Cartulaire de Cormery/2/02

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Guilland-Verger (p. ciii-civ).
◄  I
III  ►

II.

Dans le tome XIV de la collection de Dom Housseau, nous trouvons la notice suivante, que nous croyons devoir reproduire en entier :

« Cormery, châtellenie des plus grandes de la province, s’étend, sur les paroisses de Cormery, Truyes, Esvres, Louans, St-Branchs, Tauxigny, Chambourg-sur-Indre, renferme une abbaye, un prieuré, une ville murée, plusieurs châtellenies, fiefs, seigneuries, avenues, bois, garennes, étangs, rivières, moulins, droit de marché, droit de poids du roi, droit de pêche, droit de filets de porc et de pieds de bœuf sur les bouchers ; droits de billettes, fours banaux ; le droit de quintaine, sur les meuniers, et tous autres droits et devoirs utiles, honorifiques,, seigneuriaux et féodaux, leurs appartenances et dépendances, et autrefois le droit de langayage, qui consiste en 2 sols 6 deniers pour chaque porc qui appartient maintenant au roi. De plus, haute, moyenne et basse justice, château et maison seigneuriale^’vassaux et arrière-vassaux, cens, rentes tant en deniers que grains et poulailles, droit de garennes, péages, droit de foire le 3 février et le 29 juin.

« Les châtellenies qui dépendent de Cormery, tant directement qu’indirectement, sont : Bossée, Bournan, Louans, Tauxigny, Montbason, Azay-le-Rideau, Parthenay, vontes, Bagneux, Grillemont, Esvres.

« Fiefs qui en dépendent :

« Baigneux, dit Saint-Paul en Blésois, paroisse de la Madeleine. — Guéritaude, sur Veigné ; — Bois-de-Vende, sur Anché ; — Vaubreton, sur Anché ; — Fay, sur Bossée ; Vauzelles, sur Truyes ; — Le Fresne, sur Louans ; Rechère, sur St-Branhs ; Avon, sur Esvres ; — le Vau, la Charpraie, Candé, Laborde, Truyes, prieuré, Forges, sur Esvres ; — Bois-Rouand, sur Tauxigny. ; les douze premiers à hommage simple ; le Bois-Rouand, la Guéritaude et Azay devaient autrefois hommage simple.